PDA

Voir la version complète : Lancement de la construction de l'usine Renault à Tanger


Page : [1] 2

riad020
31/10/2009, 09h18
Lancement de la construction de l'usine Renault à Tanger


Tanger - Le constructeur automobile français Renault a lancé, vendredi à la zone franche industrielle de Melloussa à Tanger, les travaux de construction de sa nouvelle usine ainsi que du Centre de formation aux métiers de l'automobile Tanger-Med.

http://www.map.ma/fr/sections/accueil/lancement_de_la_cons/downloadFile/photo/pose-pierre-renault-M.jpg

La cérémonie de pose de la première pierre s'est déroulée en présence du ministre du Commerce, de l'industrie et des nouvelles technologies, M. Ahmed Reda Chami, du ministre de l'Emploi et de la formation professionnelle, M. Jamal Rhmani, du wali de la région de Tanger-Tétouan, M. Mohamed Hassad et de M. Jacques Chauvet, président de la région Euromed chez Renault.
Le projet, d'un investissement de 1,1 milliard d'euros, comporte une usine d'assemblage située sur un terrain de 314 ha de la Zone économique spéciale de Tanger-Med. Il est relié à la plate-forme portuaire de Tanger-Med et bénéficie des infrastructures logistiques de pointe développées dans le nord du pays, qui permettront à l'Alliance Renault Nissan de disposer de l'un des complexes industriels automobiles les plus importants du bassin méditerranéen.
L'installation de l'usine Renault Tanger-Med s'opère en étroite collaboration avec l'Agence spéciale Tanger-Med (TMSA), qui apporte une aide efficace pour les aménagements du port et du site industriel, ont souligné les responsables de Renault-Maroc.
La phase du terrassement du site de Melloussa est presque terminée, ont-ils ajouté, précisant que l'usine comprendra des ateliers d'emboutissage, de soudure, de peinture et d'assemblage général ainsi qu'un centre d'expédition logistique.
Le site sera opérationnel début 2012, avec une capacité de production de 30 véhicules par heure, soit 170 mille véhicules par an, pour arriver à terme à une capacité de 400.000 véhicules par an, générant 6.000 emplois directs et 30.000 emplois indirects.
Par ailleurs, le Centre de formation aux métiers de l'automobile Tanger-Med (CFMA/TM), d'un coût de 7,5 millions d'euros, est destiné à répondre aux besoins en compétences de l'usine de Renault à Tanger.
Réalisé et administré par Renault Tanger-Med dans le cadre d'un accord public-privé, le centre sera opérationnel à partir de juin 2010.
Le CFMA/TM, qui accueillera 250 stagiaires par jour, a pour mission d'assurer au personnel composé d'opérateurs, de techniciens et de cadres, des formations à l'embauche et des formations continues.
Les locaux seront construits sur 1,5 ha faisant partie du terrain même de l'usine. Le centre de formation sera composé de 22 écoles de dextérité et de 8 ateliers de formation en maintenance, en plus de locaux pour la formation tertiaire et administrative.
Intervenant à cette occasion, M. Chauvet a souligné l'importance de ce projet qui porte des intérêts majeurs pour le Maroc et pour le groupe Renault, affirmant que l'usine de Tanger-Med est destinée à être "le site le plus compétitif du groupe".
"L'engagement de Renault est total et sans faille" pour ce projet, a-t-il relevé, faisant savoir que le site produira deux nouveaux modèles de véhicules non encore dévoilés par le groupe ainsi que des voitures low-cost, qui seront conformes aux standards de qualités internationales.
Le Groupe Renault mise également sur la compétitivité du site en termes de coût de production et de positionnement stratégique pour pénétrer les marchés internationaux, a indiqué M. Chauvet, notant dans ce sens que 85 pc de la production sera destinée à l'export, notamment vers l'Europe de l'Ouest et de l'Est, l'Asie et l'Afrique.
Pour sa part, M. Chami a relevé que ce projet stratégique, fruit des efforts déployés pour l'encouragement de l'investissement industriel au Maroc, s'inscrit dans la dynamique de développement du secteur automobile, qui a eu pour effet d'attirer plusieurs groupes internationaux opérant dans différentes branches du secteur, ayant opté pour le Maroc pour leur développement à l'international.
Les entreprises du secteur sont réparties principalement sur deux zones géographiques, à savoir Tanger, au niveau de Tanger Free Zone (TFZ), avec plus de 20 équipementiers installés qui emploient près de 30.000 personnes, et le Grand Casablanca, avec une centaine d'équipementiers installés employant près de 24.000 personnes, a rappelé le ministre, faisant remarquer que le Maroc dispose de l'unique usine d'assemblage des véhicules dans la région du Maghreb.
Le secteur automobile au Maroc a connu durant la dernière décennie une croissance à deux chiffres, a-t-il ajouté, précisant que la production et les exportations ont enregistré une croissance annuelle évaluée respectivement à 10 et 20 pc.
Et d'ajouter que le projet Renault Tanger-Med participera à la consécration de la place Maroc comme plate-forme compétitive de production et d'exportation à l'échelle régionale (au niveau du Maghreb, de l'Afrique et de l'Europe) voire même mondiale.
De son côté, M. Rhmani a mis l'accent sur l'importance de la disponibilité et de la qualité des ressources humaines pour renforcer la compétitivité du Maroc dans le secteur de l'automobile, notant que le gouvernement a engagé un programme ambitieux en matière de formation, en vue de doter les entreprises des compétences nécessaires à leur développement.
La mise en oeuvre du Pacte national pour l'émergence industrielle permettra le développement des compétences pour satisfaire les 70.000 emplois qui seront créés sur la période 2009-2015 dans le secteur de l'automobile, qui a été retenu comme l'un des six Métiers Mondiaux du Maroc, a affirmé le ministre.
Quatre instituts spécialisés de formation dédiés aux métiers de l'automobile sont en cours de réalisation et seront gérés par les professionnels du secteur, a fait savoir le ministre, précisant qu'il s'agit, outre le CFMA/TM, d'un réseau de trois instituts dédiés aux besoins des équipementiers automobiles.
Ces trois établissements, qui ont nécessité une enveloppe de 16 millions d'euros, sont situés à Casablanca, Tanger et Kénitra et seront mis en service à partir d'octobre 2011, a-t-il ajouté.

atlante
31/10/2009, 09h30
hamdoulilah
la région de tanger est et deviendra de plus en plus un pole economique important en afrique.
merci mon Roi

atlante
31/10/2009, 12h08
je ne vois qu'un seul carrée bleu en afrique.
oui jettou est le meilleur premier ministre que le maroc a connue, il est aussi le parrain du projet emergence qui a bouster l'offshoring et la monetique au maroc

hartman
31/10/2009, 13h12
Quand je pense a nos voisins qui applaudissaient les rumeurs du retrait et l'abandon de projet renault nissan a Tanger ...

Hamdolillah ! maintenant Il faut juste continuer sur cette voie , celle du travaille de la discipline et du capitalisme .

bledard_for_ever
31/10/2009, 14h38
elle devait être une usine, une plate forme forme industrielle.... Apres le retrait de Nissan et les difficultés de renault de trouver des financement de renault c'est l'état marocain qui est venu à la rescousse plus 200 millions d'euros de la BEI recemment.

A mons avis on s'oriente vers la délocalisation de l'unité demontage de casablanca, on va rester sur des taux d'intégration faibles et donc un impact sur l'emploi tres réduit. un low cost à tanger avec peu d'emploi en lieu de casablanca qui est destinée à être fermée.

Carlos le cost killer fait profil bas, il y a un an et demi il a réuni il a réuni les sous traitants dans un grand hotel parisien pour les sommer de le suivre à tanger. Ce n'est plus le cas mnt, ils sont dans la mouise et ils ne viendront pas.

Pour tanger, sans doute une unité d'assembalge plus rentable que casa pour des raisons logistiques ca ne peut etre que bénéfique.

Pour sauver la face de l'annonce royale qui date, le gouvernement marocain a mis la main à la poche.

Ce n'est plus le projet industriel rêvé par Carlos.

Tems
31/10/2009, 14h44
ce n'est pas carlos ghosn qui l'a rêvé mais jettou avec le carnet d'adresse et le soutiens de m6 ....

Tems
31/10/2009, 14h46
bledar tu veux qu'ont tienne le parie toi et moi ?? que c'est une platforme nouvelle a dimention importante comme annoncé ???

Maroc02
31/10/2009, 14h50
@**** for ever
A mons avis on s'oriente vers la....
Donc c'est faut ce que tu dit.

Pihman
31/10/2009, 15h32
Bledard

on va rester sur des taux d'intégration faibles

c'est pas possible, car avec un taux d'intégration mooindre que les 40%, tous les marchés export ouvert par des ALE lui seront fermés

d'ailleurs même le site de Casa réalise des taux d'intégration sup à 40%

et on ne peut investir 1 mrds d € pou faire du boulonnage
d'ailleirs tu le reconnais toi même ici ..
Pour tanger, sans doute une unité d'assembalge plus rentable que casa


L'iplication de l'Etat est à trois niveaux

1. a fonds perdus : viabilisation du site, formation,
2. participation au capital du projet 47.5%, ce qui constituera un jackpot si le projet reussi et bien sur une perte importante si le projet echoue (this is the bizness)
3. Les banques marocaines se sont investis dans le projet en accordant les crédits impossibles a avoir en europe (crise oblige)


je n'ouble pas ici de saluer Si DRISS Jettou, c'est lui qui s'est déplacé et a demandé rendez vous a Gosn, pour lui demander chez lui "que pourrai je faire pour vous convaincre a venir au Maroc?"

Son volontarisme a fini par faire mouche

la suite on la connait

bledard_for_ever
31/10/2009, 15h49
phiman

il n'est pas de plus de 40% cela est impossible.

je te rappelle que la logan actuelle dessiné en roumanie et montée au maroc le moteur est importé entièrement .............. d'espagne.

renseigne toi.

le taux avancé de plus de 40% par les autorités marocaines suite aux difficultés d'exportation vers l'egypte se basait sur les accords de réadmission signés par l'egypte elle même avce l'union européenne. l'egypte avait tord.

Le souci pour tanger, pour faire une usine compétitive c'est d'avoir les sous traitants à côté.

comme je l'ai écris goshn les avait réunis en avril 2008^pour leur signifier de le suivre. Ils ralaient car cela impliquent des investissements qu'ils ne pouvait déjà à l'epoque supporter. c encore plus dur avec la crise.

A mois que l''état marocain ne les subventionne, comme il l a fait avec l'usine renault à hauteur de 47%

renault tanger pense déjà mnt à comment importer des pieces à moindre cout d'espgane.

une stratégie pensée en france et à tokyo, un design conçu à bucaraset
une industrie espagnole laisse peut de marge à l'état marocain, sauf mettre la main à la patte.

A la base c'est un bon invetissement, avec la crise ca devient une aventure!!!!

alamirb
31/10/2009, 15h59
Toujours dans le même sujet :

Usine Renault Tanger-Med : Convention de partenariat pour l'accompagnement des fournisseurs installés au Maroc

Tanger, 30/10/09- Une convention pour la mise en oeuvre d'un projet d'accompagnement des fournisseurs de la future usine du groupe Renault à Tanger installés au Maroc a été signée vendredi, au site de la zone franche industrielle de Melloussa.

Cette convention, qui fixe le cadre d'un partenariat entre les différentes parties au projet, a été signée par le ministre de l'Industrie, du commerce et des nouvelles technologies, M. Ahmed Reda Chami, le président de la région Euromed chez Renault, M. Jacques Chauvet, la directrice générale de l'Agence nationale pour la promotion de la petite et moyenne entreprise (ANPME), Mme Latifa Echihabi et le président de l'Association marocaine de l'industrie et du commerce de l'automobile (AMICA), M. Larbi Belarbi.
Il s'agit d'un cadre pour l'accompagnement des fournisseurs installés au Maroc dans leurs projets de modernisation, afin qu'ils soient en mesure de répondre de manière compétitive à des consultations d'équipementiers automobiles et de produire aux standards internationaux.

Les fournisseurs répondant aux critères d'éligibilité définis dans le programme Moussanada, bénéficieront, aux termes de cette convention, d'une démarche structurée d'amélioration continue de leur performance globale, notamment en termes de qualité, coûts et délais, leur permettant d'atteindre le niveau d'excellence opérationnelle attendu par les constructeurs automobiles internationaux.

A travers cet effort d'accompagnement des fournisseurs installés au Maroc, l'usine Renault à Tanger vise un taux d'intégration locale de l'ordre de 38 pc en un premier temps, devant être porté à 57 pc à terme, a-t-on souligné lors de la cérémonie de signature.

Le programme Moussanada vise à accompagner 500 entreprises par an dans tous les secteurs industriels dans leur démarche de modernisation et d'amélioration de leur productivité, à travers la mise en place de programmes fonctionnels.

Pihman
31/10/2009, 16h00
L'Etat n'as pas subventionné renault à 47%

mais il a pris une participation au capital

c'est comme dire que Vivendi subventionne MarocTélecom!!!:mrgreen:



a te lire on a tendence à penser qu'il aurait mieux fallu laisser les collines de MELLOUSSA (site du projet) au ma3zi pour y paittre :D

rodmaroc
31/10/2009, 16h15
L'Etat n'as pas subventionné renault à 47%

mais il a pris une participation au capital

c'est comme dire que Vivendi subventionne MarocTélecom!!!:mrgreen:


Des fois notre ami bledard dit raconte des choses insensées.

bledard_for_ever
31/10/2009, 16h21
bien sur pihman :)


l'etat a pris une participation conséquente. car projet rentable au départ censé être financé par des banques :)

non, je dis simplement, s'il ny a vait pas l'unité d'assemblage de casa je peux comprendre que l'état amorce un soutient à une base d'industrialisation.

mais là, c'est sur des fonds perdus. c'est politique.

sinon j'espère que ça reussisse et que l'algérie importera des voitures de cette unité en revoyant sa politique douanière et que le maroc en fera autant avec le poids lourds les engins de travaux publics.

c'est que semble se dessiner avec Renault.

du montage du leger au maroc du lourds en algérie, sans aucun transfert de savoir faire cela me désole.

Pihman
31/10/2009, 16h38
Tous les pays ont mis la main à la poche pour aider leurs industrie automobile

la participation de 47% est loin d'être à fonds perdus, elle risque même de se transformer en jackpot (croisons les doigts)

le gouvernement a fait ce geste justement pour sauver un projet qui suite à une conjoncture passagère risquer de se voir subir un report qui justement maittra en péril l'intérêt financier du projet

l'idée maîtresse est d'avoir une usine prète a produire juste à la sortie de crise et dont la construction aura profité des baisse des couts lors de la crise

C'est un pari qui merite d'être joué

Bizness is Bizness

qui ne risque rien n'a rien

Pour les équipementiers, cela va prendre un peu de temps, mais cela viendra

le preblème en plus d'être financier est aussi du a l'absence de profile de maind'aoeuvre et d'ingénieurs recherchés

la formation a été lancée mais cela prendre du temps

bledard_for_ever
31/10/2009, 16h48
on est d'accord pihman....

l'état sauve un projet qui risquait de tomber à l'eau.

mais je peux te dire que pour le rendre viable tel que imaginé par carlos (pdg de renault et qui roule en porshe à tokyo) il faut encore faire plus d'effort financiers qu'avec renalut.

renault s'en fout à présent et presque s'en lave les mains.

mais je peux comprendre que l'état maocain fasse un gros effort pour ne pas assasiner une poignée de main royale.

Rif1979
31/10/2009, 16h59
Bledard for ever,

CDG a 47% de Renault Tanger et Banque Populaire etc a 30% de Tanger free zone..

Pihman
31/10/2009, 21h55
Bledard

allez pour te faire plaisir on va inviter les m3aaz de Malloussa à l'inauguration

rodmaroc
31/10/2009, 22h13
Je suis sur que les m3iz seront ravi d'etre de la partie.

Pihman
31/10/2009, 22h18
décidemment les m3iz des jabala sont trés impliqués dans les politiques avec l'ile torah et dans l'economqiue avec le projet renault :mrgreen:

bledard_for_ever
31/10/2009, 22h30
pihman

Invite ki tu veux en 2012, une voiture low cost roumaine tu devrais inviter les ours des carpates s il en reste d ici la:)

izzem
31/10/2009, 23h32
les marocains ne sont pas des ""hittistes"". les marocains bossent et font travailler leurs meninges.
ça se voit que tu n'as pas encore digéré le fait que nous vous avons pris ce projet.:mrgreen:
bravo M6. un vrai renard, discret mais stratège :lol:

ould izza
01/11/2009, 00h46
@blédard - Com 23

Citation :
<< Invite ki tu veux en 2012, une voiture low cost roumaine tu devrais inviter les ours des carpates s il en reste d ici la <<

--------
Même….Dracula ?:D

ould izza
01/11/2009, 01h02
@izzem - Com 24

Citation :
<< bravo M6. un vrai renard, discret mais stratège <<

--------
Ouais ….
Tellement stratège qu’il investit… ..ses "économies" dans des casinos à Macao !
Pour un Amir Al Mouminin , c’est effectivement ….un vrai renard car le jeu et tout ce qui gravite autour des Casinos ça rapporte !:mrgreen:

izzem
01/11/2009, 01h24
non cher ami. il y a eu un dementi officiel à ce sujet émanant de l'ONA.
cherche autre chose. là tu nages dans le vide.....:mrgreen:

ould izza
01/11/2009, 01h53
@izzem - Com 27

Citation :
<< non cher ami. il y a eu un dementi officiel à ce sujet émanant de l'ONA.
cherche autre chose. là tu nages dans le vide..... <<
--------
Ouais …
Mais c’est bien connu : il n’y a pas de fumée sans feu !
En fait ton renard a eu du flair : il a placé son argent dans un Fonds d’investissement lequel a investi dans des maisons de jeux et quand la santé financiére du dit Fonds commençait à décliner ton renard a retiré ses billes à temps !
Bien sûr qu’il y a eu un démenti mais c’était pour dire que ton renard n’avait plus d’argent placé dans le Fonds d’investissements, ce qui est peut être vrai :mrgreen:

¨PS ; ce n'est pas l'ONA qui a démenti, c'est la Siger !

ayoub7
01/11/2009, 14h05
ça m'étonne fort que tu espère ça ?? à te lire c'est plutot le contraire que tu souhaites.
Qui vivra verra.

Le projet et sur le point de non retour, l'Etat a pris 47% de participation, la BEI a financé le projet à 200 millions d'euro, le taux d'intégration sera au moins de 40% les équipementiers vont suivre, et FIAT également.
Et ce n'est nullement ça que souhaite nos "amis" algériens c'est tout le contraire.


Deja il y a dementi, ensuite, quand on sait comment les "fonds d'investissement" marchent, il est tout a fait risible de vouloir imputer la politique d'investissement de tel ou tel fonds a une entite qui a des actions dans ce fonds. J'ai moi meme une partie de mon salaire qui va dans un fonds d'investissement chaque mois, je peux te dire que je n'au aucune idee en details des decisions des gestionnaires de ces fonds... Cette rumeur, meme s'il s'averait qu'elle soit vrai est tout simplement du pipi de chat.

bledard_for_ever
01/11/2009, 15h13
le jour ou le maroc aura des concepteurs des ingénieurs des marketteurs ce qu on l espère tous on verra.

Pour l instant c une unité low cost payée par le contribuable marocain pour une histoire de prestige.

Il aurait été plus judicieux d investir cet argent dans l agriculture et la formation au nord.

mais bon l image du maroc vaut bien moult sacrifices, du peuple vous avez compris

hartman
01/11/2009, 15h16
Pour l instant c une unité low cost payée par le contribuable marocain pour une histoire de prestige.



Je rêve !!

Tkharbik

Focus
01/11/2009, 15h39
lol hartman je dirais meme plus ghir tay kharbek had si khwana. Mais que veux tu, c'est toujours en travers de la gorges.

Bledard si l'on suppose que le Maroc à payé renault pour qu'elle s'implante au Maroc, bien je lui tire mon chapeau car, c'est son boulot que d'attirer les investissement qui permettront aux marocains d'obtenir un emploi et donc d'avoir des revenus leur permettant de consommer et donc de soutenir la croissance locale, etc... En tout cas c'est un tres bon investissement à l'aube de la reprise de l'economie mondiale.

Cookies