PDA

Voir la version complète : Couper le cordon...


absente
06/01/2006, 05h30
Comment avez-vous vécu votre départ de chez vos parents pour vivre votre vie d'adulte?
Avez-vous ressenti de la difficulté à "couper le cordon" bien qu'heureux de voler de vos propres ailes?

A vous les parents, comment avez-vous vécu le départ de votre/vos enfant(s)?

Kikka

absent
06/01/2006, 06h01
bon, ça a commencé avec les études post-secondaire, j'etais heureux d'aller étudier loin de chez mes parents et c'etais l'occasion de connaître du monde, apprendre à vivre seul et loin de la maison, bref une experience riche en tout. et puis, vint la fin de mes études en algérie, juste après je suis parti pour la France, là c'etait different, tu dois être courageux et déterminé à atteindre ton but sinon tu perd le nord. bien que la France ne faisait pas partie de mon programme au long terme mais je me suis vu contraint d'y rester pendant quatre année, maintenant je sui au Canada et je pense pouvoir redécollé :mrgreen: ooops je n'ai pas parlé de mes parents, bon je dois dire que je vis bien ma vie loin de ma famille, sauf que c'est dur de voir ta mère pleurer de joie quand elle te prend dans ses bras :( ils me manquent quand je pense à eux. je me dis qu'il faut des sacrifice dans la vie pour arriver à construire quelque chose mais parfois je pense que ceux qui ont suivi le même chemin que moi sont des être malheureux, IL FAUT RESTER OPTIMISTE ET NE PAS BAISSER LES BRAS :razz:
et si tu veux parler de cas des filles qui se marient et partent loin de leur famille je te dis qu'ils m'ont pas encore demandé en marriage :mrgreen: donc je ne sais pas quoi répondre.

bonne soirée à toi KIka

absente
06/01/2006, 06h10
Comme quoi, ça ne se fait pas facilement.
Moi, j'ai été étonnée d'avoir de la difficulté à partir alors que j'en avais assez d'habiter avec mes parents.
Et puis ma maman ne prendrait plus soin de moi pour le moindre petit bobo.
Maintenant, quand elle vient me voir, c'est moi qui prend soin d'elle, les rôles sont inversés et j'en suis fière, elle l'a bien mérité de se faire gâter.

Je ne sais pas comment mes parents ont vécu mon départ (quoique mon père était furieux) mais ma soeur a emboité le pas pour son mariage, ça a dû leur faire drôle... :confused:

Bonne soirée à toi également ;) enfin je veux dire bonne nuit!

Kikka

khalemad
06/01/2006, 17h41
Excellent comme sujet.

Avec la crise de logement qu'il y a en Algérie, très peu de nouveaux adultes coupent le cordon...
Parfois à plus de 40 piges ils sont toujours au milieu de maman et papa avec tout les problèmes que cela engendrent.
Imaginez la cohabitation !.....

Cette fatalité (... je parle de la crise de logement..) a engendré des moeurs et des habitudes qui font que le jeune algérien (...ou la jeune, celles-ci elles se comptent sur les doigts d'une main amputé de deux doigts...) sont très content de quitter le nid familial. C'est une sorte de délivrance. Une sensation de "J'AI REUSSI' enfin.
L'algérienne en général quitte le domicile familiale quand elle se marie ou les deux pieds en avant pour son enterrement.

Le cordon .... en Algérie est fait d'un alliage très très résistant !.....

Absente
06/01/2006, 17h52
A 18 ans, j'ai décidé de voler de mes propre ailes....je me suis donc installée chez une bonne amie a moi, je me suis trouvée un boulot....et je me suis lancée dans ma petite routine d'etudiante avec une confiance extraordinaire....ca n'a pas été facile, je me suis cassée la gueule a plusieurs reprises mais je me suis toujours relevée...Au debut, mon manque d'organisation et d'experience a souvant eu raison de mon frigo...j'ai donc eu faim assez souvant....et par orgeuil, je n'est jamais rien pu demander a ma mere :22: ....( mais au moin, aujourd'hui, je sais c'est quoi avoir faim mais j'ai surtout appris a apprecier le peu)
J'en garde un souvenir extraordinaire...ca m'a forgé, ca a fait de moi une personne plus forte et surtout plus patiente....et j'aimerais que mes enfants vivent aussi librement que j'ai vecu...a condition de leur donner une base solide (je parle surtout d'education), comme celle que ma mere m'a donné....

karimbarbu
06/01/2006, 17h58
Je ne peut rependre !! je vie toujour chez mes Parent !!

Absente
06/01/2006, 18h08
je crois que je n'ai jamais coupé le cordon ombilical

par la force des choses, j'ai vécu avec ma mère sans père

par sentiment de devoir, je suis restée avec elle même à l'âge adulte
quand j'ai dû m'éloigner pour raison professionnelle, je t'éléphonais plusieurs fois par jour et rentrais à chaque fin de semaine
je ne me suis mariée qu'à la condition que mon mari accepte de vivre dans la maison familale avec ma mère
aujourd'hui, j'ai 50 ans, ma mère 82
elle est toujours avec nous
mes enfants en sont heureux, moi aussi, et même mon mari apprécie
cette présence
je ne cache pas que parfois c'est assez épique, ma mère me parlant encore comme si j'avais 12 ans et surveillant mes faits et gestes
mais je laisse faire et j' agis comme bon me semble

ce n'est pas pour autant que je suis une personne dépendante et qui s'assume mal

Fawzia87
06/01/2006, 19h00
Tu as vraiment 50 ans! Lah y berek, tu as une jeunesse desprit incroyable! (dans le bon sens) ;) JE te croyait dans la mi trentaine.

Absente
06/01/2006, 19h19
à vrai dire, j'aurai 50 ans en 2006 :lol:

merci Fawzia87

absente
06/01/2006, 21h57
a un certain age , on quitte ses parents , puis c'est nos enfants qui nous quittent ......:sad:

Cookies