PDA

Voir la version complète : Cas de Figure,Fracture


Néris
09/06/2004, 18h30
Un sujet grave,vos avis seront les bienvenus :rolleyes:

Cas de figure réaliste,fait tragique,fracture,cassure,déchirure,je demande une réponse franche et sinçére SVP .

Une jeune femme qu'a tout pour être heureuse,mariée avec un jeune homme talentueux.

1er cas de figure:

Le mari est trés proche de vous(frêre,ami etc..)vient se confier à vous,vous racontant qu'il a trompé sa femme et qu'il le regrette amérement;que c'etait la 1ere fois de sa vie et la derniére et qu'il en etait malade.vous demandant votre avis,si il doit le lui avouer ou pas ? vous réponderiez quoi ? oui ou non.

2éme cas de figure:

En adméttant que ce dernier n'ai pas ue besoin de votre conseille,et qu'aprés avoir céder a une faiblésse,maladrésse,une aventure extraconjugale :sad: ,soit disant qu'il ne pouvait plus supporter ce gros secret,vivre dans le mensonge,regrettant la chose,va tout avouer a sa jeune et jolie épouse.

Cette derniére vient vous voir dans son désaroie et vous demande conseil.....Que conseillez vous a cette jeune épouse trompée ?partir ? divorcer ? oublier ? pardonner ?


Entre nous,et si c'etait elle qui l'avait fait,est ce que lui aurair pardonner ?


Soyez francs et sinçéres Merci. :22:

sentenza
09/06/2004, 19h09
Bonsoir Néris,

Pour ma part je considère l'adultère comme la plus grande trahison que peut commettre un homme ou une femme vis à vis de son conjoint.
C'est un acte impordonnable.

kaki
09/06/2004, 19h17
1er cas de figure : personellement je conseillerais a ce type d'avouer a se compagne sa connerie, ca sera peut etre un peu plus facile a avaler pour elle , quoi que .....
2em cas de figure : disons que ca depend de la situation, si enfant il y a ou pas , a mon sens une fois qu'on a des enfants ca deviens un engagement definitif et les enfants n'ont pas a payer pour les erreurs de parcours des parents, surtout si ces enfants sont encore jeune, donc je recommenderais pas le divorce, en plus de ce que j'ai dis plus haut, notre société enleve a la femme tous ses droit si jamais c'est elle qui demande le divorce !! ( peut etre que Atika va faire changer les choses!! qui sait !! )
je pense que la decision la plus sage serais d'essayer de pardonner, car on peut pardonner mais pas oublier ce qui c'est passer, et d'un effort commun la vie de couple peut repartir, mais cet effort viendera essentiellement de celui qui a fais la boulette.
quand a l'homme va t il ou pas pardonner si les roles etait inversés, je pense Néris que tu connais le " pseudo Nif " taa les Algerien et qu'ils ne pardonnerons pas un truc comme ca , mais bon c'est certainement pas une generalite. Beaucoup ne pardonnerons pas pensant que l'honneur est bafoué , mais dans les deux cas il l'est, alors je ne vois pas pourquoi les hommes ne feraient pas de concessions que la Femme ferait
Vive l'alcoule :hollerin:

bladerunner
09/06/2004, 20h23
Bonjour,

Sentenza la trahison extra-conjugale est certainement un acte hideux mais toute personne peut tomber dans l'erreur. L'essentiel c'est de ne pas répéter cette erreur et surtout demander pardon à Dieu.

Pour ce qui est de ton ami Néris, s'il est sincère et sent qu'il commis une grave erreur qu'il ne répètera jamais, pourquoi doit-il l'avouer à sa femme.

Je vois que la priorité est leur couple et un aveu peut faire plus de mal qu'il ne peut faire de bien car ce qui est fait est fait et un retour en arrière est tout simplement impossible.

Vu qu'il aime sa femme alors il faut préserver à tout prix cet amour (en essayant d'enterrer ce secret) et demander pardon à Dieu.

Enfin, c'est ce que je lui conseillerais personnellement.

Amicalement

irene
09/06/2004, 21h25
Bonsoir,

Avouer, c'est faire du mal à cette femme !
Au risque de détruire le couple . Lui, l'homme, aura sa croix à porter, n'est-ce pas la pire des punitions ?
Plus tard, peut-être ?
Personnellement, je ne suis pas sûre de pardonner !
Si les rôles étaient inversés ? L'homme ne pardonnerais pas, jamais !
Parce que c'est une femme !

morjane
10/06/2004, 10h46
Bonjour,

Néris, tu sais hier j'avais lus ton post et je voulais réfléchir avant de te répondre et là je me rends compte que je n'ai aucune réponse. Tout dépend de tant de facteurs. Mais bon, je te donne mon opinion.

Pour les problèmes de couple, je trouve qu'une personne "extérieure" doit rester à l'extérieur. Les soutenir moralement, les laisser se confier si le besoin en est ressentis.
Mais c'est mieux de les laisser faire leurs choix et de leurs dire que la réponse se trouve dans leurs coeur à eux, car eux possédent toutes les cartes du jeux. Etant à l'extérieur, c'est notre émotivité qui joue mais eux c'est de l'amour qu'ils éprouvent l'un envers l'autre alors c'est tellement différent.

De toutes façons, la décision quelle qu'elle soit sera douloureuse pour le couple, mais si ils s'aiment vraiment leur amour saura dépasser toutes ces douleurs et leur couple sera peut être même plus solide encore car renforcé par la souffrance et les larmes, c'est comme livrer une bataille et en sortir vainqueur.

Tout le monde a droit à une deuxième chance. Nul n'est invinscible, surtout avec le coeur.

sentenza
10/06/2004, 10h51
Je partage l'avis de Morjane, dans le sens où on n'a pas à donner de conseils ou de ligen de conduite à un couple.
La vision des choses est complètement différente.
Quand on aime, on ne réagit et on ne raisonne pas de la même façon.

Saïd
10/06/2004, 11h16
1er cas de figure:

Ne rien dire à l'épouse si aucun risque qu'elle ne l'apprenne par ailleurs n'existe !C également valable si c elle qui est auteur d'adultére !
Le dire , c créer une suspition , une méfiance qui peut mener un couple à une séparation programmée , alors que ne pas savoir lui donne une chance de réussite !

2éme cas de figure:

Pardonner et donner une chance au couple ( et non pas à l'autre seulement !) !

Mais d'une maniére générale , et comme l'a si bien rappelé Morjane , il est trés difficile de donner un cosneil encore moins d'intervenir dans des relations intimes chez un couple !

scherazade
10/06/2004, 12h30
Azul

1er cas de figure: je l'aurais pas conseillé, car plusieurs facteurs sont en jeu, donc difficile.
2éme cas de figure:je conseillerais à la jeune épouse de bien réfléchir avant d'agir! D'abord elle devrait en parlezr avec lui, et si ce n'est pas un "homme de confiance", et que cette erreur peut se répéter et bien je lui conseille le divorce!

Mais bon,c'est un sujet assez compliqué :confused:

nesma
10/06/2004, 13h09
Salut Neris
Il est difficile de répondre à ta question car elle n’a pas de réponse unique ,chaque couple est un cas particulier .La conduite à tenir est fonction de l’histoire personnelle de chaque couple et de ses antécédents .S’il est difficile de pardonner c’est que le plus souvent on se dit que celui qui est capable de tromper une fois peut le faire encore d’autres fois .

Quant à la question de savoir s’il faut avouer ou pas ,il faut savoir que de toute façons l’infidélité ne se cache pas longtemps ,l’épouse ne tardera pas à constater des changements dans les habitudes et dans le comportement de son époux à moins qu’il s’agisse d’une aventure brève ,mais si la relation extra conjugale dure dans le temps il serait plus honnête de l’avouer car ce serait pire si l’épouse venait à la découvrir par l’intermédiaire d’une tierce personne .

On peut dire toutefois que beaucoup de femmes sont capables de pardonner sinon aucun mariage n'aurait pu tenir et ce n'est pas hillary clinton ni la reine d'Angleterre qui vont nous contredire ! et elles ne sont pas les seules .

Mai on ne peut pas dire autant de la capacite de hommes à pardonner des erreurs peut etre moins graves que leurs epouses pourraient commettre ,le simple fait de voir sa femme discuter avec un autre homme suffirait à declencher les foudres de guerre ,question de virilite et d'orgueil masculin .

kro-magnon
10/06/2004, 13h45
Je conseillerais à la jeune et jolie épouse de faire de même; c-à-d aller tirer un coup ailleurs, histoire d'équilibrer la balance.

Je suis sérieux, merci aux bonnes ames de respecter mon avis, qui est vraiment la réponse que je donnerais en pareille situation.

morjane
10/06/2004, 14h42
Azul Kro

Je conseillerais à la jeune et jolie épouse de faire de même; c-à-d aller tirer un coup ailleurs, histoire d'équilibrer la balance.
Tu oublies un point important, les femmes ne fonctionnent pas comme les hommes.
C'est une femme amoureuse de son époux et franchement cela me surprendrai qu'elle puisse en avoir envie. Les femmes sont plus fines que les hommes et savent, intuitivement, que ce genre de choses non seulement ne résoud rien mais en plus c'est le meilleur moyen de tout briser même sois même.
En tous les cas, tu raisonnes bien en mâle.

Saïd
10/06/2004, 15h28
Les femmes fonctionnent differemment des hommes , surtout concernant les relations sexuelles , sur ce constat , je crois nous ommes tous d'accord , mais je te garantis Morjane , que quand il s'agît de "chatier" l'homme , de laver un affront , j'en ai connu plus d'une à l'avoir " fait ".
Je pense que la seule jouissance qu'elles en ont tirée , est probablement d'ordre psychique !

Mais de tt cela , il me semble avoir compris que le " jeune homme talentueux " regrettait son dérapage et surtout s'était juré de ne plus se faire rendre à ce genre de choses !
Alors passons sous silence cette erreur et donnons une chance au couple !!

Néris
10/06/2004, 16h43
Je tiens a vous remercier tous autant que vous êtes sans excéption.
C'est effectivement trés délicat...je connais les deux personnes depuis mon enfance,et ce sont vraiment des gens biens malgrés tout,je me retrouve ainsi que leur entourage entre deux feux,les deux sont trés mals ds leur peaux,et les deux viennent demander une ecoute,une épaule,des conseils...

J'ai exactement eu les mêmes réactions que vous tous à différents moments " T " .

Et voila ce que j'ai dis au jeune homme:il a même pleurer (pas devant moi mais j'ai bien vu ses yeux),il etait profondément émue,atteint ,boulversé,j'ai quand même dis ce que je pensais de tout cela sans peser mes mots,mais sans m'éterniser non plus,j'ai trouvé qu'il etait assez mal ds ses propres remords et que ca lui pourissait assez la vie sans en rajouter...mais j'ai étè trés ferme .

C'est quelqu'un qui n'a jamais étè coureur de jupons,dragueurs,les yeux pas ds les poches,vraiment c'est ce qui nous a tous choqués...il etait tout sauf le malhonétte salaud....vraiment rien de tout cela.

Quand à elle,je la regarde,le coeur brisée,car c'est c'est vraiment une jeune femme trés belle,intélligente,sage,douée d'un savoir vivre,d'une education,vraiment rien a dire,fée du logis,gentille,trés calme,sympa...bref...la voir aussi malheureuse....elle a allait quitté son domicile conjugale mais finalement c'est lui qui est préféré partir,il lui devait bien ça (pour au moins quelques jours) ,ils ont besoin de se calmer,de se remttre les idées en place.

Nous avons effectivement préférer jouer la carte du calme ,de la sagésse,de l'objectivité et donc nous lui avons tous conseiller de prendre du recul et de ne pas surtout pas prendre des décisions a chaud sur coup de colére.

normalement ca va aller mais franchement...elle ne peut pas ne rester 5 min sans en parler,elle a gros sur le coeur.
au fait:elle attends un enfant pour septembre.

bref....j'espére que ca va aller.c'est vraiment dmmage.elle n'arretait pas de me dire " pourquoi moi" "pourquoi mon couple" "qu'est ce que j'ai mal fait ?" qu'est ce qui nous arrive" ...

Je me suis dis ca n'arrive pas qu'aux autres.

je voulais partagé ce moment avec vous sans pour autant avoir affaire a des gens cassants et insolents...j'en suis ravie et je regrette moins mon topic depuis que je vous ai lu,c'est réconfortant...

Calmer une situation aussi grave ca reléve de qq chose d'immence.

Merci encore de votre franchise.

sentenza
10/06/2004, 17h00
Ton amie n'a strictement rien à se reprocher.
Essaie juste de la rassurer pour qu'elle ne se culpabilise pas.
Elle attend un enfant, et cela doit l'aider à surmonter cette crise. Les femmes sont très courageuses.
Pour ton ami H, il a bien fait de prendre du recul et de ne pas prendre de décision sur le vif. On ne réfléchit pas dans ces cas là.
Je t'ai donné mon opinion sur le fait de tromper son conjoint, mais je m'abstiendrai de dire quelle décision ils doivent prendre. C'est à eux et à eux seuls d'en décider.
Bon courage à tes amis.

morjane
10/06/2004, 17h03
Azul Néris,
un enfant pour septembre. C'est encore plus terrible pour eux deux.
Pour ton amie , elle est tellement fragilisé déja du fait de sa grossesse et pour lui qui doit se sentir si coupable.

Le temps sera le meilleur allié, comme souvent.

Tous mes voeux de bonheur pour eux. Ils s'aiment vraiment. En tous les cas, que chacun des deux vident son coeur, qu'ils ne gardent pas en eux ce qui leur fait mal, il faudra patience amour sincérité et écoute des souffrances de l'autre, c'est très difficile.

Bon courage pour eux et pour toi aussi.

Néris
10/06/2004, 17h10
Merci à vous.
Nous restons tous confiants,inchallah tout va rentrer ds l'ordre.
Merci encore. :redface:

Saïd
11/06/2004, 07h26
Une vie , un enfant que vous tenez dans les bras , le fruit d'un amour certes fragilisé , mais loin d'être moribond , et notre couple va se retrouver !
De cela j'en suis tout à fait convaincu , pour l'avoir vécu !

kro-magnon
11/06/2004, 15h35
morjane:
Tu oublies un point important, les femmes ne fonctionnent pas comme les hommes.
C'est une femme amoureuse de son époux et franchement cela me surprendrai qu'elle puisse en avoir envie. Les femmes sont plus fines que les hommes et savent, intuitivement, que ce genre de choses non seulement ne résoud rien mais en plus c'est le meilleur moyen de tout briser même sois même.
En tous les cas, tu raisonnes bien en mâle.

hahahaha, Morjane t'as une trop haute idée de la femme.
Les femmes ont aussi une libido, qui peut fonctionner en dehors d'un amour shakespearien, contrairement à se que veut nous faire croire la légende.
Et puis dans pareille situation, il faut sauver ce qui peut être sauvé. Il n'y a pas de solution facile à de tel problème, ma proposition me semble la moins pire. Maintenant, si la femme a un esprit philosophe exceptionnel, elle poura peut être surmonter son chagrin avec un bol de tisane.

Cookies