PDA

Voir la version complète : CHAWKI GHRIB : «Nous espionnons le stage de l’Algérie en Italie»


absente
09/11/2009, 07h58
CHAWKI GHRIB, ENTRAÎNEUR-ADJOINT DES PHARAONS
«Nous espionnons le stage de l’Algérie en Italie»

Dans une sortie médiatique surprenante, l’entraîneur-adjoint de l’équipe égyptienne du football a annoncé: «Nous connaissons bien notre adversaire. Nous l’avons bien étudié. Nous l’avons bien appris».
Lors d’un entretien accordé au journal égyptien, Algomhuria, M.Ghrib a bien voulu mener une campagne pour déstabiliser le stage de l’Equipe nationale en Italie. «Nous sommes en possession de tous les détails de l’équipe algérienne. Nous aurons, à temps, toutes les informations concernant leur stage en Italie. Nos espions les suivent partout», a-t-il dit. Et de poursuivre que les deux équipes sont comme un livre dont les pages sont lisibles à toute lecture.
«Nous étudions leur jeu à travers les cassettes vidéo des matchs disputés face au Rwanda et à la Zambie. Nous étudions, également, leurs points forts et leurs points faibles comme le font eux, (le staff technique des Verts, Ndlr) aussi.»
A propos de la préparation des Pharaons à ce big match, M.Chawki annoncera que le staff technique accentue son travail sur la préparation psychologique, notamment. «Nous sommes prêts à faire face à toues les éventualités. Nous avons élaboré un programme minutieusement étudié que les joueurs ont appliqué à la lettre», a-t-il poursuivi.
Revenant sur le dernier match Egypte-Tanzanie, la même source a estimé que le staff technique a tiré plusieurs enseignements de cette rencontre.
«Le résultat final de la rencontre a permis de mettre en confiance les joueurs, notamment les attaquants qui ont retrouvé à cette occasion le sens des buts. Les joueurs ont montré qu’ils ont atteint le niveau physique et technico-tactique souhaité», a-t-il analysé.

Tahar FATTANI
L'Expression

sako
09/11/2009, 09h15
«Nous étudions leur jeu à travers les cassettes vidéo des matchs disputés face au Rwanda et à la Zambie. Nous étudions, également, leurs points forts et leurs points faibles comme le font eux, (le staff technique des Verts, Ndlr) aussi.»


Est-ce vraiment un scoop..

DJAMY
09/11/2009, 10h53
les egyptiens proposeraient des sommes d'argents aux employès du centre de florence ou va séjourner la selection pour son stage mais bon quand on veut espionner une equipe on le crie pas non plus sous tous les toits:mrgreen:,c juste une guerre psychologique car en veritè les deux equipes se connaissent trop bien et y'a rien a cacher

Galaad
11/11/2009, 18h50
ça ne va rien changer au résultat final.

Laarem
11/11/2009, 20h47
De toutes les manières c'est la méthode de tout entraineur digne de ce nom. Ce n'est pas de l'espionnage, c'est le boulot.

Cookies