PDA

Voir la version complète : Leçon de vie


absente
08/01/2006, 08h54
Un jour, un vieux professeur de l'École Nationale d'Administration Publique (ENAP) fut engagé pour donner une formation sur la planification efficace de son temps à un groupe d'une quinzaine de dirigeants de grosses compagnies nord-américaines.

Ce cours constituait l'un des 5 ateliers de leur journée de formation. Le vieux prof n'avait donc qu'une heure pour "faire passer sa matière ".

Debout, devant ce groupe d'élite (qui était prêt à noter tout ce que l'expert allait lui enseigner), le vieux prof les regarda un par un, lentement, puis leur dit : "Nous allons réaliser une expérience".

De dessous la table qui le séparait de ses élèves, le vieux prof sortit un immense pot de verre de plus de 4 litres qu'il posa délicatement en face de lui. Ensuite, il sortit environ une douzaine de cailloux a peu près gros comme des balles de tennis et les plaçadélicatement, un par un, dans le grand pot. Lorsque le pot fut rempli jusqu'au bord et qu'il fut impossible d'y ajouter un caillou de plus, il leva lentement les yeux vers ses élèves et leur demanda :
"Est-ce que ce pot est plein?".

Tous répondirent : "Oui".
Il attendit quelques secondes et ajouta : "Vraiment ?".
Alors, il se pencha de nouveau et sortit de sous la table un récipient rempli de gravier. Avec minutie, il versa ce gravier sur les gros cailloux puis brassa légèrement le pot. Les morceaux de gravier s'infiltrèrent entre les cailloux... jusqu'au fond du pot.

Le vieux prof leva à nouveau les yeux vers son auditoire et réitéra sa question :
"Est-ce que ce pot est plein?". Cette fois, ses brillants élèves commençaient à comprendre son manège.

L'un d'eux répondît: "Probablement pas !".

"Bien !" répondît le vieux prof.

Il se pencha de nouveau et cette fois, sortit de sous la table un sac de sable. Avec attention, il versa le sable dans le pot.
Le sable alla remplir les espaces entre les gros cailloux et le gravier. Encore une fois, il redemanda : "Est-ce que ce pot est plein ?".

Cette fois, sans hésiter et en choeur, les brillants élèves répondirent : "Non!".
"Bien!" répondît le vieux prof.

Et comme s'y attendaient ses prestigieux élèves, il prit le pichet d'eau qui était sur la table et remplit le pot jusqu'a ras bord. Le vieux prof leva alors les yeux vers son groupe et demanda :
"Quelle grande vérité nous démontre cette expérience? "

Pas fou, le plus audacieux des élèves, songeant au sujet de ce cours, répondît : "Cela démontre que même lorsque l'on croit que notre agenda est complètement rempli, si on le veut vraiment, on peut y ajouter plus de rendez-vous, plus de choses à faire ".

"Non" répondît le vieux prof. "Ce n'est pas cela. La grande vérité que nous démontre cette expérience est la suivante : "Si on ne met pas les gros cailloux en premier dans le pot, on ne pourra jamais les faire entrer tous, ensuite".

Il y eut un profond silence, chacun prenant conscience de l'évidence de ces propos.

Le vieux prof leur dit alors : "Quels sont les gros cailloux dans votre vie ?"

"Votre santé ?"
"Votre famille ?"
"Vos ami(e)s ?"
"Réaliser vos rêves ?"
"Faire ce que vous aimez ?"
"Apprendre ?"
"Défendre une cause ?"
"Vous relaxer ?"
"Prendre le temps... ?"
"Ou... tout autre chose ?"

"Ce qu'il faut retenir, c'est l'importance de mettre ses GROS CAILLOUX en premier dans sa vie, sinon on risque de ne pas réussir... sa vie. Si on donne priorité aux peccadilles (le gravier, le sable), on remplira sa vie de peccadilles et on n'aura plus suffisamment de temps précieux à consacrer aux éléments importants de sa vie.

Alors, n'oubliez pas de vous poser à vous-même, la question :"Quels sont les GROS CAILLOUX dans ma vie?"

Ensuite, mettez-les en premier dans votre pot (vie)"

D'un geste amical de la main, le vieux professeur salua son auditoire et quitta lentement la salle.

médisante
08/01/2006, 11h14
En, France du moins, les gens sont stressés, ils courent tout le temps :"boulot, métro, dodo" et il y a aussi les retraités que l'on entend souvent dire "je n'ai plus le temps"
Est-ce difficile de donner la priorité aux priorités ?. Encore faut-il cerner les vraies priorités !.
Merci pour ce Post

absente
08/01/2006, 11h34
Finalement, ce ne sont pas de gros cailloux que l'on devrait mettre dans ce bocal, mais des pans complets de rochers...
...il nous faudrait en plus une grande jarre :lol:

Goodfella
08/01/2006, 12h15
Merci pour la lecon, TIN !
Pour moi, toujours les gros cailloux les premiers dans ma vie....surtout quand il s'agit de Diamond !! :mrgreen:


Mabrouk El Haik wa El 3ajar :)

absente
08/01/2006, 12h43
les diamants sont éternels...
quant au hayek, c'est notre costume traditionnel, qu'on le veuille ou pas (entre parenthèses, le mystère qui s'y dégage laisse quelque peu énigmatique la femme qui le porte....on essaye toujours d'imaginer qui se cache derrière d'aussi beaux yeux..., d'une aussi belle allure, d'un aussi beau port...)
...tout simplement suggestif !

Goodfella
08/01/2006, 12h51
Citation :

" ....on essaye toujours d'imaginer qui se cache derrière d'aussi beaux yeux..., d'une aussi belle allure, d'un aussi beau port...) "

Ca me rappelle du film "La Bataille d'alger" quand Ali La Pointe s'est fait diguiser avec un Haik et 3ajar. :mrgreen:

absente
08/01/2006, 12h57
Sa me rappelle du film "La Bataille d'alger" quand Ali La Pointe s'est fait diguiser avec un Haik et 3ajar
tu trouves qu'il avait de belles jambes ???????????????? :mrgreen:

BeeHive
08/01/2006, 19h08
Une histoire bien connu ici, mais je doute que le prof soit ENAP, de l’ENP peut être :mrgreen: .

Merci pour ne la rappeler.

===
Stress, Time Management, and the Meaning of Life
By Larry Axmaker, EdD, PhD

Most people will tell you they have too much to do, too little time in which to do it, and no way of ever 'catching up' with the backlog. It's no wonder so many people suffer from stress-related problems.

How Full Is Your Life?
There is a well-known story that illustrates a way to keep order in the way you can live your life.

A college professor put a large empty jar on the table and proceeded to fill it with large rocks. He then asked his students, "Is the jar full?" There were nods and responses of "yes." Then, the professor poured a box of small pebbles into the jar, shook the jar so the pebbles fell down between the large rocks, and again asked, "Now is the jar full?" There were smiles and more nods and affirmative answers.

The professor then picked up a box of sand and poured it into the jar, and the sand sifted down between the rocks and pebbles and once again he asked, "Is the jar full now, finally?" Amid giggles, the students again agreed that it was full.

The Message
The wise professor went on to explain what each component had to do with life.

The rocks represent the important things in your life; your spouse, your children, your health - things that make your life full even if everything else was lost. These things should be considered first - take care of the most important things in life before considering anything else.

The pebbles are things like your job, your house, and your car. These things are important, but could be replaced or changed without too much disruption of your life. These things are important and must be taken care of, but they are not your number one priority.

The sand is everything else; the little things. You must wash the dishes, take out the garbage, and mow the lawn, but it's not the most important part of your life. Those things can always wait until tomorrow. Don't get caught up in the small stuff. If you fill your jar with sand first, there will be no room for rocks and pebbles - the really important things.

And Furthermore
In the original story, a student approached the professor and opened and poured a bottle of beer into the jar full of rocks, pebbles, and sand. It easily fit in, of course. His point was, there is always room for beer (or wine, or water, or coffee, or juice). A better lesson might be: Nobody really knows what human capabilities and limits might be.

The Bottom Line
Set your priorities. Spend quality time on the most important things in your life. It might even help to make a list. Learn to say no when you know you should; when you're overwhelmed; when you don't think you could do a good job. When you take on a challenge; make sure you have the time and energy to do your best.

Source:
1. Creagan ET. How Not to Be My Patient. Health Communications, Inc. Deerfield Beach, Florida 2003.
===

(c) http://vanderbiltowc.wellsource.com/dh/Content.asp?ID=1481

Cookies