PDA

Voir la version complète : Travail et Travail d’amour ?


Thirga.ounevdhou
09/01/2006, 13h39
Il y a une différence, "mais énorme" entre Travailler et travailler avec amour pour pouvoir comprendre, il faut vivre et sentir le fait.
Jubran Kahllil Jubran, dans "Le Prophète", le définit, et comment? beaucoup, beaucoup de plaisir a lui lire, car il n y a pas plus belle réalité:

- C’est tisser la toile avec des fils tirés de ton cœur, comme si ton bien-aimé devait porter cette toile.
- C’est construire une demeure avec affection, comme si ton bien-aimé devait y vivre.
- C’est semer les graines avec tendresse et cueillir la récolte avec joie, comme si ton bien-aimé allait en manger le fruit.
- C’est insuffler à tout ce que tu modèles le souffle de ton propre esprit. Et savoir que tous les morts bénis t’encerclent et te regardent.

- Souvent, je t’ai entendu dire, comme si tu parlais dans ton sommeil : « Celui qui travaille le marbre et trouve la forme de son âme dans la pierre, est plus noble que celui qui laboure le sol. Et qui s’empare de l’arc-en-ciel pour l’étendre sur une toile à l’image de l’homme, celui-là compte davantage que celui qui fabrique des sandales pour nos pieds ».

Or moi je dis, et pas en dormant mais dans l’éveil parfait de midi, que le vent ne parle pas plus doucement aux chênes géants qu’au moindre des brins d’herbe.
Et seul est grand celui qui de la voix du vent fait un doux chant d’amour.

- Le travail est de l’amour rendu visible. Si vous ne pouvez travailler avec lui, mais rien qu’avec dégoût, il vaut mieux quitter cette tâche et vous asseoir à la porte du temple pour recevoir aumônes de ceux qui œuvrent dans la joie.
Car pétrir le pain avec indifférence, c’est cuire un pain d’amertume quine nourrit qu’à moitié la faim humaine ;
Et si fouler les grappes vous déplaît, ce déplaisir distille un poison dans le vin.

Et quand vous chanteriez comme des anges, si vous n’aimez pas le chant, vous fermez l’oreille humaine aux voix du jour et à celles de la nuit.

" la vie est en effet noirceur sauf quand il existe une ardeur,
Et toute ardeur est aveugle sauf quand elle s’accompagne de connaissances.
Et toute connaissance vaine sauf quand elle engendre le travail,
Et tout travail vide sauf s’il contient l’amour " Car travailler avec amour, c’est se lier à soi-même, se relier l’un l’autre, et à Dieu.

Cookies