PDA

Voir la version complète : Mondial : l’Egypte piège l'Algérie


ALILOU.ALG
14/11/2009, 22h48
Mondial : l’Egypte piège l'Algérie


Un but inscrit dans les premières minutes et un autre dans les dernières secondes de la partie. Les Egyptiens ont réussi à revenir à hauteur des Verts au classement général du Groupe C des qualifications jumelées à la Coupe du Monde et à la Coupe d’Afrique des Nations 2010, en remportant le match par deux buts à zéro samedi au stade du Caire.

Une chose est sûre : la victoire ne reflète pas la physionomie de la rencontre. Le premier but a été marqué rapidement par les Egyptiens qui ont entamé le match avec un rythme très élevé. Ils ont même raté une occasion d’aggraver le score, dans le premier quart d’heure. Il faut dire que les Algériens ont entamé le match la peur au ventre suite à l’agression dont ils ont fait l’objet jeudi par des supporters égyptiens déchaînés.

Passée le premier quart d’heure, les Verts ont doucement repris les commandes, pour faire le jeu. Ils ont dominé et raté plusieurs occasions de marquer par manque de réalisme. Illustration : Antar Yahia avait le but de l’égalisation dans ses pieds à la dernière minute de la première mi-temps.

De retour des vestiaires, les Verts ont réussi à contrecarrer les attaques égyptiennes, en corrigeant notamment les lacunes défensives apparues en première mi-temps. Notamment sur le coté gauche de la défense, où les Egyptiens étaient particulièrement dangereux. Les joueurs algériens ont même raté une occasion de niveler le score, à plusieurs reprises notamment par le malchanceux et inefficace Saifi, seule en pointe de l’attaque des Verts. Le capitaine des Verts a réussi à gêner la défense égyptienne, avec ses appels de balle et son opportunisme, mais à lui seul, il ne pouvait rien faire.

L’entraîneur national Rabah Saâdane a peut-être effectué des changements trop tôt ou trop tard, mais son tort est d'avoir laissé la défense seule supporter tout le poids du match. Une défense affaiblie par la sortie de Haliche pour blessure. La rentrée tardive de Ghezzal n’a pas permis aux Verts de porter le danger dans la surface égyptienne.

L’arbitre sud africain Damon n’a pas été à la hauteur. Il a ajouté six longues minutes à la fin du match, un avantage exploité par les Egyptiens pour marquer le deuxième but, leur permettant d’empêcher l’Algérie de se qualifier directement au Mondial 2010.

Les deux équipes vont devoir jouer un match barrage, mercredi 18 novembre à Khartoum, au Soudan. Dans ce pays, les Egyptiens ne sont pas aimés. Les supporters algériens devront se déplacer massivement pour appuyer leur équipe nationale.





TSA

aurassien
14/11/2009, 22h59
C'est les responsables politiques algeriens qu'il faut blamer, ce match ne dvait pas avoir lieu .

Bachi
14/11/2009, 23h06
C'est les responsables politiques algeriens qu'il faut blamer, ce match ne dvait pas avoir lieu .

Absolument. Le ministre et Boutef sont les responsables de cette mascarade.
L'Équipe aurait dû plier bagage et revenir sur Alger dès jeudi soir.

shadok
14/11/2009, 23h13
Une victoire volée.

Anebneu
14/11/2009, 23h16
Retour péramturé de l'équipe nationale avant la décision de la FIFA est synonyme de désqualfication par forfait. Les conséquences sont l'élimination et une suspension allant d'un à deux ans des compétitions internationales.

Donc, arrêtez de ne pas dire n'importe quoi.

izzem
14/11/2009, 23h35
sur un autre post, g écrit que l'egypte va gagner mais que c l'algérie qui va se qualifier. je ne pouvais pas imaginer les verts rater cette occasion en or pour se qualifier.
au soudan, les 60.000 spectateurs seront pro-égyptiens.

ps: est ce que sur le 2ème but égyptien, il n y avait d'hors jeu ???????

Cookies