PDA

Voir la version complète : Barack Obama juge que la colonisation juive risque de mal finir


nassim
18/11/2009, 23h48
Le président américain Barack Obama a affirmé mercredi à la chaîne de télévision Fox News que la poursuite de la colonisation juive dans les territoires occupés suscitait chez les Palestiniens des frustrations susceptibles de mal finir.

"Je pense que de nouvelles constructions ne contribuent pas à la sécurité d'Israël. Cela rend lui rendra plus difficile de faire la paix avec ses voisins. Cela aigrit les Palestiniens à un point qui pourrait devenir très dangereux", a dit Obama.

Un collaborateur du Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu avait rejeté mercredi les protestations de Washington contre l'approbation de nouvelles constructions pour les Juifs à Gilo, dans l'agglomération de Jérusalem-Est annexée par Israël en 1967.

La Maison blanche, qui cherche vainement à relancer le processus de paix auquel le président palestinien Mahmoud Abbas ne veut plus prendre part sans un gel préalable de la colonisation juive avait exprimé sa "consternation.

"Des travaux de construction ont lieu régulièrement à Gilo depuis une douzaine d'années et il n'y a rien de nouveau dans les projets de construction actuels", a déclaré le collaborateur de Netanyahu, présentant le nouveau projet de "routinier".

Au contraire, Nabil Abou Rdeïnah, conseiller d'Abbas, a condamné ce projet qui "détruit les dernières chances du processus de paix". Un de ses proches, Saëb Erekat, a estimé pour sa part que Netanyahu avait le choix entre "la colonisation ou la paix".

Le secrétaire général de l'Onu, Ban Ki-moon, a lui aussi déploré la décision israélienne, estimant qu'elle "minait" les efforts de paix et jetaient "un doute sur la viabilité d'une solution à deux Etats".

source : Reuters

Geass
19/11/2009, 00h32
Mais personne ne bouge pour autant.

nassim
19/11/2009, 00h46
Barack Obama ne cesse d'être humilié par l'énergumène Benjamin Netanyahu. Obama n'a à l'évidence pas le courage politique d'affronter le lobby sioniste et de menacer l'Etat terroriste d'Israel de sanctions si la colonisation juive se poursuivait.

Mais il est vrai que la population américaine, manipulée par le lobby juif de l'AIPAC et les médias de l'ultra-sioniste Rupert Murdoch, est profondément pro-Israel. Ce n'est pas demain que la Maison blanche se fera aussi sévère avec Israel qu'avec l'Iran.

Cookies