PDA

Voir la version complète : Des milliers d’abonnés Djezzy migrent vers Mobilis et Nedjma


Page : [1] 2 3

ALILOU.ALG
19/11/2009, 04h34
Des milliers d’abonnés Djezzy migrent vers Mobilis et Nedjma: Les Show-room des deux opérateurs pris d’assaut

http://www.elwatan.com/local/cache-vignettes/L130xH106/arton9768-1116421091.jpghttp://nsa10.casimages.com/img/2009/11/19/mini_091119043958281928.jpg

Le malheur des uns fait le bonheur des autres. Suites aux incidents qui avaient émaillé depuis jeudi dernier le match de football entre l’équipe nationale et son homologue égyptien, des centaines de milliers d’abonnés de l’opérateur de téléphonie mobile Djezzy, une filiale algérienne du groupe égyptien Orascom Télécom, ont décidé de migrer vers ses deux concurrents Mobilis et Nedjam. Une aubaine inattendue pour ces deux opérateurs qui se sont longuement plaints de la concurrence acharnée imposée par le leader de la téléphonie mobile en Algérie. Des centaines de fans des Fennecs ont détruit leurs puces Djezzy pour exprimer leur colère et indignation face à l’accueil réservé aux coéquipiers de Ziani.

A Oran, les show-rooms des deux opérateurs de téléphonie mobile- notamment Mobilis- sont pris d’assaut à longueur de journée par les citoyens. Au show-room de l’opérateur historique de téléphonie mobile situé au Bd Hamou Boutlélis, en face de la Cathédrale, des dizaines de citoyens attendent leur tour pour acquérir une nouvelle puce Mobilis. La situation est identique dans l’autre point de vente de cet opérateur situé à Dar El Beida. Mardi, nous avons constaté la présence de dizaines de personnes- qui faisaient la chaîne- pour avoir une nouvelle puce. Selon une responsable de la direction wilaya de cet opérateur, le chiffre d’affaires de Mobilis a triplé en l’espace de trois jours, ceci avec l’arrivée massive des nouveaux abonnés. Les puces de Mobilis se vendent ces derniers jours comme des petits pains. «Nous avons une moyenne de près de 1.000 nouveaux abonnés par jour», confie un responsable d’une agence commerciale Mobilis. Un chiffre qui ne reflète pas l’engouement populaire.

Les agences commerciales de l’opérateur historique, qui travaillent actuellement à plein régime, n’arrivent plus à contenir les demandes des nouveaux abonnés. De nombreux citoyens venus pour acheter une puce ont été dissuadés par les chaînes interminables à l’intérieur des agences Mobilis. L’autre opérateur de téléphonie mobile, en l’occurrence Nedjma , n’est pas en reste. Pour profiter au maximum des péripéties de son concurrent de toujours, il offre gratuitement des puces aux nouveaux abonnés. Il suffit de se présenter avec une photocopie de la carte d’identité nationale pour bénéficier d’une nouvelle puce Nedjma. Une opération marketing lancée par l’opérateur de téléphonie mobile dans le but d’enfoncer son adversaire.

Pour faire face à la grande foule qui vient à longueur de journées dans ces show-rooms, notamment celui situé au Bd de la Soummam, de nombreux points de vente éparpillés à travers la wilaya proposent gratuitement des puces Nedjma. «Nous sommes arrivés à vendre plus de 600 puces en l’espace de 48 heures», a déclaré mardi un responsable d’une agence Nedjma à Oran. Surfant sur cette vague inespérée de colère populaire pour faire des affaires, les deux opérateurs de téléphonie mobile offrent de nombreuses promotions pour leurs abonnés. Nedjma a ainsi offert le Roaming gratuit -en réception d’appels et SMS- aux supporteurs algériens partis au Soudan pour encourager l’équipe nationale. «Roaming pour le Soudan offert gratuitement pour les appels et SMS reçus », a annoncé lundi Nedjma dans un message envoyé à ses abonnés. Nedjma, sponsor officiel des Verts, a également offert un million de puces gratuites aux supporteurs algériens pour leur permettre d’être joignables à partir d’Algérie. Enfin, Nedjma a déboursé 15 millions de dinars -pour prendre en charge financièrement- les billets d’avions des supporteurs.

L’opérateur historique de la téléphonie mobile a, de son côté, offert la gratuité du Roaming pour l’ensemble de ses abonnés (Postpayé et Prépayés) qui séjourneront à Khartoum entre le 16 et le 20 Novembre 2009, pour leurs communications vers l’Algérie.


LE FINANCIER

DJAMY
19/11/2009, 06h50
une seule solution pour djezzy ,les appels gratuits h24 :lol:

djamal 2008
20/11/2009, 18h37
Il ne faut pas repondre aussi aux appels emanant de Djezzy. Signifier a vos amis cela, ils changerons de provider. Good luck!

hben
20/11/2009, 18h55
Aujourd'hui, j'ai reçu 5 messages de mes contacts qui sont passés à Mobilis et Nedjma! Pourvu que ça dure!

aurassien
20/11/2009, 19h42
elle appartiennent a qui nedjma et mobilis

lamia14
20/11/2009, 20h14
mobilis à Algérie télécom
Nedjma à watania (kuwait)

citoyen
20/11/2009, 20h29
C'est un fait prévisible après ces évenements. Les abonnés vont se ruer vers les 2 opérateurs Mobils et Nedjma étant donné l'avenir très incertain de Djezzy.

Avant que les autorités Egyptiennes ne lancent leur campagne, il y avait encore de l'espoir pour cet opérateur, mais je crois que les choses sont allés trop loin. C'est une réaction humaine qui n'a pas besoin d'une campagne de boycott, c'est simplement une réaction spontanée de milliers d'algériens excédés par ce qu'ils ont entendus et vu.

Etant donné les évenement, le mieux pour tout abonné Djezzy et afin de ne pas perdre son quota et la valeur de sa carte c'est de basculer chez l'un des autres opérateurs, ils est plus facile pour les abonnés en post-payé de changer d'opérateur sans se précipiter.

dias2
20/11/2009, 20h52
Moi j'ai trois lignes que je résilierai rapidement...on va leur apprendre la politesse à ces énergumènes...

BOYCOTT BOYCOTT BOYCOTT

papi
21/11/2009, 05h20
une seule solution pour djezzy ,les appels gratuits h24
Non !!! foutre le camp

salamine
22/11/2009, 01h53
Et Re Boycott......

FrozenRose
22/11/2009, 11h48
Et les milliers d'algériens qui y travaillent, c'est Nedjma et Mobilis qui vont nourrir leurs familles?!!

DJAMY
22/11/2009, 12h05
personnellement j'allais changer de puces mais je me suis rendu compte en voyant par ex nedjma distribuer des puces gratuites pour nous récupérer et mobilis faire tt aussi que c juste du business et qu'on est des acteurs ds une guerre entre operateurs ,en plus des milliers de chomeurs algeriens que ca ferait avec le depart de djezzy.
g gardè ma puce djezzy

zek
22/11/2009, 12h38
Et les milliers d'algériens qui y travaillent, c'est Nedjma et Mobilis qui vont nourrir leurs familles ?

Drôle de raisonnement

Si Nedjma et Mobilis augmentent leurs parts de marché, ils embaucheront, nous sommes bien d'accord.

A la rigueur, ils pourront se payer Djezzy, une entreprise est évalué selon son chiffre d'affaire, l'économie, c'est comme la nature, rien ne se perd, tout se transforme.

Zakia
22/11/2009, 12h38
Et les milliers d'algériens qui y travaillent, c'est Nedjma et Mobilis qui vont nourrir leurs familles?!!

Si Nedjma et Mobilis arrivent à récupérer les clients Djezzy, il faudra bien qu'ils engagent. Et les anciens employés Djezzy devraient être avantagés dans la mesure où ils sont expérimentés.

DJAMY
22/11/2009, 12h44
pas si sur que nedjma et mobilis vont embaucher des employès en plus ,des milliers d'ailleurs ,je crois plutot justement que c juste les abonnès qui les interessent

sandaryo
22/11/2009, 13h01
On se fiche des employés des compagnies egyptiennes , ils trouveront toujours du travail ailleurs ; Pour l'instant puisque ces affreux chantent à la gloire des momies , qu'ils aillent aux diables , eux et leurs cultures dont je ne me suis jamais identifiés .

FrozenRose
22/11/2009, 13h14
Drôle de raisonnement

Si Nedjma et Mobilis augmentent leurs parts de marché, ils embaucheront, nous sommes bien d'accord.

A la rigueur, ils pourront se payer Djezzy, une entreprise est évalué selon son chiffre d'affaire, l'économie, c'est comme la nature, rien ne se perd, tout se transforme.

Si Nedjma et Mobilis arrivent à récupérer les clients Djezzy, il faudra bien qu'ils engagent. Et les anciens employés Djezzy devraient être avantagés dans la mesure où ils sont expérimentés.

Si! tu l'as bien précisé! Or, ce n'est pas aussi évident. Mobilis et Nedjma ont intégrer le marché de la téléphonie après un long périple et étaient confrontés à de lourdes contraintes. Récupérer le géant Djezzy est loin d'être une mission facile. En plus, le secteur tertiaire dont fait partie la téléphonie n'absorbe pas l'emploi comme les deux autres secteurs de l'économie, à savoir: l'agriculture et l'industrie qui nécessitent une forte main de d'oeuvre.
Au final, les autres opérateurs concurrents ne sont intéressés que par nouveaux abonnés. Et même s'ils embauchent, ils ne pourront jamais tous les insérer. Donc, il y aura des forcément des licenciés dans la nature.

Zakia
22/11/2009, 13h25
Salam Leco, comment ça va ? :razz:

Ben la balle est dans le camp des algériens ;)

S'ils décident en masse de quitter Djezzy et si l'Etat a la bonne idée de favoriser la migration (sans contrevenir aux lois de la concurrence y'a moyen), les autres opérateurs devront rapidement faire face et gérer l'afflux de nouveaux abonnés.

En outre, on ne peut pas exclure non plus qu'Orascom se trouve en difficulté telle qu'il doive se séparer de sa filiale. Ses concurrents se feront un plaisir de mettre la main au portefeuille pour récupérer la manne. Le plus gros des emplois serait probablement sauvé et la reconversion des quelques pertes inévitables sera moins compliquée à gérer.

FrozenRose
22/11/2009, 14h27
Coucou Zakia, ça va merci et toi?:)
Ben la balle est dans le camp des algériens ;)

S'ils décident en masse de quitter Djezzy et si l'Etat a la bonne idée de favoriser la migration (sans contrevenir aux lois de la concurrence y'a moyen), les autres opérateurs devront rapidement faire face et gérer l'afflux de nouveaux abonnés. En outre, on ne peut pas exclure non plus qu'Orascom se trouve en difficulté telle qu'il doive se séparer de sa filiale. Ses concurrents se feront un plaisir de mettre la main au portefeuille pour récupérer la manne. Le plus gros des emplois serait probablement sauvé et la reconversion des quelques pertes inévitables sera moins compliquée à gérer.


Justement, là est toute la problématique. Les autorités algériennes ont été derrière le retard d'intégration de Mobilis et Nedjma au marché de la téléphonie. J'ai lu (dans un thread posté ici) qu'il y avait toute une manigance contre toute concurrence à Djezzy... A vrai dire, ce dernier a le bras long!
Certes, ça aurait été l'idéal que les concurrents récuppèrent les parts de marché ainsi que les employés qui perdraient leur poste...mais entre nous j'y crois pas du tout. Le monde de l'économie est pitoyable et il n'y a que le profit qui compte.

djamal 2008
22/11/2009, 14h29
Les américains pour moins que cela avaient boycotté les produits français après que ces derniers ne les avaient pas supporté contre l'Irak. On parlait même de changer l'appellation du terme french fries et le remplacer par freedom fries au niveau du sénat américain.

Somme toute, il y aurait des preneurs dans ce créneau très porteur, ne vous en faites pas, il faut seulement éliminer les complices locaux et le tour est joué. Nous rappelons que ce type d'entreprises n'obéit pas aux règles du libre marché, C'est ce que l'on appelle a franchise en anglais, c'est de loin la notion de concurrence si se n'est qu'un subterfuge afin de fuir les devises de la banque d'Algerie. Ce qui rend du coup cette devise plus chère dan sle marché.

citoyen
22/11/2009, 14h43
Autre solution attendre que la valeur de Djezzy baisse pour la reprendre au prix sacrifié. CEVITAL a émis le souhait d'investir dans le monde des telecoms, de toute façon l'avenir de Dejezzy en algérie dans sa forme actuelle est sérieusement compromis, jamais les algériens ne vont pardonner ce qui s'est passé, autant basculer la compagnie vers un actionnaire local et garder l'effectif.

Un seul écueil, les égyptiens se sont arrangés à garder les organes sensibles de l'opérateur dans leur mains, j'ai des doutes quant au compétences algériennes de pouvoir faire tourner l'engin.
Si cet réserve est levée, l'état devrait appuyer une telle transaction, prposer un solde de tout compte à sawiris et zouf, l'accompagner gentiment au pied de la passerelle egypt-air, direction oum dounia.

Zakia
22/11/2009, 14h46
Ca va Leco el Hamdou li Allah. :razz:

Ben ce qu'a fait l'Etat il peut le défaire. D'autant qu'il ne résistera pas à la pression du peuple si ce dernier décide vraiment de boycotter les produits égyptiens.

J'espère franchement que toutes ces gesticulations égyptiennes serviront au moins à faire prendre conscience que nous sommes avant tout maghrébins et que nous n'avons pas grand chose à voir culturellement et idéologiquement avec les égyptiens.

Je ne renie bien évidemment pas l'apport arabo-musulman mais nous avons notre identité et notre culture propre faite de nombreux brassages. Je ne vois pas pourquoi on devrait renier tout le reste pour calquer une culture et une vision qui ne sont pas les nôtres.

citoyen
22/11/2009, 14h56
>>>il faut seulement éliminer les complices locaux et le tour est joué. Nous rappelons que ce type d'entreprises n'obéit pas aux règles du libre marché, C'est ce que l'on appelle a franchise en anglais.

Le premiers "complices" seraient les distributeurs de référence des cartes de recharge. Ils sont 5 ou 6, ils vont se retrouver avec un stock de cartes invendues, la détresse financière va les obliger à amortir le choc en attendant que le stock s'écoule. Donc le processus du boycott va prendre un certain temps (plusieurs mois je pense, eh oui ce n'est pas aussi simple).

Il y a des distributeurs qui vendent en gros entre 1 et 5 millions de cartes de recharges par mois, le tout en exclusivité. Eux aussi ont leur appuis dans les hautes sphères de l'état et vont se battre pour maintenir le navire au dessus de la ligne de flottaison sinon ils sont bons pour la casse.

djamal 2008
22/11/2009, 15h02
Moi par contre je ne veux rien à voir avec un pays qui reconnaît Israël et qui dénient les droits aux frères palestiniens. Ils ont fait cela depuis le temps du roi Farouk lorsqu'il avait une maitresse juive qui coopérait avec l'Etat hébreu d'alors.

Si vous appelez avec un compte Djezzy, ne soyer pas surpris lorsque vous n'obtiendriez pas de réponse.

Get the message? Buzzzzzzzzzzzzzzzy

Harrachi78
22/11/2009, 15h05
... il ne faut pas éxagérer, ORASCOM Telecom en Algérie n'est pas une société égyptienne, mais un investissement privé. des gens (algériens pour la grande majorité) y travaillent, et agir de la sorte c'est aussi menacer leur croûte.

Je crois que tout cela est allé trop loin, et il est temps que ca s'arrête.

djamal 2008
22/11/2009, 15h08
Tu rêves mon frère, les algériens ont marre de tout ce qui est lié, de près ou de loin, à l'Egypte. Moi même qui doit mon prénom au grand leader egyptien en a ras le bol; et que Djezzy va à l'enfer, trik essed li teddi ma t'red.

citoyen
22/11/2009, 15h15
Un investissement privé certes mais Egyptien tout de même. C'est un fait.

C'est déplorable de voir des des désœuvrés s'attaquer aux édifices de cette compagnie mais ce qui les animés pour faire ce geste c'est bien le fait que cette compagnie est à capitaux Egyptiens. Les gens qui sont entre de migrer en ce moment vers d'autres opérateurs savent aussi que OTA est à capitaux Egyptiens.

>>>Je crois que tout cela est allé trop loin, et il est temps que ca s'arrête.

OTA n'a rien à dire contre çà, a-t-elle un message à transmettre à ses abonnés pour arrêter l'hémorragie, pour le moment rien !

Même si l'état algérien souhaite arrêter les frais, il aura du mal, peut être en flinguant les 2 autres opérateurs et encore.

Harrachi78
22/11/2009, 15h19
Que pourrait dire OTA ?! Que devrait-elle dire déja ?! Cette compagnie est-elle en quoi que ce soit résponsable de ce qui s'est passé au Caire ou ailleurs pour avoir a s'excuser de quoi que ce soit ?!!

La voix de la raison devrait reprendre le dessus maintenant, et il faut que tout cela cesse car c'est d'abord les intérêts de quelques milliers d'humbles algériens qui sont menacés pour le moment, et non pas le PIB de l'Egypte.

djamal 2008
22/11/2009, 15h28
En temps qu'opérateur égyptien, il devait exprimer des excuses suite à l'agression sur notre bus, l'affaire se serait apaisée et tout serait revenu à la normale. mais ni lui ni son gvt n'avait agi d'une manière civilisée, bien au contraire ils sont allés accuser nos propres joueurs d'avoir orchestrer cet évènement. Ils nous prennent pour des canards sauvages, voilà ce qui à mener au saccage des locaux de Djezzy. Cette attaque sur notre bus est une provocation à une guerre; puisque c'est essentiellement une attaque à un des symboles de notre patrie. le rôle de la FIFA n'est pas moins déplorable, la preuve vous voyez les résultats dans la décision sur l'affaire Maradonna et pour le bouquet, la main de Mr Henry qui compte malheureusement comme but et qui coute à l'irlande une quamification au mondial.

Moi, je boycott ces jeux-là, c'est de la foutaise, franchement.

citoyen
22/11/2009, 15h30
>>>Que pourrait dire OTA ?! Que devrait-elle dire déja

Je ne sais pas, elle doit probablement savoir que son parc client est entrain de migrer, je ne sais pas si tu l'as remarqué mais elle est en quarantaine actuellement par l'ENTV !

Peut être dans ce cas qu'ils ont abandonné la partie !

Moi je te parle de ce qui se passe actuellement, de faits factuels, va dire aux millions de porteurs de la puce GSM Djezzy que OTA n'a rien à voir avec les insultes et autres insanités qu'on a tous vu et entendu.

Ils peuvent rester silencieux c'est leur problème, mais il se passe des choses sur le terrain.

Tu ne vas pas non plus pouvoir empêcher Mobilis et Nedjma de profiter largement de cette situation, c'est la loi du marché.

Quant au 4500 salariés de OTA, ils doivent d'abord poser les mêmes questions que j'ai posé plus haut à leur managers Egyptiens, c'est eux les responsables de la compagnie et ces derniers ont l'obligation de réagir.

A-t-on une réaction de la part de OTA ? Wallou !

Cookies