PDA

Voir la version complète : salima Ghezali analyse les tensions algéro-egyptienne.


Page : [1] 2

Juris
04/12/2009, 21h53
Toujours aussi lucide et percutante.

http://www.youtube.com/v/lShI7XCPPOA&hl=fr_FR&fs=1&

Bachi
04/12/2009, 22h02
Elle a tout dit, cette Algérienne. L'essentiel...

Anebneu
04/12/2009, 22h14
Elle met les deux pays dans le même camp est un peu maladroit.
Son allocution revêt beaucoup de vérités qui n'ont pas échapés à certaines personnes, mais son analyse bute sur un sentiment de nostalgie inavoué de cette nation arabe, ce mort-né du panarabisme qui ne trouve place que dans les beaux discours de nos intelletuels comme celui là de Salima.

Bachi
04/12/2009, 22h16
mais son analyse bute sur un sentiment de nostalgie inavoué de cette nation arabe, ce mort-né du panarabisme qui ne trouve place que dans les beaux discours de nos intelletuels comme celui là de Salima.

Il ne s'agit pas de panarabisme mais de masses miséreuses et exploitées, vivant l'une comme l'autre sous le joug de dictatures fourbes et mafieuses

Anebneu
04/12/2009, 22h24
C'est un fait. Mais ce n'est pas de cela que je parlais.

Dans cette allocution, Salima semble regretter l'état qui est celui de cette nation arabe...Elle semble vouloir dire qu'au nom de cette appartenance, réflichissons à ce qui devrait nous préoccuper ensemble, qui est mille fois plus important : La palestine.

Alors que le soutien de la cause palestinienne devra se faire sur la base de la valeur universelle qui est la justice. Le faire au nom de l'arabité est une façon de pratique ce chauvinisme qu'elle dénonce par ailleurs.

absent
04/12/2009, 22h42
jolie coup de semonce, mais malheureusement il part dans tous les sens...

pourquoi tant de moralisme ? a t'on besoin qu'on nous bassine à longueur de temps avec de la morale ! on se croirait à la petite école ! et fait pas si et fait pas ça ! lave toi les mains et brosse toi les dents ! bref, ce discours est trop infantilisant, faut passer à l'action, la palestine ce qu'elle a besoin c'est pas de nationalisme panarabe, ce dont elle a besoin c'est d'une action diplomatique réelle et concrete, de la part de tous les pays de la region, et du parain US !

pour ce qui est des relations algerie-egypte, là je crois que les degats ont été fait et que cette trahison ne sera racheter que par de vrais actes politiques...

icosium
04/12/2009, 23h34
Le problème des intellectuels algériens est qu’ils sont déconnectés de la réalité. Ils s’imaginent un peuple et une société qui n’existent que dans leur rêve.

Geass
05/12/2009, 03h10
Tolkien si elle part dans tous les sens c'est que dans le monde musulman (Maroc compris) ces maux sont bien là, bien présents au quotidien.

On fait tout un tintamarre pour un match de foot et pour se taper entre musulmans.

Mais que ce soit en Algérie au Maroc ou en Egypte personne ne s'est élevé de cette manière contre ces mêmes pouvoirs qui oppriment, qui nous frappent et qui nous humilient.
Personne n'a levé le petit doigt, n'a mis autant de volonté pour menacer Israel.

Ah oui se laisser manipuler par deux gouvernements qui se sont donnés le mot pour se renforcer en réveillant le populisme pour mieux faire des affaires après.
Ils ont tué les honnêtes commerçants qui travaillaient entre l'Algérie et l'Egypte pour prendre leurs parts de marché.

Voilà la vérité. Les peuples se sont fait manipuler et ridiculiser.
Mais dans le monde musulman on n'est pas à ça près. Heureusement il y a la Turquie pour sauver ce qui nous reste d'honneur.

okba30
05/12/2009, 04h23
J'ai beaucoup de respect pour cette dame.
Il y a aussi l'analyse de cet écrivain tunisien, Abdelwahab Meddeb, qui décortique la situation des deux pays et arrive à une conclusion des moins reluisantes :

http://www.youtube.com/v/2Gz6gF4QRHM

l'imprevisible
05/12/2009, 05h15
C'est un réquisitoire, la Miss n'est nullement analyste ! Même si elle dit des vérités, ces fameuses vérités ne sont pas des analyses, car chargées en jugements.

La lecture de son texte (car c'est ce qu'elle fait), est certes intéressante. Mais parler d'analyse c'est méconnaître les exigences de cette démarche scientifique.


Je la rejoints sur pas mal de points, mais je récuse certaines de ses déclarations!



../..

Geass
05/12/2009, 05h21
Qu'est-ce-que tu récuses?

Psychos
05/12/2009, 05h23
Son moralisme à deux balles qu'elle se le garde.

Le peuple algérien a tant souffert depuis quelques (longues !) années, et le jour où une équipe de football lui redonne enfin le sourir (où qu'il soit), il y en a toujours pour, limite, te faire culpabiliser, on a même plus le droit d'être "heureux".

Je pense que personne n'a attendu cette dame pour savoir qu'en Algérie il y avait de vrais problèmes qui se doivent être traiter, cela nous oblige pour autant à fermer l'oeil sur un exploit sportif ?

Cette pensée me dépasse.
Le monde n'est pas parfait et ne le sera jamais, donc il faut se mettre dans la tête qu'à côté des problèmes, la vie continue, on ne peut pas attendre que TOUS les problèmes du monde soient résolus pour enfin se permettre d'être heureux.

C'est pas la première d'ailleurs qui nous fait son vieu moralisme à deux sous.
A chaque manifesation de joie des algériens, il y a toujours quelques personnes pour nous rappeller que le prix du kilo de patate à grimper...

C'est dingue.

l'imprevisible
05/12/2009, 05h43
Ce qu'avance la Miss sont des évidences, en sommes elle ne dit rien de nouveau. Cela fait des années que nous répétons la même chose! Seulement elle omet beaucoup de réalités intrinsèques! Son approche est journalistique ce qui explique, peut-être, le ton "je secoue les conscience" Quand on l'entend discourir sur ce ton elle donne l'impression de faire la morale aux auditeurs !!



"Où étaient-elles ces foules, si nombreuses, si festives, si déterminées quand à vaillant corps leurs concitoyens se faisaient tabassés dans une manifestation syndicale, dans une protestation de quartier ou de n'importe laquelle de ces manifestations individuelles et collectives, quotidiennement et brutalement réprimées à chaque détour de rue dans l'Algérie du million et demi de martyres comme dans l'Egypte Oumm Edounia ? "


La question à ce niveau est de savoir qui a manifesté ?
C'est très important. Car il faut préciser qu'en Algérie avoir 20 ans c'est être venu au monde dans la terreur, avoir fait son petit bonhomme de chemin dans la terreur et n'avoir jamais connu autre chose que la violence et ne pas pourvoir se représenter l'Algérie en dehors de cette violence !


La réponse à la question de Ghezali, est dans son réquisitoire, ces foules n'ont pas la conscience, ni la maturité exigée! Elles sont foules justement ! Des foules qui par définition sont spontanées, sporadiques, la conscience est la dernière des choses à chercher chez ce mouvement social !



../..

Geass
05/12/2009, 06h16
Bonjour l'Imprévisible. Agréable matinée à toi.

Disons qu'il est clair que le discours se veut moralisateur et journalistique. Il relate des évidences en signe de partage avec les auditeurs. Elle ne fait donc pas la moral aux auditeurs, mais dit ce qu'ils pensent.

Seulement, ces foules spontanées comme tu dis L'Imprévisible ne se sont pas formées quand il fallait luter contre le pouvoir ou contre les menaces diverses qu'on connait dans nos pays. Du moins cela ne s'est fait que rarement et par a coups.

Pourquoi nos peuples n'ont pas de leaders d'opinions pour leur permettre de se soulever?
Pourquoi il n'y a pas de conscience nationale?

l'imprevisible
05/12/2009, 06h50
Le nationalisme ne forme pas les conscience Geass si non ça se saurait ! Il les bride; les muselle, les manipule, les formate, les maintient sous le coude !! Mais ne les forme certainement pas à une conscience citoyenne car c'est de celle-là qu'il s'agit plutôt !

As-tu jamais vu le nationalisme former des citoyens ? à plus forte raison le nationalisme "arabe"? Le panarabsime a fait bien plus de ravage que ce qu'il laisse voir là tout de suite.



../..

Geass
05/12/2009, 06h55
Certes disons alors patriotisme ou fierté d'appartenance à un groupe.
Je ne crois pas non plus au panarabisme il n'a jamais été le ciment d'aucun Empire musulman par le passé, ni au principe de nation.
Mais l'identité musulmane existe, seulement j'ai l'impression qu'elle ne s'exprime que pour des futilités aujourd'hui.

Zacmako
05/12/2009, 07h08
Elle parle comme un livre…
Elle a juste traduit la pensée de bon nombre de personnes, qu’elles soient algériennes égyptiennes ou carrément arabes.
Elle a passé en revue la situation de l’ensemble des pays arabes, et toucher du doigt certains maux qui gangrènent ces pays.
Rien de nouveau, à mon avis, qui puisse sortir de l'ordinaire.
je lis souvent ce genre « d’analyses » dans les journaux.

Psychos
05/12/2009, 07h13
Elle parle comme un livre…
Elle ne parle même pas, elle récite juste un texte qu'elle a pris la peine d'écrire quelques heures avant très probablement.

Ce qu'elle dit ne dégage rien.

zmigri
05/12/2009, 09h27
texte monotone sans émotions on dirait la lecture d'une dissertation faite par une lycéenne.
je prèfere de loin les commentaires de l'ecrivain tunisien envoyé par OKBA 30.
faire tout un plat sur un match, une victoire ou une défaite sachant que dans tt les cas tous les supporters du monde entier s'identifient à leur équipe et du coup à l'emblème national.
Donc s'attaquer à cette équipe ou à ses supporters ravive les tensions et la réaction spontannée à cette appartenance.
Il faut juger les algeriens et le pouvoir qui les représente en dehors de ces moments d'exaltation euphoriques.
Les egyptiens je les connait très bien, ils nous ressemble tellement à tous les plans.

Geass
05/12/2009, 09h38
Il faut juger les algeriens et le pouvoir qui les représente en dehors de ces moments d'exaltation euphoriques.

Je t'en prie dresse nous un topo de la situation.

absente
05/12/2009, 09h50
Il y a une part de vérité dans ce qu'elle a "récité". Ce que je reproche à Salima Ghezali, c'est parfois sa tendence à être subjective dans ses interventions. Je l'écoutais pendant des années sur Med1 (qui est loin d'être tendre avec l'algérie ...) , parfois je zappe car elle ne faisait que s'enfoncer dans ses analyses...

zmigri
05/12/2009, 09h58
Je t'en prie dresse nous un topo de la situation.
je ne prétend pas detenir toutes les informations, comme toi je suis loin de mon pays et mes commentaires dépendent des infos que je reçoit à travers le filtre de la communication et les pbs de pertes entre emmeteur et recepteur.
Pour avoir une idée de la situation, tu peux consulter transparency intl, le classement IDH, oxford business group, reporters sans frontières...
La situation de nos 2 pays si tu le convient n'est pas reluisantes et n'attend surtout pas de ma part pour faire les éloges sur un Maroc ou l'algerie qui se ressemblent sur plusieurs points.

l'imprevisible
05/12/2009, 10h01
Perso, je ne dis pas que ce qu'elle dit est faux, loin de là. Mais je récuse le fait de dire que cette journaliste fait une analyse ! Il y a des raccourcis, voire du simplisme dans certains passages.




../..

Anebneu
05/12/2009, 10h05
Les deux analyses ne réprésentent que des points de vue loin de refleter toute la réalité. Des points de vue qui n'engagent que leurs auteurs.

Abdelwahab Meddeb est un imminent écrivain avec des positions trés courageuses sur le monde musulman. Ici, je suis un peu deçu de ses préjugés qui ne lui font pas honneur.

absente
05/12/2009, 10h06
Bijour L'impré :4:


Il y a des raccourcis, voire du simplisme dans certains passages


et je te rejoins sur ce point!

Geass
05/12/2009, 10h20
C'est sûr qu'il y a des raccourcis. Mais ici c'est pas un séminaire de deux heures sur la situation dans le monde arabe.
Elle va au plus vite, et c'est vrai qu'elle lit. Mais reste que la majorité de ce qu'elle dit est une évidence pour nous ici. Sauf que son constat (ce n'est pas une analyse) est bien palpable.
Je suis loin de mon pays comme toi Zmigri et on a droit à des filtres sur les médiums de communication, à nous de faire la part des choses.

Mais je suis triste de voir le monde musulman dans cet état de déliquescence.
On a tellement de potentiel gâché. Je me demande quelle est la meilleure option pour nous unir et travailler ensemble.
Peut-être nous faut-il nous débarrasser de nos systèmes actuels entièrement?

Aggour
05/12/2009, 10h29
Je me demande si cette dame aurait dit la meme chose si elle était le 14 Nov au caire, si elle a été gifflée ou insultée ou subi une fouille au corps comme l'ont été des supportrices algeriennes.
Je pense aussi comme certains ici que ces journalistes et intellectuels moralisateurs sont déconnectés de leur peuple, ils pensent comme s'ils vivaient dans une société qui n'éxiste que dans leur immaginaire fertile.

Ce qu'elle oublie de dire est que les discours haineux des mauvais perdants reflète la haine profonde et lointaine que ressent tout un peuple via á vis d'un autre. La question est pourquoi les égyptient haissent les algériens et pourquoi les algeriens le leur rendent bien? Ce n'est quant mème pas á cause d'un simple match de football !

Pourquoi sommes nous pas arrivés á ce point avec les marocains et pourtant ce n'est ni les problèmes ni les match de foot qui manquent?

Alors qu'elle aille avec ses semblables se réconcilier avec le réalisme ou qu'elle se contente de toucher des chèques sans se salir les mains en écrivant des textes de ce genre.

algiers09
05/12/2009, 11h31
Contrairement à ce que pensent Abdelwahab Meddeb et Salima ghezali,
, qui sont par ailleurs deux respectables intellectuels, un match de foot ne
peut pas endormir le peuple et la preuve c'est les révoltes de 1986
à Constantine et octobre 1988 qui ont eu lieu juste après les qualifications de l'Algérie en 1982 et 1986. Il faut donc relativiser car après tout il ne s'agit que d'un match de foot.

absent
05/12/2009, 20h44
je suis désolé mais moi je trouve rien dans son discours (lu machinalement), on croirait entendre dame revolution 1917 ! cette dame est militante au FFS c'est claire qu'elle va pas être tendre avec ceux qui gouverne, c'est même son rôle que de les enfoncer encore plus, et on a trahi la nation arabe, et le pauvre peuple palestinien, et barak obama, et ceci et cela... à force de vouloir taper dans le pouvoir elle tape partout sans jamais le toucher lui ! comme si les algeriens allaient s'abaisser devant moubarak ! mais elle oublie que c'est ce peuple qui a tenu son équipe et a été le soutenir jusqu'au soudan ! qu'est-ce qu'elle veut ? qu'on donne notre cou à égorger par sa sainte utopie panarabiste ? les utopies ont la dent dure par chez nous et plus que par ailleurs dans le monde...

mob_dz
05/12/2009, 22h46
L'intervention de Abdelwahab Meddeb, mérite d'être écoutée et débattue.

Celle de ghezali, au regard de celle de Mr Abdelwahab Meddeb; prend tout juste sa véritable mesure.

Cookies