PDA

Voir la version complète : Mise en vente des billets du Mondial 2010


DZone
13/12/2009, 23h22
Ce que doit débourser le supporter algérien


Les candidats algériens, voulant acheter des billets pour les matchs de la Coupe du monde 2010, qui aura lieu l’été prochain (10 juin-10 juillet) en Afrique du Sud, peuvent déjà postuler pour l’acquisition du fameux sésame qui leur permettra d’assister aux rencontres de l’équipe d’Algérie lors du premier tour du prochain Mondial. Dès la fin du tirage au sort des huit groupes, le 4 décembre dernier à Cape Town, la FIFA a lancé l’opération achat de tickets à travers le monde. Les supporters algériens qui souhaiteraient acheter des tickets doivent rapidement prendre leurs dispositions, car la procédure s’annonce un peu difficile, notamment pour ceux qui ne possèdent pas de carte de crédit.

Il faut savoir, d’abord, que la FIFA a déjà arrêté le quota de billets qui seront mis à la disposition de la Fédération. Il représente (le quota) 12% de la capacité du stade où aura lieu le match. A titre indicatif, pour le premier match des Verts en Coupe du monde face à la Slovénie, le 13 juin à Polokwane, la FAF disposera de 3000 billets, car la capacité du Peter Mokaba Stadium est de 45 000 places. Lors du second match contre l’Angleterre au Green Point Stadium, le 18 juin, 4000 places environ seront mises à la disposition de la Fédération. Pour l’ultime sortie des Verts au premier tour devant les Etats-Unis, le 23 juin au Loftus Versfeld à Pretoria, les Algériens récupéreront un peu plus de 3000 tickets. Ce sont ces milliers de tickets, mis à la disposition de la FAF et des supporters algériens, que cette instance devra gérer. Tout cela, concerne la première offre de la FIFA. La seconde étape est orientée vers le grand public. Le système de vente est un peu complexe, dans la mesure où nous ne sommes pas habitués à ce système. Tous ceux qui désirent acquérir un ticket doivent obligatoirement passer par la Fédération. Cette dernière est tenue de mettre en place un lien afin que les citoyens résidants en Algérie puissent postuler à l’achat du billet. Le système d’achat repose sur une demande écrite que doit présenter chaque individu qui veut aller suivre la Coupe du monde en Afrique du Sud. Le formulaire à remplir comporte plusieurs questions (nom, prénom, date et lieu de naissance, profession, situation familiale .... disposez-vous d’une carte de paiement (visa), carte de crédit ?). La troisième et dernière étape concerne la fourniture des renseignements sur la carte de crédit ou paiement (visa) qui s’étalera jusqu’au 13 janvier 2010.

La FIFA répondra dans les 10 jours qui suivront l’introduction de la demande. Ce délai lui permettra d’opérer toutes les vérifications, de valider la carte et enfin de donner la confirmation. Juste après la réponse positive de la FIFA, le supporter pourra retirer son billet. Cette ultime étape se déroulera sur place, c’est à dire en Afrique du Sud. Des distributeurs automatiques de billets seront mis à la disposition des supporters dans pratiquement toutes les villes de ce pays. L’Algérien qui ne possède pas de carte de crédit aura bien du mal à acheter un billet. C’est pour cela que la FAF et les banques algériennes, ou celles installées en Algérie, vont se pencher sur ce problème pour trouver une solution qui arrangerait les Algériens non-détenteurs de cette carte. Le citoyen qui ne possède pas un compte-devises devra faire le deuil du voyage en Afrique du Sud. A moins que d’ici là, les banques trouveront une solution à ce problème. Combien de tickets peut acheter un supporter algérien ? La FIFA a fixé la barre à 4 tickets par personne et par match lors du premier tour. Au maximum, un supporter algérien peut acheter 3 tickets en plus, mais qui ne concernent pas les rencontres de l’Algérie. C’est à dire, il peut obtenir des tickets pour assister aux autres rencontres du même groupe (C). En raison du calendrier des Verts, durant le premier tour, trois matchs dans trois villes différentes (Polokwane, Cape Town, Pretoria), il faudra régler, préalablement, tous les aspects liés à ces voyages (vols, tickets, déplacement aéroport-ville, hébergement...). La solution réside, certainement, dans une collaboration étroite entre la FAF et la compagnie Air Algérie. La formule package (achat de tickets, billets d’avion et réservation de chambres d’hôtels) est sans nul doute la meilleure solution.

On croit savoir que déjà 4 tour-opérateurs étrangers se sont portés candidats pour prendre en charge les supporters algériens. Les demandes seraient sur le bureau de la FAF qui se chargerait de les orienter vers Air Algérie, la mieux habilitée pour ce type d’opération. Combien coûtent les billets ? La FIFA a déjà fixé le barème. D’abord, il faut savoir que dans chaque stade d’Afrique du Sud, il y aura trois emplacements, c’est à dire trois prix différents. Ils varient de 90 à 176 dollars, selon une source qui traite ce dossier. Pour le second tour, les prix seront de l’ordre de 120 à 330 dollars. Au troisième tour, ils atteindront la barre des 450 dollars (premier emplacement). Ils passeront à 660 dollars pour les demi-finales et à 1000 dollars pour la finale. Donc, les (bonnes) tribunes ne seront pas accessibles à toutes les bourses. Les places les moins chères seront celles situées loin du rectangle vert. Le fameux sésame (billet) sera individualisé et comportera tous les renseignements cités plus haut ( nom, numéro de passeport, numéro d’enregistrement, le nom de la partie qui l’a vendu ....). Il ne peut être revendu. Celui qui, pour une raison ou pour une autre, ne peut pas assister au match aura la possibilité de le remettre à la FIFA pour qu’elle le vende et lui rembourse le prix du ticket, si ce dernier n’est pas revendu, son propriétaire ne sera pas remboursé.

El Watan

Cookies