PDA

Voir la version complète : L'eau dessalée ne revient pas plus cher en moyenne que l'eau conventionnelle


DZone
15/12/2009, 00h46
TLEMCEN - Le mètre cube d'eau dessalée ne revient pas plus cher en moyenne que celui de l'eau conventionnelle, a affirmé dimanche le ministre de l'Energie et des Mines, Chakib Khelil.

S'exprimant lors d'un point de presse tenu en marge des travaux de la première conférence nationale sur le dessalement d'eau de mer en Algérie, organisée à Tlemcen par l'Algerian energy company (AEC), le ministre a précisé que le coût du m3 d'eau dessalée oscille entre 20 et 30 DA dans certaines régions et est de 120 DA dans d'autres, alors que celui du mètre cube d'eau conventionnelle est moyennement de l'ordre de 50 DA.

APS

Alain
15/12/2009, 01h32
20 et 30 DA

Comment se peut-ce ? Il faut quand même un certain nombre de Kwh / m3 d'eau dessalée. C'est quelle technique ?

samarkand777
15/12/2009, 12h31
osmose inverse je pense.


le prix du m3 déssalé va devenir tres bon prix avec les nouvelles techniques.

Cell
15/12/2009, 12h45
osmose inverse je pense.


le prix du m3 déssalé va devenir tres bon prix avec les nouvelles techniques.

j'en doute fortement ; l'osmose inverse est une technique trés energivore , en pratique il faut entre 4 et 5 kWh d'energie electrique pour déssaler 1 m³ d'eau de mer ( avec une salinité relativement faible)

avec les 20 DA / m³ dessalé annoncés par le ministre, ca donne un cout du kWh électrique en algérie qui se situe autout de 6 DA :confused: ( 0,06 € ), c'est 10 fois moins cher que le cout du kWh NUCLéAIRE en france.

de plus il faut ajouter au prix du dessalement , le cout de la minéralisation de l'eau (sauf si elle est destinée à un usage agricole) pour la rendre potable , de son transport de sa distribution de son retraitement ...................autant dire que les 20 à 30 DA sentent à plein nez la subvention que la preformance scientifque , meme les 120 DA me parissent trés bas .

Geass
15/12/2009, 12h58
Ben quand on ne paie pas l'énergie oui. Autrement c'est impossible.
L'eau du ciel sera toujours moins chère que toute autre eau.

samarkand777
15/12/2009, 13h04
subvention oui mais comme toute nouvelle technologie c'est reservé aux riches.
rapellez vous au debut seul les emirats l'arabie pouvaient se payer le dessalement.
le prix du m3 a fortement baissé depuis 15 ou 20 ans.et ca en sera de meme a l'avenir avec toutes les recherches ect et les usines qui se construisent de part le monde.

Alain
15/12/2009, 13h14
@Cell
Merci. Oui ça m'étonne aussi, mais comme il donne aussi 120Da, j'ai pensé qu'il y avait des variantes techniques et non pas qu'administratrives.

Connais-tu le cout du dessalement basé sur le solaire ? Ca existe en grosse installation ?

( 0,06 € ), c'est 10 fois moins cher que le cout du kWh NUCLéAIRE en france.
???
Ce n'est pas 10 fois moins cher, Le kWh est vendu en France aux particuliers varie entre 0.08€ et 0.15€ selon les contrats. Tarif EDF (http://www.edf-bleuciel.fr/accueil/j-ai-besoin-d-energies/electricite/les-prix-de-mon-contrat-electricite-141627.html)

samarkand777
15/12/2009, 13h23
le kwh est le moins cher d'europe en france.grace au nucleaire

Cell
15/12/2009, 14h53
Connais-tu le cout du dessalement basé sur le solaire ? Ca existe en grosse installation ?


il y a plusieurs techniques plus ou moins efficace comme l'evaporation-condensation , qui reprensete l'avantage d'un cout de mise en oeuvre trés bas , mais qui la productivité n'est pas toujours en rendez vous .

sinon , une solution de plus en plus répandue , est l'utilisation de panneaux solaires photovoltaiques , qui produisnet de l'electricité qui est à son tour utilisée pour dessaler de l'eau , pour le moment , c'est pas intéréssant car le cout de revient de l'électricité solaire reste exorbitant, mais la diminution du prix des panneaux photovoltaïques et surtout l'augmentation de leur durée de vie rend cette solution de plus en plus abordable .


Ce n'est pas 10 fois moins cher, Le kWh est vendu en France aux particuliers varie entre 0.08€ et 0.15€ selon les contrats. Tarif EDF (http://www.edf-bleuciel.fr/accueil/j-ai-besoin-d-energies/electricite/les-prix-de-mon-contrat-electricite-141627.html)

effectivement , c'est le tarrif pour particuliers et sociétes , mais c'est le prix de fourniture , pas le cout de production ou de revient du kWh , auquel il faut généralement ajouter , le cout de transport , les cout de distribution , la gestion du réseau , les frais de comptage , les taxes régionales , communales ou écologiques , et la sacro-sainte TVA ....

le cout de production dans une facture electrique ne repésente qu'une infime partie de celle ci.

zmigri
15/12/2009, 19h27
je pense que les coûts peuvent être moindre comme c'est le cas de la centrale électrique de marsat el hadjaj(oranie). L'énergie nécessaire à produire de l'electricité sert aussi à déssaler l'eau de mer.
j'avais étudié ce projet par un de mes anciens étudiants lors d'un projet de mémoire de fin d'étude en présence d'un cadre d'une sté prestatrice.
Mais je n'ai plus le moindre souvenir sur le coût du m3 d'eau.

Alain
15/12/2009, 23h56
Jai trouvé ce texte (http://www.ecolo.org/documents/documents_in_french/dessalination-fr-livet.pdf) de nov 2007.

E. Les coûts des diverses méthodes

Comme d’habitude, il y a trois composantes dans le prix: l’investissement, l’entretien-fonctionnement et l’énergie.

L’investissement est de l’ordre de 1000$ par m³/jour, un peu plus pour les cycles thermiques (1200 $?). Ces derniers sont complexes et ils nécessitent de dimensionner dès le départ l’usine.

Le procédé RO [osmose inverse] est adapté à de grandes unités et on peut adjoindre de nouvelles unités sans difficulté. Le RO est sensible à une pollution, il faut une eau très propre. Pour l’entretien, il faut changer au moins 12% des membranes chaque année. Cela fait que le procédé RO a besoin d’un personnel qualifié et qu’il est plus “fragile” technologiquement.

En fait, hors le poste de l’énergie, le coût du m³ d’eau potable est dans toutes ces techniques de l’ordre de 0.4 $/m³, pourvu qu’elles tournent en continu.

Si on ajoute l’énergie, les estimations peuvent varier considérablement :

[…]

Les comparaisons ci-dessus montrent qu’à partir du moment où la technologie est accessible, le procédé RO semble devoir l’emporter et la seule discussion à mener est de savoir comment obtenir l’énergie électrique nécessaire. Si les besoins descendent en dessous de 4 KWh/m³, il faut avec les centrales électriques récentes:

1 : 8 KWh de charbon (1.Kg, soient 3. Kg CO2 et 0.13 $)
2 : 7 KWh de gaz naturel (0.7 m³, soient 1.61 Kg CO2 et 0.26 $)
3 : 8 KWh de pétrole (0.8 litres, soient 2. Kg CO2 et 0.38 $)
4 : 11 KWh nucléaire (pour 4KWh électrique, 0 CO2 et 0.18 $)

En admettant des prix de 50 $ la tonne de charbon, 8 $/GJ pour le gaz, 70 $/baril pour le pétrole et 45 $/MWh le prix de l’électricité nucléaire.

On va de 0.5 à 0.8$ sot 40-60 da ce qui va dans le sens du texte

Cookies