PDA

Voir la version complète : Aminatou Haidar et le SO vue par les TV publiques allemandes


absent
15/12/2009, 19h52
Le Retour à la patrie: morte ou vivante!


Depuis maintenant 29 jours que Aminatou haidar se trouve en grève de la faim sur l'a aéoroport de Lanzarote, en Espagne . Entre temps elle est si faible qu'elle ne peut pas marcher!à travers sa greve de la faim, l activiste des droits de l homme des Sahraouis voudrait obliger le Maroc, qui occupe et adminsitre le Sahara Occidental, à lui permettre de retourner chez elle, et ce á tout prix!

zmigri
15/12/2009, 20h04
merci pour ce témoignage Menberline.
Elle dit aussi qu'elle veut rentrer chez elle à Laayoune(sahara occidentale) morte ou vivante.
je pense que la Gandhi sahraui est une femme determiné et ne recule devant rien tout simplement elle est dans son droit de revendiquer de retourner parmi les siens. Ce n'est pas une apatride mais une personne réfugiée dans son propre pays.

zmigri
15/12/2009, 20h08
Bendiwan,
c'est quoi ce hors sujet? tu nous sors d'un coup un lapin de ton chapeau en insérant cet article de da l'hocine. Tu aurais pu ouvtrir un autre topic traitant de la question.

bendiwan
15/12/2009, 20h11
Bendiwan,
c'est quoi ce hors sujet? tu nous sors d'un coup un lapin de ton chapeau en insérant cet article de da l'hocine. Tu aurais pu ouvtrir un autre topic traitant de la question.
d'abord ce n'est pas hors sujet , cela traite du respect des droits de l'home dans ton pays
ensuite j'ai ouvert un topic a ce sujet
tu es le bienvenu

Focus
15/12/2009, 20h13
mdrr que c'est touchant zmigri ce que tu dis. Tu oubli que la dame vois sa cause tournée en ridicule vu la tournure que celà prend, madame peut rentrer au Maroc ne veut pas de papier marocains pour y entrer pretextant que c'est une puissance occupante. Le Maroc ne lachera pas la faire, et meme morte elle n'y entrera pas, c'est aussi simple que ca. La strategie de cette dame est de faire flechir le Maroc, et introduire l'idée que le Maroc est un colonisateur puisqu'on peut y entrer sans papier marocains. Voilà pourquoi, il n'y aura pas de recul, elle pourra creverà l'aeroport, cette affaire sera oubliée quelques semaines plus tard.

absent
15/12/2009, 20h13
merci pour ce témoignage Menberline.

avec plaisir mon ami, c est le moins que l on puisse faire pour soutenir cette jeune femme qui se bat sans arme contre un regime expansioniste!!

Je vais poster autre chose: La fraction de la SPD ( l une des principale formation politique allemandes dans le Bundestag ) vient de de demander des comptes au gouvernement concernant le cas d Aminatou Haidar!

dés que je vérifierai l info, je la posterai!

mahjoub
15/12/2009, 20h17
Zmigri
Ta Ghandi si elle veut reculer elle trouvera une bayonette algero-polisarienne sûr le ventre.
A propos vous avez aussi le Mandela de l'Algerie ali Belhaj 12 ans de prison pour avoir gagner les elections. Tiens y a un autre Abbas Madani exilé à Qatar, qu'est ce qu'on va lui donner comme nom?
Et le reste de milliers de FIS avec des milliers de membres leurs familles disparus à jamais.

mahjoub
15/12/2009, 20h20
avec plaisir mon ami, c est le moins que l on puisse faire pour soutenir cette jeune femme qui se bat sans arme contre un regime expansioniste!!
------------------

Mamamia Gobbels est un stagiaire devant.

Morad75
15/12/2009, 20h23
Le Retour à la patrie: morte ou vivante!


Là tout le monde s'en fou:mrgreen: la planète chauffe et avec tous ses problèmes, mais alors ces pauvres immondes n'ont rien ciré de sa propre mort 'les journaleux dial Dzair aux bottes des galonés perdrent leur temps depuis 35 ans! D'ailleurs ce foutu monde sait que vous en foutez du soi disant peuple sahraoui, l'algérie son seul objectif est détourné ses propres problèmes intérieurs qui sont nombreux, franchement je n'ai pas le temps de les citer:lol: mais aussi dans le passage d'emmerder le Maroc:twisted: car la proposition de l'autonomie Marocaine embarrasse les galonés bac -10 d'Elmouria! Donc la ***** peut emmerder mais l'origine est là! He les cocos, le fréro de bouteflika va prendre la relève pour la valeureuse démocratique Algérienne:mrgreen: ....

iskra
15/12/2009, 20h23
Des gens beaucoup plus respectables tels que Moumen Diouri (dont l'Avenue menant à la prison de Kénitra porte le nom de son père-un comble-!), Serfaty et ect, ont été emprisonnés aussi.

Il n'y a pas eu en Algérie de Tazmamart dont Hassan II avait menti l'existence jusqu'à son dernier souflle.

Morad75
15/12/2009, 20h30
Oui certes Monsieur, mais jamais nous avons eu plus de 250000 morts et sans oublier les disparus!Allah ya harhoum....

zmigri
15/12/2009, 21h38
mahjoub et morad,
pourquoi cet acharnement contre une femme pacifique?
Pourquoi vous parlez de journaleux algériens alors le reprtage envoyé par menberline vient d'une tv allemande et relayé dans le monde entier dans toutes les langues?
Pour une fois ce sont les autres pays épris de justice qui défendent la Gandhi sahraui et même l'ancienne puissance colonisatrice l'espagne commence à prendre au sérieux ce pb.

Morad75
15/12/2009, 21h51
zimigripourquoi cet acharnement contre une femme pacifique?


heu, je me suis jamais acharné contre une personne qui souhaite poursuivre sa grève de la faim, moi perso je l'encourage à porter plainte contre le Maroc et l’Espagne avec la bénédiction de l'ONU:mrgreen: ! Si si, comme le font les pauvres palestiniens, Tchéchènes et autres opprimés de ce bas Monde! Mais que faites vous!Franchement je suis déçu de votre solidarité avec ces pauvres opprimés de notre univers! Mais nom d'un chien faites quelque chose pour les aider !:lol: Oh peuple d'algérie....

Bachi
15/12/2009, 21h53
Mais que faites vous oh les défenseurs des opprimés de ce bs monde!Franchement je suis déçu de solidarités avec les pauvres de ce Monde! Mais que faites-vous nom d'un chien pour les aider !


C'est qui ce " vous" ?

Morad75
15/12/2009, 22h06
" vous" ?

La bande des défenseurs des peuples opprimés et des droits de l'homme! Ils se trouvent juste à l'Est là où j'habite! Tiens l'exemple du pauvre chameau...


En colère contre la répression dont souffrent ses militants à Ghardaïa, le président du FFS, Hocine Aït Ahmed sort de sa réserve. Il critique le silence de l’Europe face aux atteintes aux droits de l’homme en Algérie.



Dans une lettre adressée, le 9 décembre dernier à Navanethem Pillay, haut-commissaire des Nations unies aux droits de l’homme, rendue publique hier, le leader du FFS ne cache pas son exaspération contre « le harcèlement judiciaire et policier » contre ses militants, en particulier le fédéral du parti à Ghardaïa, Kamel Eddine Fekhar. Ce dernier, estime Hocine Aït Ahmed, est victime, en permanence, « d’un harcèlement policier, administratif et judiciaire ». Citant la mobilisation générale des autorités pour défendre la cause de la militante sahraouie des droits de l’homme, Aminatou Haïdar, il relève le double discours du pouvoir algérien. « Depuis des semaines, le pouvoir algérien mène campagne en faveur de la militante sahraouie Aminatou Haïdar tant sur la scène internationale que dans les médias publics et privés algériens. (…)
Depuis des années, c’est dans le silence complice des plus grandes démocraties du monde que le peuple algérien est empêché de s’exprimer librement. Médias sous contrôle, espace public monopolisé, société atomisée et mise sous pression policière permanente », déplore-t-il. En interpellant les instances onusiennes, le président du plus vieux parti de l’opposition en Algérie accuse les Européens et en particuliers leurs représentations en Algérie de passer sous silence les violations répétitives des droits de l’homme dans le pays. « Alors que les ambassades européennes sont mises sous le contrôle quasi exclusif des créatures du régime, de véritables militants des droits de l’homme souffrent, en plus du harcèlement policier, administratif et judiciaire permanent que leur inflige le pouvoir, de l’indifférence des représentations diplomatiques de l’Union européenne ! », souligne-t-il en dénonçant la démission des Européens en matière de défense des droits de l’homme.
Des militants FFS devant le juge, le 17 décembre prochain

La réaction de Hocine Aït Ahmed confirme la révolte du parti devant la cascade de procès qui s’abattent sur les militants du FFS à Ghardaïa. Une révolte exprimée encore par le premier secrétaire du parti, Karim Tabbou, lors d’un point de presse animé, hier à Alger. Selon lui, une trentaine de militants de FFS et des droits de l’homme de Ghardaïa doivent se présenter, jeudi prochain, au tribunal de la wilaya pour un procès datant de 2004. « A travers cette avalanche de procès, le pouvoir vise à maintenir la pression sur les militants du parti et à provoquer le sentiment de peur chez la population locale », soutient-il.
Selon lui, les autorités projettent, depuis l’été dernier, « de substituer aux partis et aux instances légales dans la région des organisations archaïques ». « Depuis les événements de Berriane, ce sont les mosquées et l’administration qui gèrent les affaires de la wilaya de Ghardaïa », précise-t-il. Pour sa part, Kamel Eddine Fekhar, premier concerné par le procès de jeudi prochain, se montre très inquiet. Accusé dans sept affaires, dont deux en criminel, le fédéral du FFS de Ghardaïa parle d’un acharnement judiciaire contre sa personne. Pour le soutenir, lui et ses camarades, le FFS décide de mobiliser ses militants et d’organiser le conseil national du parti à Ghardaïa vendredi prochain. Le FFS, ajoute encore Karim Tabbou, a alerté les chancelleries des pays étrangers en Algérie.



Djamila Bouhired à Bouteflika : Je vous demande de ne plus nous humiler
Aujourd’hui, Djamila Bouhired est amoindrie, et, devant la négligence frisant le mépris dont elle fait l’objet de la part de l’Algérie d’en haut, elle a résolu de sortir de sa réserve pour dire basta à l’humiliation des moudjahidine, les vrais. Dans un contexte où les martyrs et les glorieux résistants de la Guerre de Libération nationale sont traînés dans la boue dans la foulée de la guerre des mots entre Alger et Le Caire et la campagne médiatique acharnée lancée par certains médias et politicards égyptiens contre la nation algérienne, le coup de gueule de Djamila Bouhired résonne comme une mise au point lourde de sens. Mais là où le bât blesse, c’est que la légendaire moudjahida ne s’adresse pas à l’Egypte officielle ni aux Egyptiens fanatiques (qui ont été jusqu’à accabler ceux qui ont salué son combat dans un film éternel), mais son message s’adresse avant tout à l’Etat algérien, le président Bouteflika en tête, et au peuple algérien de façon générale, ce même peuple pour lequel elle était prête à donner sa vie, elle, la miraculée de la Bataille d’Alger et des griffes de Massu et Bigeard. Dans deux lettres manuscrites datées du 9 décembre dernier, Djamila Bouhired interpelle donc vigoureusement le locataire d’El Mouradia et l’opinion publique algérienne.
Les déboires d’une grande dame
Dans sa lettre ouverte au chef de l’Etat, elle use d’une formule aussi cinglante qu’émouvante : « A Monsieur le Président d’une Algérie que j’ai voulue indépendante. » Et d’évoquer sa situation sociale avec franchise et dignité, en déplorant sans ménagement le sort réservé à des personnalités historiques d’un tel rang : « Mon épicier, mon boucher, ma supérette, pourront témoigner des crédits qu’ils m’accordent », écrit-elle, avant de souligner : « Il ne m’est jamais venu à l’esprit de compléter mes revenus par des apports frauduleux qui, malheureusement, sont très fréquents dans mon pays. » Une allusion on ne peut plus claire à la corruption à grande échelle qui gangrène le système. La lettre bouleversante de Djamila Bouhired vient ainsi battre en brèche un préjugé fort tenace selon lequel « la famille révolutionnaire se sucre sans vergogne » et que les militants indépendantistes n’hésitent pas à monnayer au prix fort leurs sacrifices d’hier. « Je sais que certains moudjahidine et moudjahidate sont dans la même situation », voire, ajoute-t-elle, « dans une situation plus critique », s’indigne la grande moudjahida. Des « frères et sœurs » insiste-t-elle, dont l’intégrité est au dessus de tout soupçon. Et de conclure sa lettre en martelant : « Je vous demanderais de ne plus nous humilier et de revaloriser notre dérisoire pension de guerre afin de vivre dans un minimum de dignité le peu de temps qui nous reste à vivre. »
« Je suis Djamila Bouhired, condamnée à mort en 1957 »
Dans le second document, Djamila Bouhired prend à témoin le peuple algérien. « Aujourd’hui, je me vois dans l’obligation de faire appel à vous », écrit-elle à l’attention de ceux qu’elle désigne affectueusement par ses « chers frères et sœurs algériens ». Faisant preuve d’une humilité qui n’a d’égale que sa colère, elle se présente comme l’aurait fait Madame Tout-le-monde : « Permettez-moi tout d’abord de me présenter. Je suis Djamila Bouhired, condamnée à mort en 1957 par le tribunal militaire d’Alger. » Et vlan ! Mais la vaillante moudjahida ne s’étalera pas davantage sur ses hauts faits de guerre. Elle évoquera plutôt son état de santé critique qui nécessite des interventions chirurgicales lourdes, dit-elle, et une prise en charge fort onéreuse. Mme Bouhired nous apprend au passage que c’est de l’étranger, et précisément de certains émirats du Golfe, qu’elle a reçu une offre de prise en charge, offre qu’elle a dignement déclinée pour d’évidentes considérations de « nif ». A l’Etat algérien maintenant de jouer… Nous le disions, Djamila Bouhired s’est fait très laconique et très discrète sur son fulgurant parcours militant. Il faut dire qu’elle n’avait guère besoin de se présenter. Djamila Bouhired rejoint le FLN alors qu’elle est étudiante. Elle intègre vite la Zone autonome d’Alger où elle devient officier de liaison aux côtés de Yacef Saâdi dont elle est l’assistante en pleine Bataille d’Alger. En avril 1957, elle est blessée et arrêtée. Incarcérée à la prison de Maison Carrée (El Harrach), elle sera torturée et condamnée à mort pour attentats à la bombe. S’ensuit une vaste campagne d’indignation menée par son futur mari, un certain… Jacques Vergès, ainsi que George Arnaud qui publient aux éditions de Minuit un manifeste tonitruant : Pour Djamila Bouhired. La jeune combattante acquiert dès lors un statut particulier et devient le symbole de toutes les femmes résistantes de l’Algérie insurgée. Si bien qu’en 1958, elle se verra immortalisée dans un film éponyme : Djamilah, signé Youcef Chahine, avec Magda Sabbahi dans le rôle-titre. Djamila Bouhired ne sera libérée qu’en 1962. Après l’indépendance, elle se distinguera par sa discrétion, loin des cercles officiels et de tous les lieux de pouvoir. Aujourd’hui, cette héroïne hors pair mène une autre lutte, cette fois contre la maladie. L’Algérie tout entière doit s’élever pour lui témoigner sa reconnaissance et son amour...

Ismail2005
15/12/2009, 22h27
# EinsPlus
# EinsExtra
# Einsfestival
# Bayerisches Fernsehen
# hr-fernsehen
# MDR Fernsehen
# NDR Fernsehen
# Radio Bremen TV
# rbb Fernsehen
# SR Fernsehen
# SWR Fernsehen
# WDR Fernsehen
# BR-alpha
# 3sat
# arte
# Ki.Ka
# Phoenix
# Deutsche Welle
__________________

c'est toutes les mémes chaines,et passent les mémes emissions :mrgreen:

jawzia
15/12/2009, 22h42
Le problème du sahara occidental a de tout temps souffert du peu d'empressement de la communauté internationale à sa résolution. Les sahraouis parcouraient la planète pour attirer l'attention de toutes les instances, organisations, associations ..... sur les affres que subit le peuple du sahara occidental.

L'épisode "Aminatou Haider", suscité par la bourde royale, fait braquer les regards et les projecteurs sur les douleurs d'Aminatou et au delà d'elle de tout le peuple sahraoui. Pour peu, je soupçonnerai le Roi Mohamed VI de rouler pour le Polisario.

desert_rose
15/12/2009, 22h45
C'est juste l'ARD qui a mis l'info sur sa page web.

MenBerline fait ce genre de copy&paste pour semer l'amalgamme et la confusion. Cela rappele Comical Ali l'irakien si vous vous en souvenez...


# EinsPlus
# EinsExtra
# Einsfestival
# Bayerisches Fernsehen
# hr-fernsehen
# MDR Fernsehen
# NDR Fernsehen
# Radio Bremen TV
# rbb Fernsehen
# SR Fernsehen
# SWR Fernsehen
# WDR Fernsehen
# BR-alpha
# 3sat
# arte
# Ki.Ka
# Phoenix
# Deutsche Welle

ROUMI
15/12/2009, 22h50
L'épisode "Aminatou Haider", suscité par la bourde royale, fait braquer les regards et les projecteurs sur les douleurs d'Aminatou et au delà d'elle de tout le peuple sahraoui. Pour peu, je soupçonnerai le Roi Mohamed VI de rouler pour le Polisario.


Aminata certe est médiatisée en raison de l'impasse que connait l'espagne à gérer une dame qui fait du chantage de se laisser mourir sur son sol.
Par contre je suis surpris par le silence assourdissant du polisario et de son pdg abdelaziz qui ne profite pas de la situation pour se précipiter sur les plateaux des médias internationaux pour appuyer cette dame.
A part sur la chaine unique, la fameuse ENTV, les polisariens se font très discret, et c'est très bizzare, seraient-ils gênés, on peut se le demander.

Bachi
15/12/2009, 22h51
Le problème du sahara occidental a de tout temps souffert du peu d'empressement de la communauté internationale à sa résolution. Les sahraouis parcouraient la planète pour attirer l'attention de toutes les instances, organisations, associations ..... sur les affres que subit le peuple du sahara occidental.

L'épisode "Aminatou Haider", suscité par la bourde royale, fait braquer les regards et les projecteurs sur les douleurs d'Aminatou et au delà d'elle de tout le peuple sahraoui. Pour peu, je soupçonnerai le Roi Mohamed VI de rouler pour le Polisario

Je n'irais pas jusqu'à penser que M6 roule pour le Polisario mais c'est tout comme.
Tout marchait à merveille pour le Maroc sur ce dossier, son option autonomie élargie avait le vent dans les voiles. D'un coup le roi a eu un acces de grosse colère ( va savoir pourquoi) et le makhzene suite à ce discours se met dans la répression contre une Aminatou quasiment intouchable. Il est tombé dans un piegeakon, Aminatou a dores et déjà gagné haut la main.

jawzia
15/12/2009, 22h57
Je n'irais pas jusqu'à penser que M6 roule pour le Polisario mais c'est tout comme.
C'était de l'humour ! Quoi que, ....;)

Lis cela Bachi. Une autopsie du piegeakon
Une nouvelle Intifada provoquée par Mohamed VI?
mardi 15 décembre 2009 (17h02)

Il est bien connu que, pour le Maroc, le Sahara Occidental a toujours été une question vitale. Les grands conflits avec le voisin espagnol ne sont pas venus tant par Ceuta et Melilla comme par ce que les Marocains appellent les "provinces du sud". La décision de Mohamed VI en juillet 2002 d’envahir l’îlot de Persil, a dérivé, formellement, en l’affrontement avec Aznar par manque d’entente pour obtenir un accord de pêche. Cependant, au fond de l’irritation du monarque alaouite il y avait le refus du Gouvernement du PP de se plier à ses prétentions de limiter l’avenir du Sahara à une autonomie, sans la possibilité d’exercer dans l’avenir le droit d’autodétermination, à travers un référendum.

Maintenant, la crise se centre aussi sur la question sahraouie, Il est certain que Mohamed VI, avec sa détermination est en train de provoquer des maux de tête au Gouvernement espagnol, qui ne s’attendait pas à cette manière de "remercier" sa politique d’amitié vers Rabat. Mais encore plus certain c’est que, avec sa maladresse, le roi a obtenu que tout le monde tourne ses regards vers le Sahara. Il s’est converti en meilleur propagandiste de la cause sahraouie. Si Aminetou Haidar ou le Front Polisario avaient programmé l’action revendicative le résultat n’aurait pas été si bon. Et plus le temps passe sans donner une sortie au conflit et sans alléger l’angoisse de l’Exécutif espagnol, plus mauvaise sera l’image du Maroc dans le monde.

La malheureuse décision du roi Mohamed VI est un bon coup de pub pour les indépendantistes sahraouis. Mme Haidar ne décolle pas des télévisions espagnoles, alors que le conflit était en stand-by. Il est tout de même paradoxal que M-6 fasse un coup aussi bas à M. Zapatero : il est le président le plus pro-marocain qu’a connu l’Espagne, alors que sa base électorale est acquise au mouvement sahraoui. Les prochains présidents du gouvernement espagnol retiendront la leçon…

Mohamed VI, qui ne voit pas plus loin que la longueur de son nez, n’a pas anticipé l’action de Haïdar. En plus de ça, il mesure mal l’impact de l’effet de la médiatisation de sa grève de la faim. Il ne savait pas qu’il allait recueillir le pire pour son plan de fausse autonomie.

Cette histoire montre à quel point la diplomatie marocaine est dans le passé. Peut importe les rasions judiciaires, mais politiquement c’est une défaite. On oublie qu’on vit dans un monde globalisé où les médias influencent l’opinion publique. Avec ce qui se passe, l’opinion publique internationale connaît bien ce sujet avec deux protagonistes : une pauvre dame qui veut revenir chez elle et un état qui ne respecte pas les droits de l’homme.

Notre ami le roi a offert à cette militante sahraouie surtout connue parmi les activistes des droits de l’homme une superbe tribune internationale, et surtout rendu la tâche infiniment plus difficile à un des gouvernements espagnols les plus favorables au Maroc depuis les années 90.

Les autorités marocaines ont réussi un bel exploit, réussissant à ne respecter aucune des rares et chétives lois que l’Etat marocain se donne pour faire montre de respect des droits de l’homme. Bien sûr, dans un Etat de droit, ce que n’est évidemment pas le Maroc, une justice indépendante aurait tôt fait d’annuler ces décisions arbitraires et de faire condamner leurs auteurs au pénal. Car dans un Etat de droit, tout le monde a droit au respect de la loi, qui n’est pas là uniquement pour ceux dont les opinions plaisent au gouvernement voire même à une majorité de l’opinion publique, mais aussi pour ceux dont les opinions sont exécrées par le gouvernement ou l’opinion.

Aminatou Haïdar est en grève de la faim contre une décision illégale et arbitraire. Les conséquences d’une issue fatale seraient sans aucun doute graves pour les relations maroco-espagnoles.


De : Diaspora Saharaui
mardi 15 décembre 2009

ROUMI
15/12/2009, 22h58
Il est tombé dans un piegeakon, Aminatou a dores et déjà gagné haut la main.

Ok elle est devenu une star système, mais je continus à dire que le polisario n'a rien gagné, c'est etonnant de voir ce mouvement aux abonnés absents alors qu'une dame meurt pour leur cause!!!

Bachi
15/12/2009, 23h03
Car dans un Etat de droit, tout le monde a droit au respect de la loi, qui n’est pas là uniquement pour ceux dont les opinions plaisent au gouvernement voire même à une majorité de l’opinion publique, mais aussi pour ceux dont les opinions sont exécrées par le gouvernement ou l’opinion.
C'est ce que je m'évertue à répéter aux amis Marocains mais hélas ils s'accrochent à une guerre Algérie-Maroc et se pensent tenus du fait même d'être tous derrière leur roi comme un seul homme.

iskra
15/12/2009, 23h11
Bachi,

Il fallait s'y attendre qu'avec la nomination du nouveau sud-coréen secrétaire général de l'ONU, l'affaire du Sahara Occidental allait s'enliser.

Au reste, Bouteflika avait qu'il s'agit d'un ami à lui qu'il avait fréquenté lorsqu'il était ministre des affaires étrangères algériennes. D'autre, qu'il reste toujours à l'Algérie l'oppotunité de remettre en selle lakhdar Brahimi sur ce dossier.

D'où, le Maroc aurait tout intérêt à se rappeler au bon souvenir de l'Espagne et lui exiger la rétrocession de Ceuta et Mellila, colonisées depuis 1492 par le Portugal et 1497 par le pays ibérique. Comble est que les deux présides sont inscrites dans la Constitutions espgnaole à l'article 69 comme territoire espagnole! En Algérie, rien qu'à lire cette article, on attraperait une crise cardiaque!!

Karim28
15/12/2009, 23h34
El Congreso pide más presión a Rabat para que deje volver a Haidar.
http://www.elpais.com/articulo/espana/Congreso/pide/presion/Rabat/deje/volver/Haidar/elpepuesp/20091215elpepunac_40/Tes

Apparement L'Union Europeenne va voter une resolution:

Marruecos amenaza a la UE ante la resolución sobre el caso Aminatu
http://www.elmundo.es/elmundo/2009/12/15/espana/1260903820.html

El Congreso insta al Gobierno a realizar gestiones «máximo nivel» para resolver el «caso Haidar» (http://www.algerie-dz.com/20091215/nacional-asuntos-exteriores/congreso-insta-gobierno-realizar-200912152025.html)
http://www.abc.es/20091215/nacional-asuntos-exteriores/congreso-insta-gobierno-realizar-200912152025.html

La resolution du congres Espagnol:

Los cinco puntos de la enmienda transaccional pactada



El Congreso de los Diputados insta al Gobierno a:
1.- Que redoble todas las gestiones políticas y diplomáticas que sean necesarias, al máximo nivel, para permitir el retorno de la Sra. Aminetu Haidar a su hogar, junto a su familia.
2.- Solicitar la mediación activa del Secretario General de Naciones Unidas, de su Enviado Personal para el Sahara Occidental, Sr. Christopher Ross y de la Alta Comisionada para los Derechos Humanos, Sra. Pillay en relación con las obligaciones internacionales del Reino de Marruecos en el Territorio del Sahara Occidental, entre ellas, el retorno de la Señora Haidar, así como la ampliación del mandato de la MINURSO para incluir la observación de la situación de los Derechos Humanos.
3.- Seguir defendiendo los derechos a la libre circulación y residencia de la Sra. Aminetou Haidar.
4.- Solicitar del Reino de Marruecos que permita, sin más dilación, el retorno inmediato de la Señora Haidar al Sahara Occidental –conforme a lo señalado en el artículo 12-4 del Pacto Internacional sobre Derechos Civiles y Políticos de Naciones Unidas- y le sean restituidos su documentación y pasaporte marroquíes, confiscados en el aeropuerto de El Aaiún y que respete su dignidad y su derecho a regresar junto a los suyos.
5.- Seguir defendiendo las resoluciones aprobadas por el Congreso de los Diputados en el sentido de que el estatuto definitivo del Sahara Occidental respete la legalidad internacional y sea el resultado del libre ejercicio del derecho del pueblo saharaui a la autodeterminación mediante referendum de acuerdo con la carta de Naciones Unidas y las resoluciones del Consejo de Seguridad.


Reportage a El Auin:
http://www.abc.es/20091215/nacional-nacional/bastion-disidencia-aaiun-20091215.html


Puree je savais pas que les medias espagnols etaient aussi impliqués.

absent
15/12/2009, 23h38
C'est juste l'ARD qui a mis l'info sur sa page web.

au lieu de commenter le contenu de l info/la video, c est tou ce que tu a trouve comme clowontaire ^a dire desert rose! Et bin imagines que je t ai laisse expres pour m assurer de te faire sortir !

Comme tous les programmes de Das Erste, le Tagesschau est une production commune des 9 stations régionales membres de l'ARD. Chacune fournit images et reportages et la réalisation en plateau et production finale est faite à Hambourg par la Norddeutscher Rundfunk (NDR).

http://fr.wikipedia.org/wiki/Tagesschau


En plus c est marque en bas de la website que j ai mise: toutes les chaines partenaires de la tagesschau.de!

ayoub7
15/12/2009, 23h41
Je n'irais pas jusqu'à penser que M6 roule pour le Polisario mais c'est tout comme.

Tres possible, en fin de compte, au moins lui, a des origines sahraouis reconnues, contrairement a "El Marrakchi" :)

Tout marchait à merveille pour le Maroc sur ce dossier, son option autonomie élargie avait le vent dans les voiles.

C'est vrai que la on est acculé et que toutes les capitales qui comptent et l'ONU appellent au referendum et refusent la solution d'autonomie marocaine. hum!

D'un coup le roi a eu un acces de grosse colère ( va savoir pourquoi) et le makhzene suite à ce discours se met dans la répression contre une Aminatou quasiment intouchable.

Le roi a ete tres clair dans son discours et n'a fait que se mettre a la page de ce que les marocains demandent depuis toujours. Une clarification des positions marocaines, un refus a tout accepter afin de "respecter les droits de l'homme", meme la traitrise et la collusion avec l'ennemi. Il n'y a qu'a voir comment la societe marocaine, les partis poitiques et les associations ont reagi a son discours.

Il est tombé dans un piegeakon, Aminatou a dores et déjà gagné haut la main.

Ah ben ca on est tres pret de savoir qui de l'algerie, du polisario ou du maroc est tombe dans un piege. Ce qu'a essaye de faire Alger est tres simple, c'est de tester la determination du Maroc, voir combien ils etaient "serieux" a propos de leur politique tout en essayant de mettre au devant de la scene la question du sahara occidental et de faire passer le maroc pour un etat qui emprisonne, matraque et violente les sahraouis. On a vu comment le Maroc a reagi, il a renvoye Aminatou d'ou elle venait, tres calmement et tres sereinement. Le "piegeakon", c'est celui ou est tombe Alger, car une fois leur agent en Espagne, ils n'ont plus aucune "exit strategy". La dame est en greve de la faim, une greve a laquelle elle devra mettre fin un jour ou l'autre. Aujour J+1 de la fin de cette greve, Aminatou sera jetee comme une peau de banane et ne risque pas de remettre les pieds au Maroc de sitot, sauf si elle se plie aux exigences marocaines... Chose qu'elle ne fera pas.

Car dans un Etat de droit, tout le monde a droit au respect de la loi, qui n’est pas là uniquement pour ceux dont les opinions plaisent au gouvernement voire même à une majorité de l’opinion publique, mais aussi pour ceux dont les opinions sont exécrées par le gouvernement ou l’opinion.


Effectivement tout le Maroc est derriere le roi concernant l'integrite territoriale du Maroc, c'est quelque chose que normalement Alger aurait du comprendre des 1975.... L'affaire d'Aminatou n'a rien a voir avec une affaire d' "opinion" politique, elle aurait pu l'etre si le Maroc avait joue le jeu d'Alger, et s'il avait emprisonne cette traitre au moment ou elle a fait voix de ses "opinions". Or il l'a expulse selon des motifs tout a fait autres et conditionne son retour d'ailleurs non pas a un "changement de son opinion" mais a un probleme purement administratif concernant son reniement de nationalite, je pense que les declaration du mincom et du MAE marocain ont ete on ne peut plus explicite sur ce point. Aminatou a depuis des annees eu des opinions separatistes, tout le monde en est au courant, a commencer par l'etat marocain... elle na jamais ete emprisonne a cause de cela. Elle peut meme revenir demain et continuer a avoir les memes opinions, si elle se soumet aux conditions marocaines de re-octroi de son passeport.

Moralite de toute cette histoire dont le palais el mouradia comptait pour faire changer d'avis les US, et autres pays qui roulent pour la solution d'autonomie marocaine : un grand pchit. Non seulement l'ONU n'a pas lie la reprise des negociations en vue d'une solution politique au "cas" Aminatou, non seulement les US ont renvoye Medelci les mains vides a Alger sans change d'avis sur quoique ce soit, non seulement l'espagne et le maroc ont compris le jeu d'Alger et refusent que cette histoire brouille leurs relations, mais surtout, Alger se retrouve maintenant avec une seule sortie de sortie : "heriter" d'une Aminatou qui n'a pas reussi sa mission et qui n'a plus la "chance" d'etre un agent separatiste de l'interieur du Maroc... Il lui reste donc Tindouf...

Le gros probleme de l'apres Aminatou, est que la solution d'autonomie sera toujours d'actualite, les pays qui comptent continueront a appeller a des negociations pour sortir avec une "solution mutuellement acceptable" dont on sait tous sous quelle forme elle se profile. Et le gros probleme d'Alger et du polisario sera toujours le meme, aucune proposition pour contre carrer l'offre marocaine, avec en pire, plus aucune carte a jouer du cote des "separatistes de l'interieur" et un discredit de la diplomatie algerienne qu'aura apporte cette affaire vu qu'elle a mis au grand jour sa grande "efficacite" et son "aura" mondial : 5 parlemantaires europeens sur 850. Aucun changement de position des grandes chancelleries sur cette question et le Maroc qui n'a pas sourcillé devant tout ce "vacarme silencieux".

Quand on rajoute a tout cela le timing de la lette d'Ait Ahmed et un Ferhat Mehenni qui fait toujours parler de lui, la suite des evenements risque de ne pas etre tres joli a voir...

C'est ce que je m'évertue à répéter aux amis Marocains mais hélas ils s'accrochent à une guerre Algérie-Maroc et se pensent tenus du fait même d'être tous derrière leur roi comme un seul homme.


Ca me rappelle toutes les "repetitions" que l'on a lu ici quand Obama est devenu president a propos du sahara marocain... On sait tous ce que ces repetitions ont valu.

houari16
15/12/2009, 23h56
Pour peu, je soupçonnerai le Roi Mohamed VI de rouler pour le Polisario.

Fort possible !

l indice !!!

Une phrase énigmatique lors de son dernier discours :

« par M6 : c est une question d existence et non de frontieres »


posté par ayoub 7

L'affaire d'Aminatou n'a rien a voir avec une affaire d' "opinion" politique, elle aurait pu l'etre si le Maroc avait joue le jeu d'Alger, et s'il avait emprisonne cette traitre pour M.Animatou Haider , tes officiels voulaient lui éviter la premiere bourde infligée aux 7 Sahraouis ,finalement ils ont tombé dans le ridicule : la déportation .

PS : t as perdu le Pari , je t avais bien dit que tu auras des surprises de M. Clinton !!

bendiwan
16/12/2009, 11h14
C'est ce que je m'évertue à répéter aux amis Marocains mais hélas ils s'accrochent à une guerre Algérie-Maroc
tu "t'evertues" est sur mais tu le fais tres mal helas : l'effet girouette : democrate convaincu-algerien normalement chauvin ( c'est ton devoir et ton honneur) te joue des tours
et se pensent tenus du fait même d'être tous derrière leur roi comme un seul homme.
voila encore une deformation de la réalité marocaine: tu persistes( par exces de chauvisnisme) à ne voir dans le dossier du sahara qu'une affaire du roi ou du "makhzen" comme tu ne cesses de le susurer dans ce forum !
alors c'est non ! tu te trompes encore une fois!

l'objectivité suppose un recul que ni toi ni moi ni nous tous ne ne pouvons bien manifester pour le moment ; alors de grace, cesse de jetter la pierre a ceux qui te contredisent parmi les marocains !

Cookies