PDA

Voir la version complète : Marrakech /Africités : des maires courage


Nourman
16/12/2009, 15h56
Pour sa 5e édition, organisée à Marrakech du 16 au 20 décembre, « le Davos africain en plus démocratique », comme se plaisent à l’appeler certains élus locaux, devrait plus que jamais apporter des solutions et avancer des propositions concrètes en faveur de l’emploi, de l’environnement et de la lutte contre la pauvreté. Car ce qui prime, ici, ce ne sont pas les théories, mais le terrain. En choisissant pour thème « La réponse des collectivités *locales et régionales d’Afrique à la crise globale », Africités 5 (http://www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAJA2547p018.xml1/Africites-Marrakech-capitale-de-l-Afrique.html) s’attelle aux problématiques de développement en confrontant les politiques et les systèmes D mis en œuvre par les villes et les régions.
Organisé par Cités et gouvernements locaux unis d’Afrique (CGLUA) en coordination avec le Maroc, l’Association nationale des collectivités locales et la ville hôte, le sommet de Marrakech se distingue des précédents par une meilleure représentation des pays participants.
5 000 élus et décideurs
Africités 5 accueille en effet une quarantaine de ministres et les élus locaux de plus de quarante pays africains, en particulier les maires des grandes métropoles (Dakar, Abidjan, Abuja, Durban…). Les élus locaux extérieurs au continent sont également venus en force, avec des délégations des États-Unis, du Brésil, d’Haïti, de Chine, d’Europe… Sans compter les nombreux acteurs économiques, partenaires du développement et responsables d’organisations africaines et internationales, de Muhammad Yunus, Prix Nobel de la paix, à Mamadou Cissokho, du Réseau des organisations paysannes. Les 5 000 élus et décideurs qui ont pris d’assaut le Palais des congrès de Marrakech prouvent que, cette semaine, les actions en faveur du développement durable ne sont pas l’apanage du sommet de Copenhague.
jeuneafrique

Cookies