PDA

Voir la version complète : Journées internationales sur les risque industriels et technologiques


Thirga.ounevdhou
18/01/2006, 14h27
A l’occasion Journées internationales sur les risque industriels et technologiques, L’explosion de la raffinerie de Skikda en mémoire.

====
C’est dans la salle de conférences «Mustapha Guen» dépendant de la Sonatrach RTE, que s’est déroulée, hier matin, la cérémonie d’ouverture des premières journées internationales sur les risques industriels, technologiques et l’impact sur l’environnement placées sous le haut patronage du ministre de l’Energie et des Mines. Cette initiative du Groupe Sonatrach (Activité Aval), en collaboration avec le Laboratoire de Recherche Appliquée au Développement et à la Technologie «LARATED-Maghtech» et l’Institut de Maintenance et de Sécurité Industrielle de l’université d’Oran, coïncide avec le 2ème anniversaire de l’explosion qui a soufflé une partie du complexe GL1K, faisant 27 morts et des dizaines de blessés. Trois jours durant (du 17 au 19/01/2006), les participants débattront de la problématique de la gestion des risques en Algérie à la lumière des cyndiniques et au regard des expériences des autres pays. Parmi les thèmes retenus à cette occasion, on retiendra entre autres le concept et l’approche autour des notions de risque et de danger, le risque chimique à la chimie du risque, la fiabilité des systèmes industriels et technologiques, l’hygiène, la santé et la sécurité du travail, l’urbanisme et les risques technologiques... etc. Dans son intervention d’ouverture, le PDG de la Sonatrach tout autant que le secrétaire général du ministère de l’Energie et des Mines, représentant Chekib Khelil, ont abondé sur les préoccupations des pouvoirs publics en matière de sécurité et de respect des normes tout en rendant hommage aux travailleurs du secteur pour leur professionnalisme. Aucun pays n’est à l’abri des catastrophes industrielles et technologiques du type de celle du GL1K ou encore de celle des bacs du terminal RTE, comme cela s’est déjà produit à la raffinerie de Feyzin ou encore à l’usine AZF de Toulouse, a soutenu le PDG qui a insisté sur les sanctions encourues par les responsables à l’origine d’incidents. Le wali de Skikda a pour sa part évoqué la panique qui a succédé à l’explosion des bacs d’hydrocarbures au mois d’octobre dernier, mettant à nu la précarité des conditions de sécurité des populations proches des installations. C’est pour cette raison qu’il a insisté sur la nécessité d’oeuvrer pour éviter la répétition de pareils accidents. Il tiendra à faire part de ses remerciements à l’ensemble des responsables pour leur mobilisation et les mesures prises lors du sinistre. Il mettra également en exergue l’importance que revêt le volet sécuritaire pour les autorités locales, notamment à travers une recommandation de l’APW de Skikda de faire du 19 janvier de chaque année, une journée nationale de la prévention contre les risques industriels, en hommage aux victimes de l’explosion du GL1K. Notons que parmi les personnalités ayant marqué la cérémonie d’ouverture, figurent le vice-président Aval du Groupe Sonatrach, le recteur de l’université d’Oran et le président du comité scientifique chargé de mission du ministère ETLMTM Université Paris 1-13. Plusieurs conférenciers devront se succéder durant ces journées qui seront ponctuées de débats et s’achèveront par la lecture d’un ensemble de recommandations.




Le Quotidien D'oran

velsatis
18/01/2006, 14h38
bonjour
un jour ou l'autre il faudra aborder les problemes de securité ,je parle simplement de la securité des travailleurs

Cookies