PDA

Voir la version complète : La 20ème Foire de la production algériennes’ouvre aujourd’hui


DZone
16/12/2009, 17h51
Une halte pour évaluer le produit local à ALger:

La 20ème Foire de la production algériennes’ouvre aujourd’hui

La 20ème édition de la Foire de la production algérienne s’ouvrira aujourd’hui au palais des Expositions des Pins Maritimes à Alger avec la participation de quelque 260 entreprises, dont 47 publiques. Cet événement, placé sous le thème «réhabilitation des capacités productives nationales et encouragement de l’investissement», s’étalera jusqu’au 22 décembre 2009. Il sera inauguré par le ministre du Commerce, M. El Hachemi Djaaboub.

L’édition de cette année sera l’occasion de mettre en exergue «le progrès qualitatif» enregistré par l’économie nationale tant sur le plan de la diversification que sur celui de l’élargissement des gammes de produits fabriqués en Algérie, indique un communiqué de la Safex. Elle accueillera aussi de nouveaux opérateurs qui ont choisi d’investir sur le marché algérien et de se positionner sur la cartographie de la production nationale. Plusieurs secteurs de production seront également représentés.

On cite, entre autres, l’agroalimentaire, l’ameublement, la décoration, l’énergie, le BTPH, les matériels pour collectivités, la mécanique, la sidérurgie, la métallurgie, les services, le textile, le cuir, et le prêt-à-porter. En tout et pour tout, cette foire occupera un espace d’exposition de plus 6 700 m². Des espaces destinés à la vente publique sont également mis à la disposition des exposants durant les heures d’ouverture du salon, à savoir 11h00-18h00. Des stands seront, par ailleurs, animés par des associations à but non lucratif qui œuvrent pour notamment la promotion des handicapés et le don du sang. Des journées d’information et des communications seront animées dans le cadre de cette foire. Ainsi, il est prévu la tenue d’une journée d’information par l’Agence nationale pour la promotion et du développement (ANDI), dans la matinée du 20 décembre, consacrée à la présentation du projet de la Bourse du partenariat lancée par l’ANDI. Les organisateurs soulignent par ailleurs que cet événement est «un microcosme qui incarne un état d’esprit et une volonté de relever les défis de l’heure de la part des opérateurs algériens qui se focalisent sur l’indispensable amélioration du lancinant rapport qualité/prix, désormais partie intégrante dans leur stratégie de développement». Le document ajoute que «c’est le leitmotiv, par excellence, des managers algériens ayant en vue la concurrence féroce qui se profile, et celle déjà imposée par la présence, via l’importation, des produits étrangers». La question du produit national st sous les feux de la rampe ces derniers mois, notamment après la hausse vertigineuse des importations et la baisse des recettes des hydrocarbures. Ce qui a incité les pouvoirs publics à juguler ces importations anarchiques. Mais en même temps, l’amélioration du produit national s’est imposée. Ce qui a débouché, pour rappel, sur une série de mesures dans les différents secteurs. Et c’est dans cette conjoncture que se tiendra cette foire qui semble être une énième halte pour évaluer le produit local.

© Copyright La Tribune d'Algerie

Cookies