PDA

Voir la version complète : Entre conflits internes et attaques externes: Terre d’islam en péril


Zacmako
17/12/2009, 08h46
Entre conflits internes et attaques externes
Terre d’islam en péril
Par Imaad Zoheir



Imposture n Bush a menti aux américains.Tony blair a menti aux anglais qui lui demandent aujourd’hui des comptes.

Sans être un grand stratège ou sortir d’une école d’état-major, un simple coup d’œil sur une carte de géographie renseigne sur une réalité évidente.
Tous les conflits qui ont cours de par le monde, et qui sont allumés directement ou indirectement par des mains occultes, ont un foyer commun : des pays musulmans.
En Somalie et particulièrement à Mogadiscio, l’affrontement que livrent des chefs de guerre à leurs rivaux, tourne carrément à une confusion sanglante.
Le pays s’est dépeuplé, vidé de sa sève, il n’y a plus d’armée, plus de gouvernement et plus d’autorité, il n’y a plus rien. Au point d’ailleurs que, pour subsister, des marginaux organisés en bandes versent dans la piraterie en haute mer.
Après quelques années de stabilité relative, le Yémen du sud se rebelle et appelle ouvertement à la partition.
Le Liban n’a pas été épargné non plus. Quand les milices ne s’étripent pas à Beyrouth, les divergences intercommunautaires prennent le relais, dans les montagnes, au milieu des cèdres du Chouf. Et les morts se comptent par dizaines. Et lorsque, enfin, la paix est scellée et que la hache de guerre est enterrée, c’est une crise institutionnelle qui ferme la marche et bloque tout le pays.
L’Irak a été envahi, ses joyaux pillés et compte aujourd’hui plus de 500 000 morts.
Des femmes, des enfants, des cadres de l’ancien régime, les uns fauchés par les américains, les autres assassinés par les tueurs d’Al-Qaîda, des sunnites en perte de pouvoir ou des chiites en mal de vengeance. Et tout cela pour rien. Parce qu’un cow-boy du Texas du nom de Bush a décrété que le pays était bourré d’armes de destruction massive et qu’il fallait absolument lui faire changer de régime.
On sait aujourd’hui qu’il n’en est rien. Bush a menti aux américains. Tony blair a menti aux anglais qui lui demandent aujourd’hui des comptes.
L’Afghanistan est à feu et à sang. Après les russes qui ont essayé d’imposer leurs soviets à un peuple qui ne demandait rien, voilà maintenant que les américains tentent d’imposer leur diktat à un peuple dont le seul tort est de vouloir vivre son dogme comme il l’entend.
Même si nous ne sommes pas globalement d’accord avec la manière rigide avec laquelle ils appliquent la «charia», ils sont libres après tout de choisir leur propre voie.
Et nous passons sur le Pakistan qui vient d’entrer en guerre contre sa propre province, le Waziristan… Nous passons sur les menaces à peine voilées qui pèsent sur l’Iran.
Quant à la Turquie, tout le monde a compris qu’elle n’est pas près de mettre les pieds dans la Communauté européenne.
Et si vous n’êtes pas convaincus que nous avons affaire à une véritable croisade dirigée contre nous, souvenez-vous de l’épuration ethnique en Croatie.
Des dizaines de milliers de musulmans ont été massacrés devant les soldats de l’Otan sans que personne bouge le petit doigt.
InfoSoir

Cookies