PDA

Voir la version complète : L'intransigeance du Polisario entrave l'unité, le progrès, et la prospérité de l'Afri


Nourman
17/12/2009, 16h36
Rabat-17/12/09 - L'intransigeance des séparatistes du Polisario, soutenus par l'Algérie, entrave l'unité, le progrès et la prospérité de l'Afrique du Nord, souligne le journal américain, Richmond Times-Dispatch.


Selon la publication, l'absence d'un règlement du conflit du Sahara et les menaces répétées du polisario de reprendre les armes ont des "conséquences désastreuses sur la stabilité et la sécurité de la région".
"L'extrémisme religieux, le terrorisme et l'intolérance menaceront toujours les intérêts des peuples de l'Afrique du Nord et leurs partenaires dans les pays du G8 tant que ce conflit n'est pas résolu", indique le journal.
En vue de régler ce conflit régional, vieux de 34 ans, poursuit le journal, le Maroc a proposé, en 2007, un plan d'autonomie que la publication américaine estime être "la meilleure alternative à l'autodétermination revendiquée par le du polisario, et un moyen idoine de relancer les négociations, actuellement dans l'impasse".
La proposition marocaine offre à la population du Sahara l'autonomie et le droit de se gouverner, et "ce faisant, le plan garantit l'autonomie aux provinces de la région du Sahara et préserve la souveraineté territoriale du Maroc", explique la même source.
Et de rappeler que l'administration Bush et le Congrès américain avaient qualifié l'initiative marocaine de "percée crédible et sérieuse" et encouragé l'ONU, l'Algérie et le Polisario à la considérer comme base pour le règlement de ce différend.
La même source précise, par ailleurs, que le polisario et l'Algérie ont rejeté la proposition marocaine et restent attachés à un référendum organisé par l'ONU, qui, selon eux, mènera à l'indépendance, "une idée révolue et dont le principe a été rejeté comme irréaliste par l'ancien envoyé personnel du Secrétaire général de l'ONU pour le Sahara, M. Peter Van Walsum ".
+Washington appuie le plan d'autonomie marocain+.
L'auteur de l'article rappelle, dans ce sens, que pendant son séjour au Maroc pour prendre part au Forum pour l'avenir à Marrakech, la secrétaire d'Etat américaine Hilary Clinton, "consciente de l'importance cruciale de ce conflit et de son impact négatif sur la mission du Forum, et à la recherche d'une solution crédible à ce conflit, a réitéré le soutien sans équivoque et avec vigueur de Washington au plan d'autonomie marocain".
"Notre politique n'a pas changé vis-à-vis du plan d'autonomie, a déclaré la secrétaire d'Etat à plus d'une occasion", note le journal.
Pour le quotidien, les déclarations "claires de Mme Clinton, selon lesquelles l'administration Obama considère la proposition marocaine pour l'autonomie du Sahara comme base pour la résolution de ce conflit inutilement prolongé, est un signal fort aux parties concernées que le moment est venu pour régler cette question".
"C'est seulement après la résolution de ce conflit que la coopération, le progrès et la prospérité seront réalisés en Afrique du Nord - et le partenariat unique entre les pays du G8 et la BMENA se concrétisera", conclut le journal.
Paru depuis 1850, le Richmond Times-Dispatch est le premier quotidien à Richmond, capitale de Virginie, Etats-Unis.
MAP

Cookies