PDA

Voir la version complète : Grippe A(H1N1) Le bilan s’alourdit en Algérie


morjane
19/12/2009, 14h14
Le nombre de personnes décédées durant les dernières 48 heures, dans les différents services sanitaires à travers l'Algérie, s’élève à huit nouveaux cas, dont trois enfants ne dépassent pas l’âge de 3 ans.

Parmi ces nouveaux décès, un bébé de sexe féminin âgé de 19 mois a été enregistré à Tizi-Ouzou. La victime était hospitalisée au niveau du CHU Nedir-Mohammed pour détresse respiratoire, avant son décès survenu jeudi passé à la suite d’une contamination de la grippe A. Ce bébé était suivie selon des sources médicales depuis la naissance pour anémie hémolytique auto-immune avait été mis sous corticothérapie depuis 9 mois. L’autre victime est un enfant de sexe féminin, âgé de 2 ans, résidant à Alger, hospitalisé à Constantine. La victime souffrait selon la même source de trouble de la conscience (Coma) et d’une hyperthermie. Un autre décès a été confirmé dans la wilaya de Saïda. Il s’agit d’une fillette de 3 ans, hospitalisée aussi pour détresse respiratoire aiguë.

Le même bilan fait état du décès d’une jeune femme âgée de 19 ans, résidant à Alger. Elle a été hospitalisée pour détresse respiratoire aiguë, et diabète avant qu’elle ne rende l’âme jeudi dernier. Une autre femme âgée de 30 ans résidant à Béchar, hospitalisée pour syndrome de détresse respiratoire aiguë, est décédée à la suite d’une contamination par le virus H1N1. La sixième victime enregistrée est une vieille femme âgée de 74 ans résidant à Oran, hospitalisée pour syndrome de détresse respiratoire aiguë et traitée pour diabète et hypertension artérielle. La septième victime est un homme âgé de 38 ans, originaire de la commune de Bou Saâda. Le jeune homme a été hospitalisé pour gonflement aigu du poumon. Enfin, le dernier cas mortel a été enregistré dans la wilaya de Laghouat. Il s'agit d'une jeune femme de 25 ans, décédés sous l’effet du virus de la grippe A, après avoir été hospitalisée pour détresse respiratoire aiguë.

Un bilan alarmant, la vigilance est à l’épreuve du terrain

Avec ce nouveau bilan, le nombre total de décès survenus en Algérie a atteint 32 et au moins 8 000 cas probablement suspectés dont 553 confirmés. Selon le dernier bilan sur la situation épidémiologique de cette grippe en Algérie, arrêté jeudi soir par le ministère de la Santé, “les estimations relatives au nombre cumulé de cas probables, qui servent d'indicateurs pour l'adaptation de stratégie, de prise en charge et de lutte contre l'épidémie, sont en cours de confrontation avec les données épidémiologiques du réseau de surveillance de grippe qui s'appuie sur les 34 postes sentinelles créés à la date du 13 juillet 2009”.

L’augmentation prévisible de la fréquence de nouveaux cas n’est pas à écarter. Afin d’avoir de données précises sur la propagation du virus, comme prévu par les mesures de protection contre la grippe A, le ministère de la Santé préconise la nécessité de s'appuyer, à l'avenir, sur les données de son réseau pour préciser l'évolution du taux d'attaque par la grippe A/H1N1. Ces données permettent selon les services sanitaires d’identifier la propagation et l’incidence réelle du virus. Cette démarche s'appuie sur les méthodes universelles utilisées par les services de santé modernes. Depuis le 3 décembre 2009, précise le bilan “les nouveaux cas confirmés et notifiés ne concernent que les patients dont l'état de santé justifie une hospitalisation. Ceux qui ne nécessitent pas d'hospitalisation sont traités en ambulatoire à base de produit antiviral oseltamivir disponible au niveau des structures de santé publiques, parapubliques et privées”. En attendant le début de la campagne de vaccination, le ministère de la Santé exhorte à observer certaines règles d’hygiène pour éviter la contamination.

par la Dépêche de Kabylie

Cookies