PDA

Voir la version complète : L'audace d'espérer


Iska
23/12/2009, 10h12
(javascript:tsz('article_body','10px'))
L'audace d'espérer


par Aissa Hireche


http://www.lequotidien-oran.com/files/spacer.gif Ce lundi, Barack Obama s'est offert un peu de temps avec des enfants, âgés de 6 à 11 ans. Il leur a même lu un petit conte et leur a distribué des biscuits. Rien d'anormal. Au contraire tout y est pour plaire. Un président, pardon, le président des Etats-Unis d'Amérique, qui prend de son temps, en dépit de ses obligations et de ses fonctions, et qui va tenir compagnie à des enfants pour quelques instants, c'est vraiment beau à dire, c'est aussi extraordinaire à raconter sauf que...

Ailleurs, il y a des enfants qui souffrent du manque non seulement de biscuits, de pain, d'eau, de médicaments et de nourriture en général, mais surtout du manque de paix, de pays et de considération de la part des autres. A Ghaza, il y a des enfants qui, devant le silence complice et combien mortel de l'administration de Obama justement, meurent sous les bombes d'Israéliens inqualifiables et ne trouvent pas de quoi se soigner. Ces enfants distribueraient des biscuits à Obama s'il leur rendait visite. Ils pourraient même lui raconter un conte, celui d'un président qui caresse des enfants à Washington et qui ne lève pas un doigt pour éviter le bombardement des enfants de Ghaza. Ils pourraient lui dire l'histoire de ces gamins qui ne savent jouer qu'avec des pierres qu'ils s'amusent à lancer sur ces chars qui hantent leur sommeil et qui peuplent leur journée. Ils lui répèteront sans doute comment ils tremblent la nuit lorsqu'ils entendent se rapprocher les bruits des pas de ces soldats sans âme qui viennent à la recherche de l'un des leurs ou, simplement, pour les jeter dehors et détruire leur maison... ils pourraient à la limite raconter à Mr Obama ces cauchemars dont ils ne peuvent se débarrasser et où le sang et l'odeur des cadavres des pères, des mères, des petits frères, des voisins... se mêlent et s'entassent sur les chaussées éventrées.

Quitter la Maison Blanche quelques instants pour aller raconter un conte à des enfants, c'est bien beau sauf que pour l'honnêteté, pour la correction et l'équité, que ce conte qu'on raconte soit celui de ces enfants qui, sous la pluie de bombes et d'obus, scrutent l'horizon, avec cette audace d'espérer que bientôt ce sera leur tour de recevoir une telle visite... sans biscuits et sans conte... juste avec beaucoup d'honnêteté et de conscience pour voir enfin que lorsqu'on n'a pas de paix, on n'a rien et pour comprendre, une fois, que lorsqu'on accorde un prix Nobel de la paix à un chef de guerre... il ne peut que caresser certains enfants... pas tous !

Le Quotidien d'Oran .

Tchektchouka
23/12/2009, 10h16
L'audace d'espérer est un bouquin intéressant à lire; ça illustre très bien la mentalité américaine.

Et nous quelle audace avons-nous?

Iska
23/12/2009, 10h19
"Et nous quelle audace avons-nous?"

De plastronner, de faire des sommets bidons....etc......etc......

Tchektchouka
23/12/2009, 10h22
L'audace de se hair surtout.

Je trouve fascinant le fait que ce qui motive les sous-développés en général, c'est la haine. Je me demande s'il y a des théories de psychanalyse qui expliqueraient ce phénomène.

Iska
23/12/2009, 10h25
"Je trouve fascinant le fait que ce qui motive les sous-développés en général, c'est la haine."

La haine , elle est partout, pas uniquement chez les " sous developpés", comme tu dis .

Tchektchouka
23/12/2009, 10h31
Oui, mais le pouvoir demobilisation des masses diffère. Les peuples évolués sont plus difficiles à manipuler. Les autres, il suffit de leur raconter qu'ils sont les meilleurs et que les autres sont les représentants du diable. Et le tour est joué...

Y a qu'à voir la justification que l'administration américaine a utilisé pour justifier la guerre d'Iraq. Démocratie, liberté etc

Nous, un simplet 'les Iraqiens sont des cons et nous les détestons, à vos aaaaaaaaaaaaaaarmes!' aurait suffit.

absente
23/12/2009, 10h42
on va se priver de manger, peut être cela va améliorer la situation des crève la faim !

on va cesser de caliner nos enfants , cela donnera de l'affection aux assoiffés d'amour..


ce texte est stupide ...

absente
23/12/2009, 22h18
Bonsoir :)

L'audace de dire ce qu'on pense, c'est bien, ...

Ici c'est rare, contrairement à ce qu'on pense ! Mais c'est sournois, ...

Cookies