PDA

Voir la version complète : Une femme agresse le pape Benoît XVI à Rome


nassim
25/12/2009, 12h44
Le pape Benoît XVI, victime d'une agression hier au début de la messe de minuit, n'a en rien modifié son programme de Noël et doit prononcer comme prévu sa bénédiction urbi et orbi vendredi à 11H00 GMT, a déclaré à l'AFP l'un des porte-paroles du Vatican.

"Le pape prononcera comme prévu à midi la bénédiction urbi et orbi ("à la ville et au monde") du balcon de la basilique" dominant la place Saint-Pierre, a indiqué à l'AFP le père Ciro Benedettini.

"Vous pourrez voir qu'il se porte bien", a-t-il ajouté, rappelant que le pape prononce cette bénédiction en une soixantaine de langues.

"Ce n'est pas la fin du monde", a-t-il sobrement commenté à propos de l'agression de la veille.

Le pape a été jeté à terre jeudi soir par une inconnue, apparemment une femme souffrant de troubles psychiques, alors qu'il avançait dans la basilique avec une trentaine de cardinaux. Il s'est aussitôt relevé et a célébré la messe de minuit comme si rien ne s'était passé.

La femme, interceptée par les services de sécurité, a été interrogée par les gendarmes du Vatican. Selon la chaîne d'informations en continu Sky news 24 ore, elle serait de nationalité suisse.

Elle pourrait être remise aux autorités judiciaires italiennes, car "dieu merci il n'y a pas de prison au Vatican, seulement deux cellules de sécurité", a indiqué le père Ciro Benedettini.

Le cardinal français Roger Etchegaray, vice-doyen du Sacré Collège du Vatican, 87 ans, est également tombé lors de l'incident et s'est cassé le fémur. Il a été admis à l'hôpital Gemelli à Rome.

source : AFP

http://i239.photobucket.com/albums/ff251/alg3rie/algeria2009/pape1.jpg

http://i239.photobucket.com/albums/ff251/alg3rie/algeria2009/pape2.jpg

momo.05
25/12/2009, 13h14
cette femme avait deja tenté la meme chose l'année derniere,au meme endroit!:confused: surement une dérangée!:confused:

les personnes interwievées m'ont fait sourire.........tssssssssss ils ont cru a un attentat!purée z'en ont pas mare de voir le mal partout?:confused:

kems
25/12/2009, 13h52
cette femme avait deja tenté la meme chose l'année derniere,au meme endroit!:confused: surement une dérangée!:confused:

les personnes interwievées m'ont fait sourire.........tssssssssss ils ont cru a un attentat!purée z'en ont pas mare de voir le mal partout?:confused:bein si c'était une musulmane ...ils auraient certainement dits que c'est une terroriste ...!

une déséquilibré !!! c'est tellement plus facile de se dérober en douce ....

Tchektchouka
25/12/2009, 13h53
Décidément, les masses sont en train de développer un goût pour tabasser les élites. Bush qui s'est fait tapé par une chaussure, Berlusconi qui s'est fait démolir le portrait et maintenant le pape...

C'est inquiétant, c'est pour ça que je ne consentirai jamais à devenir impératrice.

absente
25/12/2009, 13h54
Je l'ai vu aux infos, elle dit qu'elle voulait juste le serrer dans ses bras et qu'elle ne penser pas à mal.

balkis
25/12/2009, 13h54
peut-être elle est amoureuse du pape à lui sauter dessus chaque année
et l'autre qui se casse le fémur , le pauvre

Space
25/12/2009, 13h54
ça prouve juste que leur service de sécurité , laisse à désirer

même pas capable de protéger leur pape

shadok
25/12/2009, 14h43
http://www.youtube.com/v/H_RT2Kt7Qc8

balkis
25/12/2009, 14h45
elle est souple et vive, portée par son amour pour benoit mais on voit que des dos presque

godfather
25/12/2009, 14h51
tssssssssss ils ont cru a un attentat!purée z'en ont pas mare de voir le mal partout?:confused:elle doit surement avoir une cousine, voisine arabe....j'ai meme entendu dire qu'elle a passe des vacances en...Tunisie :rolleyes: !...si si!


au fait le garde corps sur la gauche est nul...si c'etait un attentat..le Pape serait deja mort...es en retard et il rate son plaquage!

balkis
25/12/2009, 14h58
elle a pas de burqa c'est pas une terro

Space
25/12/2009, 15h01
au fait le garde corps sur la gauche est nul...si c'etait un attentat..le Pape serait deja mort...es en retard et il rate son plaquage!
Exactement !

Elle était plus rapide ...elle avait le temps d'escalader la barrière sans que personne ne bronche et de lui sauter dessus :rolleyes:

tu parles d'un garde du corps toz
je l'engagerais mm pas comme jardinier

godfather
25/12/2009, 15h06
tu parles d'un garde du corps toz
je l'engagerais mm pas comme jardinier c'est au moment ou elle escalada la barriere qu'il aurait du la degommer! a ce niveau de personnalite, c'est impardonable,...meme pas agent de securite dans une superette!
le moindre geste suspect doit etre immediatement remarque...surtout qu'a la place saint pierre l'entree est libre....la garde et la securite auait du etre beaucoup plus renforcee...d'autant plus que ce n'est pas la premiere fois!

absente
25/12/2009, 15h11
Elle porte bien du rouge en ce grand jour du pere Noel:mrgreen::lol:

Space
25/12/2009, 15h12
tout à fait
surtout qu'ils sont former pour ça !

et cette bonne femme qui agresse une personne âge , je la trouve stupide et minable , même si on aime pas quelqu'un on ne l'agresse pas physiquement ...

absente
25/12/2009, 15h18
c'est au moment ou elle escalada la barriere qu'il aurait du la degommer! a ce niveau de personnalite, c'est impardonable,...meme pas agent de securite dans une superette!
le moindre geste suspect doit etre immediatement remarque...surtout qu'a la place saint pierre l'entree est libre....la garde et la securite auait du etre beaucoup plus renforcee...d'autant plus que ce n'est pas la premiere fois!C'est ce qu'on appelle un acte terroriste: Il est basé sur la surprise de "l'ennemi".:)

Cette forme de guerre tel un cancer est INCOMPREHENSIBLE, IMPOSSIBLE a l'etude scientifique donc incontrollable.:)




la religion n'y est pour rien meme si certains occidentaux stupides tendent a mettre un lien entre l'islam et ce fleau.

absente
25/12/2009, 15h36
J'ignore les raisons exactes qui ont poussé cette femme à l'agresser mais tant de faste affiché de la part de ces ecclésiastes .....ça ne laisse pas indifférent....surtout en temps de crise.... !

absente
25/12/2009, 16h46
je trouve que c'est un geste stupide ....

nassim
25/12/2009, 22h19
C'est ce qu'on appelle un acte terroriste: Il est basé sur la surprise de "l'ennemi".
Ce n'est pas un acte terroriste. La femme est une malade mentale et elle voulait seulement s'approcher du pape pour le saluer. Elle ne lui voulait aucun mal.

Les gardes du corps du pape avaient à l'évidence abusé de dinde et de chocolat, c'est ce qui explique qu'ils n'aient rien vu venir!

Sinon, l'entourage du pape a indiqué que de par sa mission qui lui impose d'être proche des fidèles, il est impossible d'assurer une sécurité absolue pour le pape.

NaYla
25/12/2009, 22h23
A entendre l'envoyé spécial de Tf1, cette femme n'avait d'intention que de toucher le pape
http://videos.tf1.fr/jt-we/securite-du-pape-le-risque-zero-n-existe-pas-5611093.html

RoboCop
25/12/2009, 22h29
Le Vatican est en émoi, après l'incident de la veillée de Noël, qui a vu Benoît XVI se faire renverser par une jeune femme, avec plus de peur que de mal. Les procédures de sécurité entourant le pape vont être réexaminées à la lumière de cet événement, a précisé son porte-parole vendredi.
Le souverain pontife n'a pas été blessé et a pu délivrer le lendemain son traditionnel message de Noël en 65 langues à la foule de fidèles rassemblés place Saint-Pierre de Rome.
En revanche, le cardinal français Roger Etchegaray, âgé de 87 ans, s'est fracturé le col du fémur dans la bousculade autour du souverain pontife. Ce dernier, âgé de 82 ans, s'est rapidement relevé et a poursuivi la cérémonie.
Quant au cardinal Etchegaray, évacué sur un fauteuil roulant, son état de santé n'inspire pas d'inquiétude. Il devrait être opéré dans les jours qui viennent à l'hôpital Gemelli de Rome. Selon le cardinal Angelo Sodano, ancien numéro deux du Vatican qui lui a rendu visite vendredi, Mgr Etchegaray est "serein comme à son habitude et espère regagner rapidement son domicile après cette petite opération pour reprendre son travail".
Vendredi, Federico Lombardi, porte-parole du Vatican, a observé qu'il n'était en tout état de cause pas réaliste de penser que le Saint-Siège pouvait assurer à 100% la sécurité du pape, régulièrement en présence de dizaines de milliers de personnes pour ses audiences hebdomadaires, des messes et d'autres événements.
"Il semble" que les responsables de la sécurité soient "intervenus le plus tôt possible" dans une "situation où le 'risque zéro' ne peut pas exister", a-t-il souligné. Les responsables de la sécurité du Vatican vont néanmoins se pencher sur l'incident et "tenter" d'en tirer des enseignements, a précisé le père Lombardi.
Car l'incident pose de nouvelles questions sur la sécurité du pape. La jeune femme, Susanna Maiolo, 25 ans, une Italo-suisse ayant des antécédents psychiatriques, est en effet une récidiviste: vêtue du même sweat-shirt rouge à capuche, elle avait déjà sauté par-dessus les barricades l'année dernière, lors de la messe de minuit, pour approcher le pape, mais avait échoué. Elle avait été rapidement et discrètement maîtrisée par la sécurité.
Jeudi soir, elle a bondi par-dessus la barrière et s'est agrippée aux robes du pape, l'entraînant dans sa chute alors que les gardes du corps s'emparaient d'elle. Elle a immédiatement été emmenée dans un établissement psychiatrique. Selon des responsables du ministère italien de l'Intérieur, Susanna Maiolo vivait en Suisse. D'après l'agence italienne de presse ANSA, elle s'est rendue à Rome spécialement pour la messe de minuit, comme elle l'avait fait l'an dernier.
L'incident de jeudi soir s'étant déroulé sur le territoire du Vatican, ce sont désormais aux autorités judiciaires de cet Etat souverain, enclavé dans la ville de Rome, de déterminer si des poursuites et lesquelles doivent être entamées à l'encontre de Susanna Maiolo. Federico Lombardi a déclaré ne pas disposer d'informations à ce sujet mais noté que la justice au Vatican est habituellement "très bienveillante".
La bousculade a amené les responsables italiens à faire également le rapprochement avec l'agression subie il y a deux semaines par le président du Conseil italien Silvio Berlusconi, attaqué à Milan par un homme souffrant de problèmes psychiatriques, qui lui cassé le nez et deux dents en lui jetant une statuette-souvenir au visage.
Le maire de Rome Gianni Alemanno a évoqué cette "étrange coïncidence": "Nous devons de manière générale être plus vigilants, parce que dans un monde ouvert et globalisé, le nombre de déséquilibrés et leur agressivité peuvent augmenter", a-t-il jugé.
En près de cinq ans de pontificat, c'était la première fois qu'un assaillant potentiel entrait en contact direct avec Benoît XVI. Si des spécialistes de la sécurité jugent fréquemment que le pape est trop exposé lors de ses apparitions publiques, la proximité avec la foule fait partie de la fonction, estime Federico Lombardi. "Les gens veulent le voir de près, et il aime les voir de près aussi. Le risque zéro ne semble pas réaliste dans une situation dans laquelle il y a un rapport direct avec les gens".
En 2007, au cours d'une audience place Saint-Pierre, un Allemand souffrant de troubles mentaux avait franchi une barrière de sécurité puis agrippé l'arrière de la voiture découverte du pape avant d'être maîtrisé. En 1981, le Turc Mehmet Ali Agça avait sérieusement blessé Jean Paul II au ventre lors d'une tentative d'assassinat, sur cette même place Saint-Pierre.
La protection du pape est assurée conjointement par les gardes suisses, la police du Vatican et la police italienne. Depuis les attentats du 11 septembre 2001, le dispositif de sécurité pontifical a été renforcé: il faut franchir un barrage de police pour accéder à la place Saint-Pierre, et des portiques de détection des métaux pour entrer dans la basilique. Mais, constatent des témoins, les personnes en habit religieux ne sont jamais fouillées.
Et il n'est guère compliquer d'assister à la messe dite par le pape: il suffit de demander son billet d'entrée avec suffisamment d'avance, et aucune pièce d'identité n'est exigée à l'entrée.
La prochaine apparition majeure de Benoît XVI est prévue pour dimanche, où il va partager le repas de midi avec des SDF dans une soupe populaire de Rome. Il présidera ensuite les Vêpres le 31 décembre, puis la messe du premier jour de l'an, avant celle de l'Epiphanie le 6 janvier.

Associated Press.

Space
25/12/2009, 22h32
A entendre l'envoyé spécial de Tf1, cette femme n'avait d'intention que de toucher le pape

c'est pas l'image que renvois la vidéo !
on a même l'impression qu'elle veut le trainer avec elle et le kidnapper !

Cookies