PDA

Voir la version complète : Rhume : L'infection de l'hiver


psdz
26/12/2009, 21h45
Nez qui coule, yeux qui pleurent, toux... Le rhume est une infection virale très fréquente de la sphère ORL. Très répandu pendant l'hiver, il apparaît quasiment inévitable. Quelques conseils permettent cependant d'en diminuer le retentissement.

Extrêmement répandu durant l'hiver, le rhume est une maladie très contagieuse. Mais contrairement aux idées reçues, cette infection n'est pas une conséquence directe des aléas du thermomètre.
Le froid responsable mais pas coupable

Bien entendu, le froid facilite l'infection. Il agresse l'organisme en l'obligeant à maintenir la température corporelle à 37 % et peut irriter la muqueuse nasale, tout comme la climatisation.
Mais c'est surtout l'évolution de nos comportements durant l'hiver qui facilite la propagation de cette maladie. Le froid vous incite à emprunter plus souvent les transport en commun, à déjeuner dans des endroits surchauffés et surpeuplés... Autant de promiscuité qui facilite la transmission des virus transportés dans les gouttelettes de salive qui peuvent rester en suspension dans l'air, être transmis par les mains...
Rhume : des virus très contagieux

Les virus à l'origine des rhumes s'attaquent aux muqueuses nasales, laryngées, pharyngées et bronchiques. Votre nez coule, vos yeux pleurent, vous vous sentez fiévreux... Les rhinovirus ont élu domicile dans votre organisme.
Très habiles, ils passent d'une personne à l'autre avec une étonnante facilité. Parmi les premières victimes, les enfants qui ne bénéficient pas encore d'un système immunitaire très performants. Ce n'est qu'après plusieurs hivers que leurs défenses naturelles sauront mieux lutter contre ces virus. Chez l'adulte, des facteurs extérieurs peuvent également avoir un impact sur les défenses de l'organisme, comme le stress et l'insomnie par exemple. On estime ainsi q'un adulte subira deux à cinq rhumes dans l'année. Mais heureusement, il ne s'agit-là que d'une maladie banale, dont les complications sont rares et limitées.
Un traitement contre les symptômes

Le traitement va se contenter de soulager les symptômes les plus gênants et d'éviter une surinfection. Pas de place pour les antibiotiques, puisqu'il s'agit d'un virus ! Il convient donc de faire baisser la fièvre, de désencombrez le nez et de lutter contre les écoulements. On pourra également agir contre l'inflammation et désinfecter les zones touchées.
Des produits décongestionnants peuvent aider à libérer les voies aériennes. Des sirops pourront traiter la toux si elle est présente. Classiquement, l'aspirine ou le paracétamol permettra d'abaisser la fièvre et luttera contre les maux de tête.

Attention cependant, chez les enfants particulièrement, les rhumes peuvent se compliquer par des otites ou des bronchites. Si la fièvre persiste, n'hésitez pas à consulter votre médecin.

Cookies