PDA

Voir la version complète : Conférence-débat le 28 juin à l’initiative de Noël Mamère


amghars
17/06/2004, 10h24
La « Françalgérie », tabou de la République française : Conférence-débat à l’initiative du député Vert, Noël Mamère et des Éditions La Découverte, avec le soutien de AIRCRIGE, Algeria-Watch, Cedetim et Survie, le lundi 28 juin, de 14 heures à 18 heures, à l’Assemblée nationale, 126, rue de l’Université, 75007 Paris, Salle 6217 (se présenter avec une pièce d’identité). Merci de confirmer impérativement votre présence avant le 24 juin à p.iltis@editionsladecouverte.com, Tél : 01 44 08 84 21.
1°- La « Françalgérie », un tabou au cœur de la République
- Lounis Aggoun et Jean-Baptiste Rivoire, journalistes, auteurs de Françalgérie, crimes et mensonges d’État.
- Hocine Aït-Ahmed, président du FFS.
- Omar Benderra, économiste.
- Nicole Chevillard, journaliste (Risques internationaux).
2°- Raison d’État ou complicité de crimes ?
- Noël Mamère.
- Véronique Nahoum-Grappe (sociologue, AIRCRIGE, Association internationale de recherches sur les crimes contre l’humanité et les génocides).
- Mehdi Ba (Éditions des Arènes).
- François-Xavier Verschave (Survie).
- Paul Moreira (journaliste, co-initiateur de l’Appel pour créer un mécanisme de contre-pouvoir citoyen qui offre un accès plus libre à l’information).
La « Françalgérie », tabou de la République française
Publié en avril 2004 à La Découverte, le livre des journalistes Lounis Aggoun et Jean-Baptiste Rivoire, Françalgérie, crimes et mensonges d’État, se propose de « démonter les rouages de l’extraordinaire machine de mort et de désinformation conçue par les généraux algériens depuis 1992, et les complicités dont ils ont bénéficié en France, pour cacher à l’opinion publique occidentale le seul but de la guerre qu’ils mènent contre leur propre peuple : se maintenir au pouvoir à tout prix, pour conserver les milliards de dollars de la “corruption pétrolière” ».
Ce livre, très précisément documenté, comporte de graves mises en cause des gouvernements français depuis 1992. Il établit notamment que ceux-ci ont été informés que les assassinats de ressortissants français en Algérie attribués aux islamistes du GIA (cinq gendarmes et fonctionnaires à Alger en août 1994, les Pères blancs de Tizi-Ouzou en décembre 1994, sept moines trappistes de Tibhirine en mai 1996, pour ne citer que les cas les plus notoires) ont en fait été perpétrés à l’initiative des services secrets de l’armée algérienne, le DRS ; or Paris n’a pris l’initiative d’aucune instruction judiciaire sur ces crimes. De même, les auteurs expliquent que les attentats de Paris en 1995, qui ont fait dix morts et deux cents blessés, également attribués aux GIA, ont en réalité été organisés par le DRS, fait que les autorités françaises ont très vite appris, mais qu’elles ont toujours gardé secret depuis lors. Plus grave encore, les auteurs montrent que certaines fractions de la classe politique française ont joué un rôle décisif dans le soutien aux généraux « éradicateurs » algériens, toujours en poste à ce jour et responsables de terribles violations des droits de l’homme qui relèvent du crime contre l’humanité.
Toutes ces révélations, confirmant et précisant d’autres apparues ces dernières années, n’ont pourtant suscité aucune réaction officielle. Ou faut-il voir une « réaction officielle » dans les visites de ministres du gouvernement qui se succèdent à Alger depuis le soutien ostensible apporté par le président Jacques Chirac au président algérien Abdelaziz Bouteflika, suite à sa récente et controversée réélection ?
Pourquoi ce soutien constant à un régime aussi sanguinaire, notoirement corrompu et qui enfonce son peuple dans la misère alors que les pétrodollars affluent par milliards ? Pourquoi le silence et l’omertà face aux révélations qui en apportent les preuves ? C’est d’abord à ces questions que s’efforceront de répondre les auteurs de Françalgérie, crimes et mensonges d’État et les intervenants à la conférence-débat organisée à l’Assemblée nationale, le 28 juin 2004, à l’initiative du député Vert Noël Mamère, par les Éditions La Découverte.
Mais le cas de la « Françalgérie » — définie par Aggoun et Rivoire comme « cette puissante intrication des réseaux de corruption algériens et d’une partie de l’establishment politique et économique français », dont le cœur est « la collaboration, pour ne pas dire l’osmose, entre les services secrets des deux pays » — est malheureusement loin d’être isolé. Et on ne peut comprendre la logique de la « raison d’État » qui prétend la justifier sans la mettre en rapport avec ces autres « raisons d’État » qui ont conduit la France, au nom de sa « grandeur », d’une histoire coloniale mal assu-mée, de la compétition avec les « grandes puissances » ou d’intérêts bien plus sordides, à cautionner — voire à se rendre complice — d’autres crimes effroyables, comme au Rwanda ou en Bosnie.
Algérie, Rwanda, Bosnie : trois situations bien différentes, mais où l’on retrouve à l’œuvre les mêmes mécanismes et, parfois, les mêmes réseaux de l’ombre au service d’une certaine « France officielle », qui n’est assurément pas celle des citoyens et de la démocratie.

soyons nombreux
merci

ernestito
17/06/2004, 13h18
j'en ai assiste a ce genre de debats et j'ai remarque une chose
tout les politiciens sont complice de ces magouilles
de la gauche a la droite ,de hossine ait ahmed qui a manigancé avec les islamiste , de khalida messaudi qui a retourné sa veste pour travailler avec ce pouvoir, Jospin , mitterand ,chirac.... et j'en passe
et les meilleurs nous ont quitter
donc franchement tant qu'il y a des politiciens dans ce genre de dbats ,
il y aura tjrs hypocrisie......

amghars
17/06/2004, 14h43
ernestito
je ne crois pas que dans ce genre de débat tu trouveras un jour les membre du PS ou ceux de l'UMP !!!
car ces deux partis sont "les copains" des généraux d'Alger
Contrairement à khalida Massoudi, Aît Saâdi,Ben Bella, ... Aît Ahmed a toujours dénoncé les magouilles des généraux d'Alger et leur DRS!!!
Aît Ahmed islamiste ???!!! et pourquoi pas l'avocat Ali yahia abdenour qui a pourtant défendu les islamistes et qui lui aussi dénonce la maffia des généraux !!!
soyons nombreux
pour une Algérie libre

ernestito
17/06/2004, 18h22
ait ahmed qui defend les interets de l'algerie? a part les siens..il a ete contre l'arret du processus electoral du temps du FIS comme le ps et la droite , et de plus il vient en algerie que pour les elections.
khalida ,il y aquelques annees combattait ce regime et participai a ce genre de debat, elle a retourné sa veste comme beaucoup de politiciens et d'algeriens , et ce n'est pas en france qu'il faut combattre mais en algerie, malheureusement a part une minorite bcp soutiennent ce regime,

un mois apres les elections je suis retourne au pays ,et j'ai ete deconcerte par la confiance qu'il donent a boutef , et moi qui croyait le contraire
coome ou dit se qu'on seme on le recolte

amghars
17/06/2004, 20h27
ernestito
tu écris que Aît Ahmed a soutenu Bouteflika !!!
as tu des preuves ??? des articles ???
c'est vrai que Aît Ahmed était contre l'interruption des élections
car il faut être honnête
un jour tu dit oui, le fis peut participer aux élections
et le lendemain tu dit non !!!
il faut être honnête !!!

ernestito
18/06/2004, 12h02
ai-je ecris que ait-ahmed a soutenu bouteflika ?
ai-je dit que le Fis devait participer aux elections
allons, relies bien mes messages avant de dire des connerie
Ait ahmed est connu pour ses contactsavec le fis
et ou etait il pendant les annees noir ?tranquillement a lausanne en suisse
attendant tranquillement les elections ,d'ailleurs c'est pour ca qu'il n'a plus de soutien aupres de la populas

amghars
18/06/2004, 16h40
ernestito
tu as sécrit que Aît Ahmed donnait confiance à Boutef
ou le soutenait
quelle différence?
ensuite
beaucoup d'opposants politiques vivent à l'étranger tout simplement pour leur sécurité
Quand à khalida Messaoudi ou Said sâadi jamais ils ne diront que les généraux d'Alger sont derrière la misère Algérienne !!!
Aît Ahmed n'a pas peur de le dire !!!
et c'est ça l'essentiel !!!

ernestito
21/06/2004, 01h09
encore une fois relis mes messages, je n'ai jamais dit qu'il soutenait ou qoi que se soit d'autre

les islamiste ont ouvertement comdamne le regime militaire ,est ce la l'essentiel ?....est ce pour cela qu'ilfaut les suivre
je ne fait aucune differeence entre magouille avc l'arme ou les islamistes
c du pareil au meme
et bcps combattent pour la liberte sans quiter le pays et cela n'ont ni garde du corps ni rien du tout

amghars
21/06/2004, 14h29
ernestito
... ce n'est pas parce que Ait Ahmed s'oppose aux maffieux d'Alger de l'extérieur
qu'on doit le considérer de "khoroto"!
Ait Ahmed est une personalité très connue et donc les généraux d'Alger vont l'assassiner s'il habite en Algérie
comme ils ont asassiné "BOUDIAF" et beaucoup d'autres opposants
qu'on habite à Alger ou à "sidi benzecri" importe peu
le plus important est d'avoir le courage de dire stop à cette mafia des généraux!!!

amghars
26/06/2004, 18h13
N'oublions pas la conférence - débat sur la franceAlgérie
soyons nombreux
merci

amghars
28/06/2004, 07h54
c'est aujourdhui
de 14h à 18h
à l'assemblée nationale
soyons nombreux
merci

elga_pataki
29/06/2004, 13h39
alors ?!!

Cookies