PDA

Voir la version complète : Le MAE algérien sera saisi de l’affaire Hichem, victime d’une bavure marocaine.


milka
05/01/2010, 16h05
Les parents de la victime sont toujours sous le choc. Ce grave précédent à la frontière ouest risque de prendre d’autres proportions si les autorités du Royaume chérifien ne répondent pas favorablement aux doléances de ses parents.
Le dossier du jeune Hicham Ben Achour (17 ans), décédé mercredi dernier, suite à une agression gratuite à coups de rochers par les garde-frontières marocains à la frontière algéro-marocaine, sera bientôt sur le bureau de Mourad Medelci, le ministre des Affaires étrangères.
La démarche judiciaire l’exige, les parents de la victime mortellement tabassée saisiront les services de sécurité avant que la procédure n’atterrisse au niveau de la justice algérienne qui saisira, à son tour, le département de Medelci. Visiblement sous le choc, le père de la victime, a décidé d’aller loin pour se faire justice. “Mon objectif n’est pas de venger la mort de mon fils. Si j’étais sur les lieux, j’aurais succombé à sa place. C’est difficile de perdre un garçon à la fleur de l’âge. Il n’a pas agressé les Marocains au niveau du poste de Sidi Boudjenane. Ils l’ont arrosé de pierres alors qu’il était sur le sol algérien. Il a pris la voiture pour sillonner la bande frontalière sans causer le moindre mal aux garde-frontières marocains. Après l’incident, il est rentré à la maison non sans signaler sa blessure au niveau de la tête. Il a succombé à l’hôpital de Tlemcen”, témoigne Lakhdar Ben Achour, père de cinq garçons et de trois filles, que nous avons rencontré au poste avancé de Hadj Miloud. Employé dans une cafétéria de son beau-frère, Hicham rêvait de devenir gardien de but. Son hobby, le football, son tort, avoir circulé sur une bande relevant du territoire algérien et attenante au Royaume chérifien.
Les versions vont bon train chez les populations frontalières des deux rives : les auteurs du crime ont été arrêtés.
La preuve ? Aucune. Diversion ? Certaine, surtout que les Marocains craignent des représailles. Mais la sagesse l’emporte et le père de la victime a préféré suivre la voie normale pour accuser les auteurs, les identifier et les condamner. “Nous irons jusqu’au bout. Nous allons nous faire établir des passeports, nous irons aux tribunaux du Maroc et nous demanderons réparation”, clame haut et fort son beau-frère qui ne décolère pas. Pour rappel, le jeune Hicham a passé trois jours dans le coma avant de rendre l’âme.
Victime d’une attaque gratuite de la part des gardiens du Makhzen, son dossier fera l’objet d’une affaire d’État puisque rien n’a filtré du côté marocain en ce qui concerne la condamnation des auteurs.


Liberté.

rodmaroc
05/01/2010, 16h11
Ceux qui ont tabassé ce jeune homme doivent etre identifiés et punis et puis c'est tout......

salamine
05/01/2010, 16h49
Se qui risque d arriver par cette acte débile,s est que de pauvre garde frontière Marocain,risque de se faire tuer par des garde frontière Algérien, par représailles.

Focus
05/01/2010, 16h56
Ce genre de chose arrive quasi quotidiennenement et ce la part des garde algeriens, vol, enlevements et tir d'intimidation, sans riposte des autorité marocaines.
En tout cas, on voit bien que la connerie n'a pas de frontiere. Allahi rham e chouhada2.

TAGHITI
05/01/2010, 17h08
éspérant que ca ne va pas chauffer comme lors du match égypte-algérie, car lá nos deux pays ne sont séparés que par quelques caillous de rivières!

Allah yastor, la stabilté n'est plus garantie!

nostravostra
05/01/2010, 17h19
Pourquoi le MAE ? C'est à la justice de s'occuper de ce cas d'espèce.

en même temps c'est un journal algérien haineux qui a rédigé cette article
C'est le journal de la kabylie que vous imaginez solidaire avec vous.

Eyes33
05/01/2010, 17h27
c'est un gendarme marocain qui a tué ce pauvre Hicham, donc c'est facile de le retrouver ou de mener des represailles contre ces criminels.

ayoub7
05/01/2010, 17h31
Attendons de verifier l'info, si tel est le cas, le policier en question doit etre puni. Il ne faut pas faire comme les gardes frontieres algeriens qui tirent sur tout ce qui bouge en fonction des "instructions" recus. Mais si le MAE algerien d'immisce dans cette affaire au lieu de laisser faire la justice, ce serait une bonne chose. On pourra des lors ouvrir tous les dossiers, a commencer par les exactions des garde frontieres algeriens, des restitutions de biens des marocains expulses, etc...

Focus
05/01/2010, 17h44
l'acharnement de libérté est visible aprés le discours Royal et la panique des généraux,
les ordres de la DRS sont les ordres, faire monter la tension avec le Maroc même pour un fait divers aussi malheureux qu'il soit. et pourtant le nombre de marocains tués par les gardes frontières algériens sont legendes et pourtant le torchon liberté n'en a jamais fait etat .
Mdelci auarait mieux à faire avec l'egypte aprés l'humiliation et le dénigrement de l'algérie par tous les médias egyptiens et le drapeau algérien brulé devant les caméras des télévisions

Wadghri, Medelci prefere accourir chez les egyptiens quelques jours apres que son pays et son peuple se soit fait insulté par tout le paysage mediatique egyptien pour le petrole, mais son gouvernement tente de detourner le revers qu'il à pris en s'attaquant au Maroc. Sauf que c'est uen recette qui ne marche plus comme auparavant, surtout que le Maroc prend de l'avance sur ce terrain.

transit
05/01/2010, 17h48
citation
Ceux qui ont tabassé ce jeune homme doivent etre identifiés et punis



Ils sont déja pas punis quand ils tuent des marocains

nostravostra
05/01/2010, 17h50
les ordres de la DRS sont les ordres, faire monter la tension avec le Maroc
Et comment vous aurez souhaité que l'information soit traitée objectivement ? Autrement dit, qu'est que vous aurez souhaité que 'Liberté' dise pour être plus objectif.

ayoub7
05/01/2010, 18h26
Et comment vous aurez souhaité que l'information soit traitée objectivement ? Autrement dit, qu'est que vous aurez souhaité que 'Liberté' dise pour être plus objectif.

mmm qu'il fasse une "enquete" pour commencer? Ah pardon, ce mot est inconnu a la maison de la presse...

Cell
05/01/2010, 18h27
c'est pas pour devaloriser la vie du pauvre Hichem , mais c'est un non-evenement ce dont vous étes en train de parler là . des incident frontaliers (surtout avec une frontiére férmée) , il y en a souvent , des provocations de part et d'autre aussi , Allah Yerham ce pauvre Hicham et que la lumiére soit faite sur son décés , meme si j'en doute .

milka
05/01/2010, 18h42
L'impunité est monnaie courante chez les responsables des bavures de toutes sortes au royaume makhzenien. La gâchette est facile chez toute autorité qui détient les armes et les victimes des dommages collatéraux sont innombrables et classées anonymes.

Cell
05/01/2010, 18h55
L'impunité est monnaie courante chez les responsables des bavures de toutes sortes au royaume makhzenien. La gâchette est facile chez toute autorité qui détient les armes et les victimes des dommages collatéraux sont innombrables et classées anonymes.


avant de parler de gachette d'artillerie et de calibre, lis au moins l'entiérté de l'article, et surtut , comprend le.


décédé mercredi dernier, suite à une agression gratuite à coups de rochers par les garde-frontières marocains à la frontière algéro-marocaine



Ils l’ont arrosé de pierres alors qu’il était sur le sol algérien


et en plus , il n'est pas mort sur le coup , mais :


il est rentré à la maison non sans signaler sa blessure au niveau de la tête. Il a succombé à l’hôpital de Tlemcen”,


je ne vais pas me faire le defénseur d'un systéme que je n'apprecie pas , mais je doute fort que l'objectif des policiers marocains ait été de le tuer , Mon avis :

Une bagarre , suivi d'un echange de noms d'oiseau et d'un caillassage de part et d'autre .....

en tout cas Allah Yerham le pauvre Hichem

Eric54
05/01/2010, 18h58
voir meme
un réglement de compte qui a mal tourné, le jeune face a son père, qui lui cache ses mauvaise fréquntation et rejette la faute sur la police marocaine
avant de disparaitre
mais pour connaitre la vérité il faut une enquete et c'est pas ce qui a étais fait...

Harrachi78
05/01/2010, 19h00
... Mais il ne faut pas éxagerer non plus, de telles incidents peuvent arriver, dans des zones frontalières ou ailleurs, et il n'y avait manifestement pas intention de tuer puisqu'il ne s'agit pas d'un tir d'arme à feu selon ce que j'ai pu lire.

Je crois qu'une enquête devrait être diligentée conjointement, et qu'une diya légale soit versée à la famille de la victime s'il s'avère que vraiment le dècès a fait suite a cet incident, wa kafâ al-mûminin charr al-qitâl.

Focus
05/01/2010, 19h02
C'est sur qu'a premiere vue, il est difficile de pouvoir accuser quelqu'un, puisqu'apparemment, le seul temoin est la victime meme. Cependant, je pense que l'idée avancée de saisir la justice marocaine est beaucoup plus pertinente que l'intervention du MAE, maintenant, il faut des preuves solides.

traks
05/01/2010, 19h10
les garde frontière doivent etre vraiment costaux , balancer des rocher sur le gens :eek: ce qui est sur c'est que l'un des deux et passer la ou il faut pas , puisque une frontière les sépare

ps: quand j'étais petit , lors d'une match de foot dans la rue avec les copain , un gamins a jeter un cailloux a notre gardien de but , il la touché a la téte ...le gardien n'a presque rien eut , il est rentre de l'hôpital en marchant au coté de son pére ...il est mort un jour après

bouberita
05/01/2010, 19h13
Rébi yérahmou wa ywésa3 a3lyh.


Ceux qui ont tabassé ce jeune homme doivent etre identifiés et punis et puis c'est tout......
tout a fait d'accord , en espérant que ca ne devient pas une habitude, ou que ca donne l'exemple a nos chers citoyens

tamerlan
05/01/2010, 19h14
victime d'une ttauqe" gratuite"????personne ne le sait..ce qui est sur c'est que les marocains ne voulait pas le tuer..
ça arrive ...allah yarhmou

Eric54
05/01/2010, 19h17
et déja est-ce que c'est des marocains ?

absent
05/01/2010, 19h25
allah yi rahmou .

mais pourquoi s'arreter à "wayloune lil moussaline" ces gardes frontières n'ont rien à foutre que de jeter des pierres sur un ado de 17 ans ?soubhane allah .

des bavures arrivent souvent sur cette frontière .

ould omar
05/01/2010, 19h35
“Nous irons jusqu’au bout. Nous allons nous faire établir des passeports, nous irons aux tribunaux du Maroc et nous demanderons réparation”, clame haut et fort son beau-frère qui ne décolère pas.

Sage décision !

houari16
05/01/2010, 20h34
la vérité soit faite !

Allah Yarhamou !

black-knight07
05/01/2010, 20h37
Ca me rappel au mois de juillet 2007 les marocain qui commencer a faire un nouveau tracet de je ne sais quoi on penetait a 150 dans les terres algeriennes, mais il n'y a rien eu de mal, une erreure, on la corrigé da part et d'autre diplomatiquement,....on a reucperé 300 m du territoire marocain

hahahaha

maintenant on nous tu un gars de 17 ans on leur tue 10 de 170 ans c'est tout

C,est une affaire de justice et ca va se regler mais la a aller deterrer la hache de guerre, lol il faut arreter de fumer des deux frontieres,

On a beau se faire la gueguerre ici sur le forum la a la traduire en grandeure reelle, c'est utopic,

Je ne le souhaite pas et ca n'arrivera pas et jamais, nous sommes un seul peuple ne jamais l'oublier et en plus nous avons la meme foi et coyons le meme createur,

Alors on fais la guerre virtuelle de testosterone sur FA :mrgreen:

houari16
05/01/2010, 20h52
Ca me rappel au mois de juillet 2007 les marocain qui commencer a faire un nouveau tracet

Exacte

tjrs le rêve d agrandir leur territoire .;).?


Frontière algéro-marocaine :2 août 2007

L’incident réglé à l’amiable

La commission d’enquête dépêchée la semaine dernière sur la bande frontalière ouest, suite à l’incident qui a éclaté entre les militaires marocains et des agriculteurs algériens, a rendu ses conclusions.

2 août 2007

En effet, nous avons appris de sources très fiables qu’après des pourparlers et le travail de topographes sur le terrain, il a été convenu entre les autorités des deux pays de procéder au bornage des frontières, en attendant l’officialisation du tracé, objet du conflit. Ainsi, selon les mêmes sources, « l’incident a été réglé à l’amiable » entre les deux Etats. Des déclarations qui corroborent celles du ministre de l’Intérieur et des Collectivités locales faites à Mostaganem, en marge de la visite du président de la République. « L’incident a été réglé à l’amiable », avait commenté Yazid Zerhouni. Hier, le ministre des Affaires étrangères, Mourad Medelci, était en déplacement à Tlemcen.

Et même si rien n’a filtré de ce déplacement, en ce sens que des responsables au niveau de la wilaya ont tourné le dos à la communication, il n’en demeure pas moins que d’aucuns n’ont pas hésité à lier cette visite au litige né la semaine dernière sur la bande frontalière. Avant-hier, Dahou Ould Kablia était également en visite à Tlemcen, une visite vite qualifiée de « privée ». Toujours est-il que l’incident, que certaines parties ont voulu minimiser parce que « relevant du secret diplomatique », a été clos au grand bonheur des agriculteurs de cette région de l’extrême-ouest du pays. Il est à rappeler que la semaine dernière, des engins marocains se sont avancés sur sept à huit mètres par endroits, sur le territoire national, pour la réalisation d’une route longeant le tracé frontalier.

** Il a fallu la farouche opposition des agriculteurs des lieux-dits Ouled Mellouk et Ouled Ziane pour pousser à l’arrêt le chantier marocain, avant l’intervention des autorités algériennes.

C. Berriah

Cookies