PDA

Voir la version complète : La dernière manoeuvre de Mohammed VI


Page : [1] 2

nacer-eddine06
06/01/2010, 18h41
Pointé du doigt par les organisations civiles et humanitaires pour les violations répétées
des droits de l´homme au Sahara occidental, abandonné par ses alliés les plus fidèles
dans sa stratégie du pire dans le «cas Haider», soumis à une crise sociale interne aiguë,
le régime marocain se trouve dans l´obligation de réagir.
Il DOIT PRENDRE des décisions
urgentes pour échapper
à la noyade car l’eau rentre
de partout. Or ces décisions,
à l’image de la
«Régionalisation avancée» du roi
Mohammed VI, sont-elles les bonnes
? Rien n’est moins sûr.
Le déclic de Aminatou
Haider
La grève de la faim de Aminatou
Haider a remis d’actualité la question
du Sahara occidental. Ce fut
un véritable déclic. L’envoyé spécial
du Secrétaire général de l’ONU
pour l’ancienne colonie espagnole,
Christopher Ross, envisage de
relancer prochainement le processus
de négociations informelles
entre les deux parties impliquées
dans ce conflit. Cette nouvelle initiative
de M. Ross est identique,
dans la forme, à celle qu’il a pu,
non sans difficulté, organiser en
août dernier à Vienne, pour sortir
le dialogue maroco-sahraoui de
l’impasse à laquelle ont conduit
les quatre rendez-vous de
Manhasset, près de New York.
Sauf qu’elle doit intervenir après le
«cas Haider», donc dans une
conjoncture cette fois plutôt favorable
au Front Polisario.
Jusque-là, le Maroc avait la partie
belle, puisqu’en plus du soutien de
pays influents au Conseil de sécurité,
à leur tête la France, il comptait
sur le silence de la communauté
internationale pour laquelle
le conflit sahraoui n’est plus une
«priorité» depuis qu’un cessez-lefeu
avait été décidé en 1991 à
Houstan. Un statu quo donc qui
arrange parfaitement le royaume
alaouite qui repoussera depuis toutes
les résolutions du Conseil de
sécurité invitant à la tenue d’un
référendum d’autodétermination,
y compris à l’application du «Plan
Baker». Sur les habiles conseils de
Madrid et de Paris, Rabat met sur
la table une alternative au plan de
l’ex-secrétaire d’Etat américain : le
dit «Plan d’autonomie» pour le
Sahara Occidental qui exclut toute
idée d’autodétermination autre
que celle qui consiste à entériner
la «souveraineté» marocaine sur le
territoire sahraoui. Ce projet ne
fera pas recette malgré le zèle avec
lequel la France et l’Espagne ont
tenté de le vendre à l’étranger. Les
Nations unies, avec la venue, au
début de l’année 2009, du nouvel
envoyé du SG de l’ONU, ont tracé
la ligne rouge infranchissable pour
la magouille diplomatique francoespagnole
: le droit à l’autodétermination.
Un symbole est né
La réalité a commencé à se gâter
pour Rabat lorsque la communauté
internationale, à sa tête les
organisations humanitaires et les
institutions démocratiques européennes,
comme le Parlement de
Strasbourg, ont commencé à s’intéresser
de plus près à la situation
des droits de l’homme au Sahara
Occidental. Les choses vont s’accélérer
vers la fin de l’année 2009
pour offrir au monde une autre
image du Maroc, la vraie d’un
pays que l’Union européenne a
gratifiée «statut avancé». Derrière
ce changement d’attitude des
Occidentaux, Aminatou Haider.
Une femme déterminée, une dame
de fer dont la grève de la faim –
pour exiger son retour à Al
Ayoune d’où l’ont expulsée les
Marocains dont elle refuse de partager
la même nationalité – s’est
avérée l’arme la plus redoutable
pour sortir le monde de son
silence sur les violations flagrantes
des droits de l’homme par le
Maroc au Sahara. Madrid patauge,
Paris panique et, finalement, soumis
à toutes les pressions extérieures,
Mohammed VI cède.
Aminatou Haider rentre à Al
Ayoune. Elle n’est pas libre, mais
elle est chez elle. Un symbole est
né.
Régionalisation synonyme
d’annexion
Contre ce symbole, le Maroc dont
l’image est ternie plus qu’elle ne
l’a jamais été encore en Occident,
doit agir. L’idée de l’ami du roi, le
puissant ministre de l’Intérieur
Chafik Benmoussa, d’expulser l’indépendantiste
sahraouie vers
Lanzarote (en Espagne) a causé
beaucoup de dégâts. Benmoussa
sera le fusible. Le roi décide sur le
coup un remaniement ministériel
pour faire main basse sur le gouvernement.
Une décision qui vient
contredire ce qu’il avait promis, la
veille, à son peuple, d’aller vers
plus de décentralisation du pouvoir.
Dans la précipitation, le ioi
Mohammed VI annonce un «plan
de régionalisation avancée» pour
donner plus de pouvoir aux
régions, en commençant par ce
qu’il appelle ses «provinces du
sud». Il reprend là une vieille idée
qu’il ne s’est jamias senti pressé de
mettre en oeuvre. Son objectif
principal, c’est moins, comme il
l’a affirmé, le souci de «moderniser
» le pays le plus fortement centralisé
du monde, mais de contrer
le succès remporté par la cause
sahraouie après l’action de
Mme Haider. Par régionalisation du
Maroc, le roi entend annexion
pure et simple du Sahara occidental
occupé depuis 1975.
Une provocation
Le projet de Mohammed VI est, en
fait, une nouvelle provocation
contre, l’a fait observer très
justement l’éditorialiste du
quotidien espagnol El Mundo, une
provocation contre les Nations
unies. Le roi du Maroc a voulu, à
travers cette manoeuvre, devancer
l’initiative de Christopher Ross
d’orienter les négociations
maroco-sahraouies vers la mise en
application du droit du peuple
sahraoui à l’autodétermination.
Forcément, la «régionalisation
avancée» a déjà été rejetée par le
Front Polisario. Les observateurs se
demandent alors sur qui les deux
parties vont s’entendre, du
moment que Rabat a mis ce
préalable sur la table. C’est
exactement ce qu’il avait fait lors
des rencontres de Manhasset avec
son «plan d’autonomie» comme
base de travail des négociations.
C’est une provocation aussi contre
le gouvernement socialiste
espagnol qui a dû, sous la pression
de la société civile et de la classe
politique avec l’«affaire Haider»,
renoncer à l’inclinaison de sa
position vers les thèses
marocaines. Le roi Mohammed VI
a voulu transmettre un message au
gouvernement espagnol l’avisant
que le projet de «régionalisation
avancée», c’est Moratinos qui le
lui a soufflé. Ce projet est inspiré
du modèle des autonomies en
Espagne. Or l’Espagne assure,
actuellement, la présidence
tournante de l’Union européene et
devra faire attention à ne pas
s’éloigner des thèses des Nations
unies. Elle devra, surtout,
promouvoir une solution au
conflit sahraoui conformément à
la légalité internationale. Zapatero
osera-t-il défier Mohammed VI ?
Rien n’est moins sûr là encore. Il
ne l’a pas fait au moment fort de
la provocation marocaine avec
l’expulsion de Mme Haider. C’est
enfin un défi lancé à la société
civile et aux organisations
humanitaires internationales qui
ont apporté leur soutien le plus
franc à la cause sahraouie et levé le
voile sur les violations des droits
de l’homme au Sahara Occidental.
Le Maroc a prouvé, une fois de
plus à travers la dernière intiative
de Mohammed VI, qu’il excelle
dans l’art des manoeuvres les plus
grossières. Le plan de
«régionalisation avancée» en est
une de plus.
A. H.

nano78
06/01/2010, 19h03
vous pouvez aboyez autant que que vous pouvez le sahara est marocain point barre le reste c est bla bla bla bla

milka
06/01/2010, 19h11
Le Sahara occidental aura tôt ou tard son indépendance. L'Algérie à été colonisée pendant plus de 130 ans par une super puissance de l'époque et grâce à la détermination de ces hommes épris de liberté, ils ont fait de notre pays un exemple à méditer pour le reste des peuples colonisés.

tenebre
06/01/2010, 19h22
sa fait pitié ces pseudo journalistes à la con !!!

Beidawi II
06/01/2010, 19h25
Son objectif
principal, c’est moins, comme il
l’a affirmé, le souci de «moderniser
» le pays le plus fortement centralisé
du monde,

Comment un journaliste peut il ecrire des âneries pareilles. Incroyable.:22:
Il parle du Maroc comme si c'était la Corée du Nord ou Cuba.

tenebre
06/01/2010, 19h45
solas est incapble de montrer ses sources il sait au fond de lui même qu'ils ne sont pas crédibles.
ces articles posté c'est pour maintenir l'illusion du combat perdu depuis 1979
solas ne fait que son boulot : postez des trucs bidon qui n'ont ni queue ni tête dont le but est juste la provocation !!

Tems
06/01/2010, 19h46
La dernière manoeuvre de Mohammed VI

Combien de fois ce titre a fait la une des journaleux algériens ?

1 million peut être 2 ..

clauvis
06/01/2010, 20h01
si cet article ne vous faisait pas mal ,vous vous jetterez pas comme des chiens sur un os,je crois que l'article vous à piqué et sa fait mal

rodmaroc
06/01/2010, 20h03
je crois que l'article vous à piqué et sa fait mal
on est foutu..........:cry:
quelle est la solution clauvis?

Beidawi II
06/01/2010, 20h11
Ca fait mal de voire que nos voisins qui croulent sous une montagne de problèmes passe son temps à nous haïre. C'est impardonnable.
Sinon le contenu c'est toujours pareille, pareille pareille. Et ça on s'y habitue avec le temps même si les premières fois ç'est plus que révoltant.

Le Maroc marche vers le progrès d'ici 5 ans nous serons la première véritable démocratie du monde arabe, le temps joue pour nous, et ce depuis très longtemps.

clauvis
06/01/2010, 20h15
on est foutu..........:cry:
quelle est la solution clauvis?

rendre le territoire à ces propriétaires,vous n'avez pas d'autres choix

rodmaroc
06/01/2010, 20h19
@clauvis
rendre le territoire à ces propriétaires,vous n'avez pas d'autres choix
ok trés bien clauvis,on va se retirer dés lundi prochain.....on ne peut pas se permettre de facher la super puissance algérienne et son allié le polz...

houari16
06/01/2010, 20h34
Le Maroc marche vers le progrès d'ici 5 ans nous serons la première véritable démocratie du monde arabe,

Beidawi II

Bonne chance ..!!!! cette dernière manœuvre du ROI M6 "" la régionalisation " , va certainement mener la monarchie alaouite vers une véritable démocratie dans le monde arabe !

boulanji
06/01/2010, 21h08
peut on connaitre la source ou le support?

boulanji
06/01/2010, 21h11
si cet article ne vous faisait pas mal ,vous vous jetterez pas comme des chiens sur un os,je crois que l'article vous à piqué et sa fait mal

tu ne te trouves pas tres insultant l'ami?
finalement c'est toi qui t enerve parce que tu as mal quelque part !

be cool et cesse tes insultes !

houari16
06/01/2010, 21h13
peut on connaitre la source ou le support?

chez le boulanji :lol: ?

boulanji
06/01/2010, 22h12
Finalement , ce que redoutait le regime voisin fut !

-ceux qui comptent dans le monde et qui decident au sein du conseil de securité , agacé par les manoeuvres du voisin, ont fait leur dernier choix : ils ont adoubé l'initiative marocaine et ont encouragé le maroc pour entamer la demarche constitutionnelle pour ce faire.
Le train de l'autonomie est en marche au grand desarroi des opposants chouchoutés aux frais du contribuable voisin depuis des decennies et au grand desarroi des empecheurs de tourner en rond , des specialistes de la destabilisation , des jaloux et de ceux qui haissent l'autre parce qu'ils voient en lui le reve qu'ils caressent et qu'ils n'arrivent pas a atteindre.

-ce qui chagrine le plus le regime voisin ne reside pas dans l'echec patent qu'il rencontre apres des decennies d'efforts , de complots , de magouilles , de chantage et comedie: il savait que la partie de pocker menteur qu'il jouait n'allait pas se terminer en sa faveur.
Ce qu'il cherchait c'est du .......temps pour susciter un simulacre d'union nationale dans un pays qui est en proie aux secousses sociales violentes sucitées par des injustices dans tous les domaines et a tous les niveaux.
Il voulait se donner le temps pour gagner une guerre contre une poignee de maquisards mal equipés qui se sont reveles avoir plus de foi et de confiance en soi que l' armee reguliere: la preuve : ils tiennent la dragee haute ,partout dans la pays, à toutes les forces de securité pourtant plus nombreuses et mieux equipées .

Ce qui va encore plus chagriner le regime voisin c'est le processus engagé au maroc : la decentralisation , la deconcentration et , pour couronner le tout , l'autonomie.
Les populations voisines, qui ont manifesté a plusieurs reprises et de differentes façons ( allant des marches pacifiques aux confrontations sanglantes) leur besoin de plus de liberté , de democratie et d'autogestion, vont surement etre attentives à ce qui se passe au maroc, elles suivront la derniere etape d'un processus deja engagé depuis plus de trente ans.
Ces populations qui assistent , tout prés, chez d'autres ,la realisation de leurs voeux les plus chers , seront , dorenavant plus motivees , plus exigentes et , je le crains, moins patientes et obeissantes pour faire plier un pouvoir central, monolitique , centralisateur et moins performant .

D'où la crainte de l'eclosion , chez le voisin, de nids de chienlie, de desobeissance civile , voire meme de revolte .......disons..... le meme processus qu'il voulait voir eclatter au maroc il y a quelques mois .

Tous les interessés suivront avec curiosité la capacité de recuperation de ce regime vis a vis de ce processus; mais force est de constater que les debuts sont tres mauvais : les relais de service ( une certaine presse) qu'il a lancés ces derniers jours laissent predire qu'aucun changement ne peut etre esperé : la langue de bois sera conjuguee à la desinformation vis a vis de l'exterieur et les gourdins, les kalatchs et les blindes serviront de nouveau à l'interieur.

Il y a des annees il y eut le printemps de prague et de lisbonne, quand est ce qu'un printemps similaire chez le voisin?

boulanji
06/01/2010, 22h17
chez le boulanji :lol: ?
toi au moins tu fais rire !:)

ayoub7
07/01/2010, 02h59
Le Sahara occidental aura tôt ou tard son indépendance. L'Algérie à été colonisée pendant plus de 130 ans par une super puissance de l'époque et grâce à la détermination de ces hommes épris de liberté, ils ont fait de notre pays un exemple à méditer pour le reste des peuples colonisés.

Voila en gros un resume qui nous explique pourquoi l'algerie a toujours ete a cote de la plaque concernant le sahara. A tout vouloir calquer sur le modele algerien afin d'assouvir un complexe existentiel et de se prouver quelque chose, on en est arrive a ou on est aujour'dhui, une failite totale de la diplomatie algerienne. Ils ont cru que le MAroc allait etre un terrain ou ils allaient en faire un "exemple". 50 ans apres, l'Algerie est donnee en un exemple de pays qui encourage le terrorisme et le Maroc est felicite pour les avancees democratiques qu'il a su implemente. Et avec le plan de regionalisation avancee, ce n'est pas encore fini....

Continuez a croire que le Maroc est le Montenegro, que la monarche n'y a aucune legitimite, que les intifadas se succedent tous les jours a Laayoune, que les marocains vivent au moyen age, et toute la propagande dont vous abreuve la maison de la presse. Si apres 35 ans, vous n'avez toujours pas compris que c'est pour faire diversion que le FLN a decide de choisir le Maroc comme ennemi, vous n'apprendrez jamais.

En attendant, tout le monde voit "la famille qui avance et la famille qui recule...", comme a dit si sagement notre ami.

Le prolétaire
07/01/2010, 04h54
Le titre plus approprié serait



La dernière manoeuvre d'un algérien pour salir le Maroc

icosium
07/01/2010, 07h14
50 ans apres, l'Algerie est donnee en un exemple de pays qui encourage le terrorisme et le Maroc est felicite pour les avancees democratiques qu'il a su implemente. Et avec le plan de regionalisation avancee, ce n'est pas encore fini....

Avancées démocratiques ?? L’outrage à la liberté de la presse et aux droits de l’homme (répression à Sidi Ifni, affaire Aminatou Haider, bloggeurs arrêtés) ont fait la une des médias occidentaux en 2009. Ton roi n’est pas prêt à changer l’image autoritaire de son Makhzen.

Eric54
07/01/2010, 08h08
malgré tous RSF met le Maroc trés loin devant ton chère pays :lol:

jawzia
07/01/2010, 11h52
le Maroc est felicite pour les avancees democratiques qu'il a su implemente
Et de belle manière : http://www.algerie-dz.com/forums/showthread.php?t=153893

black-knight07
07/01/2010, 12h59
A le reve des marocains d'avoir une nation de democratie, utopic, faut pas rever, la manoeuvre de M6 ca va etre un autre coups d'epee dans l'eau.

Le droit international l'emportera d'une maniere ou d'une autre.
Il n'existe aucune puissance au monde qui puisse abattre la volonté de vivre libre de l'etre humain car Dieu l'a cree deja libre.

A mediter:mrgreen:

Magharibi
07/01/2010, 14h55
C'est qui cet amateur "A. H"..
En tout cas , comme j'ai décidé de ne plus participer à des débats en rapport avec le Sahara marocain, je vous ai mis ds ma signature et une fois pour toute , une réponse claire et définitive à la question..

Sur la régionalisation avancée , c'est une contre attaque qui ne concene que le voisin pour qu'il s'occupe un peu de ce qui le reagrde.. la kabylie au lieu du Sahara:lol:

Magharibi
07/01/2010, 14h59
rendre le territoire à ces propriétaires,vous n'avez pas d'autres choix

Donner l'autonomie à la Kabylie , vs n'avez pas le choix et on vous attendra pas:D

leval
07/01/2010, 15h04
black-knight07 :
A le reve des marocains d'avoir une nation de democratie, utopic, faut pas rever, la manoeuvre de M6 ca va etre un autre coups d'epee dans l'eau.

Le droit international l'emportera d'une maniere ou d'une autre.
Il n'existe aucune puissance au monde qui puisse abattre la volonté de vivre libre de l'etre humain car Dieu l'a cree deja libre.

A mediter:mrgreen:

Tu ne peus nier que le projet de régionalisation va dans le sens de la démocratie.
pour le moment ni le Maroc, ni l'algérie sont de véritable démocratie, mais il faut avouer que le Maroc a plus d'aspiration démocratique, se n'est pas moi qui le dis mais les observateurs internationnaux.
En 10 ans de règnes Mohamed VI a fait plus pour son pays que Bouteflika pour le sien, il faut l'admetre sans rancoeur et sans jalousie.

Magharibi
07/01/2010, 15h04
Le titre plus approprié serait
La dernière manoeuvre d'un algérien pour salir le Maroc

Moi je dirais "une contre manoeuvre de M6"

Magharibi
07/01/2010, 15h08
malgré tous RSF met le Maroc trés loin devant ton chère pays

Franchement j'ai pas envie que le Maroc soit classé parmi les premiers , car ça sera au détriment de la religion et du respect des hommes..Je veux pas voir au Maroc 50% d'homo , d'athés ou de bahais ou moudistes..

Badis
07/01/2010, 15h09
Donner l'autonomie à la Kabylie , vs n'avez pas le choix et on vous attendra pas:D


Chaque fois qu'on fait référence au Sahara Occidental, beaucoup de Marocains répondent qu'au moins le Maroc propose l'autonomie aux Sahraouis et que l'Algérie devrait en faire de même pour les Kabyles.

Déjà, le Maroc ne propose l'autonomie aux Sahraouis dans le cadre de la régionalisation que parce qu'il n'arrive pas à en finir autrement avec ce conflit.

Enfin, le jour où le Maroc aura accordé l'autonomie au Souss et au Rif là seulement on pourra rétorquer à l'Algérie: "occupez-vous de la Kabylie". Pas avant.

Cookies