PDA

Voir la version complète : intoxication par le monoxyde de carbone(CO)


absente
06/01/2010, 21h55
L’intoxication par le CO est la première cause de mortalité accidentelle par gaz toxiques en Algérie.Son caractère saisonnier est très remarqué (prédominance en automne et en hiver).

l'origine de ces expositions peut différer d'un cas à un autre:

A/Domestique: les sources sont multiples: Appareil de chauffage ;Chauffe-eau ; Cuisinière,groupes électrogènes.
Les accidents impliquent des appareils défectueux, mal réglés ou bricolés. La mal ventilation des locaux, le calfeutrage ou la condamnation volontaire des prises d’air dans un but d’isolation thermique sont responsables de l’accumulation du gaz toxique et l’appauvrissement en O2 aggravant le phénomène du combustion incomplète. La présence d’une atmosphère saturée en vapeur d’eau(buée ou brouillards) est considéré comme un facteur favorisant la combustion incomplète (cas du chauffe eau placé dans la salle de bains).

B/ Tabagisme:Une cigarette libère 25-50 ml de CO.

C/ Industrielle et professionnelle :Sidérurgie (métallurgie de Fer) : Haut Fournaux 25-30 %de CO (Cokerie d’ISPAAT) ;Mines de charbon (coup de grisou = explosion des poches de gaz (93 – 99% du Méthane), suite à la présence d’étincelles); Industries à moteurs: garagistes; Incendies: sapeurs pompiers (CO2, HCN, Cl, NOx)

D/ Pollution automobile : Trafic ; Garage ; Parking
Le CO est aussi à l’origine de suicides au gaz d’échappement.

Anebneu
06/01/2010, 22h01
La solution: installer des detecteurs de CO.

absente
06/01/2010, 22h08
domestique?
je ne sais pas si ça existe chez nous ou pas!

Anebneu
06/01/2010, 22h19
Ca existe. Je sais qu'il y a un entreprise qui fabrique des detecteurs de fumées, des alarmes et elle est tout à fait capable d'en faire.

Sinon, c'est une piste pour un projet industriel. Le marché existe et il est porteur.

absente
06/01/2010, 23h06
ah oui en Algérie ça urge ces détecteurs, en hiver ces intoxications montent en flèche!
faut faire très très attention, le comble avec ce gaz, ce qu'il est inodore, incolore, non irritant, insipide, et insidieux, du coup la victime ne se rend pratiquement de rien! elle inhale le gaz, jusqu'à la faiblesse générale! elle ne peut plus bouger, même pas pour appeler les secours! d'où sa vraie dangerosité! ça peut même laisser des séquelles neurologiques, cardiaques, et de troubles de la personnalité et du comportement !

Anebneu
06/01/2010, 23h09
Voilà une piste pour nos jeunes chercheurs et inventeurs....

absente
06/01/2010, 23h11
non, faut juste de l'importation ou de l'industrie locale pour ça, c'est déjà inventé :lol:

Anebneu
06/01/2010, 23h16
l'importation:mur:

absente
06/01/2010, 23h22
d'accord d'accord, que de l'industrie locale t'enerve pas je vais m'en charger moi même :lol:

Anebneu
06/01/2010, 23h24
et moi je m'occupe du financement.:mrgreen:

zmigri
07/01/2010, 09h03
gardez vos finances bien au chaud une entreprise de BBA s'en occuppe.

Un détecteur de gaz et de monoxyde de carbone 100% algérien : SmartNose, le nouveau-né de Cristor

lundi 21 décembre 2009 ⋅
http://www.bba34.com/local/cache-vignettes/L200xH74/arton1070-aa293.jpg
L’entreprise privée Ababou Electronics, basée à Bordj Bou Arréridj, a mis au point un produit qui devrait aider à réduire les accidents domestiques dus essentiellement aux émanations de gaz : le SmartNose. Traduction : le nez intelligent.
Il « flaire » les gaz combustibles qui peuvent s’échapper des appareils de chauffage (chaudières, chauffe-bains…) et alerte, à l’aide d’un système d’alarme, sur les risques d’explosion ou d’asphyxie. Le bilan des accidents domestiques, causés entre autres par des explosions de gaz, est lourd. Par asphyxie au monoxyde de carbone également. 291 personnes en sont mortes l’année passée en Algérie. C’est le premier détecteur de gaz et de monoxyde de carbone 100% « made in bladi ». Pour se distinguer du produit asiatique proposé sur le marché national, le SmartNose GMC21 de Cristor a été doté d’un software qui lui donne l’intelligence qui fait sa particularité. Solution préventive contre ces risques, le cerveau de SmartNose est sorti de l’atelier de fabrication et développement Cristor de Béjaïa.
C’est le fruit du travail de deux jeunes ingénieurs, Tayeb Nabil et Metidji Brahim, respectivement manager et co-manager développement, qui ont présenté, lors d’une conférence de presse, le week-end dernier à Béjaïa, ce nouveau-né de Cristor, le deuxième produit entièrement algérien après le récepteur numérique. Mis sur le marché national depuis seulement quelques jours au niveau des points de vente Cristor, le SmartNose est proposé à 3000 DA. Un deuxième modèle « amélioré », à électrovanne celui-là, le sera prochainement. Né dans le même atelier de Béjaïa. Un prototype a été présenté à la presse avec sa particularité de pouvoir fermer la conduite de gaz au simple déclenchement de l’alarme et, partant, de tirer vers le bas les statistiques macabres des accidents domestiques.
Par K. Mejdoub in BBA info

Anebneu
07/01/2010, 09h32
Puisque je suis le banquier du groupe Ababou!!!!!:22:

Cookies