PDA

Voir la version complète : le droit d'aimer en Algérie


Page : [1] 2

Abelle
07/01/2010, 21h03
Bonsoir !
Jme suis penchée sur cette question : le droit d'aimer en Algérie. Je suis sur une autre rive de la Méditerrannée, et suis en plein travaux de réflexion sur ce thème. Je msuis dit que le mieux serait peut-être de demander aux principaux intéressé(e)s ce qu'ils (elles) en pensent. Comment sentez-vous ça aujourd'hui ? Les relations Homme/Femme ? Le mariage....bref. Vos témoignages me seront précieux ! Merci !




== MODERATION ==
Topic fermé suite à la demande de "Abelle".

absente
07/01/2010, 22h17
Je suis sur une autre rive de la Méditerrannée, et suis en plein travaux de réflexion sur ce thème.

Tu sais joindre l'agreable a l'util:D

Abelle
07/01/2010, 22h25
si on peut dire......nous sommes sous 5cm de neige actuellement...
tu aurais des impressions concernant mon sujet de discussion ?
Je te remercie de ton passage et te souhaite une bonne soirée.

mimi
07/01/2010, 22h29
Ou est le problème? tant que ça respecte les traditions c'est à dire amour=mariage ou fiançailles dans qlq temps pour que ça ne pose pas de problèmes à la fille. Sinon pour ceux qui veulent pas se marier ou ceux qui sont encore jeunes et veulent s'amuser la je dirai qu'ils sont pas sur la bonne rive en effet :mrgreen:

Absente
07/01/2010, 22h34
Quasiment toutes archives du "café du village" traitent des points que tu as évoqué.
Tu sais ce qu'il te reste à faire si tu t'ennuies sous ces 5 cms de neige :rolleyes:

absente
07/01/2010, 22h42
Je dois vraiment aller dormir moi....je n ai pas saisi le sujet :confused:

cheynese
07/01/2010, 22h44
c'est warda:mrgreen:

absente
07/01/2010, 22h46
:72::72: cheynou !!!

absente
07/01/2010, 22h47
si on peut dire......nous sommes sous 5cm de neige actuellement...
tu aurais des impressions concernant mon sujet de discussion ?Si par aimer tu entends aimer comme en europe:rolleyes: detrompe toi ce n'est pas en Algerie que tu verra ça. L'Algerie est un pays musulman. Cette religion fait que les sentiments comme amour sont souvent canalisés vers ce qui est bien pour l'etre humain et sa societé. Ainsi si tu aimes marrie toi...

Il faut dire que l'Algerie d'apres l'independence a souffert et souffre encore des sequelles du colonialisme qui a faillit effacer cette identité islamique et fait que certains Algeriens de l'epoque des annees 60 et jusqu'au 70 se comportaient en quelque sorte comme des europeens....

Mon papa me disait que parfois l'ont trouvait des couples dont les embrassades etaient souvent affichées en pleine rue sans la moindre gene.. :mrgreen::lol:

Vint ensuite les annees 80 et la crise identitaire Algerienne (phase tout a fait normale pour un peuple sortant de l'invasion par un non musulman pendant plus de 100 ans) je disais donc qu'a cette epoque tous le monde voulait s'accaparer le pays en se disant que "this is our identity": Les berberes d'un coté, les arabophones de l'autre mais surtout les religieux Algeriens ont presque eu le dessus..cette phase a duré quelques annees..durant ce temps les filles renouèrent avec leur patrimoine islamique et donc plus de frequentation et surtout plus JAMAIS d'embrassades en plein air.. :mrgreen::lol:

voila ce que je sais..


Il te faut choisir de parler de ton topic selon un theme sociologique: Droit d'Aimer et Mobilité Sociale en Algerie.

Je pense que le mot droit est un peu exageré car aimer n'est pas refusé il faut juste canaliser ce sentiment pour ne se retrouver avec des bambins sur les bras sans leur papa..:22::D

Adhrhar
07/01/2010, 22h49
Bonsoir et bienvenue Abellele droit d'aimer en AlgérieEn voilà un sujet. Il parait que c'est un luxe d'aimer, un luxe réservé aux pays dits développés ?

Historiquement les mariages en Algérie, étaient basés sur la raison et seulement la raison.

Bien entendu ça évolue, mais on est dans la phase longue où tout se mélange (tradition modernité, occident orient, raison amour, ...)

absente
07/01/2010, 22h50
leçon bien apprise
cerveau bien formaté ...

absente
07/01/2010, 22h52
pourquoi certains (de l'autre bord de la mer) croient qu'on a pas le droit de vivre ici en Algérie :rolleyes:

siii, on a tt les droits, d'aimer, d'être aimé ... faut seulement le faire en cachette et se marier aprés :mrgreen:

Adhrhar
07/01/2010, 22h58
Chimista pourquoi certains (de l'autre bord de la mer) croient qu'on a pas le droit de vivre ici en Algérie :rolleyes:
Ils n'en pensent rien. Ils savent car ils sont nés et formatés algériens, à la base.
siii, on a tt les droits, d'aimer, d'être aimé ... faut seulement le faire en cachette et se marier aprés :mrgreen:Tout un programme, en devenir peut être. Mais reconnais que cela n'a rien avoir avec le conception de ce terme "se fréquenter" usité en Europe, et occident en générale. Cela veut dire pour les occidentaux (pas les algériens vivants en occident) pratiquer le sexualité, entre autres.

absente
07/01/2010, 23h05
Ils savent car ils sont nés et formatés algériens, à la base.ils savent koi, tu veux dire que c'est une réalité?
en devenir peut être. Mais reconnais que cela n'a rien avoir avec le conception de ce terme "se fréquenter" usité en Europe ce n'est plus de l'amour hada, là on parle d'autre chose, de liberté je pense :rolleyes:
et cela n'a rien à avoir avec l'Algérie et les algériens, car même en France il y a des gents qui ne considèrent tjr pas que se soit un droit (aimer/fréquenter vu de cette manière)

Adhrhar
07/01/2010, 23h11
ChimistaCitation:
Ils savent car ils sont nés et formatés algériens, à la base.
ils savent koi, tu veux dire que c'est une réalité?Ils connaissent les us et coutumes, les rapports H/F, ...

Citation:
en devenir peut être. Mais reconnais que cela n'a rien avoir avec le conception de ce terme "se fréquenter" usité en Europe
ce n'est plus de l'amour hada, là on parle d'autre chose, de liberté je pense :rolleyes:
et cela n'a rien à avoir avec l'Algérie et les algériens, car même en France il y a des gents qui ne considèrent tjr pas que se soit un droit (aimer/fréquenter vu de cette manière)La conception d'aimer se conçoit ainsi en occident avec cette liberté de se fréquenter.

absente
07/01/2010, 23h13
faham'na adh :rolleyes:, d'un coté ils sont conçus formatés à l'algérienne et d'un autre coté il démarre d'une autre conception pour parler de ce qui se passe en Algérie?? :rolleyes:

absente
07/01/2010, 23h13
Historiquement les mariages en Algérie, étaient basés sur la raison et seulement la raison.
Bsr;)
Officiellement, ils étaient en effet bien basés sur la raison:mrgreen: , disant qu'un couple forcement ils ne se connaissaient qu'à partir de la fatiha, avant jamais:angel:

Adhrhar
07/01/2010, 23h20
Chimista faham'na adh :rolleyes:, d'un coté ils sont conçus formatés à l'algérienne et d'un autre coté il démarre d'une autre conception pour parler de ce qui se passe en Algérie?? :rolleyes:Rouhi tergdi, khatra khra, nethakaw aaliha.

rica bonsoir Citation:
Historiquement les mariages en Algérie, étaient basés sur la raison et seulement la raison.
Bsr;)
Officiellement, ils étaient en effet bien basés sur la raison:mrgreen: , disant qu'un couple forcement ils ne se connaissaient qu'à partir de la fatiha, avant jamais:angel:En effet, et même maintenant, cela continu assez largement.

Anebneu
08/01/2010, 00h11
Voilà ce qui arrive quand on confond religion et sentiments humains...une catastrophe sentimentale....et une maturité inatteingnable.:22:

absent
08/01/2010, 00h13
Désolé d'être un peu surpris par la question, j'ai jamais vu une loi qui interdit d'aimer en Algérie! Et d'ailleurs j'ai même pas vu une opposition à ce verbe en Algérie, maintenant, si tu parles d'aimer ou d'autre chose, c'est différent!

La prochaine fois que j'aimerais, je demanderais à mon coeur de me faire un rapport sur l'intensité du sentiment en fonction du côté de la méditerrannée.....:mrgreen:

absente
08/01/2010, 01h43
Très bonne question....
Donc on peut être condamné si on aime en Algérie?:rolleyes: ...et on est puni si on aime plus qu'il en faut selon les lois?:rolleyes:

l'amour n'a pas la même définition partout? pourtant je n'ai pas vu la différence...faut que je me penche sur la question aussi:rolleyes:

Mais sérieusement....heureusement qu'on peut aimer, mais j'imagine que tu ne parlais pas que d'aimer...dans ce cas, faut préciser^^

absente
08/01/2010, 01h51
je crois qu'elle veut dire droit d'aimer tranquillement sans que les autres ne s'en mêlent , c a dire etre avec quelqu'un, sortir avec, tranquillement sans entendre des mots blessants des autres, sans qu'on vous demande de fournir une preuve que vous êtes mariés, car oui il y 'a quelques temps ( je ne sais pas si c'Est d'actualité maintenant) , on embarquait les jeunes couple qui se fréquentent :confused:

absente
08/01/2010, 02h00
je crois qu'elle veut dire droit d'aimer tranquillement sans que les autres ne s'en mêlent , c a dire etre avec quelqu'un, sortir avec, tranquillement sans entendre des mots blessants des autres, sans qu'on vous demande de fournir une preuve que vous êtes mariés, car oui il y 'a quelques temps ( je ne sais pas si c'Est d'actualité maintenant) , on embarquait les jeunes couple qui se fréquentent :confused:

on s'en mêle quand ça dépasse les limites...
on est un pays musulman...la main dans la main et tout ce qui s'en suit est mal vu...mais là ce n'est plus juste aimer...:rolleyes:

on embarquait les couples qui trainaient dans des endroits isolés, ou si on les prenait en flagrant délit faisant des choses non tolérés par l'islam donc non tolérés dans un pays musulman...

on peut s'aimer et fréquenter des lieux publics et ça ne se voit même pas qu'on est en couple...là, personne ne parle ni s'en mêle:rolleyes:
si on s'en fou de l'islam, là c'est autre chose, faut aller faire ses conneries ailleurs

absente
08/01/2010, 02h08
La prochaine fois que j'aimerais, je demanderais à mon coeur de me faire un rapport sur l'intensité du sentiment en fonction du côté de la méditerrannée:mrgreen:

Je n'ai pas trop saisie la question par rapport au titre du topic. Mais que nous soyons en Australie ,au Québec ou en Algérie qu'est-ce qui nous empêche d'aimer?:rolleyes:

absent
08/01/2010, 06h52
Jme suis penchée sur cette question : le droit d'aimer en Algérie. Je suis sur une autre rive de la Méditerrannée, et suis en plein travaux de réflexion sur ce thème. Je msuis dit que le mieux serait peut-être de demander aux principaux intéressé(e)s ce qu'ils (elles) en pensent. Comment sentez-vous ça aujourd'hui ? Les relations Homme/Femme ? Le mariage....bref. Vos témoignages me seront précieux !

Bonjour. Question compliqué et fortement sociologique...
Disons qu'en Algérie, comme dans tout le Maghreb, il n'est pas interdit d'aimer, au contraire, seulement il existe comme partout ailleurs des normes sociales.

godfather
08/01/2010, 07h14
le droit dites vous!

et ca demarre en long et en large avec les prejuges....le droit, grand mot, impliquant institutions juridiques, societe civile et cocoon famillial, pour une affaire de coeur!
ne dit on pas que le coeur a ses raisons que la raison ignore? alors en quoi la pompe aortique d'un jeune homme algerien, ou d'une jeune fille algerienne, differe de celui ou celle de quelqu'un qui vit de l'autre cote de la rive? a ce point la prenez vous les ALGERIENS pour des soumis et des beni oui oui qui ne font que ce qu'on leur dit de faire?...l'histoire ne vous a rien appris encore?

Desolation, et amertume, voila ce que m'inspire votre topic Abele. je suis desole pour vous, pour votre ignorance de votre propre peuple, votre propre culture, notre jeunesse, et nos valeurs!

maintenant si vous insinuez SEXE par amour, comme il st fait accompli et religion dans l'autre rive (ben oui mi aussi je me permets les raccourcis)....ca c'est autre chose...et si c'est ca l'amour pour vous et les autres.....c'est que beaucoup n'ont encore rien compris a la vie!

Abelle
08/01/2010, 07h57
Bonjour et merci de partager votre opinion.
Je viens de lire vos impressions et remarques. Je tiens à préciser plusieurs choses. Si j'emploie la notion de droit d'aimer, c'est simplement parce que j'ai la sensation que ce n'est pas une liberté pleine et entière. Je ne résume pas le terme aimer à de simple ébats sexuels. Peut-être me suis-je mal exprimée. J'essaie de reformuler. Une femme ou un homme a-t-il (elle) le droit de choisir personnellement "son élu(e)". Est-ce qu'aujourd'hui, la Tradition, le Code de la Famille, la religion, l'autorise. Est-ce une vue générale aujourd'hui, ou existe-til des couples qui ne se sont pas choisis ? Que d'autres ont décidé pour eux ?
Pour ne pas tomber justement dans des préjugés, je me préoccupe de savoir ce qui est. Je préfère effectivement mener une réflexion plutôt que me contenter de formules toutes faites. Et je ne suis pas à penser ou à dire que telle culture sera plus ou moins développée selon ses usages. Je souhaite juste approcher votre ressenti sur la question. J'invite simplement ceux et celles qui le souhaitent à poursuivre ce débat. Chaque échange pour moi est une richesse. Si je ne pensais pas comme cela, je ne me serais pas inscrites à ce forum. Merci à vous.

momo.05
08/01/2010, 08h20
suis en plein travaux de réflexion sur ce thème.

penses pas trop..........ca donne la migraine!:confused:

jamaloup
08/01/2010, 08h23
peut etre qu'elle a besoin de perdre du poids ...

pourtant ya tellement de chose a faire sous 5 cm de neige que de reflechir encore une fois sur le mariage .. .. faire des bonhommes de neige serait mille fois mieux .

mimi
08/01/2010, 09h12
Une femme ou un homme a-t-il (elle) le droit de choisir personnellement "son élu(e)Olalala, mais bien sur que oui !! les amourettes aux lycées, des fois en cachette des fois au vu et su de tous, puis à la fac, des coups de foudre au travail .. au marché, dans les fêtes, un ou une invitée chez les voisins tout les moyens sont bons ! et sauf cas vraiment spéciaux (ou le papa par exp s'oppose à cause de la qualité du prétendant lol), personne ne va s'opposer à une union tant que c'est du sérieux.. bien au contraire, ils seront ravis de voir leurs enfants épanouis .. les mariages forcés et d'intérêt entre familles c'est du passé ça.

Cookies