PDA

Voir la version complète : Le Livre De Votre Vie...


FrozenRose
24/01/2006, 08h31
Si vous deviez choisir Le livre de vôtre vie... quel serait le vôtre ?

Pour moi ce fut "Le petit Prince de Saint Exupery" tout simplement.
Pour dire franchement je connaissais le livre depuis ma tendre enfance, je ne l'ai lu que depuis un an, je l'ai fait en 02 jours...
Il m'a pousser à me demander ce que je faisais de ma vie et que souvent je passais à côté des choses les plus essentielles, par simple oubli.
Le petit prince a fait de moi une princesse.

Adhrhar
24/01/2006, 09h38
Il n'y en pas qu'un mais plusieurs. Ceux qui me viennent à l'esprit :

Les souffrances du jeune Werther de Goethe
Le jeune Werther tombe pour son plus grand malheur amoureux d'une femme déjà promise à un autre homme. Sa correspondance (l'ouvrage est rédigé comme une série de lettre) nous verra comprendre toute la souffrance, les tourment, les hésitation du héros qui le conduiront au suicide. Cette oeuvre a profondément troublé le lecteur que j’ai été. A l'époque ou à été publié se livre qui à scandalisé l'église des personnes on été tellement troublées par sa lecture qu'on a assisté à une série de "suicide à la Werther", probablement parce que Goethe à vraiment pu décrire d'une manière si réel ses tourments amoureux que beaucoup de personnes pouvaient se reconnaître en la personne de Werther

Le rouge et le noir de Stendhal
Julien Sorel est un jeune fils de charpentier ambitieux. Il est doué pour étudier les lettres latines et la théologie, sous la tutelle du curé de la paroisse de Verrière, petite ville de Franche-Comté. Mais il est également passionné par Napoléon Bonaparte, probablement pour son ambition et sa réussite sociale. Julien parvient à la réussite par un certain immoralisme qui lui ouvre la voie de l'ascension sociale. Dénoncé par son ancienne maîtresse, il tente de la tuer. Capturé, il est exécuté.
Selon Nietzsche, Stendhal est « le dernier des grands psychologues français ».Dans Le Rouge et le Noir, Julien Sorel fait l'objet d'une véritable étude. Ambition, amour, passé, tout est analysé. Le lecteur suit avec un intérêt croissant les méandres de sa pensée, qui conditionnent ses actions. Mathilde de la Mole et Madame de Rênal ne sont pas en reste. Leur amour pour Julien, égal l'un à l'autre, sont mis en perspective. Tout le monde est mis à nu sous la plume de Stendhal.

Les raisins de la colère de John Steinbeck
Plus qu'un roman, Les raisins de la colère (The grapes of wrath ) est une étude sociologique d'un phénomène qui marque l'histoire des États-Unis dans les années 1930, soit pendant la période de la "Grande dépression " marquée par les séquelles de la Crise et la sécheresse dans le sud du pays. Si les ouvriers des villes sont durement touchés par les mises à pied des usines et des commerces, les agriculteurs sont également éprouvés par de très graves difficultés.
Avec une grande humanité, Steinbeck raconte l'histoire sociale de milliers de fermiers du sud des États-Unis à travers le destin de la famille Joad, une famille dont les conditions de survie sont affectées par des circonstances climatiques et sociales éprouvantes. Ce sont d'honnêtes gens, motivés par la force de la vie. Ils ne cherchent non pas la richesse et la facilité, mais simplement un espace où ils pourront travailler pour gagner leur vie. L'un des thèmes importants de la trame du récit est la dualité entre, d'une part la perte (matérielle et humaine) et le deuil et, d'autre part, l'espoir et le courage.


Et d'autres ....

FrozenRose
24/01/2006, 09h47
Excélent gout Adharhar!

J'aime aussi énormément la littérature russe! "Tolstoï" reste mon auteur préféré:lol:...

Avez vous lu "Anna karénine"...J'aimerai tellement échanger quelques propos sur cette oeuvre!!

Adhrhar
24/01/2006, 10h02
Bonjour l’économiste

Tu sais qu’on se disait déjà tu et le tutoiement est plutôt la règle sur le forum.

Oui j’ai "Anna Karénine", il y a longtemps, suffisamment longtemps pour ne pas pouvoir en parler. Probablement que d’autres peuvent le faire.

Merci pour tes compliments.

FrozenRose
24/01/2006, 10h06
u sais qu’on se disait déjà tu et le tutoiement est plutôt la règle sur le forum.

Je posais la question à toutes les personnes qui auraient lu "Anna karénine" Adhrhar:mrgreen:!! y compris toi...

tamerlan
24/01/2006, 12h11
le petit prince est le livre que je lis et relis sans jamais m'ennuyer..

anna karenine est une histoire vieille comme le monde

Jigsaw
24/01/2006, 12h13
Un seul livre? ce sera sans hésitation:
"Terre des Hommes" (Saint-Exupéry)

FrozenRose
24/01/2006, 14h00
tamerlan,
"c'est la vieille marmitte qui fait de la bonne soupe"...et ce sont les "vieux" écrits, qui m'inspirent...tout simplement!
A chacun, ses gouts!!

Jig,
Pour toi, c'est très clair!!!;)
On a qu'à voir ta signature.

MetaL
26/01/2006, 09h04
Si vous deviez choisir Le livre de vôtre vie... quel serait le vôtre ?

Je dirais sans hésitation : Le Pavillon des Cancéreux du Russe Alexandre Soljénitsyne!
A première vue, le pavillon des cancéreux est un livre austère. Son titre n’évoque pas vraiment la joie de vivre, il est volumineux, écrit par un auteur au nom tout juste prononçable. Et pourtant, il fait partie de ces livres qui me marquent profondément.!
Son auteur, prix Nobel de littérature, nous dépeint dans ce roman la vie au pavillon des cancéreux.
La vie de ce pavillon est celle de ses malades..
Les thèmes abordés sont graves et sombres, mais cette grisaille est toujours défaite par une lumière vive de force et d’espoir. Cette lumière, c’est la beauté du monde, c’est la volonté de l’homme qui résiste avec philosophie et ténacité aux tourments de la maladie et de l’histoire, c’est l’amour de toute chose...
Le pavillon des cancéreux est une bouleversante réflexion sur l’homme, sur l’amour, sur la vie et sur la mort.

d'aprés moi, le meilleur passage du Roman est :
« C’était le matin de la création ! L’univers était recréé pour être rendu à Oleg : Va ! Vis !
Et seule la lune, pure, lisse comme un miroir, n’était pas jeune, n’était pas celle qui éclaire les amoureux.
Et, le visage décomposé de bonheur, souriant non pas à quelqu’un, mais au ciel et aux arbres, dans cette joie du printemps naissant, du matin naissant, qui pénètre les vieillards et les malades, Oleg s’en fut par les allées familières sans rencontrer personne d’autre qu’un vieux balayeur. »

FrozenRose
26/01/2006, 09h08
Merci Métal...
Je le chercherai ce livre...il suscite ma curiosité...moi passionnée de la littérature russe..

Je te donnerai mes impressions sur ce bouquin!

MetaL
26/01/2006, 09h29
Merci Métal...
Je le chercherai ce livre...il suscite ma curiosité...moi passionnée de la littérature russe..

Je te donnerai mes impressions sur ce bouquin!
Plaisir Sir ;) Cherches aussi La Maison de Matrionna du même auteur :D

FrozenRose
26/01/2006, 09h31
c'est noté...thanks again!

lily
26/01/2006, 11h04
je n'ai jamais aimé, voir il m'a foutu le cafard !

Bachi
26/01/2006, 13h03
Parmi ce que j'ai pu lire, le bouquin qui m'a le plus fasciné:
Au-dessous du volcan de Malcolm Lowry..

A lire absolument.

Métal:
J'aime lire aussi A, Soljeytisine.
Deux autres grands titres de cet auteur: l'archipel des goulags, le chène et le veau.

:)

MetaL
26/01/2006, 13h11
Métal:
J'aime lire aussi A, Soljeytisine.
Deux autres grands titres de cet auteur: l'archipel des goulags, le chène et le veau.
wi j connais mais j'ai pas eu l'occasion de lire :redface: de toute façon tous ses romans sont attirants!!!

Cookies