PDA

Voir la version complète : Algérie-Espagne : Des relations à leur meilleur nivea


numidia-4-ever
09/01/2010, 21h47
Algérie-Espagne : Des relations à leur meilleur niveau

La visite du Président Abdelaziz Bouteflika à Madrid a permis de donner un aperçu réel sur la qualité des liens de coopération entre l’Algérie et l’Espagne, depuis la première réunion de haut niveau qui s’est tenue en Espagne en 2002. A cette date les deux pays avaient signé un Traité d’Amitié, de coopération et de bon voisinage qui a jeté les bases d’une relation privilégiée qui n’a jamais cessé de s’élever au rang de la qualité. Le Président Bouteflika a tissé des liens personnels de confiance et d’amitié qui ont été déterminants dans l’impulsion donnée à ces relations.
De l’avis des médias comme des observateurs de la scène régionale, la visite du Président Bouteflika, jeudi dernier à Madrid, a été courte - une seule journée -mais féconde en accords et très positive pour l’avenir de la coopération algéro-espagnole. Aucune divergence, la plus évidente possible entre deux Etats, n’a plané sur les entretiens de jeudi. Pas même la question du réajustement des prix du gaz algérien vendu à l’Espagne ou le contentieux de GassiTouil entre Sonatrach Repsol et Gas Natural, tranché par l’arbitrage international. Pas davantange de divergence au plan politique puisque les deux gouvernements ont développé une même vision sur les questions internationales de l’heure, que ce soit dans le domaine de la lutte antiterroriste, leur collaboration contre l’immigration clandestine ou la recherche d’une solution juste sur le Sahara Occidental, acceptable par les deux parties en conflit, le Maroc et le Front Polisario, sur le base du droit du peuple sahraoui à l’indépendance et dans le cadre de la légalité internationale.
Aucun obstacle de quelque nature que ce soit ne pourra désormais résister à cette volonté politique commune de construire des relations au niveau des défis communs. L’Espagne qui assure depuis ce mois de janvier la présidence semestrielle de l’Union européenne devrait approfondir les relations de partenariat de l’Algérie avec l’Union européenne. L’Accord d’Association liant les des parties devrait être amélioré sur la présidence espagnole comme l’a promis le président Zapatero qui a, comme on le sait, annulé pratiquement tous ses rendez vous bilatéraux, durant ce semestre européen, avec ses homologues étrangers pour conserver celui qui était prévu avec le Président Bouteflika.
Les meilleures perspectives de coopération sont désormais ouvertes. Le Medgaz sera mis en service prochainement, ce qui mettra le marché gazier espagnol à l’abri des aléas du climat et des restrictiction des livraisons de gaz russe à l’Europe. De plus en plus les régions autonomes espagnoles multiplient les missions d’affaires en Algérie,le marché le plus porteur pour leurs investissements dans les secteurs des infrastructures, de l’hydraulique, de la construction et de nombreux autres secteurs économique. "Jamais la coopération économique entre les deux pays n’a été aussi importante que ces deux dernières années". Cet avis du ministre espagnol des Affaires étrangères, en présence de son homologue algérien, Mourad Medelci, exprime le sentiment général qui a plané sur la visite à Madrid du Président Bouteflika qui a gagné son pari de hisser les relations de l’Algérie avec ses partenaires étranger à leur meilleur niveau.

B. H.

houari16
09/01/2010, 21h51
revirement total de la diplomatie espagnol !

-t es fort économiquement tu imposes dans le Bassin méditerranéen !!

assaidi.reda
09/01/2010, 23h36
pib de l'espagne fait 1900 milliard $ soit 16 fois celui de l'algérie.

un pays fort c un pays industrialisé qui produit. pas un exportateur de brut.

l'algérie économiquement ne vaut rien comme toute la rive sud d'ailleur.

c un jeu d'intérêt tout simplement,

houari16
09/01/2010, 23h45
c un jeu d'intérêt tout simplement,

Nenni ! pas simplement , c est stratégique ! par un lien , un cardon qui passe par la méditerranée :5: !!!!

donnant /donnant : économiquement et politiquement , Les meilleures perspectives de coopération sont désormais ouvertes.

Moroccan
10/01/2010, 00h07
t'es le seul à dire sa Houari, regarde les commentaires de tes compatriotes qui souffrent http://www.elwatan.com/Les-ambiguites-de-Madrid la photo résume tout

assaidi.reda
10/01/2010, 00h11
quoi qu'est ce que peut faire l'algérie si l'espagne n'optenpère pas au exigence de l'algérie, coupé le Gaz , c pas la russie comme même.

tu oublie l'ami que l'espagne ne peut faire préssion sur le maroc sur le sahara.
c'est strategique comme tu dit car c autre interet qui lie le maroc et l'espagne , et surtout oublie pas la france c un cardon tu sais bien.

boulanji
10/01/2010, 00h15
revirement total de la diplomatie espagnol !
OLE!
ya hay ya hay !

Morad75
10/01/2010, 00h34
Hi hi hi ! Walah notre Sahara l’a rendu zinzin le boutef et à force il a oublié son propre peuple! Tiens une idée :ben2: ! Nous ‘Marocains’ allons faire une pétition et demander aux autorités de nos provinces du Sud de remettre en main propre à Monsieur the King boutef 1er, une petite passerelle dans notre Sahara, avec comme compagnies des fennecs, des scorpions, des lézards, des hanouchas et un parapluie! C’est le seul cadeau qu’on puisse lui faire avant qu’il quitte ce monde ! Lol, ok je sors...

Cookies