PDA

Voir la version complète : Le gouvernement britannique exprime sa préoccupation au Maroc...


clauvis
10/01/2010, 20h27
Le gouvernement britannique a exprimé au Maroc sa préoccupation quant à la situation des droits de l'Homme au Sahara occidental, indique jeudi un communiqué de la représentation du Polisario en Angleterre, citant une lettre d’une députée britannique.

A une question de la parlementaire britannique Glenda Jackson adressée au ministre des Affaires étrangères David Miliband sur les efforts du Royaume-Uni en faveur des droits de l'Homme au Sahara Occidental et ses récents contacts avec le gouvernement marocain, le secrétaire d'Etat britannique aux Affaires étrangères a souligné que M. Milband avait évoqué avec le chef de la diplomatie marocaine Fassi El-Fihri le 11 décembre dernier, la situation des droits de l'Homme au Sahara Occidental.

Il a rappelé que lors de ces entretiens qui ont eu lieu entre des cadres du ministère, de ses missions aux Nations Unies ainsi que de son ambassade à Rabat, le gouvernement britannique avait exprimé "sa préoccupation quant à la recrudescence des tensions au Sahara Occidental, notamment la question d'Aminetou Haidar".

Il a souligné dans ce sens que le gouvernement britannique avait appelé Rabat à "trouver une solution urgente et juste à la situation d'Aminetou Haidar", tout en exprimant "sa préoccupation face aux récents développements qui menacent de compromettre le processus de négociations" engagé sous l'égide des Nations Unies.

Le diplomate britannique a par ailleurs rappelé le rôle de son pays dans la promulgation de la résolution 1871 du Conseil de sécurité sur l'élargissement des prérogatives de la Minurso (Mission des Nations unies pour l'organisation d'un référendum au Sahara occidental).

La Grande Bretagne avait appelé alors les deux parties à examiner les aspects humanitaires du conflit, a-t-il encore rappelé.

Lors d'une conférence de presse animée au Foreign Office, le ministre britannique des Affaires étrangères avait indiqué que le secrétaire général de l'ONU avait exprimé sa préoccupation face aux derniers développements, soulignant en outre qu'il oeuvrait personnellement avec l'Onu pour trouver une solution à la question sahraouie dans les meilleurs délais.

Il a, à cet effet, affirmé le soutien de la Grande Bretagne aux efforts du secrétaire général de l'ONU et son envoyé personnel pour le Sahara Occidental, M. Christopher Ross.

Concernant les relations bilatérales entre le Royaume-Uni et le Maroc, le gouvernement britannique a déclaré qu'il "poursuivra les discussions avec l'exécutif marocain sur nombre de questions concernant les droits de l'Homme et les réformes, entre autres.

***************

el moudjahid

Focus
10/01/2010, 20h33
Pourquoi ne peux t-on pas avoir la source de l'article qui est depassé d'ailleurs?

upup
10/01/2010, 20h38
le secrétaire d'Etat britannique aux Affaires étrangères ainsi que M. Milband doivent se preoccuper des droits des irlandais du nord ....


le maroc n a pas de lecons a recevoir des britanniques .

clauvis
10/01/2010, 20h39
el moudjahid

desert_rose
10/01/2010, 20h40
Je suis certain qu'il trouve la situation en algerie merveilleuse.

se preoccuper des droits des irlandais du nord

upup
10/01/2010, 20h43
ben l algerie qui se croit avocate des peuples opprimés ( ... ) ne leve pas le petit doigt concernant le sort du peuple irlandais du nord qui bataille pour son independance .

SLOUGI
10/01/2010, 20h51
S'il y a un pays au Maghreb qu'ils citent en exemple comme une bonne preuve de réussite économique, c'est bien le Maroc. Je suis bien placé pour le savoir car la plupart de mes clients acheteurs sont Britanniques.

Il faut voir le nombre d'entre eux qui se rendent de plus en plus souvent au Maroc par de nombreux moyens (Camping-car, voyages à forfait, achat de logements).

Sans compter ceux qui montent des affaires :

gîtes ruraux
maisons d'hôtes
voyagistes
agents immobiliers
conseils juridiques
entreprises diversesAu niveau économique, ils louent nos réformes et apprécient notre ouverture sur le monde (typiquement anglosaxon). Au niveau financier, la City suit de près l'activité de la Bourse de Casa.

Les deux monarchies entretiennent des liens économiques et poliques depuis très longtemps. Les Juifs marocains d'Essaouira (Mogador) pour le compte du Sultan, commerçaient déjà avec l'Angleterre, en particulier Manchester. Le thé fut introduit comme cela d'Angleterre au Maroc.

Donc...

Maroc02
10/01/2010, 21h09
Si maintenant écrire sur un etat d'âmes est devenu le panache des journalistes !!! Est ce par manque d'action ??
Si c'est le cas alors je suis ravis de cette LETTRE. Merci clauvis

houari16
10/01/2010, 21h58
tu sais clauvis,lamgharba waarine alik anta walli maak.

adnane 44

héhé ! ça se voit dans tes propos , nta Wa3r Bazef ;) ? COMME les britanniques :

« Droits de l’homme au Sahara occidental : Le gouvernement britannique exprime sa préoccupation au Maroc »

leval
10/01/2010, 22h46
***
==MODERATION==
Evitez les hors sujets, les provocations et le trollisme. Lisez ET respectez la charte.

Cookies