PDA

Voir la version complète : Trois terroristes abattus à Aït R’zine


chegevara
14/01/2010, 20h05
Les forces de sécurité ont réussi hier matin à mettre hors d’état de nuire trois terroristes près du village Bouaziz sur le CW 43, quatre terroristes venaient de la commune de Boujdellil se dirigeant vers Aït R’zine à bord d’un véhicule léger lorsqu’ils ont été pris pour cible par les éléments antiterroristes embusqués. La zone a été immédiatement bouclée par les militaires. Tous les axes routiers y menant ont été fermés à la circulation. Les voitures étaient déviées sur un autre chemin afin de permettre aux soldats de l’ANP de ratisser le périmètre dans les meilleures conditions. Un quatrième terroriste a réussi à s’échapper.
Les corps des trois terroristes ont été transférés à la morgue de l’hôpital d’Akbou et la police scientifique s’attelle à leur identification. L’information a été confirmée hier matin par de nombreuses sources sécuritaires qui ont relaté dans le détail les circonstances de l’embuscade. Stationnées à Bouaziz, les forces de sécurité ont attendu patiemment leur proie avant d’entrer en action aux environs d’une heure du matin dans la nuit de mardi à mercredi. Un échange de tirs assez vif s’est produit avant que le véhicule n’explose. A son bord, se trouvait une quantité d’explosifs. Trois terroristes sont morts carbonisés et un quatrième aurait pris la fuite. Ce qui explique le quadrillage de toute la région. Le terroriste fuyard était activement recherché.
Etroitement surveillée, la région de basse Kabylie, qui était jusqu’il y a quelques années, zone de repli, est présentement infectée de terroristes. L’année dernière, trois terroristes ont été abattus dans une région insoupçonnable. C’était en plein mois de juillet dans la région de Tichy. Six mois après, c’est une autre région qui fait parler d’elle.
La région d’Akbou, Tazmalt et les hauteurs d’Aït Abbas sont régulièrement visités par les groupes armés qui se déplacent entre les wilayas de Bordj Bou Arréridj et Boumerdès via Bouira. La nouvelle méthode d’action de l’Armée nationale populaire est apparemment payante.
l'expression..

carlos
14/01/2010, 20h35
Stationnées à Bouaziz, les forces de sécurité ont attendu patiemment leur proie avant d’entrer en action aux environs d’une heure du matin dans la nuit de mardi à mercredi.

vers 20h en réalité


et un quatrième aurait pris la fuite

ils étaient deux...pourchassés puis rattrapés hier soir...ils sont morts on emportant avec eux un commandant de secteur et un colonel


les 3 terros ont été abattus a bouaziz commune de boudjellil

Cookies