PDA

Voir la version complète : Visite historique du HCR dans les camps de réfugiés sahraouis


numidia-4-ever
15/01/2010, 23h21
pour calmer certains ici qui ont vite prit les conte de fée de la MAP pour la ré aliter voici un article qui date de septembre aprés la visite du Haut commissaire aux réfugiés António Guterres a tindouf lui c'est ni un chanteur inconnu ni ong pourri c'est le représentant d'une grande institution mondial ;)

Le Haut commissaire aux réfugiés des Nations Unies (HCR) António Guterres s'est rendu la semaine dernière dans les camps de réfugiés sahraouis, dans le gouvernorat algérien de Tindouf, pour tenter de réunifier les familles séparées par le conflit du Sahara Occidental.
M. Guterres, dont la tournée de cinq jours en Algérie et au Maroc s'est achevée samedi 12 septembre, a déclaré que la proposition du HCR pour un couloir direct en droite ligne entre Tindouf et Laâyoune avait été acceptée comme la meilleure solution par toutes les parties.
A ce jour, huit mille personnes ont ainsi pu rendre de telles visites, a expliqué M. Guterres, qui participait samedi à l'une de ces réunions. Selon l'agence MAP, trente-trois personnes de sept familles sont parties de la ville marocaine d'Es Smara vers Tindouf à bord d'un appareil des Nations Unies, qui a également transporté trente-trois autres personnes de cinq familles vers le Maroc.
"Ces visites revêtent une importance humanitaire considérable", a déclaré M. Guterres.
Il s'agit du 27ème échange de visites familiales cette année, selon les chiffres officiels, mais le Haut commissaire a précisé que 42 000 personnes étaient encore sur la liste d'attente.
Lors de sa visite, M. Guterres a exprimé le souhait qu'une solution politique soit trouvée à la question du Sahara Occidental parce que, a-t-il affirmé, l'aide humanitaire ne peut avoir qu'un effet palliatif, alors qu'un règlement politique serait définitif.
Cette visite de la semaine dernière n'était que la seconde dans les camps de Tindouf par un Haut commissaire des Nations Unies. La première avait été faite par Saddrudin Aga Khan en 1976, juste après l'arrivée des réfugiés.
A la suite des entretiens de mardi avec le ministre algérien du Maghreb et des Affaires africaines Abdelkader Messahel, M.Guterres s'est félicité de la "générosité" de l'Algérie pour avoir accordé une protection aux réfugiés sahraouis depuis si longtemps.
Lors de la conférence de presse de vendredi, M. Guterres a déclaré que l'Algérie avait demandé une aide humanitaire supplémentaire pour les camps de Tindouf, car les niveaux actuels sont insuffisants.
Toutefois, "le HCR a répondu que cette augmentation reste liée à un recensement des populations de ces camps", a indiqué M. Guterres. "L'Algérie n'a pas accepté et nous n'avons pas changé nos estimations [sur la population de réfugiés]."
Selon les estimations du Polisario, plus de 165 000 Sahraouis vivent à Tindouf ; le HCR explique fournir de l'aide à quelque 90 000 réfugiés "vulnérables", sans fournir un chiffre total.
M. Guterres a affirmé que cette proposition de recensement ne tenait à aucune considération politique, mais était simplement une mesure humanitaire nécessaire jusqu'à ce qu'une solution puisse être trouvée sur la question du Sahara Occidental.
Pour sa part, le leader du Polisario Mohamed Abdelaziz s'est déclaré convaincu que son mouvement tirera "des bénéfices" de la "nouvelle vitalité" du HCR, selon l'agence de presse sahraouie SPS.
M. Abdelaziz a qualifié cette visite de "grand geste de solidarité durant ce mois sacré de Ramadan qui aura sans doute un impact positif dans l'allègement des souffrances des réfugiés sahraouis".
Le ministre marocain des Affaires étrangères et de la Coopération Taïb Fassi Fihri a déclaré que le Maroc fera tout ce qu'il peut pour augmenter le nombre de visites familiales.
Pour ce faire, "une étude technique sera effectuée pour mettre en œuvre la solution terrestre", a-t-il précisé.
L'agence MAP cite M. Fassi Fihri affirmant : "Nous avons besoin du HCR, non seulement pour mener à bien le mandat humanitaire de l'agence, mais aussi pour nous aider à trouver une solution durable" à la situation dans les camps de Tindouf.

ayoub7
15/01/2010, 23h33
Nous avons besoin du HCR

Bah bien sur qu'il en a besoin, faut bien alimenter ses comptes en espagne en detournant l'aide humanitaire... Gros rigolo va :mrgreen:

numidia-4-ever
15/01/2010, 23h38
ayoub c'est la MAP qui a cité M. Fassi Fihri regarde vv ;)

L'agence MAP cite M. Fassi Fihri affirmant : "Nous avons besoin du HCR, non seulement pour mener à bien le mandat humanitaire de l'agence, mais aussi pour nous aider à trouver une solution durable" à la situation dans les camps de Tindouf.

:redface: ayoub je sais qu'on ta menez la vie dure aujourd'hui :lol: mais reste avec nous :lol: allez réveille toi ! :lol: bois un bol de café et sa va passer ;) alors ta tellement les boulle que ta du mal a comprendre ce que tu a lie :72:

ayoub7
15/01/2010, 23h43
oula c a tes phrases que tu menes la vie dure mon ami LOL, utilises un peu moins de smileys pour "meubler" tes arguments, ca fera plus clean.

bien sur que c'est la MAP, ces visites se font depuis des annees maintenant... Ce que tu as oublie de nous mettre ce sont les articles ou le HCR demande la comptabilisation des refugies dans les camps et a laquelle Alger s'oppose...

Lis lis a zine, ce n'est ni la MAP ni la SPS, et encore moins l'APS...

Sahraouis: le HCR veut un recensement des camps de Tindouf, Alger refuse
(AFP) –

RABAT — Le Haut commissaire de l'ONU pour les réfugiés (HCR) Antonio Guterres a affirmé vendredi soir qu'une augmentation de l'aide humanitaire onusienne en faveur des Sahraouis vivant dans les camps de Tindouf (sud algérien) était liée à leur recensement.


"Nous avons reçu de l'Algérie une indication (selon laquelle) cette aide n'est pas suffisante et nous avons dit qu'il fallait faire un recensement", a déclaré M. Guterres au cours d'une conférence de presse à Rabat, à l'issue d'entretiens avec le ministre marocain des Affaires étrangères Taïeb Fassi Fihri.

Cependant, a-t-il ajouté, "l'Algérie n'a pas accepté et nous n'avons pas changé nos estimations".

Selon le Front Polisario, plus de 165.000 Sahraouis vivent dans des camps à Tindouf, à quelque 1.800 km au sud-ouest d'Alger.
Le Front Polisario réclame, avec le soutien de l'Algérie, l'indépendance du Sahara occidental, ancienne colonie espagnole annexée en 1975 par le Maroc.

Rabat propose pour sa part un plan de large autonomie sous sa souveraineté, refusant toute indépendance.

Les chiffres du Front Polisario sont plus élevés que les estimations de l'ONU, qui souhaite donc l'organistation d'un recensement.
M. Guterres a souligné que le HCR "attache beaucoup d'importance aux 'mesures de confiance', notamment les visites de familles entre les réfugiés de Tindouf et ceux qui sont restés dans le territoire", au Sahara occidental.

"Ces visites, a-t-il dit, ont déjà profité à un peu plus 10.000 personnes mais il y a 42.000 personnes inscrites". Ces visites ne sont actuellement possibles que par voie aérienne et, "au rythme actuel (...) il sera impossible de garantir cette 'massification' des visites" si elles ne peuvent se faire aussi par voie terrestre.

"La proposition du HCR d'un trajet terrestre, direct, entre Tindouf et Laâyoune (nord du Sahara occidental), sans déviation, a été acceptée comme la meilleure solution par toutes les parties, a indiqué M. Guterres

M. Guterres, qui s'est rendu mercredi et jeudi à Tindouf, sera samedi à Laâyoune, pour "une visite de terrain".

"Il n'y a jamais de solution humanitaire à des problèmes humanitaires, a-t-il estimé. La solution est toujours politique".

M. Guterres a insisté sur l'"excellence de la coopération (entre le HCR et le Maroc), qui est dûe notamment à la qualité et la maturité de la société civile marocaine" et de ses ONG.

Le ministre marocain des Affaires étrangères a lui aussi estimé qu'un recensement des Sahraouis de Tindouf serait "utile".

Il a estimé que la situation actuelle dans les camps était "inadmissible" sur les plans politique et humanitaire, insistant sur "la responsabilité" du pays-hôte, l'Algérie.

"Cette situation de statu quo n'est pas tolérable", a-t-il martelé.

boulanji
15/01/2010, 23h46
Le Haut commissaire aux réfugiés des Nations Unies (HCR) António Guterres s'est rendu la semaine dernière dans les camps de réfugiés sahraouis, dans le gouvernorat algérien de Tindouf, pour tenter de réunifier les familles séparées par le conflit du Sahara Occidental.

qui me disait avant hier que les opposants politiques embrigades apr le regime voisin contre le maroc vivent dans les zones "liberees" du sahara?

voila la preuve par 4 que 99/100 de ce qui se dit contre le maroc ici sont du PIPO (khoroto!)

boulanji
15/01/2010, 23h54
Toutefois, "le HCR a répondu que cette augmentation reste liée à un recensement des populations de ces camps", a indiqué M. Guterres. "L'Algérie n'a pas accepté et nous n'avons pas changé nos estimations [sur la population de réfugiés]."

ce dont on parle tu le reprends dans ton topic mon ami :
le HCR exige un recensement des personnes maintenues de force dans l'etat de refugié et le regime voisin refuse d'autoriser ce processus capital !

devine pourquoi!

le plus drole est que ce regime depense les miliards des contribuables pour promouvoir l'utopie d'un referendum dit "d"autodetermination" alors qu'il refuse de laisser les instances onusiennes faire le compte de ceux qui sont censés le reclammer ce referendum

houari16
16/01/2010, 00h26
Rabat propose pour sa part un plan de large autonomie sous sa souveraineté,

Le Makhzen croit à son mensonge ;) ? QUI vous a donné cette souveraineté et la Minurso est encore sur place !

Cependant, a-t-il ajouté, "l'Algérie n'a pas accepté et nous n'avons pas changé nos estimations".

Manœuvre marocaine : tous les moyens sont bon !

Le Maroc veut récupérer les réfugiés sahraouis de Tindouf

bonne lecture ! ayoub 7

L’Algérie doit permettre au HCR, le Haut-Commissariat aux réfugiés, de procéder au recensement des personnes retenues dans les camps de Tindouf, a déclaré le ministre marocain des Affaires étrangères et de la Coopération, vendredi dernier à Rabat.

«Nous avons examiné la situation de nos frères retenus dans les camps de Tindouf sur le territoire algérien, et j’ai de nouveau souligné l’importance qu’accorde le Royaume, avant tout, à la réalisation par le HCR d’un enregistrement et un recensement des populations des camps de Tindouf», a indiqué lors d’une conférence de presse, Taïeb Fassi Fihri, à l’occasion de la visite effectuée au Maroc par Antonio Guterres, le Haut-Commissaire des Nations unies pour les réfugiés.

«Cette opération permettra de procéder à l’interview individuelle des populations de Tindouf pour qu’elles expriment leur position soit d’y rester, soit de regagner le Maroc dans le cadre du rapatriement librement consenti, ou de s’installer dans un autre endroit à l’étranger», a-t-il ajouté.

Des propos qui auraient pu s’apparenter à une plaisanterie de mauvais goût s’ils n’émanaient pas de la bouche d’un officiel.

A moins que cela soit un nouveau plan que compte proposer le souverain alaouite afin de mettre fin au conflit qui l’oppose au Front Polisario. Le but de cette nouvelle dérive verbale de la part de hauts responsables marocains est cependant loin d’être innocent.

Un nouveau lexique est apparu ces derniers temps dans leurs discours. «Pseudo Rasd», pour sans doute tenter d’enlever toute légitimité aux dirigeants du Front Polisario.

«Séquestrés de Tindouf» pour qualifier les réfugiés sahraouis et esquiver la question de l’atteinte aux droits de l’homme dans les territoires occupés, mais surtout éviter toute référence à la tenue d’un référendum d’autodétermination au Sahara occidental qui permettrait au peuple sahraoui et aux réfugiés de Tindouf de s’exprimer librement quant à leur destin.

Mohammed VI serait-il devenu soudainement si généreux au point de leur proposer «un autre endroit à l’étranger» à défaut de leur proposer leur indépendance? Ce qui ferait d’eux des femmes et des hommes libres mais pas d’éternels déplacés, des exilés, privés à tout jamais de patrie.

Et les révoltés de Smara et d’El Ayoun, les prisonniers politiques de la «Cacel Negra» qui croupissent dans les geôles marocaines ne sont-ils pas des «séquestrés» ? Ceux-là sont sous bonne garde et réduits au silence. Ce sont les populations sahraouies qui ont trouvé refuge à Tindouf qu’il faut essayer à tout prix de museler.

Tous les coups sont permis. Il ne se passe pas une seule visite officielle, pas la moindre occasion même la plus fantaisiste, la plus farfelue, que le pouvoir marocain n’ait saisi pour jeter le discrédit sur les autorités algériennes.

Au mois de mars 2009, le quotidien Aujourd’hui le Maroc, citant une organisation non gouvernementale fantoche (l’International Democratic Center) basée en Europe et dont le siège se trouverait à Budapest en Hongrie, avait écrit dans ses colonnes: «Soutenus et couverts par l’armée algérienne, avides de pouvoir et de richesses, les dirigeants du Polisario se sont, depuis 1976, spécialisés dans le vol de l’aide humanitaire et des dons alimentaires destinés aux populations séquestrées de Tindouf».

Quelques heures après s’ensuivit un communiqué relayé par le même média qui annonçait le soutien du gouvernement hongrois au plan de large autonomie proposé par le Royaume alaouite dans le cadre du conflit du Sahara occidental. C’était cousu de fil blanc, mais peu importe.

Les services marocains sont passés maîtres dans l’art de la propagande. Sauf que quand ça rate, cela tourne en ridicule, comme ce fut tout récemment le cas à Tripoli à l’occasion de la célébration du 40e anniversaire de la Révolution libyenne.

Lors de sa visite dans les camps de réfugiés, il y a une dizaine de jours, Antonio Guterres n’a à aucun moment fait cas de personnes séquestrées, encore moins de cas d’atteinte à leur liberté. Bien au contraire, il a appelé à une solidarité internationale plus active en faveur des réfugiés sahraouis.

«Nous devons faire mieux pour les réfugiés sahraouis, dans l’attente d’une solution politique au Sahara occidental», a souligné le haut responsable onusien.

Lors de l’entretien qu’il a eu avec le ministre marocain des Affaires étrangères et de la Coopération, il a écarté diplomatiquement et d’un revers de la main la nouvelle lubie du gouvernement du Royaume alaouite.

«La pratique habituelle du recensement réalisé dans le cadre des opérations humanitaires n’a rien à voir avec les considérations politiques, il s’agit uniquement d’un instrument pour l’évaluation de l’aide humanitaire», a tenu à préciser le Haut-Commissaire des Nations unies pour les réfugiés.
Mohamed TOUATI

Aprés L ONU avait débloqué 1,5 million de dollars de son Fonds d’intervention !

ayoub7
16/01/2010, 00h29
Manœuvre marocaine : tous les moyens sont bon !

T'as raison, le chef du HCR est marocain. ah la la... :)

houari16
16/01/2010, 00h42
posté par ayoub 7

Manœuvre marocaine : tous les moyens sont bon !

T'as raison, le chef du HCR est marocain. ah la la...

Héhé , ayoub 7 devient maître en arguments ridicules à l image de la politique marocaine ( relit très bien post/7 )

keazy
16/01/2010, 08h36
pour calmer certains ici qui ont vite prit les conte de fée de la MAP pour la ré aliter voici un article

Moi je n'ai rien compris,est ce que qqn peut m'expliquer ce qui peu calmer ces "certains"??
M. Guterres a déclaré que l'Algérie avait demandé une aide humanitaire supplémentaire pour les camps de Tindouf,
ça n'est pas nouveaux ,c'est le fond de commerce des genereaux et leurs acolytes

L'Algérie n'a pas accepté et nous n'avons pas changé nos estimations [sur la population de réfugiés]."
ça non plus ,l'algerie n'acceptera jamais parce qu'il y a un lien de cause a effet entre le premiere raison et la seconde
le leader du Polisario Mohamed Abdelaziz s'est déclaré convaincu que son mouvement tirera "des bénéfices"

Personne ne peut nier que MAbdelaziz en tire bcp de benefices sinon ils ne restera pas là

Quoi de neuf sous le soleil de Tindouf???? je ne vois pas

HOUARI?vas alleger la souffrances des kabyles et des pauvres qui sont logés sous les cartons sur les trottoirs d'Alger

nabilou
16/01/2010, 10h00
cher amis,sa ne sert à rien de discuter avec eux,ils savent trés bien que le Maroc est totalement et le seul dans le tord mais ils le soutiennent pour soutenir leurs rois même si leurs pays doit continuer à se ruiner dans se gouffre financier et politique,raison pour laquelle dailleur ils sont dans se forum,ils savent trés bien qu'ils sont les seul au monde face à se probleme,la solution c'est de se consoler sur FA lol

tenebre
16/01/2010, 10h08
cher amis,sa ne sert à rien de discuter avec eux,ils savent trés bien que le Maroc est totalement et le seul dans le tord mais ils le soutiennent pour soutenir leurs rois même si leurs pays doit continuer à se ruiner dans se gouffre financier et politique,raison pour laquelle dailleur ils sont dans se forum,ils savent trés bien qu'ils sont les seul au monde face à se probleme,la solution c'est de se consoler sur FA lol

tu ne sais pas ce que tu dis !!
toi aussi tu te base sur les torchons de l'APS et la SPS pour te faire une opinion sur ce pseudo conflit du sahara !!!
malheureusement c'est le cas de la majorité d'algériens qui sont du coté du polisario !!
et il y a une petite minorité d'algériens qui connaissent la réalité mais ils veulent dupé l'opinion publique en leurs faisant gober leurs thèse d'un soi disant "peuple sahraoui" qui dans la réalité n'a jamais existé !!
et biensur cette petite minorité se trouve tranquillement dans le palais d'al mouroudia !!!

Haroone
16/01/2010, 11h42
Cette opération permettra de procéder à l’interview individuelle des populations de Tindouf pour qu’elles expriment leur position soit d’y rester, soit de regagner le Maroc dans le cadre du rapatriement librement consenti, ou de s’installer dans un autre endroit à l’étranger», a-t-il ajouté.

Des propos qui auraient pu s’apparenter à une plaisanterie de mauvais goût s’ils n’émanaient pas de la bouche d’un officiel.une presse à 2 franc, pourquoi croire à une plaisanterie?! comme dit le proverbe teba3 lkedab 7ta lbab dar, si tu es si sur de toi qu'on le fasse ce recencement et cet interview individuel :lol:

en tout cas hourai tu presente trés bien cette presse, la même mentalité

bruxelles
16/01/2010, 12h21
cher amis,sa ne sert à rien de discuter avec eux,ils savent trés bien que le Maroc est totalement et le seul dans le tord mais ils le soutiennent pour soutenir leurs rois même si leurs pays doit continuer à se ruiner dans se gouffre financier et politique,raison pour laquelle dailleur ils sont dans se forum,ils savent trés bien qu'ils sont les seul au monde face à se probleme,la solution c'est de se consoler sur FA lolnabilou

bonjour à tous,

C'est le plus naturellement du monde qu'on débatte avec notre principale détracteur sur le dossier du sahara qui est l'Algérie .(a défaut de trouver les fameux sahraouis de tindouf)
F.A n'est pas une exception via ses forumistes.(Algériens et Marocains)
Regarde la ligne directoriale des articles sur le sahara postés sur son support le portail Dz.com .Cela traduit bien le conflit entre nos deux pays sur le dossier du sahara.
Tu te trompes lourdement de croire qu'on est ici pour soutenir notre roi.
Le sahara est avant tout une cause marocaine.
Pour ce qui est du gouffre politique et financier:
Depuis les années quatre vingt(les efforts de défense du territoire sont budgétisés (formel et informel) et n'ont pratiquement plus d'incidences sur notre économie).
Elle fait partie du cadre bon gré mal gré .(regarde la progression du PNB depuis l'ajustement structurel à nos jours)
le gouffre politique(a toi de devinez qui pleure et clémente sur son sort)

mansali06
17/01/2010, 15h17
j'attend toujours vos reponses:
pourquoi le voisin refuse de laisser le HCR faire le recensement des refugiés dits sahraouis?
moi je dis parce que le voisin a peur de se demasquer et voir ses manioulations devoilees: le nombde de refugies du sahara ne depasse pas le1/10 emme de ce qu'il avance , le reste sont des mercenaires âtés apr les services voisins.
et vous vous dites quoi?

FAUX,
Quand le maroc acceptera le recensement des colons marocains installés au Sahara Occidental.

Takoumite
17/01/2010, 15h19
Quand le maroc acceptera le recensement des colons marocains installés au Sahara Occidental.
L'algerie n'a aucun mot a dire sur ce conflit, elle doit s'executer et laisser faire les marocains et ceux qui traitent avec eux ;)

mansali06
17/01/2010, 15h30
Rien ne se fera sans l' Algerie.
Faites le recensement des colons marocains au sahara occidental,
ensuite adressez-vous à l' Algérie,
peut-être qu'elle acceptera.

Focus
17/01/2010, 17h48
boulanji tu n'auras pas de reponse tout simplement parce que la seule raison est que la supercherie polisarienne sera devoilée et c'est pour celà qu'Alger se complait dans le statut quo. Alors d'un coté alger veut un referendum d'auto determination, mais ne laisse pas le HCR effectuer son recencemment ceci pour un eventuel referendum c'est purement contradictoire et ca devoile une fois de plus l'hypocrisie dans laquelle se refugies ses officiels. C'est a se dire comment se paysest geré.

numidia-4-ever
17/01/2010, 18h54
il n'y aura pas de recensement a tindouf tant que le maroc et le polisario ne raccorderont pas leur violon sur la question "qui est marocain qui est sahraouies ?" ;) car en cas de référundum le maroc pourrait utiliser ce recensement pour gonflé la liste des électeurs en sa faveur ;) l'algérie en a déjà fait les frai en 62 lorsque une petite partie de la population tindouf a dit "oui nous voulons l'indépendance mais nous somme marocain ! " résultat on la vue en 63 quand cette petite partie de la population c'est rallié au maroc qui voulez retrouver c'est ancien territoire :sad: alors comme on dit y faut qu'on face "attention au retour de flamme"

leval
17/01/2010, 22h16
Attention que les sahraouis prient en otage à Tindouf ne réclament pas Tindouf comme leur appartenant, ça fait déjà 35 ans qu'ils sont là.

L'Algérie (normalement) ne devrait pas s'ingérer dans les affaires marocaine, si le HCR demande le recensement, se n'est pas pour faire plaisir au Maroc, mais c'est capital pour les aides qu'ils donnent et pour un future réferundum, si le Maroc en est daccord.

Cookies