PDA

Voir la version complète : Le mystère Mohamed VI


Page : [1] 2

Flilette
17/01/2010, 13h55
Dossier paru dans Marianne en juillet 2009

cliquer sur l'image pour zoomer (agrandir).

http://img63.imageshack.us/img63/2049/img067.jpg

http://img138.imageshack.us/img138/9797/img068r.jpg

http://img442.imageshack.us/img442/6162/img069t.jpg

http://img42.imageshack.us/img42/1475/img070e.jpg

Bonne lecture !

salamine
17/01/2010, 15h10
Sa fait de la peine:sad:.

desert_rose
17/01/2010, 15h18
Suis touche salamine. Il y a un smiley dans ce forum pour les larmes?

milka
17/01/2010, 15h19
Marianne jure de dire la vérité rien que la vérité sur le roi, sa vie et ses amis. Elle est dure a avaler pour ses sujets.

Le prolétaire
17/01/2010, 15h20
Quelqu'un à jeter un coups d'oeil sur les sources de la personne qui a ecrit cette article ??? (derniers foto tout enbas)

Difficile de trouver un once de bonne nouvel.

meme si faut le reconnaitre beaucoup de chose dites ne sont pa fausses:confused:

desert_rose
17/01/2010, 15h21
LA source c'est Ali Amar. C'est un peu comme on vous montre le cote noir du Maroc et on vous fait croire que c'est la totale. A zaper.

alien
17/01/2010, 15h29
1 marocain sur 2 est toujours analphabète ? :mrgreen::mrgreen::mrgreen::mrgreen:
Alphabétisation au Maroc : bilan en chiffres

1. Le taux d'analphabétisme au Maroc est estimé actuellement à 34% de la population âgée de 10 ans et plus. Il a été évalué à 38.5% à fin 2006 par une enquête nationale sur l'analphabétisme au Maroc réalisée par ce Département (46.8%chez les femmes et 31.4 chez les hommes, 27.2 en milieu urbain contre 54.4% en milieu rural). Le dernier recensement général de la population l'a évalué à 43% à fin 2004.

2. Le nombre de bénéficiaires des programmes d'alphabétisation n'a cessé d'augmenter annuellement, il est passé de 180.000 en 1998/99 à 286.000 en 2002/03 pour atteindre 656.000 en 2008/09. Le cumul des bénéficiaires pendant les 6 dernières années (2003 à 2009) a atteint près de 4 millions de personnes, soit le double du cumul des bénéficiaires pendant près de 20 ans entre 1982 et 2002 (estimé à 2 millions de personnes seulement): c'est pour dire que le rythme des réalisations a très sensiblement augmenté.

3. Les femmes représentent plus de 80% des bénéficiaires des programmes d'alphabétisation qui ciblent les personnes âgées de 15 ans et plus avec priorité donnée aux femmes et à la tanche d'âge 15-45 ans en milieu rural. 50% des bénéficiaires sont issus du milieu rural.

4. Le résultat de cette augmentation du rythme s'est traduit par une baisse significative du taux d'analphabétisme qui est passé de 43% en 2004 à 34% en 2008 soit un recul de 2.5 points par an alors que le recul ne dépassait pas un point par an auparavant. Résultats encourageants grâce à la multiplicité des intervenants: ONG (43%), Départements publiques (Habous, entraide nationale, jeunesse, ...: 42%), Education Nationale (12%) et secteur privé avec moins de 1%.

5. Budget alloué à l'alphabétisation ne dépasse pas 0.5% le budget de l'éducation nationale alors qu'il est préconisé (par l'UNESCO notamment) de réserver au minimum 3% de ce budget à l'alphabétisation et l'éducation des adultes.

6. Malgré ces résultats encourageants, salués par la communauté internationale (prix Confucius de l'alphabétisation au titre de 2006 décerné par l'UNESCO au Maroc), le rythme reste insuffisant pour éradiquer le phénomène en 2015 compte tenu de son ampleur et de la problématique de l'abandon scolaire qui continue à alimenter le flux des analphabètes. Ceci nécessite:
l'implication plus forte de départements gouvernementaux en relation avec des populations à fort taux d'analphabétisme tels que l'Agriculture, les Pêches, l'Artisanat, ...
l'implication du secteur privé pour l'alphabétisation des employés notamment les secteurs à forte main d'œuvre analphabète tels que le BTP, le textile ...
la promotion de la convergence des programmes et actions de développement local avec les programmes d'alphabétisation (INDH, Micro crédits ...).

alpha.gov

keazy
17/01/2010, 16h11
tout n'es pas vraiment noir ,mais l'article contient des vérités,je ne vois pas pourquoi on doit se fâcher

desert_rose
17/01/2010, 16h12
Oh oudjda que je suis touche par tes propos toi aussi. Plus que de l'histoire de la chèvre de Mr Seguin telle que récitée par Gad Elmleh!

Focus
17/01/2010, 16h14
C'est une triste realité certes, mais l'espoir reste de mise, car on sent que MVI veut developper le royaume et il ne se contente as uniquement de parole mais d'actes, comme on a pu le voire avec les grands chantiers lancé et qui rapporteront à coup sur des points de croissance. Quand on voit que les bidonville sont en voit de faire partie de l'histoire, quand on voit le developpement des infrastructur et de l'eco, on perd pas espoir. Il y- a le point noir qu'est l'education, mais la question à ete prise en main avec la reforme de l'enseignement superieur et les chiffres sont là, puisque le revenu augmente, on a une classe moyenne qui emerge et qui est le moteur de l'economie marocaine et qui fait qu'on à ue croissance enrichissante, contrairement a certains pays du coins qui malgré les recettes et les reserves de changes en centaines de miliards ont une population qui s'enfonce toujours plus dans la precarité.

desert_rose
17/01/2010, 18h49
C'est surtout une realite noire sans blanc et un peu out-of-date. La realite reelle elle est bcp plus complexe que cela.

Quand on est en contacte continue avec le Maroc on sait que ce n'est pas que l'un ou l'autre.

Une chose est certaine, le Maroc avance et bouge.

C'est une triste realité certes

absente
17/01/2010, 19h01
Je ne comprends toujours pas qui donne le droit a ces journaleux de faire ces declarations sur des pays qui ne leur appartiennent pas:rolleyes:

Les journalistes marocains font-ils la meme chose avec la france? Les journalistes marocains etudient-ils la pauvreté en france, l'analphabetisme en france, la betise anti-religieuse en france, l'intolerance en france etc.etc.etc. ????


Ils ne lacheront pas prise. Ils ne l'ont jamais fait depuisla decheance de l'andalousie;)

Flilette
17/01/2010, 19h57
les bidonville sont en voit de faire partie de l'histoire

ça ne veut pas dire que les pauvres ont disparu...ça veut dire qu'on les a mis loin des regards ... les logements de gamme moyenne sont hors de prix pour la classe moyenne...et le secteur de l'immobilier est infesté de corruption, spéculation et de mainmise étrangère.

nostravostra
17/01/2010, 20h23
Ce n'est pas normal que les marocains essaient toujours de soigner l'image de leur pays. S'ils considèrent les algériens comme des frères alors je ne vois pas à quoi sert cette obsession de leur cacher la vraie face du Maroc. Il ne faut pas avoir honte de la misère.

leval
17/01/2010, 21h55
Je n'ai pas lu l'article, mais j'imagine qu'il parle de la pauvrreté, du chômage, de l'analphabétisme, des innégalité social etc...

Nous en sommes tous daccord, le Maroc est un pays en voie de développement, le Maroc peut faire mieux certes, mais les français comme la plupart des occidentaux ont une mentalité de colonisateur qui est trés marqué.
Ils dénoncent la pauvreté au Maroc (pays pauvre diras-ton) tout en fermant les yeux sur les centaines de SDF qui meurent chaque année en France, des éxemples il y en a des tas.

Pour faire simple et assez cyniquement je dirai qu'il est normal de trouvé des pauvres dans des pays pauvre, l'est-il quand il s'agit de pays hyper développé et riche ?

Flilette
17/01/2010, 23h23
là tu parles plus de l'algérie que du Maroc.
les promoteurs immobilier au Maroc sont a majorité privéle fait qu'ils soient privés n'a pas empêché qu'ils soient corrompus comme en Algérie...et la flambée des prix par spéculation comme en Algérie aussi...

Mais la mainmise étrangère sur le secteur immobilier est une spécificité à la marocaine ...des riads anciens(comme à Marrakech) machaallah au lieu d'être conservés comme patrimoine architectural arabo-musulman (absence de loi de protection du patrimoine et des biens), dont l'acquisition est réservée aux citoyens marocains, ont été cédés aux occidentaux pour une bouché de pain, il y a quelques années...et maintenant c'est devenu une mode en Europe d'acquérir une seconde résidence au Maroc, car proche du bercail !

Ces terres d'islam vendues aux occidentaux est un gachis pour la oumma !

Haroone
17/01/2010, 23h41
le fait qu'ils soient privés n'a pas empêché qu'ils soient corrompus comme en Algérie...et la flambée des prix par spéculation comme en Algérie aussi...

Mais la mainmise étrangère sur le secteur immobilier est une spécificité à la marocaine ...des riads anciens(comme à Marrakech) machaallah au lieu d'être conservés comme patrimoine architectural arabo-musulman (absence de loi de protection du patrimoine et des biens), dont l'acquisition est réservée aux citoyens marocains, ont été cédés aux occidentaux pour une bouché de pain, il y a quelques années...et maintenant c'est devenu une mode en Europe d'acquérir une seconde résidence au Maroc, car proche du bercail !

Ces terres d'islam vendues aux occidentaux est un gachis pour la oumma !la flambée des prix n'était pas à cause de la speculation, mais plutot à une demande plus forte que l'offre....le secteur immobilier corompus?! je comprend pas ce que tu veux dire par ça?!
pour les riads anciens ce sont des propriétés privés, leur propriétaire marakchis l'ont cédé, l'état ne pouvait les empêcher... les merakchis étaient cons sur ce coup, parcontre les fessi eux ne se sont pas laissé faire, des associations sont mise en place pour empêcher les gens à vendre leur ryad...c'est domage pour merakche c'est vrai je suis deg aussi. une telle lois veut dire se renfermer sur soi même, en france aucune lois n'empeche un etranger d'aquerir des chateaux de la renaissance... quand on choisi de s'ouvrire on l'assume...

Flilette
18/01/2010, 00h04
La loi de l'offre et de la demande (la Demande reste constamment > offre) est la conséquence de la corruption et de la spéculation...
Blanchiment d'argent par le biais de sociétés écrans dans le secteur de l'immobilier
La majorité de ceux qui peuvent se permettre d'acquérir un logement sont les marocains vivant à l'étranger puis le logement reste souvent vide toute l'année mis à part la période estivale ou s'il est loué, le prix de la location n'est pas à la portée du marocain moyen
http://www.youtube.com/v/IHk48LZFBUc&hl=fr_FR&fs=1&

Flilette
18/01/2010, 00h16
http://www.youtube.com/v/n3LifqwUqtg&hl=fr_FR&fs=1&

Nourman
18/01/2010, 11h34
http://www.jeuneafrique.com/photos/003082009143110000000garerabat-2.jpgLe réseau ferroviaire s'étend et de nombreuses gares sont créées ou rénovées© DRDepuis dix ans, le pays est en chantier. Architecte en chef de ces grands travaux, Mohammed VI a engagé une véritable course contre la montre pour rattraper le retard en équipements et dessiner le futur du royaume.
Quand on lui demande ce qui a changé au Maroc ces dix dernières années, Najat, cinquantenaire vivant à Rabat, répond, amusée : « Eh bien regardez vous-même, ces routes, ces villes nouvelles, ces tramways, ces stations balnéaires… Il y a encore dix ans, tout cela n’existait pas. » Et ce n’est pas fini. À chaque secteur (tourisme, industrie, logement) correspond un plan ambitieux avec des objectifs chiffrés et des calendriers serrés.
Les seules infrastructures de transport (routes, ports, aéroports) devraient représenter un investissement de 120 milliards de dirhams (DH, 10,7 milliards d’euros) sur la période 2008-2012. Le développement du réseau routier s’est imposé comme une priorité, afin de favoriser les échanges commerciaux et de relier les grands pôles économiques.

Des milliers de kilomètres d’autoroutes
Aujourd’hui bitumé à 60 % et d’une longueur de 60 000 km, le réseau marocain est l’un des plus performants d’Afrique. Le rythme de réalisation des autoroutes n’a cessé d’évoluer, passant de 40 km par an dans les années 1990 à 100 km par an entre 2002 et 2005, pour atteindre aujourd’hui 160 km par an. Le volume des investissements a lui aussi considérablement grossi, de 600 millions de DH par an à la fin des années 1990 à près de 4 milliards aujourd’hui.
Grâce à ces efforts, le Maroc devrait posséder à l’horizon 2010 un réseau autoroutier de près de 1 500 km, notamment après l’ouverture d’un axe Oujda-Fès et la finalisation de la liaison Tanger-Agadir. Cette dernière, longue de 233 km et qui a nécessité un investissement de près de 7 milliards de DH, aura un impact majeur sur le dynamisme économique de la région. À partir de 2020, elle devrait accueillir près de 9 000 véhicules par jour, dont une moitié de poids lourds. Originalité de ce projet, il a attiré des investisseurs chinois. La China National Overseas Engineering (Covec) a construit un des tronçons les plus difficiles, à flanc de montagne, sur 44 km, et c’est également une société chinoise qui est chargée de la construction du plus grand pont ferroviaire du Maroc, dans la région de Tanger.
À cet égard, le développement du réseau ferroviaire est un autre volet important de la stratégie nationale des transports. Entre 2005 et 2009, 15 milliards de DH ont été investis par l’Office national des chemins de fer (ONCF) afin de rénover les gares, de desservir le nouveau port de Tanger-Med et de doubler les voies Meknès-Fès.
Dans la région de l’Oriental, la construction de la ligne Nador-Taourirt a nécessité un investissement de 2,5 milliards de DH et deux ans de travail. Un projet qui « va permettre de désenclaver la région et de dynamiser les échanges économiques, créant ainsi de nombreux emplois », explique un responsable de l’ONCF.
Un projet de train à grande vitesse Tanger-Casablanca, puis Casablanca-Marrakech, est également sur les rails, pour lequel un protocole a été signé avec la France, qui sera chargée de la conception, la construction, l’exploitation et l’entretien des lignes, qui seront mises en service en 2015.
L’un des projets les plus emblématiques de ces dix ans de règne reste la construction du port de Tanger-Med (voir p. 91). Entré en service en juillet 2007 (et en juin 2008 pour Tanger-Med II), il a nécessité un investissement de près de 11 milliards de DH et devrait, d’ici à deux ans, devenir le premier port de transport de marchandises du continent.

Une urbanisation renouvelée
Pour répondre aux besoins urgents de logements dans des villes surpeuplées par l’exode rural et grignotées par l’habitat insalubre, le gouvernement a lancé un vaste programme de villes nouvelles. À l’horizon 2020, quinze villes nouvelles devraient sortir de terre. C’est déjà le cas à Tamansourt, dans les environs de Marrakech, où le chantier a été engagé en 2004, et à Tamesna, à quelques kilomètres de Rabat, dont la première phase a commencé en 2007. Divisée en deux tranches de 1 200 et 700 hectares, Tamansourt comptera 88 000 unités de logements, pour accueillir à terme 450 000 habitants. Le coût total du projet s’élève à 34 milliards de DH, dont environ 4 milliards pour les équipements publics. Sur 840 hectares, Tamesna devrait quant à elle accueillir 250 000 habitants et couvrir ainsi 38 % des besoins en logement de la région de Rabat.
La capitale elle-même (2,8 millions d’habitants), longtemps considérée comme endormie, connaît actuellement un réveil fulgurant et prend des airs de mégalopole. Partout, les grues se déploient et redessinent sa physionomie. Notamment avec l’aménagement de la vallée du Bouregreg, là même où la ville est née : un projet d’urbanisation pharaonique sur 6 000 ha, pour un investissement de 10 milliards de DH. Là où prospéraient des marécages, s’élèvent aujourd’hui deux marinas, de nouveaux quartiers, des restaurants de luxe mais aussi un pont, un tunnel et un tramway pour désengorger les liaisons avec la ville voisine de Salé.

Le royaume joue la carte du tourisme
Le pays, qui espère accueillir 10 millions de touristes en 2010, doit également développer sa capacité hôtelière. Le plan Azur prévoit la réalisation de six stations balnéaires. La première, Saïdia, située sur la Méditerranée, a enfin été inaugurée le 19 juin 2009 après avoir accumulé beaucoup de retard dans sa réalisation. Piloté par le groupe Addoha, c’est le plus gros chantier touristique jamais réalisé au Maroc. Le site, qui s’étend sur 700 hectares, devrait à terme compter neuf hôtels de standing, des résidences touristiques, trois parcours de golf, des marinas… Selon l’Office national du tourisme, la station devrait afficher un taux d’occupation de plus de 60 % dès cet été. La station balnéaire de Mazagan, sur l’Atlantique, accueillera quant à elle ses premiers clients en octobre. Réalisé par le groupe Kerzner, ce projet a nécessité un investissement de 3,1 milliards de DH.
Les premiers mois de l’année 2009 ont été difficiles pour l’ensemble de ces projets. Les pluies torrentielles de cet hiver ont ralenti l’avancement des chantiers et le contexte de crise économique mondiale a installé le doute chez certains investisseurs. Mais, malgré cette conjoncture défavorable, les autorités semblent fermement engagées à poursuivre dans la voie de la modernisation. Ce qui est certain, c’est qu’il suffit d’ouvrir les yeux pour constater que la physionomie du pays est en train de se modifier très profondément.
Grâce à cette politique volontariste de grands travaux, le Maroc a su attirer de nombreux investisseurs étrangers. En 2007, le royaume a drainé un flux d’investissements directs étrangers (IDE) de l’ordre de 2,57 milliards de dollars, contre 2,4 milliards en 2006 (20,8 milliards de DH, ou 1,8 milliard d’euros), selon le rapport 2008 de la Conférence des Nations unies sur le commerce et le développement (Cnuced). Il est ainsi la première destination des IDE au Maghreb et la quatrième sur le continent.
jeuneafrique


on peu être, pas d'accord avec lui, sur quelques dossiers, mais nul n'ignore que M6 est un roi jeune est un homme de terrain, les marocain on une image du roi bâtisseur ,M6 aussi c'est L'INDH qui vise la réduction de la pauvreté, la précarité et l’exclusion sociale
M6 aussi c lui

http://www3.0zz0.com/2009/10/13/01/774114756.jpg (http://www3.0zz0.com/2009/10/13/01/774114756.jpg)
http://www.libertasoccidentalis.net/libertasoccidentalis09/wp-content/uploads/2009/12/M6-Inauguration-1024x871.jpg (http://www.libertasoccidentalis.net/libertasoccidentalis09/wp-content/uploads/2009/12/M6-Inauguration.jpg)

nostravostra
18/01/2010, 11h59
Je vois que vous-êtes une victime de Nouredine Ayouch, le Jacques Séguéla du Maroc.

Haroone
18/01/2010, 12h06
http://www3.0zz0.com/2009/10/13/01/774114756.jpg

trop fort la photo:lol:

Nourman
18/01/2010, 12h12
j'attends pas un journaliste pour me dire qui bon ,qui mouvais ,c'est les actes qui comptent, victime ou pas, c'est mon point de vue, et de beaucoup des marocains ,je pense,(wallaho a3lam :mrgreen:)

Haroone
18/01/2010, 12h18
j'attends pas un journaliste pour me dire qui bon ,qui mouvais ,c'est les actes qui comptent, victime ou pas, c'est mon point de vue, et de beaucoup de marocains je pense,(wallaho a3lam :mrgreen:)tout le monde est convaincu au maroc que M6 est là pour faire avancer le pays, le cendage de telquel censuré prouve la popularité du roi, hassane 2 malgrés qu'il était plus charismatique que M6 n'a pas pu avoir la même popularité, au debut tout le monde était deçu de M6, la tête à claque, qui a du mal a donné un discours sans avoir un papier devant lui, on lui reprochait sa timidité, mais 10ans aprés tous les marocains s'en foutent de ce détail, on préfère largement M6 à H2 ... on s'inquiéte même pour sa santé...

nostravostra
18/01/2010, 13h13
tout le monde est convaincu au maroc que M6 est là pour faire avancer le pays
J'espère que ce ne sont pas tous les marocains qui sont aussi naifs sinon c'est dommage. Vous nous faites rappeler le faux espoir qui a suivi l'élection de Bouteflika. Je ne compare pas les deux pays mais je tiens à vous préciser qu'il n'y a qu'une révolution polpulaire qui pourra libérer nos deux pays du joug colonialiste.

houari16
18/01/2010, 13h18
on lui reprochait sa timidité, mais 10ans aprés tous les marocains s'en foutent de ce détail, on préfère largement M6 à H2 .. on s'inquiéte même pour sa santé...

devenu une obsession :rolleyes: ?

- Louange à Dieu.

pour un seul but qui préoccupe tout le temps SM Mohamed 6 et qui est le bonheur des Marocains et les intérêts du Maroc ... Grâce à Dieu nous avons un roi sage ,dynamique et qui aime si profondément son peuple qu'il est devenu son seul soucie ,et qui pousse le roi à sacrifié son temps et son bonheur personnel pour le bonheur de son peuple... Ainsi le peuple marocain, a grande confiance dans les décisions et la sagesse du roi.

Ainsi j’appel tous les Marocains à soutenir tous les décisions royales

Acharif Moulay BOUSKRAOUI

une autre obsession : l Algerie du même auteur ( en s adressant à l Algerie )


Louange à Dieu.


L'Algérie doit savoir ,ainsi que le polisarios que nous somme un Etat fort ,une nation supérieur ancré dans l'histoire ,

-Sa majesté a pris d importances mesures pour raffermir les institutions démocratiques et promouvoir la liberté da la justice et d expression, sous le leadership de sa majesté le Maroc a fait d importants progrès en matière des droits de l homme et des droits de la femme

-SM Mohamed 6 œuvre pour une justice forte et indépendante, pour faire du Maroc cet Etat fort et souverain, un Etat de démocratie et d’institutions constitutionnels…

- et j'espère que nous frères Algériens n'ont pas oublié nos mains blanches...

-alors tout le monde doit savoir que c’est le Maroc qui donne les leçons dans ce domaine dans nous somme maître ,car si nous avons choisie le chemin des droits et de démocratie c’est par notre propre volonté

le Maroc sera tolérance zéro contre tout ceux qui croient profiter de la démocratie ,des droits de l’hommes et de la liberté d’expression

haroone

Exacte : l ere de HII ( la peur !! ) et de M6 ( le bonheur ? ? ) , ça fait deux ...

Haroone
18/01/2010, 13h38
J'espère que ce ne sont pas tous les marocains qui sont aussi naifs sinon c'est dommage. Vous nous faites rappeler le faux espoir qui a suivi l'élection de Bouteflika. Je ne compare pas les deux pays mais je tiens à vous préciser qu'il n'y a qu'une révolution polpulaire qui pourra libérer nos deux pays du joug colonialiste.tu compare l'incomparable... le faux espoir des algeriens aprés l'élection de boutef, alors que là on parle d'un resultat de 10ans de reigne de M6, on parle de chiffres qui prouvent que l'ére M6 et l'ére du progrés, ceci dans tous les domaines, avec les plans qu'on a reussi à les exécuté, il faut savoir qu'il a commencé par investir dans les domaines qui rapportent, des chantiers qui rapportent, et grace aux benef, on poura alors passer à des domaines sociales, le maroc est pauvre, et ne peut pas commencer par l'education et la santé et le social, des secteurs qui consomment sans produire des richesses. le plan tourisme est reussi, les prochains plans maroc vert, des investissements colossaux dans le domaine de l'agriculture va sortie les payasans de la pauvereté.. le point faible du maroc sont les payasans... les villes marocaines tous sans exceptions ont changé de visage, moi qui habite à l'etranger à chaque fois je retourne au maroc, il ya des grands changements...le Maroc est un grand chantier hamdolah.. rdv dans 10ans,
tous les domaines, les complexes sportifs, les festivaux qui ont progressé notre produit national... la vague nayda...les secteur audiovisuels, avec 8 chaines maintenant, avt M6 on se contentait de nos 2 chaines qui font piter...les autoroutes qui ont triplé en 10ans, le mégaport de tanger et prochainement cdelui de nador, ... et la liste est longue tout ça était fait en 10ans

desert_rose
18/01/2010, 21h02
Il faudrait l'envoyer aux journaleux de marianne.
En fait j'avais une remarque ou plutot une question a poser. L'article commence en mentionnant les visiteurs algeriens qui seraient ravis de la Corniche de Casablanca, je me demande pourquoi? Et puis j'aimerais bien avoir le nom de l'auteur de l'article qui signe M.G.

Quelqu'un peut aider?

http://www3.0zz0.com/2009/10/13/01/774114756.jpg

trop fort la photo:lol:

icosium
18/01/2010, 21h55
Pourquoi chercher l’origine de l’auteur, l’article renferme des vérités et est publier dans un hebdomadaire français très sérieux (Marianne). L’image dont vous voulez faire la propagande sur ce forum ne reflète par la réalité de votre royaume enchanté. Ca ne sert à rien de cacher la vérité avec un tamis.

Raco
18/01/2010, 21h58
C MARTINE GOZLAN qui signe M.G.chez marianne.

Cookies