PDA

Voir la version complète : Bouteflika n’aurait pas trouvé de gens honnêtes


Page : [1] 2

chegevara
18/01/2010, 11h37
Personne ne sait les vraies raisons qui ont empêché l’installation de l’Organe national de prévention et de lutte contre la corruption (ONPLCC), bien que cela fait 4 ans qu’il ait été créé. On s’interroge alors si vraiment cet organe va avoir le pouvoir de réprimer les corrupteurs, surtout que les crimes financiers les plus graves ont été commis dans les secteurs les plus stratégiques de l’Etat, avec l’implication d’importantes personnalités. On s’interroge, également, si nos responsables prêtent l’importance aux soupçons de corruption qui planent autour d'eux, sachant que des centaines, d'entre eux, refusent de faire des déclarations sur leurs biens.
« Nous sommes déterminés à lutter contre la corruption sous toutes ses formes. Nous avons établi des mécanismes législatifs et réglementaires qui nous permettent d’entamer notre travail. Ils seront renforcés dès l'installation d'une commission nationale, à cette fin. Chaque corrupteur doit être puni par le pouvoir judiciaire, conformément aux lois de la République. » Ce sont les propos du Président de la république, Abdelaziz Bouteflika, lors de son discours qu’il a adressé à l’ouverture de l’année judiciaire, le 28 Octobre dernier. Les observateurs ont cru que le Président allait installer une commission qui luttera contre les personnes impliquées dans le pillage des fonds publics. Cependant, il s’est avéré qu’il s’agissait du mécanisme que Bouteflika avait mis en place, il y a 4 ans, mais sans pouvoir le lancer, jusqu’à ce jour. Il s’agit, en fait, de l’Organe de prévention et de lutte contre la corruption, apparu dans la loi n ° 01 06 du 20 Février 2006, publiée au Journal officiel le 8 Mars de la même année.
Entre la date de ce discours et aujourd’hui, il y a de cela quatre ans, des dizaines de scandales financiers ont été enregistrés, dont le plus grave, est celui des transactions suspectes au niveau de Sonatrach, suite auxquelles son Président Exécutif, Mohamed Meziane, a été placé sous contrôle judiciaire, alors que deux de ces assistants ont été mis derrière les barreaux. En plus de ce scandale, on a, également, découvert que des pots de vin ont été glissés, dans le cadre de la réalisation de l’autoroute est-ouest, qui ont conduit à la détention provisoire du Secrétaire général du Ministère des travaux publics ainsi que des responsables au ministère et aux services de sécurité. Les enquêtes qui ont été ouvertes sur ces deux dossiers, vont certainement faire tomber plusieurs grosses têtes.
Les observateurs ont estimé que les raisons qui ont du retarder le lancement de l’Organe de lutte contre la corruption, c’est que le Président de la république n’a pas trouver des gens honnêtes et intègres, auxquels il peut faire confiance. Et si c'est le cas, la corruption a sévit dans l’Etat, au point ou il est devenu plus possible de trouver des gens propres et intègres. Cette impression s'applique même aux responsables les plus proches du Président de la république, puisque il n’a trouvé aucune personne apte, qui peut lui faire confiance, en lui confiant la gestion de cette institution, dont la loi prévoit qu'elle est composée d'un président et de six membres. Pis encore, l’ensemble du staff gouvernemental ainsi que toutes les personnalités importantes, sont soupçonnées de corruption. Cela est dû à la simple raison, qu’ils violent la loi, qui les oblige d’informer les algériens de leurs biens, en les publiant dans le Journal officiel, deux mois après leur élection ou désignation.
elkhabar..

hben
18/01/2010, 12h27
« Nous sommes déterminés à lutter contre la corruption sous toutes ses formes. Nous avons établi des mécanismes législatifs et réglementaires qui nous permettent d’entamer notre travail. Ils seront renforcés dès l'installation d'une commission nationale, à cette fin. Chaque corrupteur doit être puni par le pouvoir judiciaire, conformément aux lois de la République. » Ce sont les propos du Président de la république, Abdelaziz Bouteflika,

Il peut toujours déclamer ses belles intentions! Ça sert au mieux à user de l'encre!
Quand on sait que treize ministres sont issus de Tlemcen et combien de PDG, de secretaire généraux, de walis...et patati et patata et bouheff luttera contre la corruption...

alessandro
18/01/2010, 12h30
les gens honnêtes il y en a beaucoup mais ce qu'il cherche c'est quelqu'un qui fait semblant de travailler avec beaucoup de résultats statistiques chaque année mais sans lui créer de problèmes avec les barons qui l'ont fait élire.

avarnus
18/01/2010, 13h34
La vrais raison est toute simple, il n'a aucune volonté de combattre la corruption, sauf quand il s'agit de déstabiliser ou de supprimer les anti-boutef.

sans lui créer de problèmes avec les barons qui l'ont fait élire

Personne n'est derriere la dernière election de boutef, il est le vrais commandant en chef du navire, et il oeuvre pour l'installation définitive d'un système totalitaire a la cubaine, avec des concéssions économique aux grands de ce monde pour se mettre a l'abris d'attaque sur les volets droit de l'homme, démocratie...etc .

Cela me rappel le fameux "Seif Elhajaj " lors de sa première election, et le résultat plus de 10 ans apres et la avec sa loi de réconcilation nationale.

bledard_for_ever
18/01/2010, 13h36
Il peut toujours déclamer ses belles intentions! Ça sert au mieux à user de l'encre!
Quand on sait que treize ministres sont issus de Tlemcen et combien de PDG, de secretaire généraux, de walis...et patati et patata et bouheff luttera contre la corruption...


ça serait interessant de le savoir :)

pour les ministres il y en que trois sur 35 nés à tlemcen allez 5 si tu rajoutes deux né à msirda :-)

shadok
18/01/2010, 13h44
Les observateurs ont estimé que les raisons qui ont du retarder le lancement de l’Organe de lutte contre la corruption, c’est que le Président de la république n’a pas trouver des gens honnêtes et intègres, auxquels il peut faire confiance

Ce n’est pas vrai les gens honnêtes et compétents existent. Ils se sont retirés du système.

absent
18/01/2010, 14h09
Toujours la même excuse, lui l'honnête ne trouve personne d'honnête parmi tout un peuple......

Aya on est en 2010, arrêtez les vieilles excuses....

Gironimoo
18/01/2010, 14h26
ça serait interessant de le savoir

pour les ministres il y en que trois sur 35 nés à tlemcen allez 5 si tu rajoutes deux né à msirda :-)
a dire vrai ils sont 10 ministres à être originaire de la wilaya de Tlemcen entre Tlemcen ville, M'sirda et Maghnia ...
Noureddine Yazid Zerhouni (M'sirda) Mourad Medelci (Tlemcen) Tayeb Belaiz (M'sirda) Chakib Khelil (Tlemcen) Abdelhamid Temmar (Tlemcen) Amar Tou (M'sirda) Tayeb Louh (M'sirda) Djamel Ould-Abbes (Tlemcen) Daho Ould Kablia (Tlemcen) Abdelkader Messahel (Tlemcen)

elfamilia
18/01/2010, 14h31
Bouteflika n’aurait pas trouvé de gens honnêtes

ça ne peut être que vrai; les gens honnêtes n'acceptent pas de travailler avec les corrompus.

sako
18/01/2010, 14h50
Personne ne sait les vraies raisons qui ont empêché l’installation de l’Organe national de prévention et de lutte contre la corruption (ONPLCC)

Combattre un phénomène social par la création d’une simple commission…quelle idée !! Ce sera un organe bureaucratique de plus, avec des membres désignés sur des critères obscurs.

Pourquoi ne pas laisser ce rôle à la Justice, il suffit de la reformer, lui rendre son indépendance, et surtout former des juges spécialisés dans la délinquance économique et financière pour qu’ils puissent mener leur enquêtes même à l’étranger..
Comment combattre la corruption avec des juges qui n’ont aucune notion sur les rouages de l’économie et de la finance ?

Accpluscan
18/01/2010, 15h22
a dire vrai ils sont 10 ministres à être originaire de la wilaya de Tlemcen entre Tlemcen ville, M'sirda et Maghnia ...
Noureddine Yazid Zerhouni (M'sirda) Mourad Medelci (Tlemcen) Tayeb Belaiz (M'sirda) Chakib Khelil (Tlemcen) Abdelhamid Temmar (Tlemcen) Amar Tou (M'sirda) Tayeb Louh (M'sirda) Djamel Ould-Abbes (Tlemcen) Daho Ould Kablia (Tlemcen) Abdelkader Messahel (Tlemcen)
Au fait, il y en a bien 13 ! Le député du RCD, N. Ait-Hammouda les a cite lors d'une seance de l'APN. Il a aussi cite les noms des 19 walis originaires de l'ancien departement de Tlemcen. Personne a l'APN ni ailleurs ne s'est leve pour contredire ces chiffres et ces noms.
Par ailleurs, la mère des corruptions est le truquage des élections, a differents niveaux. Tant que la fraude électorale persiste en Algerie, toute action pour combattre ce fleau est vouee a l'echec certain.

hben
18/01/2010, 16h40
Corruption : les ministres s’en lavent les mains
Par : Mustapha Hammouche


“C’est la première et la dernière fois que je parle de cette affaire”. Monsieur le Ministre ne compte pas se laisser importuner plus que cela sur l’enquête pour malversations en cours à Sonatrach ! C’est à croire que Khelil a convoqué la presse pour lui dire que tout ce qu’il sait lui vient des journaux. Encore un peu et c’était à lui de poser des questions, car “si la presse a accès à certaines informations, nous n’y avons pas accès”, se plaint-il.
À la bonne heure ! Une profession confinée à la seule presse de papier, accablée des maux de “déficit de professionnalisme et d’éthique”, boycottée, manipulée, assaillie par les intimidations et les convoitises corruptrices, se retrouve, à l’occasion, accusée d’en savoir trop quand elle fait autre chose que de relayer les notes des chargés de communication.
En tout état de cause, la règle, en matière de scandales de gestion, est que les investigations éclatent de manière spectaculaire pour s’évanouir en queue de poisson, comme s’évanouissent les ruisseaux dans le désert. Si c’est pour nous dire qu’il n’a rien à dire, Khelil aurait pu, au lieu de tenir une conférence de presse, prendre exemple sur Barkat, ancien ministre de l’Agriculture, ou sur Saâdani, ancien président de l’Assemblée : depuis le temps que les médias évoquent le destin du Fonds de développement agricole et de l’argent du GCA. Pas même une mise au point, malgré les multiples articles ! On voit bien que, contrairement à ce que croit le ministre, ce n’est pas la presse qui “décide qu’ils sont coupables”.
On a compris : les ministres, par ailleurs vigilants sur tant de détails, ne voient pas l’argent qui fuit. Ainsi, Ghoul, ministre chef de chantier, à qui n’échappe pas le moindre mètre de retard de macadam, a appris par la presse que ses cadres sont soupçonnés de concussion. Idem pour Mimoun dont l’administration gérait, à son insu, l’approvisionnement de la pêche turque en thon.
De fait, ni la presse ni l’opinion publique ne se font d’illusions : pas plus qu’elles n’ont connu le fin mot de l’affaire BRC, elles n’en sauront très probablement pas plus sur l’affaire Sonatrach en cours. Pour rappel, le scandale BRC, loin d’entamer le pouvoir du ministre de tutelle, n’a même pas empêché son département, qui a déjà autorité sur l’entièreté du sous-sol national, d’étendre son empire au dessalement d’eau et, depuis 2007, à l’énergie nucléaire et aux énergies renouvelables.
L’affaire Khalifa nous instruit, pour ainsi dire, sur les limites de toute enquête policière et de toute instruction judiciaire quand il s’agit de malversations touchant le Trésor public et les caisses sociales.
Le citoyen le plus indifférent à la chose publique et le plus distant de l’intérêt général éprouverait quelque indignation à apprendre qu’on s’en prenne aussi indélicatement au budget d’un projet emblématique comme l’autoroute Est-Ouest ou à une institution dont le chiffre d’affaires correspond au revenu national, une institution devenue symbolique, parce que des techniciens patriotes ont transformé un certain 24 février en second 5 juillet.
Mais des ministres se contentent de s’en laver les mains en vous disant qu’au moment du saccage, ils regardaient ailleurs que dans les comptes dont ils ont la tutelle !

M. H.

absent
19/01/2010, 01h22
Au fait, il y en a bien 13 ! Le député du RCD, N. Ait-Hammouda les a cite lors d'une seance de l'APN. Il a aussi cite les noms des 19 walis originaires de l'ancien departement de Tlemcen. Personne a l'APN ni ailleurs ne s'est leve pour contredire ces chiffres et ces noms.
Par ailleurs, la mère des corruptions est le truquage des élections, a differents niveaux. Tant que la fraude électorale persiste en Algerie, toute action pour combattre ce fleau est vouee a l'echec certain.
Le fait que Boutef le roi favorise Tlemcen, on l'a toujours dit mais c'est pas ça le plus grave, le régionalisme en Algérie est assez ancien, le pire c'est qu'il se comporte réellement comme un roi, là il faut aller voir ce que Monsieur est en train de se faire construire à Tlemcen.....

ayoub7
19/01/2010, 02h12
On n'attend pas d'un corrompu de combattre la corruption. Tout le monde sait que Boutef. a vole des millions de la cour des comptes algerienne... Faut pas etre surpris qu'il ait ferme les yeux sur les exactions des "copains"...

icosium
19/01/2010, 04h31
ayoub7,

La situation de la corruption n’est pas aussi reluisante dans ton royaume.

absent
19/01/2010, 04h52
Fallait vraiment que tu nous sortes le Maroc toi?

Même dans un sujet aussi grave qui ronge notre pays, vous osez détourner la discussion sur "celui qui est pire que nous", sur celui par lequel vous êtes complexé et obsédé??

Si tu veux parler de la corruption au Maroc va sur International ou mieux encore sur un forum Marocain!

Ici, ça parle du petit traitre qui a ruiné le pays, la corruption est à sa phase finale en Algérie, elle a atteint tous les niveaux et les scandales à milliards éclatent chaque jour! C'est pas assez grave?

Fouad
19/01/2010, 05h54
Pour trouver des gens a qui l'Etat paye des salaires faramineux a ne rien faire ou, plutot, a se remplir les poches c'est facile mais pour trouver des gens honnêtes pour lutter contre la corruption celà parait difficile ????:rolleyes:

Voyons, ce n'est pas sérieux; Il suffit de voir le terroire des gens marginalisés ou qui se sont marginalisés pour constater que parmis le peuple Algérien il y a encore des hommes compétents, sérieux et qui aiment leur Pays.:22:

Seulement et malheureusement, il n'y a plus que les oppotunistes qui émergent dans notre beaux pays ou la pensée unique et la langue de bois sont la règle.:twisted:

Que Dieu bénissent notre Patrie !!!!

Karim28
19/01/2010, 06h02
Aw? Moha est moderateur?

alessandro
19/01/2010, 07h24
ça montre un peu son milieu d'évolution, il faut changer de fréquentations pour voir des gens honnêtes au lieu d'insinuer que tous les algériens sont malhonnêtes et qu'on va rester comme ça pour toujours.

Cela dit, il faut souligner que les personnes honnêtes sont détectées très tôt par les bandits qui occupent les postes clés et sont brisés en mille morceaux depuis leur entrée jeunes dans tous les secteurs de l'administration. On leur casse le dos et on les empêche de grimper les échelons et même si par miracle ils occupent un bon poste ils n'auront aucun pouvoir réel de décision jusqu'à ce qu'ils cèdent à la médiocrité ambiante et à la fiesta nationaliste. On préfère les gens qui font semblant de travailler aux gens qui travaillent vraiment.

Donc aucune chance de trouver dans les hautes sphères les personnes qu'il faut. Le président devra utiliser le microscope social et descendre dans l'Échelle pour repérer les jeunes futurs dirigeants.

bledard_for_ever
19/01/2010, 08h51
a dire vrai ils sont 10 ministres à être originaire de la wilaya de Tlemcen entre Tlemcen ville, M'sirda et Maghnia ...
Noureddine Yazid Zerhouni (M'sirda) Mourad Medelci (Tlemcen) Tayeb Belaiz (M'sirda) Chakib Khelil (Tlemcen) Abdelhamid Temmar (Tlemcen) Amar Tou (M'sirda) Tayeb Louh (M'sirda) Djamel Ould-Abbes (Tlemcen) Daho Ould Kablia (Tlemcen) Abdelkader Messahel (Tlemcen)

Khelil est né à Oudjda
ould kabla à Tanger
yazid Zerhouni à Tunis
Louh à maghnia
:)

et les 25 autres ou? :)

Gironimoo
19/01/2010, 09h24
Khelil est né à Oudjda
ould kabla à Tanger
yazid Zerhouni à Tunis
Louh à maghnia
... et moi je suis né a Alger si tu veux tout savoir ... peu importe ou ils sont nés ... c'est l'origine ancestrale qui prime.


et les 25 autres ou?
M'sila et Batna ont la part belle :)

bledard_for_ever
19/01/2010, 09h42
et moi je suis né a Alger si tu veux tout savoir ... peu importe ou ils sont nés ... c'est l'origine ancestrale qui prime.


bof, il y a plus de kabyles à Alger qu'à Tizi :)

et puis si tu veux bosser à l'aéoport ou dans une entreprise publique ou dans une administration, tu ne connais pas un kabyle t'es mort :mrgreen:

benam
19/01/2010, 11h51
Bouteflika n’aurait pas trouvé de gens honnêtes
Arrêtons de l'accabler, le pôvre !
Il a dit des gens honnêtes. Allah ibarek ! Mais il n'a certainement pas trouvé ceux qui correspondent à ce que lui, il entend par personne honnête... Al Capone ?

Pour les ministres : Zerhouni est originaire de Nedroma (60 km de Tlemcen), Khélil de Tlemcen, Ould Abbas de Aïn Temouchent (à mi-chemin entre Oran et Tlemcen)...

hben
19/01/2010, 12h14
et puis si tu veux bosser à l'aéoport ou dans une entreprise publique ou dans une administration, tu ne connais pas un kabyle t'es mort

Et pour un job de ministre faut connaitre qui???:mrgreen:

Anebneu
19/01/2010, 12h30
Quand les choix sont dictés par des gens malhonnêtes, il est normal que le résultat soit ainsi....

bledard_for_ever
19/01/2010, 12h31
Et pour un job de ministre faut connaitre qui???:mrgreen:


tu connais tres bien la réponse

H'mimed :mrgreen:

abs1301
19/01/2010, 20h12
bonsoir tout le monde
je vous invite à suivre la discussion que j'avais ouvert au sujet de l'article 277 du code de la procédure civile et dites moi après qui est ce qui va garantir la réussite et la continuité de la lutte contre la corruption.La discussion est dans la rubrique 'astuces et entraides' et porte le titre 'explication de l'article 277 du code de la procédure civil.Tandisque moi je veux bien croire à la volonté de l'ETAT d'éradiquer la corruption et l'injustice dans tous les rouages.

l'imprevisible
19/01/2010, 20h23
J'aime l'histoire en tant que science !

Sir Bouteflika figure à la tête des crapules historiques du pays ! Les années 70's se souviennent encore de ses frasques tapageuses et couteuses!



../..

doudou33
20/01/2010, 08h10
moi je ne qualifierai pas monsieur le president de crapule ,je pense qu'il avait les moyens de faire la fete sans l'apport des caisses de l'etat..maintenant vous comptez le nombre de ministre de tlemcen et batna ..mais vous oubliez que la plupart des postes clees dans la societe sont tenu par des kabyles et ou est le probleme ,en realite personne ne s'interesse au probleme du peuple ,tout est base sur une rivalite de groupe et ce n'est pas difficille de connaitre a travers deux mot le clivage politique des personnes rcd mack et autre .....en tout cas il y a eu beaucoup de changement en algerie ces derniere annees et de bon changement et le monde ne s'est pas fait en un jour....

l'imprevisible
20/01/2010, 09h14
A moins d'être sectaire dans sa tête le débat ici n'est pas Kabyles Vs Arabes (SIC) J'assume entièrement le qualitatif que je mobilise pour qualifier l'actuel président de la république! L'accusation de détournement de fonds n'est un secret pour personne ! Les méandres du système ne datent pas d'hier !!

Tu es prié de ne pas me faire dire ce que je n'ai jamais dit sur ce forum ou ailleurs !

Les "kabyles" dont tu parles sont des algériens acquis à un camp bien précis, qui ont fait le choix intéressé, de servir la doctrine nationaliste bas de gamme!



Au passage: arrêtes de te faire plus "hypocrite" que tu ne l'es déjà à mon encontre ! je n'ai aucune envie de me prendre la tête avec un individu qui se permet de m'insulter derrière mon dos ! Quand tu auras le courage de tes insultes reviens faire un tour !
Je viens de déroger à mon code de conduite, ainsi qu'à celui de FA, je ne le ferai pas une seconde fois !!



../..

Cookies