PDA

Voir la version complète : Générations républicaines


bladerunner
20/06/2004, 20h36
Il y a quelques jours, Reagan nous quitta.

En repassant la cassette de sa vie et de sa présidence, à travers mes vagues souvenirs réveillés par quelques documentaires intéressants sur la vie du playboy américain, je n’ai pu retenir mon étonnement anodin devant les similitudes de la politique américaine des eighties et celle de W.

Reagan voyait les rouges partout, Bush voit les barbus partout. Reagan a tué des innocents pour le canal du panama au nom de la liberté et de la démocratie. W en fait autant en Irak pour quelques oléoducs.

Reagan n’hésita pas à qualifier l’URSS d’empire du mal. C’est partagé par W. mais cet empire est plutôt triangulaire : Baghdad, Téhéran et Damas. Reagan sema la pagaille au Nicaragua, W. n’en fit pas moins en Afghanistan. Reagan a froidement sponsorisé les massacres de Sabra et Chatilla en 1982. W. sponsorise le même homme dans ses massacres à Jénine et dans la bande de Gaza. Reagan était un acteur raté, Bush un entraîneur de baseball raté.

A cause du déploiement d’armes nucléaires en Europe, il y eut un long bras de fer entre Reagan et Mitterrand. Il y eut un autre pour des raisons pas très différentes entre W. et Chirac.

Avec Reagan certaines parties du monde commençaient à détester l’Amérique. W. a fait largement mieux, c’est tout le monde qui la déteste.

W. et Reagan, deux hommes différents mais une même politique impérialiste approuvée par 60% des américains….

Une seule petite différence, Reagan est déjà mort et Bush le sera bientôt…

nassim
21/06/2004, 00h45
Hello blade,

Si t'avais regardé un peu plus bas, t'aurais vu mon topic qui parlait du même sujet ( http://www.algerie-dz.com/forums/viewtopic.php?t=5042 ). :wink:

Les républicains ont ces particularités que sont l'unité et la solidarité entre eux. Ils défendent farouchement leurs idées et ont généralement une ligne politique unifiée, contrairement aux démocrates, qui eux, sont moins organisés.

Une seule petite différence, Reagan est déjà mort et Bush le sera bientôt…
Tu veux nous attirer les foudres de la NSA?! :1:

Avucic
21/06/2004, 01h44
Salut Blade !

Excellent analyse.

En effet après son élection, Reagan qualifié à l'époque par la presse d’acteur minable, (second rate actor) ne s’est géné de dire ses pensées aux dirigeants du monde et n’a pas mâché ses mots.
Par la suite, avec l’écroulement du bloc de l’Est, Bush le vieux a trouvé champ libre pour se lancer dans l’invasion de l’Irak.

Mais ce choix n’est pas un hasard : Déjà le renard de Nixon avait déclaré en 1973 (ou 74) que le pétrole du golf appartenait à tout le monde (comprendre les américains).

Quant à Bush senior, des articles ont fait état de son activité comme agent de la CIA en Irak où il aurait été arrêté et aurait subi des sévices du régime de Sadam.
Ceci, encore d’après des rumeurs, aurait engendré sa haine envers Sadam.

bladerunner
21/06/2004, 10h46
Bonjour Jedi, Avuccic

Je suis désolé, j'ai effectivement vu le topic mais j'ai cru que ça parlait d'autre chose, toutes mes excuses.

France 2 a dernièrement diffusé un excellent reportage sur Bush, je me suis marré en lisant certaines réactions d'agents de CIA telles que "Bush a plus d'argent que Dieu lui-même" ou "pouquoi Dieu a mis le pétrole chez les arabes ?".

Il y a un moment aussi un autre agent du CIA a dit que "Si l'Arabie saoudite réduit sa production de 25% c'est la chute de l'Amérique". On tous cas, on s'entend tous sur le fait que l'Arabie saoudite est un état clé :mrgreen:

Concernant Bush, je ne pense pas qu'il soit immortel :ben2:

nassim
21/06/2004, 16h42
Hello guys,

Il est évident que la super-puissance US ne saurait tourner sans la pétrole saoudien, mais cette dépendance est toute relative. Pendant que la création et l'innovation foisonnaient aux USA; les leaders saoudiens n'avaient que deux choses en tête : Financer les terroristes (algériens notamment) et gaspiller leur argent dans la quasi-débauche.
C'est là toute la différence entre les smart yankees et les dumb saoudiens.

D'ici quelques décennies, il n'y aura plus de pétrole et à ce moment là, beaucoup se remettront à méditer sur l'oeuvre de Reagan qui à son arrivée à la maison blanche, avait fait voté des crédits monstres à la recherche US et à la NASA en particulier.

L'avenir est au savoir. L'Inde est d'ailleurs l'un des pays qui a le mieux compris cette approche!

Cookies