PDA

Voir la version complète : Kaâkaâ: Nous avons tué 1000 personnes à Bentalha et Raïs


chegevara
23/01/2010, 18h05
Les déclarations de Kaâkaâ Katibet El-Hak, lors de son procès jeudi dernier, ont révélés le passé de la première organisation terroriste voulant instaurer une république islamique en Algérie. Ce dernier a fait part de la haine que nourrissaient ses compagnons envers le peuple algérien en général, notamment après la fatwa du terroriste Abou Moundir, qui autorisait le massacre des civils.

Le terroriste surnommé « Kaâkaâ », « C. M. » dont le procès a eu lieu ce jeudi au tribunal criminel d’Alger, a déclaré que la Fatwa du terroriste Aboul Moundir était en quelques sortes une condamnation à mort de tout le peuple algérien et tous les crimes commis par le groupe islamiste armé (GIA) après 1997, date de l’émission de la Fatwa, doivent être assumés par ce dernier en personne pour avoir contribué au massacre des milliers d’innocents.

Selon les déclarations de Kaâkaâ, il serait le commanditaire de l’assassinat du troisième émir du groupe islamiste armé (GIA), Abou Tourab à la demande de quelques chefs influents à l’intérieur du groupe. Antar Zouabri a ensuite été désigné quatrième émir de l’organisation (GIA) qui a fait des milliers de victimes parmi les civils et les forces de sécurité.

Kaâkaâ avait rejoint les groupes armés en 1994 comme élément de soutien. Il suivait les mouvements des forces de sécurité. Il a été arrêté en 1996 et soumis à des interrogatoires avant d’être relâché dans le cadre de la liberté provisoire et rejoignit immédiatement les groupes armés avec lesquels il participa à sa première opération contre une caserne militaire dans la région de Beggoura où ils tuent 10 soldats et prirent des armes et des tenues militaires.

Une série d’embuscades sont alors tendues aux les forces de l’armée. Une attaque contre une villa des forces spéciales échoue, une embuscade tenue aux éléments de la garde communale. Selon Kaâkaâ, toutes les opérations étaient organisées contre toutes les institutions de l’état.

Les opérations terroristes visaient les autorités jusqu’à l’émission de la Fatwa qui autorisait le massacre de tous. C’était en quelques sortes une condamnation à mort de tous le peuple algérien. Les massacres commençaient alors et les terroristes, selon les dires de Kaâkaâ, tuaient sans distinction et sans merci à l’instar des massacres de Ben Talha et Raïs où 1000 personnes ont été sauvagement tuées.

L’accusé poursuit ses déclarations sur les massacres perpétrés par les groupes terroristes qui ont égorgé 19 enfants âgés entre 3 et 4 ans à Beggoura, à l’image du Pharaons qui tuait les enfants d’Israël. Lors d’une descente, ils tuèrent 11 personnes d’une même famille à Larbaâ. Une femme et sa fille ont été, elles aussi tuées et des dizaines d’autres femmes violées puis tuées.

Une jeune fille de la région de Beggoura, kidnappée par le groupe de Kaâkaâ avec 12 autres femmes, raconte qu’elles ont été violées par les terroristes. La jeune fille a été la cuisinière des terroristes pendant deux mois et a réussi à s’enfuir, alors que les autres femmes, y compris sa mère, ont été tuées. C’est elle qui a donné le nom de Kaâkaâ. La jeune fille a aussi déclaré qu’elle avait trouvé des dizaines de cadavres de femmes violées près du campement des terroristes. Kaâkaâ Katibet El-Hak a été arrêté à El Harrach en compagnie d’autres terroristes qui ont réussi à prendre la fuite. Ils se dirigeaient vers une clinique privée dans le but d’opérer Kaâkaâ au pied droit, blessé dans l’explosion d’une bombe.

Kaâkaâ a été arrêté en possession d’une arme et d’une bombe. Le parquet a requis contre lui la peine de mort pour les crimes qu’il a commis suite à ses aveux devant les services de sécurité qu’il a essayé de renier devant le tribunal, ne reconnaissant que l’assassinat d’une jeune dans la région de Larbaâ.


Ennahar/ Moussa Bounira

Bourguignon89
23/01/2010, 18h54
La peine de mort c'est tout ? Ce mec là est un monstre, il s'en fout de mourir! Ce qu'il lui faut c'est la torture jusqu'à la fin de ses jours tout ce qu'il mérite.

Accpluscan
23/01/2010, 19h05
Avec Boutef, il ne risque rien. Tout comme Hattab et Abderzak le paras, ils seront mis dans lieu sur et relâchés par la suite avec une indemnité et un logement.

Bourguignon89
23/01/2010, 19h11
Le peuple devrait protester contre cette reconciliation nationale surtout les familles des victimes parce que c'est une très grande humiliation . Ils crachent sur la mort de nos cousins sauvagement assassinés! Si le virus est moins virulent, il est toujours présent et peut se réactiver à tout moment.

doudou33
24/01/2010, 06h59
la reconcilliations c'est n'est pas une amnesie aucun meurtre de citoyen ne peut rester impuni et et ces gens payeront devant le createur et sur terre ...pas de torture non laissons pour l'instant la justice divine s'en charger ...khetel lorh ouin troh......................une grande pense pour toutes les innocentes victimes puisse dieu les acceuillir en son vaste paradis

Walidk
24/01/2010, 10h37
Il a été arrêté en 1996 et soumis à des interrogatoires avant d’être relâché dans le cadre de la liberté provisoire et rejoignit immédiatement les groupes armés avec lesquels il participa à sa première opération contre une caserne militaire dans la région de Beggoura où ils tuent 10 soldats et prirent des armes et des tenues militaires.

J'essaie de comprendre pourquoi on l'avait relâché...

Sitchad
24/01/2010, 10h56
J'essaie de comprendre pourquoi on l'avait relâché...
Terro de service .

Walidk
24/01/2010, 11h00
J'ai pensé justement qu'il s'agissait d'un collaborateur mais les faits disent tout le contraire....

chemic19
24/01/2010, 11h32
Le peuple devrait protester contre cette reconciliation nationale surtout les familles des victimes parce que c'est une très grande humiliation .


alors donne -nous une autre solution.
sans cette réconciliation ,tu aurait toujours regardé des photos et des vidéos des massacres sur le journal télévisé de 8h00.
sans cette réconciliation ,tu aurait toujours entendu l'assassinat de nos soldats ( simples soldats) , leur seule faute est qu'ils ont voulu gagne pain.
sans cette réconciliation ,tu aurait toujours entendu des nouvelles sur des personnes égorgées là ou là-bas.
et j'en passe.............

résidant en algérie ,je vois la réconciliation est la meilleur chose qu'il a fait Bouteflika.

avarnus
25/01/2010, 11h42
alors donne -nous une autre solution.


Boutef lors de sa première élection, parlait aussi de " Seif El Hadjaj " , cet épée, elle a eu le temps de rouillée, sans qu'il la brandisse, ne serais qu'une seule fois.

sans cette réconciliation ,tu aurait toujours regardé des photos et des vidéos des massacres sur le journal télévisé de 8h00.



Bien avant Boutef, la politique choisie été de ne pas parler des actes terroristes dans les JTs de l'entv.

Sinon les masacres intellectuels continuent a sévir au journal télévisé.


sans cette réconciliation ,tu aurait toujours entendu des nouvelles sur des personnes égorgées là ou là-bas.
et j'en passe.............


J'entends et je lis toujours sur des actes terroristes commis ici et la.

Sinon la baisse des actes terroristes commencée a se faire sentir, lors de la dernière année ou Zarouel été président, il (Boutef) aurait continué la même politique, qui a été la politique de l'extermination du terrorisme, saurait été mieux, car le mal aurait disparu, sa politique de réconciliation, n’est qu’une mise en veille du mal , il peut resurgir a n’importe quel moment.

zwina
25/01/2010, 12h46
Kaâkaâ Katibet El-Hak a été arrêté à El Harrach en compagnie d’autres terroristes qui ont réussi à prendre la fuite. Ils se dirigeaient vers une clinique privée dans le but d’opérer Kaâkaâ au pied droit, blessé dans l’explosion d’une bombe.

Encore un d'El Harrach........

nostravostra
25/01/2010, 13h25
Kaâkaâ: Nous avons tué 1000 personnes à Bentalha et Raïs
Voila le problème de l'Algérie, au lieu que la DRS infiltre l'administration publique (qui gère les deniers publics) pour débusquer les corrupteurs, elle a plutôt infiltré la maison de la presse pour nous accoucher d'un article comme celui là du torchon Ech-chourouk.

chemic19
25/01/2010, 13h31
Boutef lors de sa première élection, parlait aussi de " Seif El Hadjaj " , cet épée, elle a eu le temps de rouillée, sans qu'il la brandisse, ne serais qu'une seule fois.

non ,pas du tout ,il parlait de la concorde dés sa premiére compagne électorale.

Bien avant Boutef, la politique choisie été de ne pas parler des actes terroristes dans les JTs de l'entv.

et ça empéche les gens de savoir qu'est ce qui se passe? de plus à quoi sert cette politique tant que les gens savaient d'une maniére ou autre (autres chaines par ex)

Sinon la baisse des actes terroristes commencée a se faire sentir, lors de la dernière année ou Zarouel été président, il (Boutef) aurait continué la même politique, qui a été la politique de l'extermination du terrorisme, saurait été mieux, car le mal aurait disparu, sa politique de réconciliation, n’est qu’une mise en veille du mal , il peut resurgir a n’importe quel moment.

c encore faux ,cette politique dont tu a parlé ci-dessus, qui a donné l'impression autour cette baisse des actes criminels,
connaissant la guerre mené par l'OTAN en Afganistan.on peut dire que ce genre de guerres est trés trés difficile surtout dans un pays comme l'algérie (voir sa géographie).sait-on jamais ? peut étre que le cas contraire qu' aurait eu lieu.

oudjda
25/01/2010, 15h44
Citation:
J'essaie de comprendre pourquoi on l'avait relâché... DIMAFHEL: Terro de service .

merci pour la reponse qui resume tout.
quand laayayda l'ennemi nr 1 des services secret algerienne ,police, gendarme et l'armée algerien quand cet ennemi du peuple algerien quand ce criminel avec tout ce qu'il a fait ce deplace pour les funairaille de smain lamari. quand il fait des entretien avec nezzar, quand il reçoit une 4x4 ,maison et un salaire.
en fait l'amnestie est faite pour les chefs de ces terros (service)wallah a3lam, excuse mon intervention

avarnus
25/01/2010, 16h09
non ,pas du tout ,il parlait de la concorde dés sa premiére compagne électorale.


il avait bien dit que cette concorde s'accompagnera s'une date butoir, et ceux qui ne se soumettront pas auront a faire a "Seif el Hadjaj" .


et ça empéche les gens de savoir qu'est ce qui se passe? de plus à quoi sert cette politique tant que les gens savaient d'une maniére ou autre (autres chaines par ex)


C'été pour répondre a ceci "tu aurait toujours regardé des photos et des vidéos des massacres sur le journal télévisé de 8h00.
"

c encore faux ,cette politique dont tu a parlé ci-dessus, qui a donné l'impression autour cette baisse des actes criminels,
connaissant la guerre mené par l'OTAN en Afganistan.on peut dire que ce genre de guerres est trés trés difficile surtout dans un pays comme l'algérie (voir sa géographie).sait-on jamais ? peut étre que le cas contraire qu' aurait eu lieu.



Sauf que toute la différence est que'en Algérie, l'armée qui menait et mène toujours cette guère est une armée algérienne, donc pour le terrain je pense que cela ne sera pas un obstacle, surtout avec l'aide les citoyens (Exemple les patriotes).

Cookies