PDA

Voir la version complète : un proche de Khelil, sous les verrous


nacer-eddine06
23/01/2010, 22h19
le directeur de la nouvelle ville de Hassi Messaoud, un proche de Khelil, sous les verrous


Après les cadres dirigeants de sonatrach, Radio Kalima a appris que l’un de ses proches, M. Zeriati, le directeur du projet de la nouvelle ville de Hassi Messaoud a été arrêté. Il avait été nommé et installé à ce poste en février 2007 par Chekib Khelil en personne. Les arrestations n’en finissent plus autour du ministre.
Selon des informations obtenues par nos journalistes, les cadres dirigeants de Sonatrach, y compris le PDG, Mohamed Meziane, ont tous chargé le ministre, son épouse, une américaine d’origine palestinienne et leur fils installé à Londres, lors de leurs auditions face aux officiers du DRS. Car c’est là que ça se passe. Cette opération contre la corruption n’est pas une opération émanant de la justice mais du DRS. Le département du garde des sceaux, Belaiz, proche de Bouteflika, ne sait plus quoi faire.
Il faut dire que Chakib Khelil et son entourage, assuré d’une totale impunité grace à la couverture présidentielle ne se gênait plus. Les frais de bouches (hôtels, voitures, thalasso, manucure entre paris, Genève et New York) de Chakib Khelil, Mohamed Meziane et Réda Hemche, le chef de cabinet ont dépensé la coquette somme de 8,3 millions de dollars
en 2009.
Ils sont soupçonnés d’avoir des dizaines de millions de dollars ramassées grâce à des commissions et à des pots de vin. Les enquêteurs sont à la recherche des comptes en banques en Europe et aux Etats-Unis. Nos sources indiquent qu’en ce qui concerne le PDG de Sonatrach, les preuves sont établies. Il aurait lui-même craquait lors de son audition par les hommes du général Toufik le 31 décembre 2009. Sans l’intervention du ministre de la justice qui a plaidait son état de santé, il serait en prison avec ses collaborateurs et ses deux fils. Quant à Réda Hemche, l’ex chef de cabinet de Sonatrach, présentait par la quasi-totalité des prévenus comme le « cerveau » des affaires de corruption, il est installé à Lugano. Arrêté et inculpé en 1997 à Marseille pour trafic de voiture, l’homme est nommé conseiller auprès du PDG de Sonatrach en 2000 après le retour de Bouteflika aux affaires avant de devenir chef de cabinet. Il a la particularité d’être originaire, comme chakib Khelil et Ould Kaddour, l’ex patron de BRC, du petit patelin, H’naia, le village du père de Abdelaziz Bouteflika.

Bouteflika-Toufik: guerre ou arnaque?

Ne boudons pas notre plaisir. Pour une fois que les officiers du DRS utilisent l’argent des algériens pour traquer les corrompus et non pas les militants des droits de l’homme ou les journalistes, on ne va pas s’en plaindre, même si personne n’est dupe. Cela fait plus de dix ans que le pillage des richesses de l’Algérie se fait au grand jour sans que les hommes du général major Tewfik ne lèvent le petit doigt. Au contraire ils avaient pour mission de protéger ce qu’ils considéraient comme la clientèle du régime et harcelaient dans le même temps ceux qui osaient les dénoncer. Du reste, même aujourd’hui, ils ne poursuivent que les corrompus du camp d’en face en continuant de protéger les leurs. La corruption en tant que telle, n’est pas et n’a jamais été un problème pour le DRS. Alors que se passe t il ? La guerre entre Bouteflika et le puissant patron du DRS, en poste depuis 20 ans, faut il le rapeller, est elle réelle? Ou les deux hommes se sont ils encore entendu, comme en 2004, pour redorer leur blason en s'attaquant à des symboles de la corruption? On le saura très vite.

Yahia Bounouar
lematin

alien
23/01/2010, 23h03
Ce chakib klhalil a ses proches partout ? (sontrach hassi massoud)
bref, boutef, khalil, zerhoni et le reste de leur clique du clan d'oujda, se départagent le gâteau algerie.

absent
24/01/2010, 00h14
Non Alien, tu sembles ne pas connaitre les autres dirigeants de l'Algérie, les hommes verts.

La différence est que ceux ci sont anciens, Bouteflika a fourré son nez un peu partout et ses hommes ont accrus la corruption pour ramasser des milliards, si il ne s'agissait que de ça, il n'y aurait pas de problème pour la DRS, seulement depuis plusieurs années Boutef va chasser sur la chasse gardée des anciens, et ça ils ne le supportent pas, ils veulent lui montrer à qui il a affaire, et lui répondent à leur manière......

Evidemment rien n'est sûr dans ce que je dis, mais cette rumeur au départ se confirme avec l'étrange coïncidence des évènements qui convergent vers cette hypothèse, ce journal a raison de le rappeler.

mimi
24/01/2010, 00h38
C'est claire que c'est un règlement de comptes. Sinon si la DRS voulait vraiment faire son travail elles avait déjà du pain sur la planche depuis des années mais ils n'ont pas bougé le petit doigh va savoir pourquoi. Mais je partage l'avis du journaliste, on va pas se plaindre.

taurus
24/01/2010, 07h26
on va pas se plaindre d'accord mais on devra aussi attendre la suite et fin de ce nouveau feuillton debut 2010 !!!!

Aggour
24/01/2010, 08h59
Qu'importe s'il y'a concurrence dans la lutte contre la corruotion, que la DRS mène une guéguèrre contre les corrompus de l'autre camp ou que Bouteflika joue au chat et á la souris avec les services de Tewfik, l'éssentiel est que des bandits sont arrétés et que des traitres á la nation et au peuple sont mis hors d'état de nuire.

Pendant 20 ans l'algerie a eu des priorités autre que la lutte contre le pourissement social et la généralisation de l'ésprit mafieux érigé en "9fasa", le plus vil est cité en éxemple. Entre l'enrichissement individuel et le financement de projets répréhensibles, Le système et le régime viennent de reconnaitre et d'avouer leur implication dans des crimes passibles tous de peines sévères, ils avouent que la poursuite de ces actes nous mènera vers des issues catastrophiques.

Une chose est sûre est que sans la présence d'une élite intègre et incorruptible et sans garde fous solides, les mesures prises par l'état risquent de rater encore une fois l'occasion de sauver á long terme l'Algérie.

taurus
24/01/2010, 09h12
petite precision les veritables bandits sont soit jamais mis en cause , jamais leur nom n'apparait et meme si ca devait arriver ca se couvre les copains, et ils doivent se la couler douce et dorer au soleil jusqu' ce que ca se calme et qu'on oublit un peu

absent
24/01/2010, 09h46
Aggour ce n'est surtout pas aujourd'hui, sous ce régime qu'il faut avoir la naïveté de croire qu'il y aura lutte contre la corruption!

Encore une fois, ce qui se passe n'est pas le réveil de la justice ou des consciences, mais simplement des coups bas entre deux camps au pouvoir. Evidemment on s'en plait pas, mais l'Algérien subit la corruption à toutes les échelles, ça ils s'en foutront éternellement....

D'accord avec toi taurus, que je salue au passage.;)

Aggour
24/01/2010, 10h31
Tu as raison Moha, je ne suis pas aussi naif que ca. Ce n'est pas pendant ce mandat du président qu'on verra l'éradication de la corruption et des crimes économiques, la situation est tellement pourrie qu'il faudra amputer des pans entiers.
Le réveil de la justice et des consciences nécéssitent des campagnes de sensibilisation de la société, des prises de positions des intellectuels, du patriotisme et du renouvellement des acteurs politique et surtout d'un grand organisme de lutte capable de sévir partout et mème dans les hauts rouages de l'état.
Une sorte de "FBI " ou de "CIA" avec des moyens énormes proportionnels á l'ampleur du crime.

Ce n'est pas boutef ou Tewfik qui éradiquera la corruption mais comme il faut un début á tout permets moi de savourer cette joie qui me prend á chaque fois qu'un voleur au col blanc est mis sous les verrous. C'est á cause de cette racailles que des millions d'algériens se sont éxilés et préférés vivre ailleurs que d'etre sous la botte de ces minables.

absent
24/01/2010, 11h16
Evidemment, comme je l'ai dis, on se plaindra pas du fait qu'ils s'entre déchirent et fasse éclater la vérité, ou une partie de la vérité (parceque les gros poissons restent cachés, à l'instar d'un Ighil Meziane qui fait de la prison pour l'affaire Khalifa, comme si un entraineur qui ramène des sponsors avait commis quelque chose de plus grave qu'un haut fonctionnaire qui donne des privilèges contre de l'argent ou des biens).

brume
24/01/2010, 11h35
Ces zélés qui traquent en grande transparence la corruption, plus pour se venger les uns des autres plutôt que par souci de faire éclater la vérité au grand jour et dénoncer les coupables, feraient mieux de concentrer toutes leurs énergies à nettoyer l'Algérie de tous ces dangereux terroristes graciés, qui se promènent en toute liberté en bénéficiant de tout ce qu'ils veulent. L'Algérie est devenue l'Eldorado des terroristes dont les enfants et ceux des quartiers avoisinants deviendront de notoires bandits. Les parents ôtent les vies et les enfants vident les poches.... Les vies humaines et la sécurité du citoyen sont plus importantes que tous les dinars raflés par les rapaces. Hors sujet? Ben non, tout se rejoint...

taurus
24/01/2010, 16h48
tout flatteur vit aux depens de celui qui l'ecoute
a partir de la on comprend que le sceptcisme qui m'incite a ne pas faire confiance a ce pouvoir et surtout notre president (allah ghaleb ) moi et tout ceux qui ne veulent plus et ne croient plus a ce genre d'ineptie et de mensonge !!!! si on retourner en arriere meme juste apres 62 les memes problemes sont toujours d'actualité et le pouvoir en place les ressases et ressases et essai de nous faire croire que tou va s'arranger avec des sorties mediatiques dans ce genre la et des promesses que des promesses
combien de fois avont nous eu droit a ce message de lutte contre la corruption ?? combien de promesses ont ete tenues et realisé ????( et je parle pas dces delais oublie)
moha je te retourne le salut kho j'espere que tout va bien pour toi

Cookies