PDA

Voir la version complète : La repentance de l’infidèle…


Page : [1] 2 3 4 5

absent
25/01/2010, 15h31
En observant le comportement de certaines personnes de mon entourage, je n’ai pas pu m’empêcher de faire certains constats et une question me taraudait depuis des mois.

Certaines personnes en couple continuent à pavaner dans les salons du célibat et ne n’en cachent guère. On les voit flirter avec des partenaires autres que leurs conjoints. Ceci s’amorce par un besoin permanent de séduction qu’ils ne peuvent plus exercer avec leurs femmes ou tout simplement par manque de confiance pour finir par un besoin incoercible et incontrôlable qui est celui de la curiosité maladive et la quête du dépaysement.

Au départ, aucune intention de tromperie ou de passer à l'acte n’est décelée, d’au moins pas à ce stade de cette relation officieuse. Le résultat est souvent le même : l’homme divorce et s’envole avec la maitresse.

Je voudrai m'atteler sur cette maitresse qui croit, à tort ou à raison, qu'elle a piqué la cerise sur le gâteau de sa voisine, cousine, amie ou juste d'une de ses connaissances. Elle devient une alchimiste qui pense pouvoir transformer son métal sans valeur en or. Est-ce possible?

Mes questions sont les suivantes :

Pensez-vous qu’une personne au passif sulfureux puisse être une femme/un homme fidèle après qu’elle/il eut avoué (e) des adultères (officiels ou formels par rapport à une relation de mariage) ?
Pourriez-vous faire confiance en une personne et fonder avec elle une relation durable connue pour ses tromperies ?

PS : merci de nous éviter les discours moralisateurs (trahison c’est haram et la fidélité est une vertu…) ou les procès d’intention.

momo.05
25/01/2010, 15h38
la fidelité est importante c'est clair mais je pars du principe que rien n'est signé d'avance....on fait comme on peut.........personne n'est a l'abrit de retomber amoureux,de se perdre qq part,y'a des personnes qui pourront faire abstraction de leur bonheur parce qu'ils sont mariés!
style,"je l'aime plus mais je ne le tromperais jamais".......respect!mais leur bonheur a eux?on ne vit qu'une fois,c'est egoiste peut etre mais qu'auront ils fait de leur vie?:confused:

Pensez-vous qu’une personne au passif sulfureux puisse être une femme/un homme fidèle après qu’elle/il eut avoué (e) des adultères (officiels ou formels par rapport à une relation de mariage) ?
Pourriez-vous faire confiance en une personne et fonder avec elle une relation durable connue pour ses tromperies ?

peut toujours faire un bout de chemin............;)

lilha
25/01/2010, 15h43
Pensez-vous qu’une personne au passif sulfureux puisse être une femme/un homme fidèle après qu’elle/il eut avoué (e) des adultères (officiels ou formels par rapport à une relation de mariage) ? Non

Pourriez-vous faire confiance en une personne et fonder avec elle une relation durable connue pour ses tromperies ? Non

Je répond non parce que je ne pourrais pas vivre pleinement ma relation avec un homme comme sa car j'aurais toujours un doute :rolleyes:

Absente
25/01/2010, 15h48
Avant, j'aurai pu répondre comme Momo.
Maintenant, je réponds comme Lilha.

absent
25/01/2010, 15h50
Merci momo et Lilha,
Tout d'abord parceque vous avez respecté les recommandations d'El Bahar mais aussi vos réponses sont sans équivoques.

La réponse pour l'instant est un non franc avec une petite nuance pour momo sur les circonstances en amont de la relation.

Je reviendrai plus tard pour tirer la conclusion.

absent
25/01/2010, 15h52
Merci Cirta pour ta réponse.

Peux-tu néanmoins nous donner, si c'est possible bien sûr, ce qui est ce point de référence d'avant et d'après?

Tchektchouka
25/01/2010, 15h55
Mais pour quelles raisons un personne comme ça voudrait elle s'engager dans une relation comme le mariage (avec tout ce que ça implique en terme d'engagement etc)?

Pourquoi ne pas continuer comme 'avant' tout simplement? :rolleyes:

absent
25/01/2010, 16h00
Tchek,

Il faut se mettre du coté de la maitresse qui veut troquer son titre de maitresse à celui d'épouse (même de seconde position).
Elle pense pouvoir transformer l'oiseau volage en un palmier dattier que seul une catastrophe naturelle puisse déraciner...

C'est quoi ta réponse?

Absente
25/01/2010, 16h04
El Bahar,
Mis à part des raisons personnelles que je n'étalerai pas, je pense que la confiance en l'autre est ce qu'il y a de plus précieux dans un couple ;). La conviction que l'être aimé ne nous trahira pas, ne nous fera pas de mal, fera tout pour nous rendre heureuse...je ne comprenais pas que des gens puissent être effondrés par une rupture ou une trahison. Je le comprends maintenant...juste parce que je sais maintenant ce que c'est que d'avoir une telle conviction.

Gandhi
25/01/2010, 16h08
Pourquoi ne pas continuer comme 'avant' tout simplement? :rolleyes:

Bonne question

D'ailleurs ce qui font ces choses, je les défis de rester célibataire jusqu'à la fin de leur vie car le mariage est un contrat morale qu'ils n'ont pas inventé.

Et s'ils veulent réinventer un nouveau contrat qu'ils le fassent au lieu de d'usurper ce qui existe et ce qui est définit et dont la définition est reconnue.

S'il ne peuvent pas assumer ce contrat, alors qu'ils s'abstiennent.

Enfin si les deux personnes ont la même définition du mariage (avec possibilité de tromper comme option) alors qu'ils assument. Bon vent à eux

Gandhi
25/01/2010, 16h10
Enfin si les deux personnes ont la même définition du mariage (avec possibilité de tromper comme option) alors qu'ils assument. Bon vent à euxLe problème c'est que la définition du mot tromper c'est vraiment transgresser une règle morale ou contractuelle à laquelle on s'est engagée :rolleyes:

Tchektchouka
25/01/2010, 16h11
OK. Donc ta question est spécifique aux femmes et non aux hommes (coureurs de jupons)?

Dans ce cas, je dirais que sur un plan pûrement abstrait, n'importe quelle personne peut commettre des erreurs et se repentir et même devenir meilleure en fonction des leçons apprises et la volonté d'aller vers l'avant.

Sur un plan pratique (cad prenant en considération des facteurs socio-culturels), il serait difficile de s'assurer des intentions réelles d'autrui et un passé noir est certainment cause directe de préjugés. C'est la même chose dans le monde du recrutement, un casier judiciaire réduirait nettement les chances d'accéder aux posts demandés.

Ultimement, ça dépendra du secteur de marché que cette personne cible et son succés dépendra de l'offre et la demande.

absent
25/01/2010, 16h11
Merci encore une fois pour ce complément d'information Cirtabeille.

Je comprends parfaitement ton raisonnement et celui-ci me convient parfaitement...comme réponse.

Si tu permets, je peux tenter de corser un peu la question et imaginer un scénario plus croustillant!!!

Supposons que tu sors avec un homme avec qui tu vis un conte de féé. Avant de vous passer la bague au doigt, il t'avoue qu'il est marié /ou le jour où il t'a connu il n'était pas céliobatire au sens formel de ce terme et de peur de te perdre il t'a caché sa double vie (qu'il avait une femme ou une copine). Quelle serait ta réaction?

PS:Tu peux choisir de ne pas répondre.

momo.05
25/01/2010, 16h14
Supposons que tu sors avec un homme avec qui tu vis un conte de féé. Avant de vous passer la bague au doigt, il t'avoue qu'il est marié /ou le jour où il t'a connu il n'était pas céliobatire au sens formel de ce terme et de peur de te perdre il t'a caché sa double vie (qu'il avait une femme ou une copine). Quelle serait ta réaction?

poulallaaaa les prises de tete............:confused:

bah j'imagine que je balance ses affaires par la fenetre.........et que c'est pas le seul zome sur terre!:confused:

balkis
25/01/2010, 16h17
si je puis répondre aussi voilà ma réponse
si je connais un homme et que je suis attachée à lui mais qu'il m'avoue être déjà marié là tout s'écroule et je le fuis comme la peste car s'il a menti sur ça il doit mentir facilement
je ne dis pas que l'homme de ma vie doit être "neuf" mais ce que je veux c'est qu'il ait rompu ses engagements AVANT de sortir avec moi car en aucun cas je ne veux être la cause d'un divorce ou d'une rupture
je ne veux pas faire à autrui ce que je ne souhaite pas qu'on me fasse

*ArWen*
25/01/2010, 16h18
aïe ,:confused:
j'imagine le coup dure que ce sera pour la personne en question !:confused::confused:
aucune personne saine d'esprit ne digérera ça aussi facilement !


ps: tu ne fais pas une étude sur les couples et l'amour par hasard ?:mrgreen::mrgreen:

Absente
25/01/2010, 16h20
Supposons que tu sors avec un homme avec qui tu vis un conte de féé. Avant de vous passer la bague au doigt, il t'avoue qu'il est marié /ou le jour où il t'a connu il n'était pas céliobatire au sens formel de ce terme et de peur de te perdre il t'a caché sa double vie (qu'il avait une femme ou une copine). Quelle serait ta réaction?Ben...je le quitte. Là, c'est simple. Il a menti depuis le début et m'a caché une partie de sa vie...je ne veux pas de lui.
En revanche, dans le cas où il me l'aurait dit dès le début, qu'on aurait eu un coup de foudre et qu'il aurait été franc avec sa copine (oui parce que sa femme, c'est autre chose) avant qu'il ne s'engage avec moi, là, c'est autre chose. C'est très délicat. Un cas de conscience se présentera mais ce n'est pas aussi répréhensible que le premier cas.

absent
25/01/2010, 16h22
Tchek,

Donc ta question est spécifique aux femmes et non aux hommes (coureurs de jupons)

Non pas forcément!!! Je me suis que pour femme, il est plus facile de se mettre à la place d'une femme pour mesurer sa capacité à faire table rase du passé de sa moitié.

Ceci dit, l'homme avec un passif aussi sulfureux soit-il peut retrouver le chemin de la repentance et décider finalement de se re-caser puisqu'il pense trouver cette fois-ci la perle rare(il peut se tromper encore mais là n'est pas la question).

Pour revenir au sujet, tu ne penses pas qu'une entreprise en besoin de main d'œuvres serait moins regardante vis-à-vis du cassier judiciaire des candidats jugés avec un bon potentiel pour remplacer le salarié malade?

Sur un secteur aussi pointu, ce n'est ni la demande ni l'offre qui compte mais la correspondance au poste.

Tu n'as toujours pas répondu aux deux questions.

Gandhi,
Par définition, un contrat n'est pas permanent. On peut à tout moment réviser ses clauses...qui nécessitera évidemment l'accord des deux parties contractantes.

absent
25/01/2010, 16h28
Momette, Belkis et Cirtabeille.
Ce n'est pas si facile qu'on puisse le croire...Je ne dis pas que ce choc est facilement encaissable mais le contexte peut faire édulcorer des principes qu'on pense figés et définitivement gravés dans le marbre.

Arwen,
Non, j'ai mieux à faire dans ma vie.

momo.05
25/01/2010, 16h29
Momette,

tiens tiens..........on m'appelle momette!:rolleyes: :mrgreen:

*ArWen*
25/01/2010, 16h31
Non, j'ai mieux à faire dans ma vie.:mrgreen::mrgreen:On dirait pas

lilha
25/01/2010, 16h31
Supposons que tu sors avec un homme avec qui tu vis un conte de féé. Avant de vous passer la bague au doigt, il t'avoue qu'il est marié /ou le jour où il t'a connu il n'était pas céliobatire au sens formel de ce terme et de peur de te perdre il t'a caché sa double vie (qu'il avait une femme ou une copine). Quelle serait ta réaction?

PS:Tu peux choisir de ne pas répondre.


ma réponse a moi :18: :gunsfiri: :39: :68:

Absente
25/01/2010, 16h32
Ce n'est pas si facile qu'on puisse le croire...Je ne dis pas que ce choc est facilement encaissable mais le contexte peut faire édulcorer des principes qu'on pense figés et définitivement gravés dans le marbre.

Oui mais je préfère me l'arracher du cœur tout de suite que de briser une famille et de vivre toute ma vie avec un homme qui ne m'inspire pas confiance.

balkis
25/01/2010, 16h33
c'est pas que des principes c'est la peur aussi d'être avec un menteur

absent
25/01/2010, 16h34
Réponse reçue 10/10.

Tchektchouka
25/01/2010, 16h34
Non El Bahar, je ne pense pas que la correspondance au poste soit nécessairement LE critère le plus important et je vais te dire pourquoi.

Je présume que tu parles de mariage qui est une relation très sérieuse (enfin je pense) et implique beaucoup de choses....sérieuses. Dans ce cas là, et pour garder l'analogie du marché de travail, le critère important est la fiabilité, la discipline de travail parce que finalement, on peut investir dans une formation.

Je pense que c'est le même dilemme qui va confronter la personne dans ce cas - si le mariage implique la fiabilité et une certaine discipline, il serait difficile de prendre une décision.

Ca dépendra de la perle rare que cette personne pense avoir retrouvée. Ca dépend des preuves de repentance démontrées. Et ça dépendra de la réceptivité de l'autre et l'intensité de son besoin de se 'caser'.

absent
25/01/2010, 16h35
C'est moi qui va outrepasser les lignes jaunes de ce topic et vais faire appel à un discours moralisateur.

Dieu peut pardonner mais pas ses sujets...!!!

Absente
25/01/2010, 16h40
Le pardon n'est pas ce qui est le plus difficile à donner...
C'est la confiance est ne peut être redonnée aussi facilement et comment vivre avec un homme en qui on a pas confiance? C'est une torture pour l'homme et pour la femme! Déjà qu'on est chi*antes quand on a confiance alors quand c'est pas le cas, je n'ose même pas imaginer ce que ça peut donner :mrgreen:

absent
25/01/2010, 16h42
Tchek,

Le passé ne peut en rien prédire l'avenir...juger une personne sur la base de son passé peut s'assimiler à une forme de discrimination.
Je comprendrai que la personne puisse demander un peu plus de temps pour se faire une idée mais le condamner d'emblée est...un peu fort de café.

Ça dépendra de la perle rare que cette personne pense avoir retrouvée. Ça dépend des preuves de repentance démontrées. Et ça dépendra de la réceptivité de l'autre et l'intensité de son besoin de se 'caser'.

Voilà un début de réponse sérieux qui mérite un approfondissement:
- Quelles sont les preuves suffisantes de repentances?
- Si la qualité de la perle est démontrée, sa réceptivité et son intention de tirer un trait sur son passer pour se re-caser sont prouvées, qu'est ce qu'il manque pour lui donner sa chance?

lilha
25/01/2010, 16h42
C'est moi qui va outrepasser les lignes jaunes de ce topic et vais faire appel à un discours moralisateur.

j'ai du mal a te suivre :rolleyes:

Cookies