PDA

Voir la version complète : Sécurité aérienne: Alger refuse la politique de "deux poids, deux mesures"


icosium
25/01/2010, 19h49
ALGER — Le ministre algérien des Affaires étrangères Mourad Medelci a indiqué lundi à Alger que son pays refusait le principe du "deux poids deux mesures", après l'inscription de l'Algérie sur une liste des pays à risque par certains pays occidentaux.

Le ministre s'exprimait à l'issue d'un entretien avec la vice-secrétaire d'Etat adjointe pour le Golfe, Janet Sanderson, qui effectue depuis dimanche une visite officielle en Algérie.

M. Medelci, cité par l'Agence APS, a souligné avoir réaffirmé le "refus de l'Algérie de voir les méthodes utilisées par certains pays pour assurer leur sécurité correspondre à une politique de deux poids deux mesures".

A la question de savoir si l'Algérie aurait reçu des garanties pour être supprimée de cette liste, M. Medelci a répondu que la "véritable garantie, c'est la qualité des relations entre l'Algérie et les Etats-Unis".

"Cette garantie est fondée sur la confiance et c'est fort de cette confiance que je suis persuadé que nous finirons par trouver des solutions plus conformes qui soient acceptables sur le plan de la communauté internationale pour lutter ensemble et de manière plus efficace contre le fléau du terrorisme qui nous concerne tous", a-t-il ajouté.

De son côté, la diplomate américaine a affirmé qu'elle était "consciente" du point de vue du gouvernement algérien et qu'elle va le rapporter à ses responsables à Washington.

"Ces nouvelles mesures rentrent dans le cadre d'un processus qui peut changer", a-t-elle précisé, selon APS.

La liste des Etats-Unis de pays à risque, dont l'Algérie fait partie, ne vise "aucun pays en particulier" et fait partie d'un processus qui "évolue constamment", avait déclaré dimanche Mme Sanderson lors d'une conférence de presse.

L'Algérie avait jugé le 13 janvier "inappropriée" la décision des Etats-Unis de l'inscrire parmi les 14 pays dont les ressortissants pourront être sujets à des contrôles spécifiques dans les aéroports américains, et demandé à être exclue de cette liste.

Copyright © 2010 AFP

rodmaroc
25/01/2010, 20h26
Le ministre algérien des Affaires étrangères Mourad Medelci a indiqué lundi à Alger que son pays refusait le principe du "deux poids deux mesures", après l'inscription de l'Algérie sur une liste des pays à risque par certains pays occidentaux.


Refuser c'est trés bien,mais concrètement qu'est ce que vous allez faire mr le ministre?

hben
25/01/2010, 20h38
Refuser c'est trés bien,mais concrètement qu'est ce que vous allez faire mr le ministre?

Mais voyons Rod! C'est déjà énooooooorrrrrmmmmmmme!!!

l'imprevisible
26/01/2010, 05h52
Moi je suis d'avis de réintégrer nos chers et "tendres" Ninjas à la PAF pour souhaiter la bienvenue à tous ces donneurs de leçons !


Soumettre tous ces "civilisés" à un accueil comme il se doit ! Histoire de rétablir l'équilibre !

Les deniers attentats de Hydra ont été planifiés dans les banlieues parisiennes, le financement du terrorisme durant les années 90's provenait de l'Europe !


Mais ce ne sont pas nos mauviettes d'El Mouradia qui vont faire la différence !


../..

aurassien
26/01/2010, 07h01
+1000 l'imprévisible ,tout a fait d'accordv avec vous

benam
26/01/2010, 07h02
Bonjour l'imprévisible

Tout à fait, il faut appliquer la règle de la réciprocité. Boutef et Medelci le feront ??!!

D'un autre point de vue, les terroristes islamistes qui se sont illustrés en Algérie par une extrême sauvagerie, ont été lâchés dans les rues, réhabilités, protégés et gratifiés pour leurs crimes. Notre pays est celui où des terroristes qui, loin de "mériter" le qualificatif de "repentis" que les tenants du pouvoir leur ont pudiquement collé, reconnaissent au contraire fièrement leurs crimes et menacent d'en commettre d'autres si on ne leur accorde pas d'autres privilèges. Pouvons-nous alors dire à la France et aux USA que nous ne sommes pas un pays qui peut "exporter" des terroristes.

Par ailleurs, toute cette affaire révèle l'hypocrisie de la politique US envers des pays comme l'Algérie : après avoir signifié à demi-mot son soutien à la "Réconciliation nationale", l'administration US inscrit notre pays dans la liste des pays à risque. Le message est clair : massacrez tant que vous voulez chez vous, et si vous garantissez nos intérêts, nous ne verrons aucun inconvénient à ce que vous preniez le pouvoir. Mais sachez que nous ne vous permettrons jamais de venir foutre la pagaille chez nous.

tina6
26/01/2010, 14h19
les proverbes c'est mieux

Richesse
" La richesse donne des jambes aux boiteux, de la beauté aux laids, et de l'intérêt aux larmes. "
Proverbe Arménien

Accpluscan
26/01/2010, 14h30
en effet comment faire une liste alors que les gens qui entre aux états unis doivent d'abords poasser par leur ambassade pour avoir un visas. lors de la rencontre l'ambassadeur a une idée de l'alagerien qui va entrer chez lui non?
Malheureusement, aujourd'hui, des centaines de terroristes Algeriens se sont retrouves avec des casiers judiciaires vierges. Comment voulez-vous que les pays ne s'inquiètent pas de ce fait ?

Walidk
26/01/2010, 14h38
Je ne sais pas vraiment quelles sont les vraies raisons d'une telle décision....mais l'une d'elles, est qu'on ait de bonnes relations avec l'Iran et peut-être avec la Syrie aussi.......ça commence toujours ainsi avec les occidentaux, on nous cherche un peu la petite bête........

Harrachi78
26/01/2010, 16h27
Je trouve que le gouvernement traîne un peu trop les pieds en "négoçiant" un réglement amiable de cette histoire. Ca comence à m'agaçer.

Il y'a lieu d'appliquer des mesures réciproques sur les ressortissants de ces pays, sans plus de discussions. Et comme nous ne disposons pas de matériel dugre scanner corporel de l'éspace, ils doivent se mettre à poil à leur entrée au territoire algérien, point à la ligne.

bouberita
26/01/2010, 18h34
Moi je suis d'avis de réintégrer nos chers et "tendres" Ninjas à la PAF pour souhaiter la bienvenue à tous ces donneurs de leçons !


Soumettre tous ces "civilisés" à un accueil comme il se doit ! Histoire de rétablir l'équilibre !

Les deniers attentats de Hydra ont été planifiés dans les banlieues parisiennes, le financement du terrorisme durant les années 90's provenait de l'Europe !sans oublier el khilafa elisslamya a Londres :mrgreen: (qui drôlement finance les guerres civile dans les pays musulmans)

bréf une inspection "profonde" s'impose pour les ressortissants de ces pays .....enfin ....au moins un traitement réciproque ....la mazél el nif

Allane
27/01/2010, 16h57
Accpluscan: Malheureusement, aujourd'hui, des centaines de terroristes Algeriens se sont retrouves avec des casiers judiciaires vierges. Comment voulez-vous que les pays ne s'inquiètent pas de ce fait ?

Il ya juste quelques années l'intégriste Anouar Haddam de sinistre mémoire revendiquait ouvertent, à parir de son asile américain, le sanglant attentat du boulevard Amirouche à Alger. Les autorités algériennes avaient demandé son arrestation aux américains. Ces derniers avaient refusé et avaient qualifié Anouar Haddam d'"pposant". Il n'avait été arrêté que juste le lendemain des attentats du 11 septembre pour le futile pretexte de "non conformité avec les services de l'immigration".

Cookies