PDA

Voir la version complète : eureka.........


velsatis
28/01/2006, 15h13
< existe-t-il encore un interet collectif quand nul
ne ne s'en estime responsable> tiré du "le crepuscule des petits dieux"
d'ALAIN MINC
J'ai compris pourquoi l'ALGERIE partais a la derive je crois qu'il lui manqué une veritable elite
non pas qu'il n'y ait pas de gens de qualité en algerie; sur qu'il y en a,mais il n'y a pas ou il n'y avait pas de classe constituée
j'attend la contradiction
bien a vous

Absente5
05/03/2006, 16h17
Ou alors, cette élite c'est tromper de combat et de lutte ....... cependant je trouve ta théorie interessant, c'est à développer...

Zoubir8
05/03/2006, 16h21
Trés intéressant
Bon je dois aller passer l'aspirateur dans la voiture, à plus....

Bachi
05/03/2006, 16h31
En bref.

Il existe bien des élites en Algérie, bien des sortes d'élites, élite de la corruption, élite du fric, élite du pouvoir, élite, élite, élite...
Mais les seules élites utiles, celle de l'intelligence, celle de la culture, celle de la citoyenneté, on ne leur laisse encore aucune chance...
Mais rien n'est coulé à tout jamais dans le béton.

Absente5
05/03/2006, 16h35
il faut laisser les élites intellectuelles faire leur travail sans rentrer dans un délire de microcosmes.....L'algérie manque de réels intellectuels .........

DZmes Bond
05/03/2006, 16h44
Il faut surtout leur donner la parole et des moyens !

Absente5
05/03/2006, 16h46
les vrais intellectuels sont dénigrés ..................ça m'enrage .........m'enfin c'est pas grave .

ChoufChouf
05/03/2006, 17h55
Deux intellectuels assis iront toujours moins loin qu'un con qui marche.
M.Audiard

Tous les êtres humains pensent. Seuls les intellectuels s'en vantent.
P.Bouvard

L'intellectuel est celui qui utilise plus de mots qu'il n'en faut pour dire plus qu'il ne sait.
D.D.Eisenhower

Les intellectuels sont portés au totalitarisme bien plus que les gens ordinaires.
G.Orwell

Un intellectuel, pour moi, c'est cela: quelqu'un qui est fidèle à un ensemble politique et social, mais qui ne cesse de le contester.
J.P.Sartre

POURQUOI TOUTES CES CITATIONS?

a vous de me le dire :mrgreen:

Bachi
05/03/2006, 18h16
POURQUOI TOUTES CES CITATIONS?

A lancer des citations sans préciser le contexte, ça finit par ne plus vouloir rien dire...
Je subodore que tu as une dent ( plusieurs dents?) contre les intellectuels.
Me trompe-je?

Absente5
05/03/2006, 18h21
c'est dommage ces citations, ça enlève l'espoir d'y croire ...............

Bachi
05/03/2006, 18h23
Mais voyons, Alya!
Quand un Sartre taquine un peu les intellectuels, faut prendre cela avec humour...
héhéhéhé

Absente5
05/03/2006, 18h24
un sartre ?????????????????

Bachi
05/03/2006, 18h25
Tu ne les as pas lues!
Un intellectuel, pour moi, c'est cela: quelqu'un qui est fidèle à un ensemble politique et social, mais qui ne cesse de le contester.
J.P.Sartre

Absente5
05/03/2006, 18h27
j'ai cru comprendre autre chose, boudio je sui fatiguée moi :redface:

bloum
05/03/2006, 18h59
J'adore ce sujet. Hé madame qu'on grandit dans ce forum.
C'est ainsi que je vais vous parler des enfants de la poubelle. C'est ce que j'ai noté. Les enfants de la poubelle. Moi je me comprends. Mais vous comprendrez jamais rien si je m'arrête là. Et voilà que je vous raconte.

Des jeunes de mon quartier voulaient une maison de jeunes. La municipalité avait le budget pour. Mais ce budget s'est évaporé. Comment ? Va savoir ! Je le sais parceque j'étais là à l'époque. Sur la colline avoisinante, une batisse coloniale, une ruine avec encore un semblant de toit tout crevé servait de décharge publique. Vieilles ferrailles, des choses pourries, et des tonnes d'ordures. C'était comme cela depuis avant Houari Boumediène peut-être bien. Et nous sommes en 1992. Puis voilà, un matin, deux jeunes ont nettoyé un petit coin au centre de la batisse, ont planté une table, un tableau, quelques cossins servant de chaises. Il restait un mois au Baccalauréat.

Alors les gens du coin ont commencé à y aller. À nettoyer autour de la batisse. de plus en plus de gens. De tous les métiers. Et putain je vais le dire. C'était des frères musulmans. Le putain n'est pas gratuit, frères musulmans signifie idéologie, une idéologie est un fond enrobé dans une forme, j'ai toujours aimé la forme, j'ai toujours détesté le fond. Quand tout à été nettoyé, enterré, on a réparé le toit, bouché les trous, refait la porte principale. La municipalité a posé la lumière. Et voilà, maintenant c'est une maison de jeunes. Plus une ruine.

Ce qu'il y a d'extraordinaire là-dedans, j'insiste avec un E majuscule, ce qu'il y'a d'extraordinaire la dedans, c'est la gratuité de cette corvée, la liberté totale du geste. Les gens ont fait cela tout seuls ! Sans ordre, sans programme, sans plan ! C'est une grande victoire dans ce pays où la règle est d'en faire le moins possible puisque de toute façon c'est le même salaire. C'est une grande victoire sur la bureaucratie. Mais surtout sur nous-mêmes.

Ces jeunes là nous disent quand même quelque chose, il nous disent que nous commençons à nous libérer de nous-mêmes. C'est plus difficile mais aussi beaucoup plus exaltant que de se libérer d'un système politique.

Dedans les Kamisses, Il y'a du bon. Suffit d'observer.

J'ai noté. Les enfants de la poubelle. Moi je me comprends. Vous aurez rien compris juste avec une note. Oh combien je voudrai avoir un esprit de synthése et écrire cela en un paragraphe. Mais j'en suis incapable. Alors démerdez-vous avec la longueur.

ChoufChouf
06/03/2006, 08h19
belle histoire que voila cher Bloum..
une autre
une autre
une autreeeeeeee :lol:

c'est sincere...il en faut une autre!

Cookies