PDA

Voir la version complète : Mir Hossein Mousavi appelle l'opposition à rester dans la légalité.


RoboCop
02/02/2010, 19h13
L'un des dirigeants de l'opposition, Mir Hossein Mousavi, a appelé mardi ses partisans et les autres opposants au gouvernement à ne pas sortir du cadre légal lorsqu'ils font pression pour obtenir des changements politiques et sociaux, pouvait-on lire sur son site Internet Kaleme.
Mir Hossein Mousavi cherche à apaiser les tensions, à l'approche des célébrations organisées la semaine prochaine, le 11 février, pour l'anniversaire de la Révolution islamique de 1979.
Il a déclaré que tout ce qui allait à l'encontre de la constitution faisait du tort au mouvement de protestations, qui persiste malgré la violente répression officielle. "Parfois, des slogans extrémistes font plus de mal au mouvement que des actes jusqu'au-boutistes", a déclaré Mir Hossein Mousavi.
Il s'est également adressé aux forces de l'ordre, policiers et miliciens de l'organisation basij, en leur demandant de la retenue, alors qu'elles ont déjà affirmé qu'elles réprimeraient toute présence de l'opposition dans les rues en ce jour commémoratif.
Ces déclarations de M. Mousavi témoignent de l'évolution de l'opposition iranienne, qui a commencé par contester le résultat de la présidentielle de juin, avant de s'en prendre plusieurs mois après à la loi islamique en vigueur en Iran, voire même au leader suprême iranien, l'ayatollah Ali Khamenei.
L'Iran aurait prévu d'exécuter prochainement par pendaison neuf nouvelles personnes impliquées dans les protestations post-électorales, si leur condamnation à la peine de mort est confirmée en appel, selon l'agence semi-officielle iranienne Fars, qui cite un membre du ministère de la Justice.

Associated Press.

Cookies