PDA

Voir la version complète : L'avion du futur est une aile volante, appelé AC20.30


Thirga.ounevdhou
31/01/2006, 08h50
Plus confortable, plus rapide, moins de consommation en carburant, plus grand pour un nbre plus grand des voyageurs, est aussi agreable a voir…c’est l’avion du future tel qu'il est immaginé et concu (encore a l’echelle reduite) par des chercheurs de l'Universite des Sciences Appliquées (HAW) de Hambourg…

http://img87.imageshack.us/img87/3859/ac20307pc.jpg (http://imageshack.us)

====
Des étudiants et chercheurs de l'Université (http://www.techno-science.net/?onglet=glossaire&definition=2530) des Sciences Appliquées (HAW) de Hambourg ont construit un prototype à l'échelle 1:30 de ce qui pourrait devenir d'ici 2030 l'avion (http://www.techno-science.net/?onglet=glossaire&definition=1520) du futur, fait d'une seule aile volante et baptisé AC20.30. D'une envergure (http://www.techno-science.net/?onglet=glossaire&definition=6518) de 96 mètres, l'avion serait capable de transporter 900 passagers.

Cette aile volante ne possède ni fuselage (http://www.techno-science.net/?onglet=glossaire&definition=6519) conventionnel, ni empennage horizontal, qui d'un point (http://www.techno-science.net/?onglet=glossaire&definition=2520) de vue aérodynamique sont superflus et facteurs de ralentissement. D'un point de vue aérodynamique, l'avantage de cette aile volante est sa moindre résistance à l'air, ce qui a pour conséquence une plus faible consommation en kérosène (http://www.techno-science.net/?onglet=glossaire&definition=7129) que l'A380 (http://www.techno-science.net/?onglet=glossaire&definition=9). Il serait ainsi capable de battre la distance maximale de trajet sans escale de 21.601km.

La structure portante de cette aile volante d'aspect filigrane permet de répartir la poussée sur l'ensemble (http://www.techno-science.net/?onglet=glossaire&definition=2447) de l'avion et pas seulement sur les ailes comme c'est le cas pour les avions traditionnels, permettant ainsi de réduire le poids (http://www.techno-science.net/?onglet=glossaire&definition=1690) total (http://www.techno-science.net/?onglet=glossaire&definition=7163) de l'appareil et donc d'économiser du carburant (http://www.techno-science.net/?onglet=glossaire&definition=831). Le prototype a effectué à la fin de l'année (http://www.techno-science.net/?onglet=glossaire&definition=1505) précédente des tests dans une soufflerie qui ont permis aux chercheurs de constater que leur modèle était plus stable que prévu.

L'idée des ailes volantes n'est pas nouvelle, le seul exemple existant jusqu'à présent est le bombardier furtif américain B2. Le seul problème de ce type d'appareil est leur instabilité aérodynamique qui oblige l'appareil a être en permanence contrôlé par voie électronique afin d'activer les gouvernails et maintenir l'équilibre de l'appareil. Il faudra encore attendre 15 à 20 ans pour que l'électronique atteigne la fiabilité nécessaire.

Source: Extrait du BE Allemagne numéro 269 du 18/01/2006 rédigé par l'Ambassade de France en Allemagne.

Cookies