PDA

Voir la version complète : Peine capitale pour le meurtre d'un imam à Oum-El-Bouaghi


morjane
10/02/2010, 13h56
Pour meurtre avec préméditation, la cour criminelle d'Oum-El-Bouaghi a prononcé, hier, en sa première session, la peine capitale assortie d'une amende de 1 400 000 DA.

Les faits remontent au début de l'année 2008 lorsque les services de sécurité sont informés que l’imam de la mosquée Okba vient d'être poignardé par l'un des fidèles en pleine prière d' el-assar.

L'imam, âgé de 40 ans, rendit l'âme durant son transfert vers l'hôpital situé à quelques encablures du lieu du crime. Durant l’audience, l'accusé s'est abstenu de répondre aux questions qui lui sont adressées, sachant que durant le déroulement de l'enquête, il a reconnu les faits aussi bien devant la police judiciaire que le juge instructeur.

A noter que le meurtrier a déjà eu un antécédent avec la victime, lorsque, pour des raisons inconnues, il asséna plusieurs coups à l'imam en 2006, des faits pour lesquels il écopa de 6 mois de prison ferme.

Cette fois-ci, selon lui, il a décidé de ne pas rater sa victime. Il s'arma d'un couteau de boucher d'une longueur de 35 cm et se plaça derrière lui durant la prière.

Après la prière, l'imam reçu un coup dans le dos d'une profondeur de 12 cm. Dans le renvoi, il est indiqué que le meurtrier a décidé d'en finir avec sa victime pour des raisons qui seraient dues au fait que l'imam aurait pratiqué des procédés occultes et autres sorcelleries pour le séparer de sa future femme.

Le représentant du ministère public a requis la peine capitale avec dédommagement de la famille de la victime qui a laissé une femme et deux enfants en bas âge.

Par Le Soir

Cookies