PDA

Voir la version complète : Je n’ai pris aucune décision sur le cas Chaouchi et je vais trancher avec Lacen


djet 7
10/02/2010, 19h43
Le sélectionneur national Rabah Saadane a affirmé, hier, qu’il n’a pris aucune décision concernant le gardien Faouzi Chaouchi. M. Saâdane a révélé, d’autre part, qu’il prendra attache aujourd’hui avec Mehdi Lacen, milieu de terrain de Racing Santander, pour savoir s’il compte rejoindre le stage des Verts, au début du mois de mars prochain.

Lors de la visite de courtoisie qu’il a effectuée, hier, au siège d’El Khabar, en présence de l’association « Ouled El Bahdja », Saâdane a tenu de démentir tout ce qui a été rapporté par la presse écrite, sur le gardien des Verts Chaouchi, après la CAN en Angola. « Je n’est jamais retiré le nom de Faouzi de la liste. Pour l’instant je suis plus occupé à régler des questions organisationnelles, » a-t-il dit, ajoutant qu’il tranchera sur cette affaire après consultation de tout les parties concernées. Cela laisse entendre que le coach national prendra une décision sur le cas Chaouchi après l’annonce de la liste des joueurs professionnels qui participeront au stage de mars prochain. « Nous allons annoncer la liste des joueurs professionnels après deux ou trois jours, pour ensuite fixer la liste des joueurs locaux. Le président de la FAF est en contact permanent avec moi pour que je lui donne mes choix de joueurs et je vous assure que rien n’a été décidé sur ce plan, » a tenu à ajouter Saâdane.
Concernant le cas Lacen, Saâdane nous a révélé qu’il prendra attache ave le milieu de Santander, aujourd’hui ou demain, « pour savoir s’il est vraiment intéressé de renforcer l’équipe nationale qui s’apprête a participer au Mondial ». D’ailleurs Saâdane a laissé entendre que la balle est dans le camp de Mehdi Lacen.
Par ailleurs, Saâdane a tenu à réitérer que la participation des Verts, dans la 27e coupe d’Afrique des nations, a été un bon test pour son équipe, car « nous avons disputé 6 matchs de haut niveau et cela a permis aux joueurs d’acquérir plus d’expérience ».

C’est pour ces raisons que nous avons battu la Côte d’Ivoire

Le coach national nous a évoqué les événements les plus marquants des Verts, lors de la CAN d’ Angola, notamment le « big match » contre la Côte d’Ivoire, que les coéquipiers de Ziani ont pu remporter sur le score de 3 -2.
Saâdane nous dit : « J’ai bien étudié la situation de la Côte d’Ivoire, et je savais qu’elle est restée 9 jours sans compétition, il nous fallait profité de ce point. Vahid Halilodzic a mal préparé son équipe sur le plan physique. D’ailleurs j’ai su que Drogba et les siens n’étaient pas prêts le jour du match et, effectivement, nous avons pu nous imposer physiquement, car nous étions supérieurs ».
Par ailleurs, Cheikh Saâdane a nié avoir demandé aux joueurs de ne pas se donner à fond contre la Côte d’Ivoire. « C’est faux, je n’est jamais dit aux joueurs de ne pas jouer pour la victoire, bien au contraire, je leur a demandé de jouer l’attaque et de marquer le plus grand nombre de buts. Vous savez, le discours que je tiens avec mes joueurs est totalement différend de celui que je tiens avec la presse ».

« J’ai prouvé que le stage de Castelet été bénéfique »

Le sélectionneur national a affirmé que le stage de préparation effectué au Castelet a été une réussite sur tous les plans, ajoutant qu’il a permis aux joueurs d’atteindre une fraîcheur physique importante qui leur a permis d’entamer la CAN en force. « J’ai choisi le sud de la France parce que je sais très bien que la réaction des joueurs dans un climat normal ou froid est plus grande que dans un climat chaud ou humide. J’ai refusé d’effectuer notre préparation au Golf, pour lesdites raisons. D’ailleurs, les joueurs m’ont demandé d’augmenter le volume des entraînements à plus de deux heurs ».

On ne peut pas continuer à compter sur l’Europe pour former nos joueurs

Le sélectionneur national a indiqué que la plus grande faute qu’on puisse commettre en Algérie est de continuer à compter sur les clubs européens pour former les joueurs algériens. Saâdane a estimé qu’ « on ne peut pas trouver toujours des joueurs de qualité à chaque fois, comme est il le cas avec la génération actuelle ». Le coach des Verts a appelé à « mettre en place un programme de formation de joueurs locaux. On doit aussi travailler davantage pour permettre à notre équipe nationale de se qualifier aux deux prochaines CAN de 2012 et 2013, surtout que c’est pratiquement les mêmes équipes qui se qualifieront à la prochaine édition seront retenus à l’édition d’après. Si on échoue dans cette qualification, ce sera la grande déception ».

Je préfère me retirer après le Mondial

Saâdane a avoué qu’il ne veut pas prolonger son contrat avec la FAF, bien qu’il ait pu réaliser des résultas positifs, depuis sa nomination à la tête de l’équipe nationale. Le stratège de la qualification des Verts au Mondial 2010, nous a confié qu’il est très fatigué. « Pour être plus franc, je dirais que je ne veut pas rester. A priori il y’a un programme qui s’étale jusqu’à 2014, et il faut que nous pensions ensemble sur l’avenir et il ne faut pas se contenter des résultats actuels de l’équipe nationale. On doit s’inspirer de ces résultats pour continuer à travailler et de former d’autres génération de joueurs ». Dans ce cadre, Saâdane a rendu hommage « au grand travail effectué au niveau de l’académie de Paradou AC de formation de football. »

On doit réaliser davantage de stades hors des villes

Le sélectionneur national a appelé à encourager davantage les jeunes à pratiquer le football, à travers la réalisation d’espace de jeux pouvant permettre de prospecter plus de talents. « On doit continuer à faire du football un sport de masse, afin d’avoir plus de choix de joueurs. Cependant, on doit choisir les meilleurs, après des séances de formation, et de matchs et les mettre dans des centres de formation d’élite spécialisés. C’est la méthode qu’on adopte au niveau des grands clubs au monde », affirme-t-il.
Par ailleurs, Saâdane a appelé a la construction davantage d’infrastructure sportives, « car les stades de Zioui, de 20 août, de Mohammedia et d’autres, sont des petits stades avec des terrains en gazon synthétique qui ne favorise, ni la formation, ni le développement du football en général ». Il a ajouté qu’ « on doit aider les clubs pour avoir leur propre infrastructures avec des grands espaces de jeux, à l’extérieur des grandes villes. On doit mettre en place un système de transport des jeunes. C’est la seule solution qui nous permettra de former les joueurs sur des bases solides ».



10-02-2010

houmaiz
10/02/2010, 20h02
De tout cœur j'espère que Chaouchi accompagnera l'EN en Coupe du monde, je l'espère plus que la venue de Lahcen, nous n'avons pas un gardien aussi talentueux que Chaouchi,

Psychos
10/02/2010, 22h41
Pareil.

Chaouchi DOIT être avec l'EN.

C'est le meilleur gardien algérien.

Le virer aujourd'hui c'est le briser pour toujours.

Saadane a assez d'expérience pour ne pas faire une telle conn.erie.

djet 7
11/02/2010, 00h02
Ligue 1
10/02/2010 - 11:26
Chaouchi déjà à l'OM ?

L'Olympique de Marseille prépare la saison prochaine. Et selon nos informations, le recrutement aurait déjà débuté avec la venue de Faouzi Chaouchi. L'actuel gardien de l'ES Sétif et de l'équipe d'Algérie aurait donné son accord pour rejoindre le club marseillais.

L'indemnité de transfert se monterait à 800 000 euros. Chaouchi rejoindrait l'OM en tant que gardien n°2, derrière Steve Mandanda.
site eurosport

Cookies