PDA

Voir la version complète : CL - 1/32e A.] Armed Forces (Gambie) - JS Kabylie , Samedi 13 février 20


KAMEL
12/02/2010, 11h35
La JSK s’est envolé dès ce mercredi pour la Gambie
Et revoilà l’Afrique pour les Canaris !

Près d’une année après leur élimination prématurée en Ligue des champions africaine des clubs face au Ahly de Tripoli, entraîné à l’époque par Nourredine Saâdi, voilà que la JS Kabylie s’apprête à retrouver l’épreuve continentale avec tout ce qu’elle suscite comme convoitise, sensation et passion parfois démesurées.
Habituée aux challenges africains, la JSK aura accumulé énormément d’expérience internationale et elle entend bien capitaliser tant de métier en Coupe d’Afrique même si les dirigeants kabyles ont terriblement rajeuni leur effectif cette saison.
Mais si les Canaris du Djurdjura se sont illustrés de fort belle manière en Coupe d’Afrique des clubs, en remportant six trophées africains, soit deux Coupes d’Afrique des clubs champions, d’abord en 1981 face au Vita Club de Kinshasa sous l’ère du tandem Khalef-Zywotko en s’imposant à l’aller à Tizi Ouzou (4-0) comme au retour au Zaïre (1-0), puis encore en 1990 devant les Kana Red Devils de Zambie aux tirs au but (5-4) après égalité au score (1-0 à Alger puis 0-1 à Lusaka) sous la houlette du duo Fergani-Zywotko. En 1995, la JSK réussit à accaparer la défunte Coupe d’Afrique des vainqueurs de coupe en battant en finale les Nigérians de Julius Berger (1-1 à Lagos au match aller puis 2-1 au retour à Alger) sous la direction du regretté Djaâffar Harouni, assisté de Djamel Menad.
Et si la JSK enfila ensuite trois triomphes consécutifs en Coupe de la CAF, soit en 2000, face à l’Ismaïli égyptien sous la houlette du fameux tandem Khalef-Sandjak, puis en 2001, devant
l’Étoile du Sahel sous la direction du revenant Kamel Mouassa et, enfin, en 2002, sous l’ère du Français Jean-Yves Chay et cette finale explosive face au Tonnerre de Yaoundé (4-0 au stade olympique du 5-Juillet et 0-1 au retour au Cameroun), il n’en demeure pas moins que la formation kabyle a bien de la peine à s’affirmer dans cette Ligue des champions nouvelle formule.
Il est vrai que la présence des grosses cylindrées africaines dans les premiers tours préliminaires puis le système de mini-championnat entre les clubs ténors du continent ne réussissent pas vraiment à la JSK. Et encore, si la JSK a réussi à atteindre la phase des poules en 2004 et en 2005, il n’en fut pas de même dans les autres éditions où elle n’a pas pu forcer le passage qui mène vers les poules en s’inclinant, notamment en 2008, face au Coton Sport du Cameroun puis encore la saison dernière où les Libyens du Ahly de Tripoli, drivés par notre compatriote Nourredine Saâdi, lui ont barré incroyablement la route.
C’est dire que la JSK a certainement une belle revanche à prendre dans cette Ligue des champions africaine des clubs où elle a décidé de s’investir totalement cette année encore et ce, avec la ferme intention de forcer le portillon même si la tâche ne s’annonce pas de tout repos.
Et pour cause, si les Kabyles ont toutes les chances de passer aisément ce premier tour au détriment du représentant gambien, il n’en demeure pas moins que les camarades de Mohamed Rabie Meftah ont toutes les chances de rencontrer au prochain tour éliminatoire le Club Africain de Tunis, ce qui constituera déjà un obstacle de taille en 16es de finale de l’épreuve alors qu’il restera encore un tour certainement difficile en 8es de finale pour passer le dernier cap qualificatif pour les fameuses poules de cette Champions League. Toujours est-il que la JSK a pour habitude de négocier match par match et tour par tour pour aller progressivement de l’avant. “Qui veut voyager loin, ménage sa monture”, dit le vieil adage populaire et les Kabyles ont pris l’habitude de gravir les échelons avec prudence et sérénité sans pour autant négliger le moindre détail et ce, quelle que soit la valeur de l’adversaire. C’est pour cela que les dirigeants kabyles ont décidé de renforcer sérieusement leur effectif durant le mercato, en recrutant trois joueurs de valeur, Echergui, Seguer et Nessakh, et surtout en étoffant considérablement leur staff technique avec l’arrivée d’un coach expérimenté en la personne du Suisse Alain Geiger, autrefois entraîneur de Xamax de Neuchâtel et du Servette de Genève. Et pour négocier tel qu’il se doit ce premier périple africain de l’an 2010, le président Hannachi a décidé de quitter Alger dès ce mercredi à la mi-journée pour transiter, l’espace d’une journée, par Dakar, capitale du Sénégal, avant de continuer son bonhomme de chemin sur la Gambie.
En effet, le plan de vol de la formation kabyle prévoit un premier vol Alger-Casablanca, ce mercredi vers 12h30, puis continuation le soir vers Dakar où l’arrivée est prévue vers minuit heure sénégalaise.
Dans la capitale sénégalaise, la JSK compte s’entraîner jeudi matin au stade Diop avant de prendre le vol Dakar-Banjul vers 17h30 et arrivée vers 20h en terre gambienne. Sur place, la JSK n’aura qu’un jour de repos et d’acclimatation, autrement dit vendredi, puisque le match est initialement prévu pour ce samedi 13 février à 15h, heure locale. C’est dire que les Canaris ont tout intérêt à aborder cette première manche avec beaucoup de vigilance et de concentration car il ne faut négliger aucun adversaire, comme ce fut le cas en 2003 où ils s’étaient fait piéger au premier tour, rappelons-le, par la modeste formation guinéenne Fello-Star du temps où la JSK était entraînée par le coach français Christian Coste secondé par le regretté Kamel Aouis.
Alors, bon vent aux Canaris du Djurdjura qui ont tout intérêt à éviter ce premier piège gambien pour tenter d’amorcer allègrement cette nouvelle aventure africaine avec un moral d’acier.

Les Forces armées Gambiennes piétinent en championnat

Pour son entrée en lice de la Ligue des champions africaine 2010, la JS Kabylie trouvera sur son chemin le champion de Gambie qui n’est autre que les Forces armées gambiennes (FAG). Pour notre représentant, il s’agit là d’un illustre inconnu qui a terminé champion de Gambie la saison dernière mais qui semble patiner en ce début de parcours. En effet, le championnat de Gambie, qui n’est qu’à ses premiers balbutiements cette année, est à sa 4e journée de compétition et les Forces armées gambiennes sont actuellement classées à la quatrième place du championnat avec seulement six points sur douze possibles. Les FAG ont parcouru jusque-là un itinéraire plutôt mitigé puisque, sur quatre matchs déjà disputés, ils ont concédé trois nuls à domicile et remporté une victoire en déplacement tout en inscrivant cinq buts et en encaissant trois. Du coup, la formation de l’armée gambienne a cédé momentanément le poste de leader à son rival Gamtel qui totalise dix points et possède donc une avance de quatre points sur le champion sortant. Si les FAG marquent quelque peu le pas en ce début de saison dans le championnat gambien, il est intéressant de noter que l’adversaire de la JSK manque terriblement de compétition, ce dont doit profiter aisément le représentant algérien qui totalise déjà vingt matchs de championnat et un match de Coupe d’Algérie dans les jambes sans compter la cascade de matchs amicaux disputés durant la préparation estivale et tout récemment encore durant la trêve hivernale. Certes, la JSK se doit de redoubler de vigilance comme elle a l’habitude de le faire dans ce genre de challenge, mais tout porte à croire que cette modeste formation gambienne est loin de constituer un adversaire d’envergure pour les Canaris du Djurdjura qui ont pris l’habitude de passer allègrement ce premier tour de la plus prestigieuse des compétitions africaines des clubs en attendant de voir venir surtout que l’ombre du Club Africain se profile déjà à l’horizon. De plus, la JSK aura l’avantage de faire évoluer ses deux “perles noires” en Coupe d’Afrique, soit l’excellent défenseur axial malien Idrissa Coulibaly et le remuant attaquant nigérian, Izu Azuka, ce qui n’était pas le cas en championnat d’Algérie où chaque club ne peut aligner qu’un seul joueur étranger en compétition officielle pour être en parfaite conformité avec la nouvelle réglementation en vigueur imposée cette année par la Fédération algérienne de football ainsi que la Ligue nationale de football.


Liberté Foot

elfamilia
14/02/2010, 00h06
La JS Kabylie s'est imposé (2-1) sur le terrain des Forces Armées de Gambie dans le cadre de la manche aller des 1/32e de finale de la Ligue des Champions africaine.

Le premier but du représentant algérien a été inscrit par Fares Hamiti en début de seconde période (47e). Mohamed Amine Aoudia a rajouté un second but (56e) avant que les Gambiens ne réduisent la marque en fin de match (85e).
Le match retour aura lieu entre le 26, 27 ou le 28 février au stade du 1er novembre de Tizi-Ouzou..

******

absent
14/02/2010, 01h03
Je pense que la JSK a fait le plus dur, mais je ne veux pas les voir jouer le 0-0, je veux retrouver la JSK des années 2000, celle qui écrasait ses adversaires par 3-0 et 4-0!

elfamilia
14/02/2010, 02h52
Les Canaris aux couleurs de l’USMH
Les Kabyles n’ont pas été autorisés, lors de la réunion technique, de jouer avec la tenue aux couleurs du club. C’est ainsi que les responsables kabyles se sont retrouvés contraints d’aller chercher une autre tenue. Hier, la JSK a évolué avec les couleurs de… l’USMH, à savoir le jaune et le noir. Des couleurs qui lui ont porté chance, puisque Aoudia et Hamiti ont assuré la victoire à la JSK en inscrivant deux buts, en attendant le match retour prévu dans 15 jours à Tizi Ouzou.

KAMEL
14/02/2010, 09h10
ahahahah mdr el familia
yakhi la direction a l'algérienne comment tu peux te déplacer a l'extérieur en coupe continentale avec les tenues que tu portes à domicile :72:
sinon bravo la JSK pour cette vicoire a l'éxtérieur !

elfamilia
14/02/2010, 09h34
Sbah el khir kho,

C'est ce que je me disais aussi ! ou zaama la JSK est habituée à ce genre d'exigences.
Sinon l'USMH doit demander les droits de propriété sur les couleurs + un supplément sur la baraka harrachie (puisqu'ils ont gagné)...Moi je les soutiens. Hannachi doit casquer :lol:

KAMEL
14/02/2010, 09h38
Sbah el khir hbibna

t'as raison j'enverrais un mail a Laïb pour qu'il contact Hannachi à ce sujet
t'imagines ils sont allé achetés les tenues la veille dans un marché de la ville mdrr

Cookies