PDA

Voir la version complète : La Logan arrive en Iran Les clients iraniens peuvent passer commande


zek
14/02/2010, 09h02
Les Iraniens roulent français. L'Etat iranien a créé deux joint-venture avec des entreprises françaises. Peugeot a été le premier à s'installer et il produit la 206 et la 407. Renault s'est installé il y a peu et produit la Logan et la Mégane. Le but de l'Iran est bien entendu de tirer profit de ces joint-venture pour rattrapper le retard technologique et pouvoir, un jour, concurrencer les grandes marques sur le marché mondial.

A partir du 3 mars 2007, les clients iraniens pourront commander Logan, commercialisée sous le nom de Tondar-90 en Iran.

• Un projet en partenariat avec les acteurs majeurs de l’industrie automobile iranienne : Tondar-90 est assemblée et commercialisée par les deux premiers constructeurs iraniens, Iran Khodro et SAIPA, dans leurs usines et réseaux respectifs.

• Après la Roumanie en 2004, la Russie, le Maroc et la Colombie en 2005, l’Iran est le cinquième pays qui fabriquera Logan. Avec une capacité de production de 300 000 unités par an et un marché automobile iranien très dynamique, le projet Logan en Iran contribuera de manière significative au plan Renault Contrat 2009.

Pour répondre à la forte attente des clients iraniens et conformément aux pratiques du marché, les commandes de Tondar-90 seront ouvertes le 3 mars dans les réseaux de Iran Khodro et SAIPA.

Un produit adapté au marché iranien

Commercialisée sous la marque Renault et proposée à partir de 6750 euros, Logan est particulièrement bien adaptée au marché iranien où les clients sont à la recherche d’un véhicule familial et spacieux, robuste et fiable, moderne et abordable. En Iran, comme dans la plupart des pays dans lesquels le marché automobile se développe très rapidement, le critère de prix reste déterminant. En 2006, les véhicules de moins de 8000 euros représentaient 50% du marché iranien.

Afin de renforcer la proximité avec les clients iraniens, Logan portera le nom farsi de Tondar-90 qui signifie « Tonnerre ». Elle sera disponible en trois finitions et équipée du moteur essence 1,6L 16v. Dès mars, les clients pourront commander Tondar-90 chez les concessionnaires

La commercialisation de Tondar-90 a été précédée par celle de Mégane berline 4 portes, disponible en Iran depuis juillet 2006 chez 10 concessionnaires du réseau de Pars Khodro (groupe SAIPA). Cette commercialisation a permis à Renault de préparer l’arrivée de Tondar-90 et de développer la notoriété de la marque.

Actuellement, les Mégane sont importées de Turquie où elles sont fabriquées dans l’usine de Bursa. Fin 2007, Mégane sera à son tour assemblée en Iran chez Pars Khodro, filiale du groupe SAIPA. La capacité installée atteindra 15 000 véhicules par an. Avec Tondar-90, Renault étoffe sa gamme et propose aux clients iraniens une offre diversifiée.

Avec 69 millions d’habitants, le marché iranien dispose d’un potentiel important. Aujourd’hui, le taux de motorisation est de 100 véhicules pour 1000 habitants. Très dynamiques, les ventes de véhicules neufs ont pratiquement triplé en 5 ans pour atteindre près de 1 000 000 de véhicules en 2006. Entre 2005 et 2006, elles ont progressé de 8%.

Un projet qui s’appuie sur les deux principaux constructeurs iraniens

Pour ce projet de grande envergure, Renault a choisi de s’appuyer sur l’outil industriel automobile iranien ainsi que sur la connaissance approfondie du marché des deux principaux acteurs automobiles iraniens, Iran Khodro et SAIPA. Renault Pars est responsable de l’ingénierie, de la qualité, des achats et de la logistique, ainsi que de la coordination de la politique commerciale, du marketing et de l’après-vente.

Un projet industriel ambitieux

La capacité initiale installée chez les deux partenaires iraniens est de 150 000 véhicules dans chacune de leurs usines, toutes deux situées dans la banlieue de Téhéran. Les véhicules sont assemblés selon les standards du Système de Production Renault (SPR) à partir de composants locaux et de pièces importées, principalement de Roumanie.

Le taux d’intégration locale sera très élevé dès le démarrage de la production : à 60% au printemps 2007, l’objectif est d’atteindre 80% à moyen terme. La première phase d’investissement du projet s’est élevée à 300 millions d’euros, principalement en outillages spécifiques chez les 50 fournisseurs iraniens sélectionnés par Renault Pars.

Le moteur et la boîte de vitesses qui équipent Tondar- 90 seront produits localement dès fin 2007 pour le moteur et au printemps 2008 pour la boîte de vitesses. Selon un accord signé entre Renault et les autorités iraniennes, l’Iran sera une base d’exportation pour Tondar-90.

Renault Pars

Renault Pars, société commune créée en 2004, est détenue à 51% par Renault et 49% par AIDCO, composée d’IDRO (Industrial Development and Renovation Organization), Iran Khodro et SAIPA.

Historique de la présence de Renault en Iran

1959 : ouverture d'une agence commerciale Renault en Iran.

1975 : Renault assemble des R5 en CKD chez SAIPA (Société Anonyme Iranienne de Production Automobile), entreprise fondée en 1966 et qui assemblait jusqu'alors divers véhicules dont des Citroën Dyane.

1979 : révolution iranienne. Nationalisation de l'usine SAIPA.

1991 : vente de 3 000 Renault 21 built up à SAIPA.

1992 : fin de la coopération avec SAIPA.

1997 : fermeture du bureau de représentation Renault en Iran.

2002 : en juin, reprise de contact entre Renault et les autorités iraniennes via Nissan, sollicité par IDRO1 (Industrial Development & Renovation Organization) pour répondre à un programme de modernisation du paysage automobile iranien.

2004 : en mars, création d’une société commune, Renault Pars détenue à 51% par Renault et 49% par AIDCO, composée d’IDRO (Industrial Development and Renovation Organization), Iran Khodro et SAIPA.

2006 : en juillet, lancement commercial de Mégane berline 4 portes en Iran. Commercialisation dans le réseau de Pars Khodro (groupe SAIPA)

2007 : lancement de Logan sous le nom de Tondar-90

SAIPA

Créé en 1968, SAIPA et sa filiale Pars Khodro (depuis 2000) ont produit 505 232 voitures (VP et VU) en 2006. SAIPA a 80 filiales et travaille en coopération notamment avec Citroën, Nissan et Kia. Sa gamme est composée de véhicules particuliers, de Pick-up et de SUV. Actuellement, les principaux véhicules produits sont Pride, Xantia, Rio. SAIPA est certifié ISO 9000 depuis 2003.

Iran Khodro (IKCO)

Créée en 1962, Iran Khodro (IKCO) est une société anonyme dont l'activité est la création et la gestion d'usines pour la production de différents types de véhicules et de pièces. Elle en assure également leur commercialisation et leur exportation. La société a été nationalisée à l'issue de la Révolution Islamique de 1979. IKCO est le premier constructeur automobile du Moyen Orient.

En 2006, Iran Khodro a fabriqué 513 984 véhicules. IKCO assemblent différents modèles Peugeot et a récemment commencé la production de véhicules sous l'appellation "Samand", une marque nationale.

Source Autocadre

zek
14/02/2010, 09h52
Production éclatée

La production de l'actuelle Clio III est répartie entre plusieurs sites. En 2009, une majorité de voitures a été fabriquée dans l'usine turque de Bursa (179.500, dont 124.400 berlines et 55.100 breaks Estate). Le site de Flins a fabriqué 125.400 berlines et le site espagnol de Valladolid 25.450. Moins de 4.000 exemplaires de la version sportive Clio III RS ont été produites à Dieppe.

Depuis déjà longtemps RENAULT fait construire une bonne partie des automobiles de la marque en Europe et en dehors de la CE

POUR INFO : Les sites

Usine Renault de Palencia (Villamuriel de Cerrato) (Espagne) Fabrication de Méganes

Usine Renault de Valladolid (Laguna de Duero) (Espagne) fabrication de Modus, Clio et moteurs

Usine Renault de Aveiro-CACIA (Portugal)

Usine Renault de Novo Mesto' (Slovénie) filiale Revoz, fabrication de Twingo II

Renault - Usine de Séville (Espagne) filiale Cacia, fabrication de boîtes de vitesses, pompes à huile et de diverses pièces de mécanique

Usine Dacia de Pitesti (Roumanie) filiale Dacia, fabrication de Logan, de moteurs et de boîte de vitesses et centre de recherche mondial du Renault Technologie Roumanie pour les boîtes de vitesse.14

Usine Renault de Moscou (Russie) filiale Avtoframos : récemment acquise, AVTOFRAMOS est une société commerciale et industrielle qui commercialise la gamme Renault en Russie. Son usine à Moscou a débuté une activité d'assemblage de la Clio tri-corps (Renault Thalia) dès la fin de l'année 2002, et fabrique la LOGAN depuis 2005. Renault en Russie

Asie :

Usine Renault de Bursa (Turquie) fabrication de Clio, Mégane, moteurs et boîtes de vitesses

Usine Renault de Moscou (Russie) filiale Avtoframos, fabrication de Logan

Usine Renault de Téhéran (Iran) filiale Renault Pars, 2 usines, fabrication de Logan

Usine Renault Samsung Motors de Busan (Corée du Sud) filiale Renault Samsung Motors, fabrication de SM3 (pour RSM et pour Nissan), SM5 et SM7 et du futur 4X4 Renault Koleos.

Amérique du Sud :

Usine Renault de Cordoba (Santa Isabel) (Argentine) fabrication de Mégane, Clio et Kangoo

Usine Renault de Envigado (Colombie) filiale Sofasa, fabrication de Twingo, Clio, Mégane et Logan

Usine Renault de Curitiba (Brésil) fabrication de Clio, Mégane, Logan, Scénic, Master, Nissan Frontier, Nissan Xterra et moteurs

Usine Renault de Los Andes (Chili) fabrication de boîtes de vitesses

Afrique :

Usine Renault de Casablanca (Maroc) filiale Somaca, fabrication de Logan et Kangoo

Et Renault a annoncé la création d'un centre de recherches en Inde pour étudier un futur véhicule au prix de vente de 3 000 euros.

Source INDUSTRIE

Cookies