PDA

Voir la version complète : Matoub Lounes : Kenza ma fille


Tamedit n-was
21/02/2010, 11h14
Matoub Lounes : Kenza ma fille

à la mémoire des journalistes et intellectuels assassinés ....

http://www.youtube.com/v/PHQy1BL_4sY

absent
21/02/2010, 11h15
Ce n'est pas la bonne rubrique l'aprèm!!!!

Merci pour le partage.

Tamedit n-was
21/02/2010, 11h19
oups , erreur !

y a pas de quoi le marin ...

Tamedit n-was
21/02/2010, 12h02
Une autre chanson de son Album : Communion avec la Patrie 1993

http://www.youtube.com/v/TimRgnKXr7A

A yemma amek °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°° Mère, quel est ton sort ?
A yemma °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°° Mère !
A yemma amek i dam-teḍra °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°° Mère ! Quel sort t'est échu ?

Srewteɣ εebban wiyaḍ °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°° J'ai sarclé, d'autres font moisson
G°riɣ-d am weblaḍ °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°° Je suis figée comme une pierre
S wallen ttawiɣ lewhi °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°° Et des yeux, hagarde, je contemple.
Γef wul-iw yenneɣl ccyaḍ °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°° Sur mon coeur, l'huile bouillante se déverse
Iles-iw d asemmaḍ °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°° Ma langue est transie
Ggummaɣ a d-refdeɣ timmi °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°° Je ne puis plus relever les paupières.
Mi ẓriɣ iziker aneggaḍ °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°° Quand je vois la brute
Yelsa-d icifaḍ °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°° Ajuster ses bottes,
Ḥemmleɣ w’iteddun ḥafi °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°° J'aime le va-nu-pieds.

A yemma ṣebr ur ttru °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°° Mère, prends patience, sèche tes larmes;
Deg umezruy a kem-naru °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°° Dans l'Histoire nous écrirons ton être.

W’iεeddan neɣ wi d-yusan °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°° Envahisseur passé, envahisseur qui vient,
D aṛumi neɣ d mmi-s n Crif °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°° Français ou descendant chérifien,
Di tayett acu i d-rnan °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°° Sur mes épaules qu'ont-ils déposé
Siwa ttεebga uɣilif °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°° Hors un fardeau de rage ?
Assa ḥedṛeɣ i yiḍan °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°° Aujourd'hui, je vois les galeux
Ɛebb°eln i wedrar n nnif °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°° Prêts à s'abattre sur la montagne de l'honneur.

Ur s-qqar mmi yenṭer °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°° Ne dis pas: mon fils est au plus mal.
Ur jerreḥ deg wul inem °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°° Ne saigne pas en ton coeur.
I igersan aqlaɣ neṣber °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°° Nous endurons les froids de glace,
Wala ibbeεtiyen at lhem °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°° Et que dire des baathistes, investigateurs du mal.
Tagrawla neṛğa a tt-nẓer °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°° La révolution que nous guettons, nous la verrons;
Ma nemmut Ṛebbi a ɣ-yeṛḥem °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°° Si nous mourons, que la paix soit sur nous.

Γef yiles-iw mi tettnadim °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°° Vous partez en quête de ma langue,
Iḥudd-ed weεdaw tilas °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°° Et l'ennemi a franchi les interdits.
Ḥdeṛɣ-awen mi tɣellim °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°° Je suis témoin quand vous périssez,
Ttaččaṛen yiss-wen leḥbas °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°° Quand vous engorgiez les geôles.
Assa ḥedṛeɣ temserwim °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°° Aujourd'hui, je vous vois vous exterminer,
Am waken negrent tissas °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°° Comme si la dignité était anéantie.

A yemma εzizen ur ttru °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°° Mère aimée, point de larmes.
Ttaṛ-im a m-t-id-rreɣ °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°° J'accomplirai ta vengeance.
Di lεezza-m hdeṛ rnu °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°° En toute quiétude évoque ta valeur,
D agrawliw ttḥaṛebeɣ °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°° Je suis révolutionnaire et protecteur.
D agrawliw ttnaḍaḥeɣ °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°° Je suis révolutionnaire et vaillant.

=============
Traduction et adaptation par Yalla Seddiki - Mon nom est combat

Cookies