PDA

Voir la version complète : Analyse grammaticale


Page : [1] 2

balkis
21/02/2010, 14h27
Parmi les fils, il y avait un monstre énorme et cruel, le Minotaure

Dans cette phrase quelle est la fonction de "le Minotaure"?

svp

absent
21/02/2010, 14h30
COD je pense.

fodil
21/02/2010, 14h46
c'est le sujet,

balkis
21/02/2010, 14h59
Merci
J'y avais pensé mais il me restait un doute

RoboCop
21/02/2010, 15h46
Je dirais plutôt, que c'est un complément circonstanciel, car le cod c'est monstre.

bisounours1
21/02/2010, 15h55
un complément d'objet directe suit directement le verbe.
Le minautore est ici précedé d'adjectifs qualificatifs "énorme et cruel".
Le COD pour moi dans cette phrase est " monstre"
En effet :
Il y avait quoi ? un monstre

quelle est la fonction de Minotore ?

Minotore porte une majuscule : c'est donc un nom.

On pourrait penser à un complément d'objet second ... mais selon moi "Minotaure" est un complément de nom.

En effet il compléte le nom " un monstre"

enfin c'est ce que j'aurais répondu.

balkis
21/02/2010, 15h57
Ah
Merci à ceux qui prennent la peine de me répondre

absent
21/02/2010, 16h24
Le complément circonstanciel et le complément de nom sont à écarter.

Le Minotaure ne peut exprimer une circonstance.
Il ne peut pas aussi être un complément de nom puisque il y a absence de la préposition de complémentarité.
On penserait plutôt à l'inverse "un monstre" est le complément de nom "Le Minotaure"

La phrase aurait pu être réorganisée comme suit:

Il y avait, parmi les fils, le Minotaure un monstre énorme et cruel.

Donc pour moi il est un COD

Dandy
21/02/2010, 16h25
Doublon pardon

Lenasia
21/02/2010, 16h32
Parmi les fils, il y avait un monstre énorme et cruel, le Minotaure


Fais attention Balkis, le Minotaure n'est pas du tout le sujet ! Le sujet est "il".

"Monstre énorme et cruel" est le COD donc à mon avis "le Minotaure" est l'attribut du COD (fonction qui existe mais qui est peu connue).

Bachi
21/02/2010, 16h46
Minotaure= complément du nom

absent
21/02/2010, 16h49
Lena,

Le problème est la distinction entre le COD et le groupe nominal qui le définit (oui, tu as raison, ici il est plus juste de parler d'attribut de COD).

Pour moi, le Minotaure est COD et le groupe nominal "un monstre énorme et cruel" est son attribut.


Exemple, tu peux analyser grammaticalement cette phrase:

Les habitants ont élu l'instituteur maire du village.

Tu peux faire aussi l'analogie avec la première et trouveras que le COD n'est pas un monstre.

balkis
21/02/2010, 16h51
Merci encore une fois à tous ceux qui me répondent

Lenasia
21/02/2010, 16h53
le Minotaure est COD et le groupe nominal "un monstre énorme et cruel" est son attribut.


Oui, ça tient la route. "le Minotaure" est le COD et "monstre", attribut du COD.

En tout cas, je vois pas de complément de nom.
Faut demander l'aide aux profs de français de FA. ;)

Pandore
21/02/2010, 17h09
Pour répondre à ta question il faut savoir que ta phrase est une phrase complexe
Il y avait / il y a est un présentatif et n'est pas le sujet comme il était dit précédemment.

Je suis d'accord avec fodil et Bachi pou dire que le Minotaure ici est le sujet/ complément du nom


Pour comprendre la position de "minautore",il faut d'abord savoir ce qu'est un présentatif

En français, certaines expressions permettent d’introduire une information nouvelle (le propos) : ce sont les présentatifs : voici, voilà, il y a, c’est.
Les présentatifs suivis d’un groupe nominal permettent d’obtenir une phrase complète.
Ex. : Voilà la montre de Léandre.

...2. Il y a
À la différence d’autres langues, comme l’anglais ou l’italien, le français moderne n’utilise pas le verbe être pour signaler l’existence d’une personne ou d’une chose, mais la construction il y a, toujours au singulier.
Il y a pose l’existence d’un fait, apporte une information nouvelle :
Ex. : Il y a une pharmacie au coin de la rue.
Temps
Il y a peut varier en temps : il y a eu, il y eut, il y avait, il y aura, il y aurait, mais ne varie pas en personne.

Emplois
• Emploi de présentatif
A la différence de voici et voilà qui peuvent être suivis d’un groupe nominal comportant n’importe quel déterminant, il y a s’emploie surtout avec un article indéfini ou un déterminant indiquant une quantité :
Ex. : Il y a un problème. (et non *Il y a le problème). Il y a trois semaines. Il y a quelques mois.

• Emploi de préposition de temps
Il y a peut introduire un complément de temps :
Ex. : Il y a six mois. Il y a un quart d’heure.
Comme n’importe quel complément de temps, il y a peut être précédé de la préposition de et peut être introduit par c’est :
ex. : Des objets d’il y a un siècle. C’était il y a un siècle.
• A la différence de voici, voilà, il y a n’est pas toujours lié au moment de l’énonciation. Il peut s’employer dans le récit au passé :
Ex. : Il y avait déjà longtemps qu’il vivait seul.

...

Leçon publiée dans Grammaire et expression 5e Nathan


Donc,
Si on supprime Il y avait tu auras une phrase :
Parmi les fils, le minotaure était un monstre énorme et cruel.



Wa allahou a3lèm;)

balkis
21/02/2010, 17h19
Merci à toi aussi Pandore

RoboCop
21/02/2010, 17h58
REGLE:
Dans une phrase, certains groupes peuvent être DÉPLACÉS ou SUPPRIMÉS.
On les appelle des COMPLÉMENTS CIRCONSTANCIELS.
Ils apportent aux verbes des renseignements sur le lieu, le temps, la cause, le moyen, etc…

Sidi Noun
21/02/2010, 18h38
"le Minotaure" ici est une subordonnée en apposition, sa fonction est celle de complément de nom déterminatif...

Bachi
21/02/2010, 18h41
"le Minotaure" ici est une subordonnée en apposition, sa fonction est celle de complément de nom déterminatif...

Je le pense aussi...

balkis
21/02/2010, 18h50
Sur internet je trouve cela :
1. 5. 2. Complément de nom appositif (mis en apposition)

Dans ce cas, le complément est séparé du nom noyau par des virgules. Le complément de nom appositif est toujours un complément caractérisant (et ce, malgré la présence d'un déterminant éventuel). L'apposition est un peu comme une mise entre parenthèses :

Je vous présente Juliette, la fille de Mélanie et Charles.

Je suis partagée car ils disent que c'est toujours un complément caractérisant or ce serait plutôt "monstre énorme et cruel" qui caractérise le Minotaure

absente
21/02/2010, 19h33
Bonsoir tout le monde iciiiiiiii !!!
Fais attention Balkis, le Minotaure n'est pas du tout le sujet ! Le sujet est "il".

Il ici n'est pas le sujet dans cette phrase il est "impersonnel"
"Monstre énorme et cruel" est le COD donc à mon avis "le Minotaure" est l'attribut du COD (fonction qui existe mais qui est peu connue).
Par contre là je suis du même avis ,l'attribut du COD peut être un nom propre ou commun ,et c'est le cas dans cette phrase !!

Lenasia
21/02/2010, 19h50
ils disent que c'est toujours un complément caractérisant


C'est pour ça que je pense pas que ce soit complément de nom.

La grammaire française est vraiment casse-pied...


@Mam, c'est pas parce que c'est un pronom impersonnel que ce n'est pas sujet. Il est bien le sujet de la phrase.

absente
21/02/2010, 20h10
c'est pas parce que c'est un pronom impersonnel que ce n'est pas sujet. Il est bien le sujet de la phrase.

zuuuuut alors ,je me suis mal exprimée !!! effictivement , grammaticalement c'est le sujet !!!;)

sono-io
21/02/2010, 22h10
Il ici n'est pas le sujet dans cette phrase il est "impersonnel"


exact mam, c'est une phrase impersonnelle, parce que réellement, il n'y a pas d'action, pas de verbe qui suit un sujet comme dans la phrase suivante " il fait beau" le sujet est sous entendu " le temps" mais il n'y a pas d'action!

absente
21/02/2010, 22h23
oui, c'est un sujet impersonnel. Quand tu dis "il pleut", il est bien sujet, même s'il est impersonnel.

absente
21/02/2010, 22h28
"le Minotaure" ici est une subordonnée en apposition, sa fonction est celle de complément de nom déterminatif...proposition subordonnée? je ne pense vraiment pas, il n'y a pas de verbe dedans...

J'aurais dit attribut du COD, "monstre énorme et cruel" étant le groupe COD.
Cela dit, on est d'accord, "le Minautore" est en apposition. Et je ne connaissais pas la fonction "complément du nom appositionnel". Alors c'est peut-être ça, qui sait? :11:

balkis, tu nous donneras la réponse!

Sidi Noun
21/02/2010, 22h32
J'aurais dit attribut du COD, "monstre énorme et cruel" étant le groupe COD.on ne peut parler de complément d'objet direct puisqu'il n'y existe pas de verbe transitif... le verbe, ou plutôt la locution verbale y avoir (et non avoir) est de forme intransitive

Dandy
21/02/2010, 22h34
A dire vrai une bonne partie des réponses qui furent données sont "justes".
Il faut préalablement savoir que le concept de "fonction grammaticale" ne renvoie pas toujours à une taxinomie établie; il s'agit dans certains cas complexes, d'une réponse singulière à une interrogation portée sur l'énoncé. En substance, selon les grammairiens dont vous aurez adopté les postulats, la réponse à la question sera sensiblement différente.

Si on se réfère à le Bidois (G.& R.), le sujet serait "il" et ce qui suit un complétif du sujet. Si on se réfère aux "trois sujets" de De Boer, la séquence qui suivrait le verbe serait considérée comme prédicat (même si dans l'exemple de Balkis ça me semble très difficile) alors que pour Brunot (F.) cette même "séquence" serait simplement un complément d'objet...

En gros, Balkis, ne te prends pas la tête et va dormir !

Ps:
zuuuuut alors ,je me suis mal exprimée !!! effictivement , grammaticalement c'est le sujet !!!

Notons néanmoins que lorsque les verbes sont employés de façon impersonnelle, il n'est pas rare qu'il y ai un sujet logique au côté du sujet apparent ("il").

absente
21/02/2010, 22h38
Mmmm, je ne sais pas, il faudrait consulter la grammaire de Madame Tomassone, dont on m'a bassiné les oreilles à la fac!

Pas sûre du tout que la locution "il y a" soit intransitive...

Et selon toi quelle serait la fonction de "monstre" alors?

Sidi Noun
21/02/2010, 22h48
Pas sûre du tout que la locution "il y a" soit intransitive... y avoir a le sens de être, exister.

Et selon toi quelle serait la fonction de "monstre" alors?pas sûr, mais peut-être attribut du sujet.

Cookies