PDA

Voir la version complète : Que feriez vous en cas de maladie grave ?


Page : 1 [2]

orannais2010
24/02/2010, 09h52
Si cela m'arrivait. Je jouerai le salopard de première. Pour qu'elle ait de la peine un certain temps, puis qu'elle se dise bon c'est un connard il faut passer à autre chose. Parce que quand on perd l'être qu'on aime à cause de la mort, c'est vachement plus difficile à digérer.

Si je meurs suite aux interventions, j'aurai laissé une consgine de ne pas l'avertir. Si je survis et que je gueris, je vais la voir avec les bilans médicaux, et je lui expliqque. Si elle comprend tant mieux, sinon tant pis.

absente
24/02/2010, 10h06
si c'est moi qui suis malade ....

je ne vais pas prendre de décisions à sa place car :

- peut être vaudra t il être a mes côtés et il en sera capable
- ou peut être ne le voudra t il pas
- ou peut être le voudra t il mais ne saura t il pas le supporter

donc je ne lui dis rien mais implicitement je le lui fais comprendre

selon ses réactions , j'avise.... de le lui dire ou non ...en première instance

mais je ne décide pas pour lui car quitter une personne en croyant lui rendre service , c'est le mépriser .

c'est lui dire en quelque sorte : " pauvre naze, tu ne seras même pas capable de vivre ça avec moi ! barre toi, t'es nul "

et lui ,si ça se trouve, il aurait voulu être là et vivre ça avec moi ....

tout comme moi , je le ferai sans conteste pour lui ...

donc je ne décide pas pour lui mais je ne dis rien ....j'attends de voir comment il gère ses problèmes ...

orannais2010
24/02/2010, 10h12
" pauvre naze, tu ne seras même pas capable de vivre ça avec moi ! barre toi, t'es nul "

CE n'est pas forcément ça Lugana. Beaucoup le font pour cette raison, ou par peur d'être rejetés. Mais pas tous.

Bien que si les rôles étaient inversés je ne la laisserai pas se débiner, peu importe ce qu'il m'en coûte, en aucun cas si c'est moi le malade je ne 'exposerai à un tel choix, et qui dans les deux cas lui causerait d'énormes souffrances.

Nina80
24/02/2010, 10h19
Que feriez vous en cas de maladie grave ? (http://www.algerie-dz.com/forums/showthread.php?p=2629668#post2629668)

comme je suis une femme trés franche je ne peux cacher ma maladie sur la personne que j'aime tant je vais lui dire tout et la c'est a lui de voir
peut etre il va m'épouser parcequ'il m'aime becp et meme malade il veut rester a mes cotés on va discuter ça bien sur tous les deux ..
et si lui le malade je ferai meme chose meme si sa maladie est si grave bein je serai avec lui dans le meilleur et dans le pire je l'épouserai meme en sachant qu'il va mourir dans peu de temps car a mon avis c'est la moindre des choses que je peux faire a l'homme que j'aime tant ...
je suis contre ceux et celles qui cachant la vérité ou qui préferent fuir ou laisser l'autre pour une autre raison pour ne pas le blesser ou ne pas le mettre dans l'ambarras .....
a mon avis faut dire la vérité meme si amère et puis c'est a nous de faire un choix dans cette vie .

absente
24/02/2010, 10h23
PERSONNELLEMENT , je ne prends pas de décision pour la personne que j'aime et ni lui pour moi

on se respecte trop pour ça et on a confiance au jugement de l'un et de l'autre ...

je sais que si je ne lui donne AUCUN choix , c'est cela qui lui sera le plus douloureux ....
pas forcément l'hypothèse de me perdre par la mort ...

il y a des gens qui sont capables d'aimer d'autres encore plus et mieux malgré tout ce qu'engendre la déchéance physique et morale de la maladie.

D'autres non ....

on ne sait qu'au moment de l'épreuve ... bien qu'on puisse avoir de petits indices avant ....

donc je ne choisis d'être à sa place ....

orannais2010
24/02/2010, 10h24
Nina, regarde le tableau :

Farid est mourant. Il est fiancé à Chayma. S'il lui dit elle voudra se marier avec lui. Si elle se marie avec lui, une fois mort elle sera veuve. Pourra-t-elle se remarier facilement? Pourra-t-elle avoir une famille facilement?

Pire encore, si on accepte l'idée qu'iuls se marient, on accepte celle qu'ils aient des enfants ensemble. etc.

Une fois mariés, c'est normal que je lui raconte tout etc, c'est ma femme tout de même. Mais si c'est avant le mariage, je prefere lui éviter les dsconvenues.

Nina80
24/02/2010, 10h34
oranais

la plupart pensent ainsi ...srt dans une société comme la notre c'est difficile je sais mais j'ai répondu selon ce que je pense je suis avec toi il veut pas qu'elle souffre a cause de lui une fois marié mais si c'était son choix elle veut rester a ses cotés pourquoi la priver elle est adulte pour faire un choix certes c'est pas des fleurs mais cacher une vérité c'est aussi plus pénible non?? si elle l'aime becppppppp peut etre elle pourra pas aimer un autre homme dans sa vie peut etre elle pourra jamais faire le deuil peut etre elle pourra jamais épouser un autre homme ....j'éxagere mais il ya des femmes comme ça ...
enfin ça reste un avis ...

balkis
24/02/2010, 10h35
Si j'apprends que je suis condamnée alors que je suis fiancée je romps mes fiançailles c'est normal car pourquoi vouloir construire quelque chose qui n'ira pas au-delà du projet mais si je suis déjà mariée je dis la vérité à mon mari avec l'espoir qu'il m'accompagne jusqu'à la fin

orannais2010
24/02/2010, 10h36
Nina, je comprends ton avis. Et j'avoue que je commence à douter du mien.

fantia62
24/02/2010, 13h45
je ne peux pas penser(donc preparer) au mariage alors que je suis entre la vie et la mort.je ne suis pas assez courageuse pour ça.

le sage
24/02/2010, 17h30
fantia62je ne peux pas penser(donc preparer) au mariage alors que je suis entre la vie et la mort.je ne suis pas assez courageuse pour ça.

qui aura le courage de le faire

candiline
24/02/2010, 17h47
J'annulerai bien sûr, je ne voudrai pas l'encombrer de ma maladie et de mon désespoir avec, je ne voudrai être un boulet pour personne, une façon de faire cesser l'attachement qui existe, et donc d'atténuer un peu la douleur.

le sage
24/02/2010, 18h09
vous oubliez le destin

Tout est écrit,
Le destin te sourit,
Tu ne seras plus en sursis,
Mais en vie,

sam87
24/02/2010, 18h47
la vie c’est qu’il n’y a pas de meilleur moment pour être heureux que maintenant, sinon, quand ? votre vie sera toujours remplie de défie, il est préférable de se l’admettre et de décider d’être heureux malgré tout .

GLP
24/02/2010, 21h09
Bonsoir,

vous oubliez le destin Barak allahou fik, Le destin, c'est vrai, en plus de sa logique:

Si on change de "programme" quand on "crois savoir" que nos jour sont comptés, pourquoi ne le fait-on pas puisqu'on "sait" que de toutes façons, un jour ça doit arriver? (pour ceux qui le savant biensur :confused:, les autre excusez le désagrément que cette affirmation vous cause).

Une semaine avec lui/elle n'en vaux pas la peine autant que 20 ans?

à part cette différence, dans les deux cas il y'a: Perte, chagrin, séparation, deuil...Ect et dans les deux cas on aime et dans les deux cas on a une vie à vivre, partager...avec tout ce que ce mot "vie" comprend.

Je crois que le plus normal, est de vivre sa vie, point.

Cookies