PDA

Voir la version complète : Violence


Page : [1] 2

arimas
04/03/2010, 11h46
.................

absente
04/03/2010, 12h36
Salam Arimas


J'aime beaucoup ton poème écrit avec amour et lucidité, tu as parfaitement décrit ce monde égoïste dans lequel nous vivons.

Oui, un jour ou l'autre le monstre paiera

Félicitations j'aime beraucoup;)

Karina2
04/03/2010, 13h02
Bonjour arimas j'aime beaucoup ton poeme il est triste. Difficile la souffrance et le mal.:22:

suzanna
04/03/2010, 15h13
Merci Arimas pour ce rappel... la violence est a la fois une arme et un moyen de controle impitoyables.....
je me pose bien la question : " Jusques a quand ..?"

Nul ne le sait mais il y aura une dette et un tribut pour ceux qui la propagent injustement...
Merci encore..

sam87
04/03/2010, 20h01
merci Arimas pour la partage, un beau texte;)

Chaarar
06/03/2010, 19h53
Mon arimas :)

L’être se transforme en monstre buveur de sang

Et sa soir n'est pas prête d'être étanchée !

Ce qu’il faut savoir c’est que chacun à des droits
Et qu’un jour ou l’autre le monstre payera.

Bessif tu passe a la caisse !

Un texte fort servie par une âme de toute beauté qui montre du doigt les dérives animales de l'humain, c'est encore plus puissant lorsque l'on te connais mieux.

Bravo

absent
06/03/2010, 20h18
Désolé mais je ne peux pas laisser passer certaines remarques:
1- Faites attention aux fautes d'orthographes:
- Quelles sont les causes et les raisons?
- Les questions finissent par des points d'interrogation: doit-on...?
- il faut s'assurer de l'existence du verbe dans vos phrases : c’est que chacun (à) a des droits.....

2- Il faudrait peut être faire allusion (directement ou indirectement) à ce que renvoient les adjectifs accordés au pluriel féminin: Emprisonnées, brisées...!!!

3- On constate aussi l'absence d'une idée ossature et l'absence de l'imaginaire et du suggestif dans votre poème ou dois-je dire texte. Puisque cela ressemble à tout sauf à un poème. Il s'agit quelques phrases réparties en trois parties sans liens apparents (distorsion est flagrante).

Personnellement, je le trouve très plat et très pauvre.
Faites-vous relire avant de publier vos poèmes.
Bon courage.

Chaarar
06/03/2010, 20h49
Désolé mais je ne peux pas laisser passer certaines remarques:
1- Faites attention aux fautes d'orthographes:
- Quelles sont les causes et les raisons?
- Les questions finissent par des points d'interrogation: doit-on...?
- il faut s'assurer de l'existence du verbe dans vos phrases : c’est que chacun (à) a des droits.....

2- Il faudrait peut être faire allusion (directement ou indirectement) à ce que renvoient les adjectifs accordés au pluriel féminin: Emprisonnées, brisées...!!!

3- On constate aussi l'absence d'une idée ossature et l'absence de l'imaginaire et du suggestif dans votre poème ou dois-je dire texte. Puisque cela ressemble à tout sauf à un poème. Il s'agit quelques phrases réparties en trois parties sans liens apparents (distorsion est flagrante).

Personnellement, je le trouve très plat et très pauvre.
Faites-vous relire avant de publier vos poèmes.
Bon courage.

Une réponse d'une grande pauvreté d'âme et d'une platitude sans nom, la poésie se moque des codes et des usages elle est l'outil du rêveur et, AL HAMDOULILLAH le rêve est encore l'une des rare chose qui ne soit pas codifié et conditionné a notre époque laisse nous donc en faire l'usage que l'on souhaite sans nous couler les pied dans le ciment du matérialisme.

absent
06/03/2010, 20h55
Tu as le choix entre la vérité et l'hypocrisie et je constate que tu as fais le tien.

Une réponse d'une grande pauvreté d'âme et d'une platitude sans nom, la poésie se moque des codes et des usages. Elle est l'outil du rêveur et, AL HAMDOULILLAH le rêve est encore l'une des rares choses qui ne soit pas codifiée et conditionnée à notre époque. Laisse nous donc en faire l'usage que l'on souhaite sans nous couler les pieds dans le ciment du matérialisme.

le sage
06/03/2010, 21h05
Une réponse d'une grande pauvreté d'âme et d'une platitude sans nom, la poésie se moque des codes et des usages elle est l'outil du rêveur et, AL HAMDOULILLAH le rêve est encore l'une des rare chose qui ne soit pas codifié et conditionné a notre époque laisse nous donc en faire l'usage que l'on souhaite sans nous couler les pied dans le ciment du matérialisme.

charar bonsoir

il faut trouver ceux ou celle qui comprendrons ce que tu viens d'écrire merçi chaarar pour ces expression qui viennent du coeur

philopatris
06/03/2010, 21h06
joli poeme et très profond il raconte un moment fort de questions.


C'est effrayant comme on peut ne rien comprendre à la vie, les gens qui écrivent ne préparent pas une entrée à l'académie française , ils s'expriment et s'ils veulent faire des fautes qu'ils le fassent. c'est un monde virtuel il ne faut pas se prendre au serieux à ce point.

absente
06/03/2010, 21h13
Tu as le choix entre la vérité et l'hypocrisie et je constate que tu as fais le tien. Besoin d'une correction non ?! :rolleyes::lol:

absent
06/03/2010, 21h15
Le jour où tu poseras une question en français!!!J'y songerai ce jour là.
Avant de prendre la peine d'intervenir, tu aurais dû réviser les usages du présent...

Chaarar
06/03/2010, 21h18
El Bahar, si je suit ton raisonnement celui qui ne maitrise pas les subtilités d'une langue ou qui a des difficultés dans l'ecriture ne devrais pas écrire ? Pourquoi ne pas accepté le niveau de chacun et profiter de la force de chacun d'entre nous lorsqu'il a le stylos dans ses mains. Dans chaque mot il y a le résidu d'une âme, et cela n'a pas de prix...

Notre soeur Arimas nous parlait de violence et tu nous en fait une belle démonstration

absente
06/03/2010, 21h19
Excusez nous professeur, nous les minables ignorants de la langue de Molière de vous avoir dérangé !!

Essayez plutôt d'apprendre à respecter les autres au lieu de jouer au ***

Esma7al'naaaaaaaaaaaaaaaa!! :mrgreen:

absente
06/03/2010, 21h21
Non Chaarar, celui qui ignore les règles de cette magnifique langue ne doit pas s'adresser à sa majesté !

Chaarar
06/03/2010, 21h21
lol ;) ;) :mrgreen:

absent
06/03/2010, 21h23
Le but n'était pas de vous dissuader d'écrire...tout au contraire.
Mais comme beaucoup de personnes viendront vous lire, je me suis dit qu'il faudrait mieux que le texte présenté soit corrigé pour qu'il soit apprécié davantage...

D'ailleurs, mon intervention ne t'ai pas destinée! Elle a été pour l'auteur du texte-poème.

le sage
06/03/2010, 21h25
Baisser les yeux, sans pouvoir les relever et avoir peur
Nul ne devrait céder et vivre dans la crainte d'être frappé
Trop longtemps j'ai accepté, les coups que tu portais
Trop longtemps, j'ai accepté d'être baffouée, humiliée...
Beaucoup ne comprennent pas l'état d'esprit d'une femme battue
Je sais aujourd'hui, ce que veut dire rire et souffrir
Rire à vos yeux pour cacher ma honte
Souffrir en silence et penser que celà change...
Jamais tu disais vouloir me faire mal
J'ai toujours été coupable de tes actes...
Pendant des années, j'ai pleuré, crié, espéré...
Longtemps j'ai voulu encore et encore croire que tu m'aimais fort
Souvent j'ai voulu lacher, abandonner et m'en aller
Loin de toi, de ton fantôme...
Loin de ce monde qui n'était pour moi que contusions, sang et hématomes...
Aujourd'hui, loin de toi, je tentes avec peine
De reprendre goût à la vie
Même si mon corps porte les traces de ton passage, Même si mon âme est marquée
Plus seule qu'accompagnée, je tente à nouveau de sourire
MAIS maintenant je suis quelqu'un de différent...http://farm2.static.flickr.com/1437/1216736873_489810695f.jpg (http://verodidic-orange.fr.*********.com/ext/http://www.flickr.com/photos/10944535@N08/1216736873) voila un poeme anonyme sur la violence des être inhumains et sans pitié

philopatris
06/03/2010, 21h25
Mais comme beaucoup de personnes viendront vous lire,trop fort , et tout ça pour les autres qui vont lire :mrgreen:, la personne qui a écrit ce poeme ne cherche pas les applaudissements comme certains.

merci Fakrouna un vrai roi.

Chaarar
06/03/2010, 21h26
J'ai fréquenter des forums de poésies, divers et variés, et les gens la bas avait la pudeur de faire ce genre de remarque en privé a l'abri des autre pour ne pas brusquer pour ne pas froisser l'âme du poete...Lorsque c'est fait en privé on est sur que ce n'est pas méchant. Toi tu veut te faire mousser c'est tout...'comme l'impression que ça marche pas des masses...

absente
06/03/2010, 21h32
Posté par Molière
Tu as le choix entre la vérité et l'hypocrisie et je constate que tu as fais le tien.


Personne ne veut m'expliquer de quel temps s'agit il ? :sad:
Je veux apprendre à poser des questions en langue française, je ne souhaite pas être induite en erreur :sad:

philopatris
06/03/2010, 21h33
Personne ne veut m'expliquer de quel temps s'agit il ? :sad:

il dit que c'est du présent :rolleyes:

absent
06/03/2010, 21h34
Désolé, je n'envoie plus de mp. C'est valable pour tout le monde.
Un écrit publié doit être critiqué en public. Ce que tu dis est valable pour une lecture avant publication. Ce n'est pas mon cas.

Il ne faut pas voir dans mes messages un quelconque soupçon de méchanceté ou d'arrogance.

Je comprends pourquoi tu as réagis de la sorte. Oui bien sûr. J'ai commenté un de tes écrits sur FA. Je suis fait comme cela. Je ne mâche pas mes mots et quitte à ce que cette façon de faire m'attire que foudres et remarques désobligeantes. Je m'y fait.

Prends le du coté positif. A ta place, j'aurais dit merci à celui qui tenterai de m'enlever des puces de es cheveux.

le sage
06/03/2010, 21h36
alliance de larmes (http://verodidic-orange.fr.*********.com/article-30808974.html)


http://img.*********.com/300x225/2/64/65/99/Photo-mariage-174.jpg




Ils devaient s'aimer pour le meilleur dans le rire
Elle survit dans l'espoir malgrès le pire
Il la battait pour briser la femme
pour émiéter sa force, sa belle âme

Sous le parapluie, elle se leurre
elle enlace son malheur
lui, la prend pour un chéquier
le jeu est faussé sur l'échiquier.

lui faire confiance était son seul tort
chèque en blanc, humiliée à mort.
vampirisée, vidée de son sang par cet homme
mille fois ,elle est tombée dans les pommes

Elle a préféré se réfugier dans le silence
trois ans...il l'a piétinée dans l'indifférence
Il a volé ses espoirs, son âme,son amour
arraché les pages du registre du mariage

Coupé son élan de vie, espoirs coupés courts
aura t'elle la force de tourner la page?
Oui, elle est partie loin de Carnac bourg
Elle suit l'étoile sacrée des mages
véro

d'une façon générale la violence conjugale contre les femmes de la part des maries indigne de ce nom

absente
06/03/2010, 21h40
il dit que c'est du présent :rolleyes:Du présent que Larousse ignore ! :rolleyes:

not-me
07/03/2010, 00h07
j'aime bien ton poème, il exprime ton ressentis avec un petit recule, il est a la fois parlant car le thème touche chacun de nous et aussi il envoi une lueur d'espoir qu'une justice sera faite peu importe le temps que ca prendra !!

merci d'avoir partager et un conseil n'écoute pas el bahar sur 10 messages posté il en dit 8 bêtise :lol:



je me suis dit qu'il faudrait mieux que le texte présenté soit corrigé pour qu'il soit apprécié davantage...

tien tien qui est entrain de parler, c'est celui qui a écrit un texte en arabe et osé l'appeler poème et que je lui est fait l'honneur de le lui corrigé et après il a dit qu'il le laissera ainsi sans faire aucune correction et là il viens dire aux autre de corrigé leurs poème et le pire c'est qu'il ose parler d'hypocrisie, il est trop fort :lol:

le sage
07/03/2010, 00h11
merçi not c'est bien dit et de la part d'un sage

illumination
07/03/2010, 08h55
arimas ton texte et tes interrogations sont légitimes
bel ecrit

el bahar réfléchit un peu avant de t exprimer!!!!

le sage
07/03/2010, 09h52
Bonjoue illumination

la pièrre aussi peut réfléchir
le roseau peu fléchir
lumière a toi de conquérir
car avant de perdre tu doit réfléchir
et pour gagner il faut séduir

etc........

Bonjour a toute et tous

Cookies